Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 35 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 250€ /

Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galon - Comparatif : 35 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 250€

Page Dossier
Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galon
Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galon
PC
Partager sur :
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 juillet 2018 à 15:51:42
15/20

<table> <thead> <tr> <th></th> <th>Spécifications</th> </tr> </thead> <tbody> <tr> <th>Technologie de touche</th> <td>Mecanique Romer G Tactile</td> </tr> <tr> <th>Rétroéclairage</th> <td>Oui, RGB</td> </tr> <tr> <th>Raccourcis multimédia</th> <td> Oui, partagés </td> </tr> <tr> <th>Raccourcis macro</th> <td>Non</td> </tr> <tr> <th>Anti-ghosting - Prise en compte simultanée des touches</th> <td>Oui, N-Key</td> </tr> <tr> <th>Connectique requise</th> <td>2 ports USB</td> </tr> <tr> <th>Port(s) USB</th> <td>Oui</td> </tr> <tr> <th>Fréquence d'interrogation max.</th> <td>1000 Hz</td> </tr> <tr> <th>Port(s) audio</th> <td>Non</td> </tr> </tbody> </table>

Vous n’êtes pas sans savoir que le clavier G413 se tenait plutôt en bonne place au sein de notre comparatif, porté par une tarification agressive et des fonctionnalités judicieusement intégrées. Eh bien avec le G513, Logitech entend reprendre la même recette, en la relevant de quelques éléments supplémentaires. Cela sera-t-il suffisant pour aller chercher des concurrents comme le K95 ou le BlackWidow V2, des produits résolument pensés pour le haut de gamme ? Rien n’est moins sûr…

Déjà, commençons par remercier Logitech d’avoir pris en compte les remarques que nous avions formulées lors de notre dernier test de clavier. Nous avions ainsi regretté que le modèle Asus Flare n’intègre pas le même type de repose-poignets molletonné que le Razer BlackWidow V2. Il se trouve que le G513 n’aura pas à souffrir de la comparaison à ce niveau. Certes, le repose-poignets fourni par Logitech propose un rembourrage un poil plus ferme que celui de Razer, mais il offre un bonus de confort indéniable par rapport à la plupart de ses autres concurrents. On pourra évidemment être surpris par le fait que l’accessoire ne soit pas fixé au clavier, que ce soit par un système magnétique ou par des attaches mécaniques, mais fort heureusement, cela ne remet pas en cause son efficacité. Qu’il soit posé à même une table, ou sur un large tapis de souris, l’ensemble a su se montrer parfaitement stable, aidé en cela par 6 patins sous le clavier, et 6 de plus sous le repose-poignets.

Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galon

Sans surprise, le G513 est toujours une réussite en termes de design. Nous avions ainsi testé le G413 dans sa version argentée, et c’est dans une robe plus sombre, gris anthracite, que le G513 nous a été livré. Dans les deux cas, on est sur un produit qui allie parfaitement classe et sobriété : l’utilisateur profite d’une finition des plus avenantes lorsque le rétroéclairage n’est pas activé, et dans le cas contraire, les éclairages RGB sont très bien mis en valeur par la partie supérieure métallique du châssis, sur laquelle elles vont légèrement se refléter. En parlant du rétroéclairage, signalons qu’il a le bon goût de se projeter bien au centre des touches, ce qui permet un éclairage parfaitement homogène de tous les caractères. En résumé, c’est joli, et c’est fonctionnel.

Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galon

Sur la qualité de frappe, là encore, c’est sans surprise. Toutefois, on soulignera ici la question de la cohérence du produit que nous abordions en introduction, à savoir, un clavier pensé pour l’entrée de gamme peut-il se mettre au niveau des produits les plus onéreux en se parant de quelques artifices… Sur le confort de frappe, rien à dire : les interrupteurs Romer-G se montrent réactifs comme à leur habitude, avec une pression d’enfoncement et un retour de frappe très agréable, que ce soit pour du jeu, ou pour taper du texte. En revanche, selon la fermeté avec laquelle vous pianotez, une résonnance métallique se fait, ou pas, entendre, conséquence de la mise en butée des touches avec le châssis métallique, sans doute. Cela ne change pas foncièrement la sensation de frappe, mais cela ajoute du bruit… Un bruit qui est… dirons-nous… moins chantant, et qui tranche notamment avec le retour audible mais sec des touches Cherry MX, pour ne citer que cet exemple. Il s’agira là d’un aspect que chacun appréciera à son niveau, mais si cela nous paraissait tout à fait secondaire sur un G413 à moins de 100€, il nous parait plus problématique sur un clavier comme le G513 où chaque détail a son importance, commercialisé près de 180€.

Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galon

Pour continuer sur cette argumentation d’une reprise à minima des caractéristiques du G413, le G513 ne permet pas de remapper l’ensemble de ses touches. Seules les commandes F1 à F12 sont reconfigurables et peuvent être associées à des macros. Là encore, pour un clavier à ce niveau de prix, et sachant la clientèle à laquelle il est destiné, c’est problématique. K95, Razer BlackWidow, Asus ROG Flare, HyperX Alloy Elite RGB ou Roccat Vulcan 120, on ne compte plus les modèles de la concurrence à ce niveau de prix et qui proposent cette fonction gaming pourtant basique… Un oubli assez dommageable, en fin de compte.

Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galon

Ajoutez à cela l’absence de touches multimédia dédiées (là aussi, un classique sur ce type de produit haut de gamme) et vous obtenez un G513 qui a certes fière allure, mais qui pêche sur plusieurs aspects, hérités d’un petit frère qui a été pensé avec la notion de compromis en tête, notion qui a peu de place sur un créneau tarifaire autour de 180€. En découle une impression finale assez mitigé, entre un clavier plutôt avenant et agréable à manipuler, mais qui hérité d’un design que l’on aurait souhaité plus fonctionnel, et plus complet.

Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galonRECHERCHER SUR AMAZONTest Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galonRECHERCHER SUR LDLC.COMTest Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galonRECHERCHER SUR MATERIEL.NETTest Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galonRECHERCHER SUR TOPACHAT
Les notes
+Points positifs
  • Technologie de frappe Romer-G très agréable au quotidien
  • Une construction aussi solide qu'élégante
  • Présence d'un port USB sur la tranche arrière
  • Gestion logicielle solide
  • Rétroéclairage RGB joli et fonctionnel
-Points négatifs
  • Réassignation des fonctions des touches limitée
  • Bruit généré par la résonnance du châssis
  • Absence de touches multimédia dédiées
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 juillet 2018 à 15:51:42
15/20
Mis à jour le 27/04/2019
PC

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • Test des Logitech G915 et G815 : Révolution tout en finesse
  • Test du Thermaltake Level 20 RGB : En long, en large et en lumière
  • Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes
  • Test Cherry MX Board 6.0 : Si son ramage se rapportait à son plumage...
  • Test du Cooler Master MK750 : De grandes qualités, même en nomade
  • Test Corsair K95 RGB Platinum MX Speed : A la vitesse de la lumière
  • Test Corsair STRAFE : Simple, compact, efficace
  • Test Corsair STRAFE RGB Silent : Un sans faute, ou presque
  • Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs
  • Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?
  • Test G.Skill Ripjaws KM780 : Un rapport qualité prix intéressant
  • Test du HyperX Alloy Elite RGB : Une référence colorée mais sérieuse
  • Test HyperX Alloy FPS : Un clavier pour conjuguer loisirs vidéoludiques et mobilité
  • Test Logitech G413 : On ne fait pas que du bon chocolat en Suisse
  • Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galon
  • Test Logitech G613 : Libéré, délivré, mais quel intérêt ?
  • Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910
  • Test Logitech G910 Orion Spectrum : Tout le monde a droit à une seconde chance !
  • Test du Mad Catz S.T.R.I.K.E. 4 : Quand Hardware et Software ne font pas bon ménage
  • Test du MSI Vigor GK80 : Largement battu par la concurrence
  • Test Razer BlackWidow Chroma : Derrière le bruit des touches, personne ne vous entend crier !
  • Test Razer BlackWidow Chroma V2 : Un repose-poignet qui "tue le game" !
  • Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueurs
  • Test Razer Huntsman : Et le confort ? Il est où, le confort ?
  • Test Roccat Suora : Un clavier gaming qui va à l'essentiel
  • Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence
  • Test SteelSeries APEX M500 : Le digne héritier du clavier 6Gv2 ?
  • Test du NACON CL-750 OM : Le plastique, ce n'est pas toujours fantastique
  • Test Razer Ornata Chroma : Le clavier membrane qui roule des mécaniques
  • Test Logitech G910 Orion Spark : Du haut de gamme qui peine à convaincre
  • Test STRIX Tactic Pro : Le retour gagnant du style orange mécanique ?
  • Test Mad Catz S.T.R.I.K.E. T.E. : Une renaissance, en quelque sorte...
  • Test Roccat Ryos MK Pro : L'habit ne fait pas le clavier
  • Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien)
  • Test Corsair Raptor K30 : Un clavier membrane bien pensé à prix contenu