Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 35 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 250€ /

Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs - Comparatif : 35 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 250€

Page Dossier
Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs
Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs
PC
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
01 mars 2018 à 12:38:59
16/20
Spécifications
Technologie de toucheMecanique Cherry MX Red / Blue
RétroéclairageOui, RGB
Raccourcis multimédia Oui
Raccourcis macro30 non dédiés
Anti-ghosting - Prise en compte simultanée des touchesOui, N-Key
Connectique requise2 ports USB
Port(s) USBNon
Fréquence d'interrogation max.1000 Hz
Port(s) audioNon

Mis sur le marché il y a près de 2 ans, l’Attack X3 RGB représente une certaine philosophie de ce qu’on est en droit d’attendre d’un véritable clavier gamer de gamme moyenne. Une finition classieuse, un chassis bien rigide, des interrupteurs reconnus offrant une réponse rapide, et un rétroéclairage pratique, le tout piloté par un logiciel complet. La perfection ? Pas tout à fait, car à y regarder de plus près, il lui manquera tout de même quelques atouts pour se hisser au plus haut dans notre comparatif.

Esthétiquement parlant, l’Attack X3 RGB se veut qualitatif et plutôt sobre, du moins tant que l’éclairage des LEDs n’est pas enclenché. Et si son châssis est fait de plastique, la plaque supérieure sur laquelle viennent se poser les touches mécaniques Cherry MX est en aluminium brossé. Ainsi, en plus de donner à l'ensemble une certaine épaisseur et une certaine rigidité, sa surface est suffisamment claire et rugueuse pour que poussières ou saletés ne sautent pas trop aux yeux. Un avantage léger sur les modèles qui font le choix d’une surface plus foncée. On note que le produit se montre cependant compliqué à nettoyer, l’espace entre les différentes touches étant franchement exigu, au point qu’un coton tige ne peut s’y aventurer. Il faut pour bien faire retirer les key caps, une opération pour laquelle Cougar ne fournit aucun outil.

Avec un peu moins de 47 centimètres de façade, l'Attack X3 devrait facilement trouver sa place sur n’importe quel bureau, tout en gardant un vrai confort de frappe, digne des meilleurs modèles du marché. Il en va de même avec sa profondeur, d’à peine 17 centimètres, à laquelle on aurait tout de même bien ajouté un repose-poignets, du genre de celui proposé de série avec sa version 2018, pas encore disponible en France à l’heure où nous écrivons ces lignes, mais dont le prix à l’étranger ne semble pas influencé par cet ajout. Sa hauteur enfin, culminant à 4 centimètres, peut être réhaussée d’un tout petit centimètre supplémentaire à l’aide des deux pieds rétractables situés de part et d’autre de la base, pour une modification très subtile de la position de frappe, mais une stabilité remarquable. Les charnières de ces deux éléments nous ont par ailleurs semblé suffisamment solides pour s'assurer une bonne durée de vie.

Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs
Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs

Malheureusement, la sobriété de l’Attack X3 rime aussi avec une certaine austérité quant à ses fonctions. On sera donc déçu de ne trouver aucun port USB, ni aucune sortie audio sur ses tranches. Le constructeur fait même l'impasse sur une petite rangée de touches dédiées aux macros, obligeant l'utilisateur à trouver son salut parmi les touches principales, heureusement toutes programmables. Pour un clavier vendu autour de 130€, c’est un peu dommage et l’on en vient forcément à se demander quel est l’intérêt de la double prise USB qui termine l’épais câble généreusement tressé sur près d’1m80. La réponse se trouve très logiquement dans l’énergie consommée par l’éclairage à LEDs, la fonction phare de ce modèle et probablement celle qui justifie son prix un peu élevé. Il faut dire qu’en termes de fonctionnement, cet éclairage se montre tout à fait complet, avec la possibilité d’ajouter des effets de vagues “arc en ciel” en quelques clics, de choisir sa couleur de fond (ou plutôt d’ambiance), mais surtout d’appliquer une teinte différente à chaque touche, histoire de faire ressortir certaines zones ou fonctions pour les rendre plus visibles en jeu. On n’est certes pas au niveau des possibilités d’un Corsair K95 RGB Platinum, lequel offre la possibilité de superposer différents effets, mais il faut avouer que l’accès au réglages est facilité par un logiciel aussi agréable à utiliser qu'efficace.

Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleursTest Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs
Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs

Néanmoins, on note qu’au delà du rendu vraiment lumineux de l’éclairage sur la plaque d’aluminium, laquelle se laisse facilement lécher par la couleur avec un résultat visuel réussi, il manque à ces Cherry MX une certaine homogénéité quand vient le moment d’éclairer certaines fonctions des touches qu’elles sont censées rendre plus lisibles. On passera sans trop sourciller sur les quelques tâches dont souffrent les pictogrammes les plus larges pour noter tout de même l’absence totale de lumière sous la virgule, le point virgule, le signe “<”, et à peu près toutes les lignes inférieures des touches ayant plus d’une fonction. La faute à une LED placée sur la partie supérieure de l'interrupteur, et non en son centre. Un défaut que ce clavier Cougar partage d'ailleurs avec la dernière vague de clavier Razer, notamment. Enfin, nous aurions aimé, lorsque les diodes sont éteintes, avoir une meilleure visibilité des labels, la partie translucide étant un peu terne et ne contrastant pas suffisamment avec le noir pourtant profond des touches.

Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleursTest Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleursTest Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs

S'agissant des particularités à remonter, on note également une inversion entre les touches FN et Windows, la première étant ici située à gauche de la touche Alt quand la seconde passe au delà de la barre espace, à droite de la touche Alt Gr. Un choix qui prend tout son sens quand vient le moment de passer d’un preset à l’autre, à la volée, en n’utilisant que la main gauche. Cela évite aussi d'avoir à passer par un mode "jeu" pour désactiver la touche Windows, cette dernière ayant été éloignée de la zone ZQSD. On apprécie enfin la possibilité de stocker 3 profils directement dans la mémoire interne du clavier, sans besoin d’être sur un PC équipé du pilote, chacun pouvant prendre en charge trois réglages lumineux et jusqu’à 30 Macros. Ces dernières brillent d’ailleurs tant par leur facilité d’enregistrement que par les possibilités offertes en termes de combinaisons, d'enchainements et de timing. De quoi compenser en partie l’absence de touches dédiées, surtout que la partie logicielle est, là aussi, assez efficace avec notamment plusieurs niveaux de complexité en fonction de vos besoins et de vos habitudes. Quant aux fonctions multimédia, elles sont comme souvent combinées avec les touches F5 à F12. Une perte par rapport au Attack X3 de base, sans LEDs, qui offre au moins 3 touches dédiées pour les réglages de volume.

Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleursTest Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleursTest Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs

Disponible aujourd’hui en version Cherry MX Red (la version testée ici) ou Cherry MX Blue, ce Cougar Attack X3 RGB 2016 ne manque pas d’avantages et se montre très agréable à utiliser, surtout pour un modèle si compact. Il rappelle en ce sens le BlackWidow X Chroma de Razer dont il reprend à la fois la qualité de frappe ou le soin apporté aux finitions, et quelques défauts. Ainsi, nous pointerons l’absence de quelques fonctions comme un port USB, des touches macro et multimédia dédiées, ou un repose poignets, mis de côté ici au profit d’un éclairage RGB paramétrable touche par touche, mais qui peine à faire la différence face à la concurrence. A mi chemin entre un Logitech G413, moins cher mais auquel il manque la couleur, et un Corsair K95 RGB Platinum MX, plus complet mais qui explose un peu le budget, l’Attack X3 RGB reste un choix pertinent. On notera cependant que comme de nombreux produits Cougar (pourtant assez réussi), l'Attack X3 est difficile à trouver dans nos contrées, et encore plus en layout FR. Un point à bien vérifier avant de valider une commande.

Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleursRECHERCHER SUR AMAZONTest Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleursRECHERCHER SUR GROSBILLTest Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleursRECHERCHER SUR PRICE MINISTERTest Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleursRECHERCHER SUR TOPACHAT
Les notes
+Points positifs
  • Une finition qualitative qui réagit joliment aux LEDs
  • Solide, stable et compact
  • Confort et vitesse de frappe
  • De larges possibilités au niveau des macros
  • Un éclairage RGB touche par touche
  • Le logiciel accessible et plein de possibilités
  • Placement des touches Fn / Windows intéressant
-Points négatifs
  • Pas de port USB supplémentaire
  • Pas de touches dédiées aux macros et multimédia
  • Repose-poignets absent de cette version
  • L’éclairage de certaines touches est médiocre
  • Manque de visibilité du marquage quand l’éclairage est éteint
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
01 mars 2018 à 12:38:59
16/20
Mis à jour le 27/04/2019
PC

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • Test des Logitech G915 et G815 : Révolution tout en finesse
  • Test du Thermaltake Level 20 RGB : En long, en large et en lumière
  • Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes
  • Test Cherry MX Board 6.0 : Si son ramage se rapportait à son plumage...
  • Test du Cooler Master MK750 : De grandes qualités, même en nomade
  • Test Corsair K95 RGB Platinum MX Speed : A la vitesse de la lumière
  • Test Corsair STRAFE : Simple, compact, efficace
  • Test Corsair STRAFE RGB Silent : Un sans faute, ou presque
  • Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs
  • Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?
  • Test G.Skill Ripjaws KM780 : Un rapport qualité prix intéressant
  • Test du HyperX Alloy Elite RGB : Une référence colorée mais sérieuse
  • Test HyperX Alloy FPS : Un clavier pour conjuguer loisirs vidéoludiques et mobilité
  • Test Logitech G413 : On ne fait pas que du bon chocolat en Suisse
  • Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galon
  • Test Logitech G613 : Libéré, délivré, mais quel intérêt ?
  • Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910
  • Test Logitech G910 Orion Spectrum : Tout le monde a droit à une seconde chance !
  • Test du Mad Catz S.T.R.I.K.E. 4 : Quand Hardware et Software ne font pas bon ménage
  • Test du MSI Vigor GK80 : Largement battu par la concurrence
  • Test Razer BlackWidow Chroma : Derrière le bruit des touches, personne ne vous entend crier !
  • Test Razer BlackWidow Chroma V2 : Un repose-poignet qui "tue le game" !
  • Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueurs
  • Test Razer Huntsman : Et le confort ? Il est où, le confort ?
  • Test Roccat Suora : Un clavier gaming qui va à l'essentiel
  • Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence
  • Test SteelSeries APEX M500 : Le digne héritier du clavier 6Gv2 ?
  • Test du NACON CL-750 OM : Le plastique, ce n'est pas toujours fantastique
  • Test Razer Ornata Chroma : Le clavier membrane qui roule des mécaniques
  • Test Logitech G910 Orion Spark : Du haut de gamme qui peine à convaincre
  • Test STRIX Tactic Pro : Le retour gagnant du style orange mécanique ?
  • Test Mad Catz S.T.R.I.K.E. T.E. : Une renaissance, en quelque sorte...
  • Test Roccat Ryos MK Pro : L'habit ne fait pas le clavier
  • Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien)
  • Test Corsair Raptor K30 : Un clavier membrane bien pensé à prix contenu