Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 35 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 250€ /

Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ? - Comparatif : 35 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 250€

Page Dossier
Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?
Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?
PC
Partager sur :
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 septembre 2017 à 12:00:00
17/20
Spécifications
Technologie de toucheMecanique Cherry MX Red / Brown / Blue / Speed
RétroéclairageOui, Rouge
Raccourcis multimédia Oui, partagés
Raccourcis macroNon
Anti-ghosting - Prise en compte simultanée des touchesOui, 6 N-Key ou N-Key
Connectique requise1 port USB
Port(s) USBNon
Fréquence d'interrogation max.1000 Hz
Port(s) audioNon

Le saviez-vous ? L’excellent clavier mécanique KM780 de G.Skill a un petit frère. Il se nomme très sobrement KM570 et a le bon goût de se positionner sur un créneau tarifaire plus abordable que son ainé. Reste à savoir si ses qualités ont de quoi en faire un candidat sérieux, face aux Logitech G430 et autres Roccat Suora, ses adversaires du jour ? Réponse en mots et en image, dans les paragraphes qui vont suivre.

D’emblée et en comparaison des deux modèles concurrents que nous venons de citer, le KM570 marque par son format poids lourds : il est bien portant (1,2 kg), prenant ainsi 100 grammes au G413 et plutôt large, aidé en cela par un châssis imposant qui va venir enfermer les touches. Un autre élément de différenciation avec le clavier de Logitech. Quoi qu'il en soit, de ces caractéristiques, le KM570 dégage une impression de solidité et de stabilité, confirmée lorsque le produit vient se poser sur le bureau : l’ensemble n’a ainsi pas particulièrement bougé ou glissé, malgré nos sollicitations quotidiennes. On notera toutefois que lorsque les pattes arrière seront relevées, le clavier perdra deux patins de ses 5 patins et par extension, son adhérence sera très légérement affectée, sans que cela devienne réellement problématique. D'un point de vue plus général, G.Skill a plutôt bien géré le design de son clavier : les assemblages sont propres, et même si l'on reste sur une structure externe 100% plastique, les différents éléments qui la compose laisse une bonne impression.

Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?

Un clavier, ce sont aussi des touches et différentes fonctions, et sur ce point, le KM570 repose sur une recette à la fois riche et éprouvée. Côté interrupteur, G.Skill fait une nouvelle fois confiance à Cherry, et propose un large choix de systèmes de frappe : Red (linéaire, 45 g en pression, activation à 2 mm sur course de 4 mm), Blue (tactile avec clic, 45 à 55 g en pression, activation à 2 mm sur course de 4 mm), Brown (tactile, 45 à 55 g en pression, activation à 2 mm sur course de 4 mm) ou MX Speed (linéaire, 60 g en pression, activation à 1,2 mm sur course de 3,4 mm).

Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?
Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?

C’est cette dernière version que nous avons eu l’occasion de tester, avec une frappe à la course légèrement réduite, et forcément un peu déstabilisante, lorsque l’on a l’habitude des produits en Cherry MX plus conventionnels (MX Red ou Brown). Rien de rédhibitoire cependant : on se fait rapidement à ce retour un peu plus dynamique, et on en vient à taper nos textes avec aisance, et sans commettre plus d’erreurs que d’habitude. De même qu’en jeu, on apprécie la réactivité des commandes et le toucher des key caps, sans que cela place le KM570 au-dessus de la mêlée.

Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?

En plus d’être agréable et efficace, le KM570 a l’avantage d’être plutôt fonctionnel, pour un produit livré sans logiciel support. Tous les réglages passeront donc par diverses touches ou combinaisons de touches, et il vaudra mieux garder la notice PDF à porter de clic, puisqu’ils seront nombreux. L’utilisateur pourra ainsi gérer la partie rétroéclairage des touches, en appliquant différents profils préenregistrés, ou en configurant lui-même une disposition ou un effet d’éclairage particulier, sachant que si le clavier ne pourra s’éclairer que d’une couleur rouge vive, cette dernière pourra s’appliquer touche par touche. Et bien entendu, le KM570 dispose également d’une grande quantité de raccourcis qui toucheront autant à des applications courantes (calculatrice, navigateur, etc…), qu’au domaine multimédia (lecture, avance rapide, etc…) ou vidéoludique (verrouillage de la touche Windows, modification du mode NKRO en N-Key ou 6-Key). À ce propos, on signalera qu’à l’image du Suora, le KM570 dispose de touches dédiées pour le réglage du volume système. Toujours sur les fonctionnalités, on notera encore une possibilité intéressante : celle qui va permettre à l’utilisateur d’assigner une macro à n’importe quelle touche. On regrettera toutefois qu’il ne soit pas possible de créer plusieurs profils pour rendre la chose plus pratique. La gestion sans support logiciel a évidemment ses limites.

Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?

Et tant que l’on est à parler regret, on notera que le KM570 ne proposera pas de port USB déporté, une fonctionnalité souvent utile pour ceux qui n’ont pas les ports USB de leur tour à porter de main, et que Logitech a plutôt judicieusement intégrée sur son G413. Ceci étant dit, le KM570 reste un produit solide, efficace, et bardé de fonctions diverses. Et pour un tarif de 90€, il proposera la meilleure alternative de ce comparatif au G413, au cas où vous seriez allergique au design de ce dernier, ou à sa technologie de touche Romer-G.

Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?RECHERCHER SUR HFRTest G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?RECHERCHER SUR LDLC.COMTest G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?RECHERCHER SUR MATERIEL.NETTest G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?RECHERCHER SUR TOPACHAT
Les notes
+Points positifs
  • Une technologie de frappe éprouvé
  • Une construction certes simple, mais solide
  • Complet dans les fonctionnalités proposées, au regard du prix
  • Possibilité d'enregistrer des macros à la volée
  • Prix attractif
-Points négatifs
  • Il manque une gestion logicielle par rapport au G413
  • Pas de port USB intégré
  • Un seul profil pour la gestion des macros
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 septembre 2017 à 12:00:00
17/20
Mis à jour le 27/04/2019
PC

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • Test des Logitech G915 et G815 : Révolution tout en finesse
  • Test du Thermaltake Level 20 RGB : En long, en large et en lumière
  • Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes
  • Test Cherry MX Board 6.0 : Si son ramage se rapportait à son plumage...
  • Test du Cooler Master MK750 : De grandes qualités, même en nomade
  • Test Corsair K95 RGB Platinum MX Speed : A la vitesse de la lumière
  • Test Corsair STRAFE : Simple, compact, efficace
  • Test Corsair STRAFE RGB Silent : Un sans faute, ou presque
  • Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs
  • Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?
  • Test G.Skill Ripjaws KM780 : Un rapport qualité prix intéressant
  • Test du HyperX Alloy Elite RGB : Une référence colorée mais sérieuse
  • Test HyperX Alloy FPS : Un clavier pour conjuguer loisirs vidéoludiques et mobilité
  • Test Logitech G413 : On ne fait pas que du bon chocolat en Suisse
  • Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galon
  • Test Logitech G613 : Libéré, délivré, mais quel intérêt ?
  • Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910
  • Test Logitech G910 Orion Spectrum : Tout le monde a droit à une seconde chance !
  • Test du Mad Catz S.T.R.I.K.E. 4 : Quand Hardware et Software ne font pas bon ménage
  • Test du MSI Vigor GK80 : Largement battu par la concurrence
  • Test Razer BlackWidow Chroma : Derrière le bruit des touches, personne ne vous entend crier !
  • Test Razer BlackWidow Chroma V2 : Un repose-poignet qui "tue le game" !
  • Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueurs
  • Test Razer Huntsman : Et le confort ? Il est où, le confort ?
  • Test Roccat Suora : Un clavier gaming qui va à l'essentiel
  • Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence
  • Test SteelSeries APEX M500 : Le digne héritier du clavier 6Gv2 ?
  • Test du NACON CL-750 OM : Le plastique, ce n'est pas toujours fantastique
  • Test Razer Ornata Chroma : Le clavier membrane qui roule des mécaniques
  • Test Logitech G910 Orion Spark : Du haut de gamme qui peine à convaincre
  • Test STRIX Tactic Pro : Le retour gagnant du style orange mécanique ?
  • Test Mad Catz S.T.R.I.K.E. T.E. : Une renaissance, en quelque sorte...
  • Test Roccat Ryos MK Pro : L'habit ne fait pas le clavier
  • Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien)
  • Test Corsair Raptor K30 : Un clavier membrane bien pensé à prix contenu