Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 35 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 250€ /

Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence - Comparatif : 35 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 250€

Page Dossier
Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence
Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence
PC
Partager sur :
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 janvier 2019 à 10:17:27
18/20
Spécifications
Technologie de toucheMécanique Titan
RétroéclairageOui, RGB
Raccourcis multimédia Oui, partagés
Raccourcis macroNon
Anti-ghosting - Prise en compte simultanée des touchesoui, N-Key
Connectique requise1 port USB
Port(s) USBNon
Fréquence d'interrogation max.1000 Hz
Port(s) audionon

Jusqu’à présent, Roccat brillait surtout par des designs de souris qui savaient se montrer tantôt épurés, tantôt polyvalents, mais toujours très réussis. En revanche, côté audio ou clavier, le fabricant allemand restait en retrait par rapport à d’autres concurrents aux propositions plus abouties. Mais ça, c’était avant… Avec sa gamme AIMO, Roccat impose peu à peu son expertise. Le casque Khan fait ainsi partie de nos références sur l’audio gaming milieu de gamme. Quant au clavier Vulcan, il a pris son temps pour parvenir jusqu’à nos boutiques, mais l’attente valait le coup, comme vous allez le constater.

Nous avons sans doute déjà dû vous en parler, mais il est toujours assez difficile de mettre des mots sur les sensations qui peuvent découler de l’utilisation d’un clavier mécanique. S’agissant du Vulcan AIMO, tout cela pourrait se résumer en un terme : « machine à écrire ». Évidemment, pour beaucoup d’entre vous, cet instrument archaïque sur lequel nous tapions nos premières rédactions n’évoque pas grand-chose. Mais pour nous, il correspond à un type de frappe très particulier, qu’aucun clavier moderne n’avait encore exploré. Une frappe très sèche, rapide, et une fin de course très ferme comme celle qui caractérisait l’impact d’une barre de caractère sur un ruban encreur. Original, à n’en pas douter, d’avoir réussi à réinventer ce rendu particulier, et on ne va pas vous mentir, le Vulcan a évidemment marqué des points en le faisant. Toutefois, nous n’aurions pas été conquis si ces sensations ne s’accompagnaient pas d’un confort exemplaire.

Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence

Dans le cas présent, les textes et les commandes s’enchaînent vraiment avec une grande fluidité, et si la frappe est sèche, elle n’en est pas moins légère. Pour arriver à ce résultat, Roccat s’appuie sur de nouveaux interrupteurs mécaniques baptisés Titan, mais aussi sur des key caps réduits à leur plus simple expression. Ces pièces n’enveloppent ainsi pas le mécanisme des touches comme sur d’autres claviers mais se contentent d’en couvrir la partie supérieure. Cela doit jouer sur la légèreté de la frappe, et bonus toujours appréciables pour ceux qui aiment les éclairages chatoyants : les éléments inférieurs étant transparents, la lumière des LED est très efficacement diffusée, sur le châssis en finition aluminium.

Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence

On trouvera seulement deux arguments qui viendront modérer légèrement notre enthousiasme vis-à-vis de ces nouvelles touches. D’abord, leur utilisation reste relativement bruyante, dans la moyenne de ce que l’on connait lorsque l’on manipule des produits Cherry MX Red ou Brown (sans clic d’activation, donc). D’autre part, Roccat a suivi l’exemple de Razer pour ce qui est du caractère fonctionnel de l’éclairage. En effet, ce dernier ne profite qu’aux caractères supérieurs des touches, laissant les caractères secondaires dans une relative pénombre. On note toutefois que les propriétés réfléchissantes du châssis compensent en partie ce problème, ce qui n’était pas le cas sur les BlackWidow concurrents.

Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence

Tout cela n’entame cependant pas notre impression générale d’un produit aussi avenant qu’efficace, une impression confirmée lorsque l’on se penche sur le reste de ses fonctionnalités. Le Vulcan dispose ainsi de tous les raccourcis que l’on est en droit d’attendre d’un clavier gaming en 2019 : un mode jeu qui permettra de désactiver certaines touches ou d’en réassigner l’usage, un appel direct vers 4 autres profils personnalisés, et différentes fonctions multimédia. Celles liées au réglage du volume disposent par ailleurs de contrôles dédiés, dont une molette à cran très précise. Cette molette permettra également de naviguer entre différents effets de rétroéclairage, si la touche FX à sa gauche est allumée. C’est propre et ergonomique.

Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence

Si l’on revient un peu sur l’aspect confort, on note que le clavier est plutôt stable, malgré sa relative finesse. Cette stabilité, il la doit à son poids (1,15 Kg) ainsi qu’à la présence de deux bandes antidérapantes, qui recouvrent toute la largeur du produit à sa base. L’utilisateur pourra également surélever la partie arrière de quelques millimètres, ce qui là encore, n’affectera pas la stabilité, chacune des pattes étant elle aussi équipée de la fameuse gomme. En prime, le Vulcan (dans sa version 120, celle que nous avons testée) est accompagné d’un repose-poignets magnétique, qui à notre grand dam, sera rigide, et non molletonné. On reste sur des positions de mains bien étudiées, mais si ce modèle doit subir des ajustements dans les mois à venir, cet aspect sera à corriger selon nous, puisqu’actuellement, toutes les marques concurrentes vont vers ce type de prestations. Dans la série des choses qu’il faudra sans doute corriger, on note également l’absence d’un port USB secondaire, toujours pratique pour brancher une clé USB, un dongle Bluetooth, ou un périphérique audio.

Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence

Concluons cette revue de détail avec la question du support logiciel : toujours aussi complet, toujours aussi clair, le système Swarm offre toutes les fonctionnalités que l’on attend de lui, de la gestion du rétroéclairage, à celle des macros, en passant par l’attribution des fonctions, que l’on pourra appliquer à l’ensemble des touches, et pas seulement à des quelques raccourcis spécifiques.

Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différenceTest Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différenceTest Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence

On ne va pas se mentir, à 159,99€ prix public, le Vulcan 120 fait payer cher la qualité de ses interrupteurs Titan. Reste qu’il est dans la norme des tarifs pratiqués à ce niveau de prestation, et qu’il a pour lui des qualités indéniables pour sa défense. Précisons toutefois que des versions plus abordables (Vulcan 80 et 100) existent, sans repose-poignets et/ou sans LED RGB, pour une tarification qui commence dès 129€. Et s’il fallait encore vous convaincre de l’excellent travail de Roccat sur ce produit, sachez qu’il est devenu notre nouveau compagnon d’écriture et de jeu. CQFD.

Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différenceRECHERCHER SUR AMAZONTest Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différenceRECHERCHER SUR LDLC.COMTest Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différenceRECHERCHER SUR MATERIEL.NETTest Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différenceRECHERCHER SUR TOPACHAT
Les notes
+Points positifs
  • Un design particulièrement avenant
  • Un layout RGB bien mis en valeur
  • Un confort de frappe top niveau
  • Le logiciel Swarm, complet à souhait
  • Contrôle du volume dédié et efficace
-Points négatifs
  • Pas de port audio
  • Pas de port USB
  • On aurait préféré un repose-poignets molletonné
  • Pas donné
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 janvier 2019 à 10:17:27
18/20
Mis à jour le 27/04/2019
PC
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
spamy
spamy
MP
le 29 janv. à 20:40

D’autre part, Roccat a suivi l’exemple de Razer pour ce qui est du caractère fonctionnel de l’éclairage. En effet, ce dernier ne profite qu’aux caractères supérieurs des touches, laissant les caractères secondaires dans une relative pénombre.

Tres bonne remarque. A ce prix, ce n'est pas acceptable. Le confort visuel en prend un coup !
Mon clavier actuel éclaire tout, donc je ne pourrais pas encore m'en séparer.

Lire la suite...
Solar_Warden
Solar_Warden
MP
le 28 janv. à 22:39

A ce prix il peut être confortable tu m'étonnes lol

Lire la suite...
Titijaff
Titijaff
MP
le 28 janv. à 22:26

Des keycaps low profile + des switch propriétaires.... comment perdre la moitié de l'intérêt d'un méca: la customisation et le remplacement de pièce...

Lire la suite...
Commentaire édité 28 janv., 22:26 par Titijaff
GrandeCoquine
GrandeCoquine
MP
le 28 janv. à 15:00

très beau clavier mais trop cher !! désolé

Lire la suite...
Exarkun2
Exarkun2
MP
le 28 janv. à 13:37

160 boules ? Les boules !

Lire la suite...
blood-demoon2
blood-demoon2
MP
le 28 janv. à 12:57

Je les, les touche sont très douce et lisse au toucher ! Cest vraiment agréable !

Lire la suite...
Totoroge
Totoroge
MP
le 28 janv. à 12:10

Avec un port USB ça aurait été le sans faute, dommage en 2019.

Lire la suite...
Bayonetta2014
Bayonetta2014
MP
le 28 janv. à 12:00

Commander il y a 2 jours ce clavier j'ai hâte
Je suis entrain de monter pour la 1er un pc 😍

Lire la suite...
jaeun
jaeun
MP
le 28 janv. à 11:15

Il a de la gueule avec le design spécifique des touches du clavier par contre dommage du coup impossible de mettre des touches standard blanche.

Lire la suite...
DraconisRex
DraconisRex
MP
le 28 janv. à 10:58

160 balles quand même :pf:

Lire la suite...
Top commentaires
Exarkun2
Exarkun2
MP
le 28 janv. à 13:37

160 boules ? Les boules !

Lire la suite...
Solar_Warden
Solar_Warden
MP
le 28 janv. à 22:39

A ce prix il peut être confortable tu m'étonnes lol

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Test des Logitech G915 et G815 : Révolution tout en finesse
  • Test du Thermaltake Level 20 RGB : En long, en large et en lumière
  • Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes
  • Test Cherry MX Board 6.0 : Si son ramage se rapportait à son plumage...
  • Test du Cooler Master MK750 : De grandes qualités, même en nomade
  • Test Corsair K95 RGB Platinum MX Speed : A la vitesse de la lumière
  • Test Corsair STRAFE : Simple, compact, efficace
  • Test Corsair STRAFE RGB Silent : Un sans faute, ou presque
  • Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs
  • Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?
  • Test G.Skill Ripjaws KM780 : Un rapport qualité prix intéressant
  • Test du HyperX Alloy Elite RGB : Une référence colorée mais sérieuse
  • Test HyperX Alloy FPS : Un clavier pour conjuguer loisirs vidéoludiques et mobilité
  • Test Logitech G413 : On ne fait pas que du bon chocolat en Suisse
  • Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galon
  • Test Logitech G613 : Libéré, délivré, mais quel intérêt ?
  • Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910
  • Test Logitech G910 Orion Spectrum : Tout le monde a droit à une seconde chance !
  • Test du Mad Catz S.T.R.I.K.E. 4 : Quand Hardware et Software ne font pas bon ménage
  • Test du MSI Vigor GK80 : Largement battu par la concurrence
  • Test Razer BlackWidow Chroma : Derrière le bruit des touches, personne ne vous entend crier !
  • Test Razer BlackWidow Chroma V2 : Un repose-poignet qui "tue le game" !
  • Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueurs
  • Test Razer Huntsman : Et le confort ? Il est où, le confort ?
  • Test Roccat Suora : Un clavier gaming qui va à l'essentiel
  • Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence
  • Test SteelSeries APEX M500 : Le digne héritier du clavier 6Gv2 ?
  • Test du NACON CL-750 OM : Le plastique, ce n'est pas toujours fantastique
  • Test Razer Ornata Chroma : Le clavier membrane qui roule des mécaniques
  • Test Logitech G910 Orion Spark : Du haut de gamme qui peine à convaincre
  • Test STRIX Tactic Pro : Le retour gagnant du style orange mécanique ?
  • Test Mad Catz S.T.R.I.K.E. T.E. : Une renaissance, en quelque sorte...
  • Test Roccat Ryos MK Pro : L'habit ne fait pas le clavier
  • Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien)
  • Test Corsair Raptor K30 : Un clavier membrane bien pensé à prix contenu