Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 35 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 250€ /

Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes - Comparatif : 35 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 250€

Page Dossier
Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes
Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes
PC
Partager sur :
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 mai 2018 à 12:00:00
17/20
Spécifications
Technologie de toucheMecanique Cherry MX Red / Black / Brown / Blue
RétroéclairageOui, RGB
Raccourcis multimédia Oui
Raccourcis macroNon
Anti-ghosting - Prise en compte simultanée des touchesOui, N-Key
Connectique requise2 ports USB
Port(s) USBOui
Fréquence d'interrogation max.1000 Hz
Port(s) audioNon

On a beau essayé à chaque nouveau test de périphérique de se remettre dans un état d’esprit neuf, il est des éléments de design dans ce domaine, qui une fois que l’on y a gouté, font perdre toute leur saveur à ce que la concurrence pourrait proposer en retour. Par exemple, il nous est devenu très difficile de quitter le confort et la douceur du repose-poignets du BlackWidow Chroma V2, sans éprouver un petit pincement au cœur, et la qualité de cet attribut est de fait la première chose que l’on examine maintenant sur un nouveau clavier à tester. Manque de chance pour le Flare d’Asus : son repose-poignets est des plus classiques (et des plus durs). Reste à savoir si on doit lui en tenir durablement rigueur ? Allez… Esprit neuf, esprit neuf, esprit neuf…

Vous l’aurez compris, le repose-poignets du dernier clavier Flare de la marque Asus RoG ne sera pas forcément son atout majeur, par rapport à ce que certains concurrents proposent aujourd’hui. Nous citions ainsi Razer et son BlackWidow V2 un peu plus haut, mais Logitech a également entériné le choix d’un confort plus affirmé pour le repose-poignets de son G513, et à ce titre, la marque taiwanaise aurait clairement pu mieux faire. Toutefois, pour continuer sur cet aspect, sa mise en œuvre n’en est pas moins maitrisée : l’utilisateur dispose ainsi d’une base parfaitement ajustée pour une frappe confortable, fixée par un duo de pattes en plastiques, et stabilisée par 4 larges patins antidérapants.

Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes

D’un point de vue plus général maintenant, il faut bien reconnaitre que les équipes d’Asus RoG ont particulièrement soigné l’esthétique de leur produit : des key caps au toucher très agréable à la superbe robe grise offrant des alternances de textures très légèrement granuleuses d’un côté et brossées de l’autre, le Flare respire le positionnement haut de gamme, et inspirera sans aucun doute de l’envie dans les yeux des personnes qui vous verront le manipuler au quotidien. On note que la réussite de ce design est par ailleurs plutôt bien mise en valeur par le large choix d’effets RGB disponibles, applicables à la fois pour chaque touche individuellement, et au travers de deux bandes latérales et d’une pièce de plexis que l’on viendra insérer dans un logement en haut à droite. Par défaut, cette dernière propose le logo de la marque taiwanaise en transparence, mais l’utilisateur pourra la remplacer par un autre élément illustré à sa convenance (à cet effet, un second plexiglas vierge est livré avec le clavier). En prime, le câble est solide et tressé, les assemblages et ajustements des différentes parties du Flare sont irréprochables… Bref, c’est un produit élégant à tous points de vue.

Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes

Quant à savoir si l’élégance se marie judicieusement avec une ergonomie et des fonctionnalités bien pensées, ce sera le cas, même si pour le coup, Asus n’a pris aucun risque particulier. On retrouve ainsi sur le Flare les mêmes atouts que sur de nombreux claviers concurrents, à commencer par un système anti-ghosting qui couvre 100% des touches, couplé à un système N-Key rollover. En outre, le Flare propose des commandes dédiées pour déclencher certaines fonctions multimédia (réglages du volume, gestion de lecture audio ou vidéo), pour désactiver à la volée la touche Windows, ou encore pour modifier l’intensité du rétroéclairage, jusqu’à l’éteindre si on le souhaite.

Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnesTest Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes

Fonctionnalités toujours, avec la mise à disposition, sur la tranche arrière, d’un port USB 2.0 (il faut donc deux ports USB libres sur la carte mère pour brancher le périphérique). En revanche, on ne trouvera pas de connectique audio. En ce qui nous concerne et à choisir, nous préférons largement l’USB à l’audio, mais chacun jugera cet argument selon ses préférences personnelles.

Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes

Enfin, sur la technologie de frappe, Asus joue là encore la sécurité, avec la possibilité de marier son clavier avec toute une gamme d’interrupteurs Cherry MX : le Flare est ainsi commercialisé en MX Red, Blue, Black ou Brown… La base, comme diraient certains. Au chapitre des regrets, Asus aurait peut-être pu proposer des références d’interrupteurs moins conventionnels, des MX Silver ou MX Silent par exemple. De même que l’usage veut maintenant que l’on propose un outil pour retirer les key caps ainsi que quelques pièces de remplacement texturées : ce ne sera pas le cas ici.

Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes

Technologies de touches, design, ergonomie, confort de frappe, on n’oublie rien ? Houla, mais si ! Il reste à discuter d’un point toujours sensible chez RoG, à savoir, la suite logicielle. En effet, si le Flare dispose de nombreuses combinaisons de touches pour gérer en direct ses macros, ses profils résidant en mémoire (au nombre de 6), ou demander une éventuelle remise à zéro aux paramètres d’usine, il profite également d’une suite logicielle, baptisée RoG Armoury. Soyons honnêtes, on est loin des interfaces très visuelles et très accessibles des suites Logitech, Roccat ou Razer. L’ensemble est austère, très austère, et pas dénué d’éléments critiquables : par exemple, la modification de la luminosité du rétroéclairage via la touche clavier correspondante ne rafraîchit pas l’affichage de cette valeur en temps réel sous Armoury. Impossible non plus, de synchroniser le rétroéclairage de notre carte mère RoG avec celui du Flare, cet aspect n’étant visiblement pas ou mal mutualisé. Et LiveUpdate, le système de mise à jour du clavier, plante de temps en temps, sans que l’on comprenne vraiment pourquoi… Au moins se consolera-t-on en se disant que les services essentiels seront assurés, notamment la possibilité de réassigner les fonctions de l’intégralité des touches. D’autre part, cette gestion logicielle restera souvent optionnelle, tant les commandes dédiées et les combinaisons claviers suffiront pour configurer le périphérique dans la majorité des cas de figure.

Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnesTest Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes

Que retenir au final de ce nouveau modèle de clavier RoG ? Qu’il s’agit d’un gars sûr, qui se montrera efficace dans l’adversité, face à des hordes d’ennemis, et charmant en temps de paix, porté par un design très réussi. Cela étant dit, est-il le compagnon que l’on vous conseillerait en priorité pour un tarif proche des 175€ ? Il y a débat. Le BlackWidow V2 ou le K95, tous deux plus aboutis à notre sens, gardent notre préférence, mais ils restent un poil plus chers en moyenne. Il y a aussi le nouveau G513 de Logitech, mais notre verdict reste en délibéré sur ce produit. Sans doute la partie software devra être le plus gros chantier d’Asus RoG prochainement, si la marque veut vraiment positionner ses produits de manière plus tranchés.

Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnesRECHERCHER SUR AMAZONTest Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnesRECHERCHER SUR LDLC.COMTest Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnesRECHERCHER SUR MATERIEL.NETTest Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnesRECHERCHER SUR TOPACHAT
Les notes
+Points positifs
  • Une finition qualitative, rehaussé par un ensemble RGB complet
  • Confortable et agréable au quotidien
  • Des interupteurs qui ont largement fait leurs preuves
  • Possibilité de réassigner toutes les fonctions des touches
  • Présence d'un port USB
  • Présence de touches multimédia dédiées
  • De nombreuses options de réglages à la volée (profils, macros)
-Points négatifs
  • Une suite logicielle très austère, et pas dénuée de bugs
  • Les repose-poignets rigides, c'est so 2017
  • Pas de key caps de remplacement pour les touches "gaming"
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 mai 2018 à 12:00:00
17/20
Mis à jour le 27/04/2019
PC
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
gari-fight
gari-fight
MP
le 04 mai 2018 à 19:44

Salut Kracou, tu penses quoi du clavier Func KB-460 si tu l'as déjà testé ? Merci :)

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 04 mai 2018 à 16:56

J'ai acheté mon clavier 20 € à Carrefour, je les depuis 3 ans, je fais des raids et macro avec, et celui la demande 200 € pour... ? :honte:

Lire la suite...
legarsraide
legarsraide
MP
le 04 mai 2018 à 14:40

Merci pour le test Kracou ^^ Dommage, clavier très chère. Mais je salut, car c'est un des rare qui propose des MX Black (que j'adore), et surtout un repose poignets assez large (ce qui est de plus en plus rare). Par contre avec leur système de led multicolore, j'imagine pas la galère pour remplacer un switch....

Lire la suite...
Commentaire édité 04 mai 2018, 14:41 par legarsraide
Supraka
Supraka
MP
le 04 mai 2018 à 13:41

210€ sur Amazon (version Querty uniquement) c'est cher.... tres cher !!!

Lire la suite...
Top commentaires
Supraka
Supraka
MP
le 04 mai 2018 à 13:41

210€ sur Amazon (version Querty uniquement) c'est cher.... tres cher !!!

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 04 mai 2018 à 16:56

J'ai acheté mon clavier 20 € à Carrefour, je les depuis 3 ans, je fais des raids et macro avec, et celui la demande 200 € pour... ? :honte:

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Test des Logitech G915 et G815 : Révolution tout en finesse
  • Test du Thermaltake Level 20 RGB : En long, en large et en lumière
  • Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes
  • Test Cherry MX Board 6.0 : Si son ramage se rapportait à son plumage...
  • Test du Cooler Master MK750 : De grandes qualités, même en nomade
  • Test Corsair K95 RGB Platinum MX Speed : A la vitesse de la lumière
  • Test Corsair STRAFE : Simple, compact, efficace
  • Test Corsair STRAFE RGB Silent : Un sans faute, ou presque
  • Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs
  • Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?
  • Test G.Skill Ripjaws KM780 : Un rapport qualité prix intéressant
  • Test du HyperX Alloy Elite RGB : Une référence colorée mais sérieuse
  • Test HyperX Alloy FPS : Un clavier pour conjuguer loisirs vidéoludiques et mobilité
  • Test Logitech G413 : On ne fait pas que du bon chocolat en Suisse
  • Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galon
  • Test Logitech G613 : Libéré, délivré, mais quel intérêt ?
  • Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910
  • Test Logitech G910 Orion Spectrum : Tout le monde a droit à une seconde chance !
  • Test du Mad Catz S.T.R.I.K.E. 4 : Quand Hardware et Software ne font pas bon ménage
  • Test du MSI Vigor GK80 : Largement battu par la concurrence
  • Test Razer BlackWidow Chroma : Derrière le bruit des touches, personne ne vous entend crier !
  • Test Razer BlackWidow Chroma V2 : Un repose-poignet qui "tue le game" !
  • Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueurs
  • Test Razer Huntsman : Et le confort ? Il est où, le confort ?
  • Test Roccat Suora : Un clavier gaming qui va à l'essentiel
  • Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence
  • Test SteelSeries APEX M500 : Le digne héritier du clavier 6Gv2 ?
  • Test du NACON CL-750 OM : Le plastique, ce n'est pas toujours fantastique
  • Test Razer Ornata Chroma : Le clavier membrane qui roule des mécaniques
  • Test Logitech G910 Orion Spark : Du haut de gamme qui peine à convaincre
  • Test STRIX Tactic Pro : Le retour gagnant du style orange mécanique ?
  • Test Mad Catz S.T.R.I.K.E. T.E. : Une renaissance, en quelque sorte...
  • Test Roccat Ryos MK Pro : L'habit ne fait pas le clavier
  • Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien)
  • Test Corsair Raptor K30 : Un clavier membrane bien pensé à prix contenu