Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 41 souris gamer à l'essai, entre 30 et 180€ /

Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout - Comparatif : 41 souris gamer à l'essai, entre 30 et 180€

Page Dossier
Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout
Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout
PC Mac
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
14 novembre 2018 à 09:22:18
19/20
Spécifications
Sensibilité max. supportée16 000 DPI
CapteurOptique
Nombre de commandes (hors boutons droit et gauche, et rotation molette)5
RétroéclairageOui, RGB
Prise en mainAmbidextre
Fréquence d'interrogation max.1000 Hz
Poids80 g
ConnexionSans fil via dongle

Voilà deux semaines qu’elle nous accompagne dans nos balades virtuelles, prenant tantôt la forme d'un curseur, tantôt celle d'un viseur pointé vers nos adversaires du moment, mais glissant toujours sans peine vers l’oubli, bien blottie dans le creux de notre main. 80 grammes de douce technologie dans un écrin d’élégance, qui cache pourtant un coeur redoutable de précision et de célérité, voilà le sentiment que nous a laissé cette nouvelle souris Logitech G. Un sentiment que nous allons de ce pas argumenter.

Une G502 pour conquérir le coeur des joueurs, une G900 pour les libérer de leurs câbles, une Pro pour leur offrir légèreté et simplicité, et une G903 pour que l’énergie émerge directement du tapis. Jusqu'à présent, Logitech trace sa route avec une certaine réussite sur le marché des souris gaming, et ce n'est certainement pas cette nouvelle déclinaison sans fil qui va faire déraper la marque. Pourtant, bien que pensée pour les esportifs, la Pro Wireless ne laisse aucunement transparaître sa filiation avec le monde du jeu vidéo. Des lignes sobres, douces, tout en courbes, et quasiment aucun changement de texture sur toute sa surface, nous feraient presque croire que l’on a affaire à un modèle de bureautique lambda, d’un certain standing tout de même. En ce sens, la Pro Wireless va plus loin dans l’épuration visuelle que le modèle Pro filaire que Logitech avait initié il y a deux ans : la ligne éclairée sur l’arrière du périphérique a disparu, le sélecteur de précision derrière la roulette aussi. Et seul le logo lumineux sur la coque est là pour nous rappeler son appartenance à la gamme G du fabricant suisse.

Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout
Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change toutTest Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout

Dotée d'un design totalement symétrique, la Pro Wireless propose deux clics principaux légèrement en pente, chacun tombant vers l’extérieur, pour une position à la fois confortable et dynamique. Les contacteurs sont secs, avec un retour en position très rapide et surtout une pression nécessaire uniforme sur toute la largeur de l'objet. Enfin, côté paume, elle bombe légèrement son dos pour améliorer l’ergonomie générale quelle que soit la prise en main. Les grands gabarits apprécieront cette évolution quand les plus petits s’y adapteront sans aucune difficulté.

Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change toutTest Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change toutTest Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout

A droite et à gauche, on trouve deux boutons de pouce qui, comme sur les G900 et G903, peuvent être remplacés par une pièce en plastique grâce à un système magnétique de fixation. Efficace tant pour le maintien de chaque élément que pour leur retrait à la volée, il permet à l'utilisateur de passer de 0 à 4 boutons (ou l’inverse) en quelques secondes. Le placement quasiment central de ces boutons les rend particulièrement efficaces lors de l’utilisation en griffe et seules les plus grandes mains auront un petit un effort à fournir pour ramener le pouce en arrière lorsque le périphérique est saisi bien en paume. Mais étonnamment, cette position donne aussi un réel intérêt aux boutons opposés (à droite pour les droitiers, à gauche pour les gauchers), qui du coup deviennent accessibles par une action de l’annulaire ou de l'auriculaire. De plus, on apprécie le relief et l’espace qui sépare les deux éléments, permettant une meilleure différenciation, tout en conservant un toucher agréable, sans arête gênante. En somme, l'ensemble est aussi efficace qu’élégant.

Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change toutTest Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout

Un mot sur la roulette qui se présente comme un modèle simple, offrant une rotation légèrement crantée et un clic, sans axe transversal ni débrayage. Sa surface de contact est faite d’une fine couche de caoutchouc texturé, suffisamment rugueuse pour être efficace tout en restant agréable au toucher. On note que cette surface ne recouvre pas tout à fait la largeur du cylindre, histoire d’éviter que les doigts ne l’accrochent lors de mouvements involontaires, comme sur la Razer Basilisk.

Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout

Et ce sera tout pour les fonctions disponibles en jouant. En effet, s’il est possible de modifier intégralement le mapping de la souris, le bouton par défaut pour la gestion de précision du capteur a été relégué sur sa face inférieure, comme le bouton On/Off, avec un affichage du mode sélectionné par transparence du plastique, directement sur le dos. De même, alors que la mémoire de la Pro Wireless embarque jusqu’à 5 profils différents, aucune touche dédiée à la sélection n’est disponible par défaut, laissant de fait l’utilisateur choisir s’il a besoin ou non de cette fonction, au détriment d’une autre.

Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout

Sous la souris, on trouve une trappe identique à celle de la G403 Prodigy. Mais ici, point de réglage du poids, l’emplacement étant réservé pour ranger le dongle USB nécessaire à la connexion sans fil propriétaire. A l’avant enfin, un port micro USB permet tant de recharger la souris que de l’utiliser en filaire. Comme avec toutes les productions récentes estampillées Logitech G, le câble fourni est équipé d’une sorte de griffe évitant les mouvements latéraux du connecteur, sans pour autant que la souris empêche la charge ou l’utilisation avec un câble standard. De même, la Pro Wireless se montre compatible avec la technologie de charge Powerplay, à condition d’avoir le tapis correspondant, vendu séparément pour 129€ tout de même. Enfin, du côté du capteur, on profite du modèle optique HERO 16K qui, comme son nom l’indique, propose une résolution maximale de 16000 dpi. De quoi assurer sans aucune difficulté dans tous les types d’activité et ce quelle que soit votre résolution d’écran.

Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout

Malgré sa simplicité apparente, clairement volontaire, la Pro Wireless embarque donc ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle en termes de technologie de capteur, de transmission sans fil, de recharge, avec juste ce qu’il faut de personnalisation et une autonomie qui, dans les faits, s’est montrée supérieure à 70 heures après une nuit complète de charge filaire, et une trentaine d’heures avec l’éclairage du logo activé. Pourtant, le poids du périphérique n'excède pas les 80 grammes. Une prouesse qui dans les faits offre un confort d’utilisation inédit. La souris, libérée de son câble et glissant sur ses 5 patins en téflon, se montre extrêmement légère, maniable et agile, plus efficace qu’aucune autre dans tous les jeux où la vitesse est la clé du succès. Sa faible inertie ne l’empêche pas non plus d’être redoutable pour ce qui est du travail de précision, des faibles mouvements, même si ceux qui aiment avoir un certain poids sous la main regretteront l’absence de réglage sur cet aspect.

Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change toutTest Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change toutTest Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change toutTest Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout

La partie logicielle, désormais compatible Mac et Windows, reste à l’image de ce que le fabricant a l’habitude de nous proposer. L’Assistant pour jeux vidéo de Logitech, qui unifie la gestion de ses accessoires depuis des années, a beau être volumineux avec ses presque 500 Mo, il n’en reste pas moins un exemple de simplicité et d’ergonomie. On apprécie particulièrement la possibilité de gérer la souris depuis sa mémoire interne, avec certes une limitation à 5 profils, mais aussi directement depuis le driver, pour une infinité de réglages à stocker, avec détection automatique des applications actives. Pour le reste, c’est du classique : remapping complet, macros, gestion des différentes précisions du capteur, éclairage à LED avec diverses synchronisations possibles. Tout y est ou presque puisqu’on note toujours l’absence de gestion indépendante des axes X et Y, ou le calibrage du capteur.

Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout

Derrière son apparente sobriété, la Logitech G Pro Wireless affiche des caractéristiques clairement taillées pour le jeu de compétition : une connexion sans fil ou filaire de haut niveau, un capteur capable de s’adapter à tous les types de joueur ou d’écran, un support logiciel efficace comme à l’accoutumée... Mais c’est surtout son confort d’utilisation et sa légèreté qui font toute la différence, en jeu comme dans les activités quotidiennes. Extrêmement rapide, offrant des mouvements très fluides et une faible inertie, elle se pare en plus d’une robe élégante et sobre, sans fioriture, pour une qualité de fabrication digne des plus belles productions de la marque. C’est pour nous le vrai coup de coeur de cette fin d'année, mais c'est surtout un coup d'éclat de la part de Logitech qui prouve ici sa maîtrise technologique. Une maîtrise dont on regrettera comme souvent qu'elle ne soit pas à la portée de tous les joueurs.

Les notes
+Points positifs
  • La légèreté en sans-fil, ce bonheur absolu
  • Le design ambidextre bien réalisé
  • Confortable et dynamique
  • Finition exemplaire, à tous points de vue
  • Le capteur précis en toutes circonstances
  • Des clics réactifs sur toute la surface
  • Le rangement du récepteur dans la souris
  • Utilisable en sans-fil et filaire
  • Les 4 boutons de “pouce” très utiles et amovibles
  • La gestion logicielle efficace
-Points négatifs
  • Pas à la portée de toutes les bourses
  • Il manque le paramétrage du lift-off

Légère, rapide, confortable, précise, filaire ou sans-fil, accompagnée d'un logiciel des plus efficaces, la Pro Wireless réunit tout le savoir faire de la section gaming de Logitech dans seulement 80 petits grammes. 80 grammes que droitiers et gauchers auront plaisir à faire glisser sur le tapis, en douceur comme à toute vitesse. Le petit chef d'oeuvre a un prix élevé, c'est vrai, mais il est à nos yeux amplement mérité.

Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
14 novembre 2018 à 09:22:18
19/20
Mis à jour le 23/04/2019

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
HLHF
HLHF
MP
le 16 nov. 2018 à 22:28

C'est tout simplement la meilleure souris wireless du marché, pour avoir la G703 et G903, celle-ci est un cran au-dessus et 80 grammes pour une souris de ce type, c'est juste une prouesse...
Par contre, comme avec toutes mes souris, j'ai changé les patins par des corepad.
Sinon, très bon test, comme d'hab.

Lire la suite...
Commentaire édité 16 nov. 2018, 22:33 par HLHF
Solar_Warden
Solar_Warden
MP
le 15 nov. 2018 à 19:18

150 balles pour une optique et un pauvre logo RGB c'est n'importe quoi, j'ai une Logitech laser 5 boutons sans fil pour 40 balles :rire:

Lire la suite...
Dinin70
Dinin70
MP
le 15 nov. 2018 à 14:23

Excellent test. Comment se compare-t-elle à la Pro (wired) et la 403?

J'avais la g403 dont je me suis débarrassé car elle a une taille imposante et jouant en finger-tip elle ne pouvait rivaliser avec la Pro, mais les boutons latéraux à droite sont quelque chose qui me manquent (utilisant aussi beaucoup la souris pour des raisons professionnelles). Le click de la molette de la Pro est aussi trop dur, inutilisable en jeu.

Est-ce que la prise en main est comparable à la G403 ou elle est quand même un peu plus petite? (Aussi le fait que les boutons 1 et 2 soient arrondis est un point positif car ceux de la 403 sont saillants sur les côtés et mon annulaire se trouvait tour le temps pil poil sur ce coin, ce qui la rendait fortement inconfortable)

Merci d'avance !

Lire la suite...
Commentaire édité 15 nov. 2018, 14:25 par Dinin70
Zephyphy
Zephyphy
MP
le 14 nov. 2018 à 11:50

Bon test, et pas mal cette souris, mais je suis conquis avec ma mamba wireless qui vient de sortir à 99€(non merci pas de troll pour me dire Razer c'est de la merde, à part dans les casques je n'ai jamais eu de soucis avec mes deathadder etc), que ce soit avec ou sans fil je ne ressens aucune différence(ENFIN le sans fil vaut le filaire, vraiment aucune latence avant ce n'était pas le cas) et la batterie est très honnête. Cette Logitech semble néanmoins très bien mais plus cher et plus laide mais plus légère. Si la lancehead sans fil à eu 16/20 alors qu'elle coute la blinde, la mamba wireless va obtenir un 19 aisément avec son meilleur capteur et son prix plus doux, sa prise en main aussi, quel confort avec les nouveaux grips.

Lire la suite...
Commentaire édité 14 nov. 2018, 11:53 par Zephyphy
Guarrow
Guarrow
MP
le 14 nov. 2018 à 11:30

Bon test
La souris est quand même chère, là j'ai une g203 que j'avais choisi pour sa légèreté (environ 80°) mais peut être que sa forme n'est pas celle qui me convient le mieux (même si ça reste une excellente souris)
Du coup niveau forme et poids, l'équivalent seulement filaire serait plutôt une g403 ?

Lire la suite...
SXTR
SXTR
MP
le 14 nov. 2018 à 10:31

Bon test, bien plus professionnel que pour les autres souris. J'avais aussi apprécié ton test sur le clavier mécanique MSI, là encore ça ce voyait que tu sais de quoi tu parle.
J'espère te voir faire plus de reviews à l'avenir.

Lire la suite...
Top commentaires
SXTR
SXTR
MP
le 14 nov. 2018 à 10:31

Bon test, bien plus professionnel que pour les autres souris. J'avais aussi apprécié ton test sur le clavier mécanique MSI, là encore ça ce voyait que tu sais de quoi tu parle.
J'espère te voir faire plus de reviews à l'avenir.

Lire la suite...
Dinin70
Dinin70
MP
le 15 nov. 2018 à 14:23

Excellent test. Comment se compare-t-elle à la Pro (wired) et la 403?

J'avais la g403 dont je me suis débarrassé car elle a une taille imposante et jouant en finger-tip elle ne pouvait rivaliser avec la Pro, mais les boutons latéraux à droite sont quelque chose qui me manquent (utilisant aussi beaucoup la souris pour des raisons professionnelles). Le click de la molette de la Pro est aussi trop dur, inutilisable en jeu.

Est-ce que la prise en main est comparable à la G403 ou elle est quand même un peu plus petite? (Aussi le fait que les boutons 1 et 2 soient arrondis est un point positif car ceux de la 403 sont saillants sur les côtés et mon annulaire se trouvait tour le temps pil poil sur ce coin, ce qui la rendait fortement inconfortable)

Merci d'avance !

Lire la suite...
Commentaire édité 15 nov. 2018, 14:25 par Dinin70
SOMMAIRE

Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout

Jeuxvideo.com