Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 44 souris gamer à l'essai, entre 30 et 180€ /

Test Logitech G900 Chaos Spectrum : La nouvelle référence de la marque suisse ? - Comparatif : 44 souris gamer à l'essai, entre 30 et 180€

Contributeur

Page Dossier
Test Logitech G900 Chaos Spectrum : La nouvelle référence de la marque suisse ?
Test Logitech G900 Chaos Spectrum : La nouvelle référence de la marque suisse ?
PC
Partager sur :
Profil de Cliint
L'avis de Cliint
MP
Rédaction jeuxvideo.com
24 mars 2016 à 08:59:45
19/20
Spécifications
Sensibilité max. supportée12 000 DPI
CapteurOptique
Nombre de commandes (hors boutons droit et gauche, et rotation molette)5 à 9
RétroéclairageOui, RGB
Prise en mainAmbidextre
Fréquence d'interrogation max.1000 Hz
Poids107 g
ConnexionSans fil via dongle

Concevoir une souris sans fil légère, suffisamment performante pour convenir aux pro-gamers, et offrant une autonomie correcte, tel était le cahier des charges de base autour duquel Logitech a travaillé, pour développer sa G900 Chaos Spectrum. Il aura fallu trois ans à la marque suisse pour la mettre au point, optimisant tout ce qui pouvait l’être. De quoi en faire une nouvelle référence en la matière ?

Lorsque l’on découvre pour la première fois la G900 Chaos Spectrum, difficile d’imaginer qu’elle soit si différente d’une G502. Pourtant, si les deux modèles partagent bien la même qualité de construction et quelques points de ressemblance (même capteur optique PMW3366 12 000 DPI), elles sont loin de boxer dans la même catégorie, réalité qui nous est apparue dès les premières utilisations de la nouvelle venue.

Test Logitech G900 Chaos Spectrum : La nouvelle référence de la marque suisse ?Test Logitech G900 Chaos Spectrum : La nouvelle référence de la marque suisse ?

Premier point de différence : cette G900, Logitech l’a d’abord voulue ambidextre. Le design de sa coque et de ses boutons est donc parfaitement symétrique, et elle est en prime modulable : les deux jeux de commandes situées sur chacune de ses tranches sont ainsi aimantés et amovibles, permettant un agencement à sa convenance. Que l’on souhaite disposer de deux boutons sous le pouce, de deux boutons de chaque côté ou d’aucun bouton supplémentaire, les variations peuvent se faire sans le moindre souci. Au total, l’utilisateur disposera de 11 commandes programmables, en comptant les clics droit et gauche, et ceux autorisés par la molette, qui sera actionnable sur trois axes, et qui pourra passer d’un mode de défilement libre à cranté (une des spécificités de la marque suisse).

Côté design, l’ensemble se veut moderne, avec une alternance de plastiques glossy, de zones au revêtement soft touch ou dotée de peintures à l’aspect légèrement métallique. La partie inférieure consiste en six patins PTFE (Téflon) qui assurent au produit une glisse et une stabilité optimales. Sur ce point, signalons que Logitech nous a assuré avoir concentré beaucoup d’efforts à limiter le poids de son produit, les joueurs professionnels qui collaborent avec la marque ayant une nette préférence pour les souris légères. Un dilemme pour les ingénieurs dès lors que l’on parle d’un périphérique sans fil, et qui doit donc embarquer à son bord une batterie. Toutefois, les efforts ont visiblement payé, puisque la G900 Chaos Spectrum ne pèse pas plus de 107 grammes et restera effectivement très agréable à manipuler sur de longues sessions de jeu. A ce titre, on remarquera que la roue de la molette a été creusée, pour gagner quelques grammes. Toutefois, on regrette de ne pas trouver le système de lestes amovibles qui nous avait convaincus sur la G502 et qui aurait offert un supplément de modularité à la bête.

Test Logitech G900 Chaos Spectrum : La nouvelle référence de la marque suisse ?Test Logitech G900 Chaos Spectrum : La nouvelle référence de la marque suisse ?

Et du côté de l’autonomie, nous demanderez-vous ? La batterie a-t-elle fait les frais de cette recherche de légèreté ? S’il est vrai qu’il aura fallu se contenter d’une batterie Li-ion à la capacité limitée, la G900 est néanmoins donnée pour une autonomie maximale de 32 heures d’utilisation, ce qui s’obtient en désactivant les effets lumineux et en réduisant le taux de rapport. Selon nos retours pratiques, en activant les diodes RGB et en restant sur un polling rate à 1000 Hz (1 ms), il est possible de jouer non-stop une vingtaine d’heures en moyenne. C’est assez confortable, sachant qu’une charge complète de 0 à 100% de la capacité de la batterie prend environ 2 heures, et qu’il est bien sûr envisageable d’utiliser la souris en mode filaire pendant son rechargement.

Reste qu’à ce titre, et c’est peut être le principal reproche que l’on pourra faire au produit sur le fond, on aurait apprécié que la G900 Chaos Spectrum, en tant que souris “premium”, bénéficie d’une base de recharge qui aurait également permis de ranger la souris lorsque l’on ne s’en sert pas. Sachant que la liaison sans fil est assurée par un petit dongle USB branché au bout d’un câble micro-USB.

Test Logitech G900 Chaos Spectrum : La nouvelle référence de la marque suisse ?Test Logitech G900 Chaos Spectrum : La nouvelle référence de la marque suisse ?

Et on en arrive donc au point crucial de ce test, s'agisant d'un produit sans fil : la performance et les sensations. Logitech a souhaité aller à l’encontre des idées reçues, en affirmant avoir mis au point une souris aussi performante en mode sans fil qu’en mode filaire. Et à l’utilisation, force est de reconnaître qu’il est tout bonnement impossible de déceler une différence dans un cas ou dans l’autre. D’ailleurs, jamais nous n’avons eu l’impression d’avoir eu à subir les effets néfastes supposés du sans fil en l’utilisant : pas de latence perceptible, pas de clics perdus ou de sauts de curseur, l’expérience s’est avérée sans faille. D’une grande précision, le capteur s’est montré fiable à tout instant, peu importe le type de jeu essayé. Les clics sont réactifs et dynamiques, avec un retour sonore juste marqué comme il faut. Les boutons de tranche tombent parfaitement sous les doigts, et le fait de pouvoir les retirer d’un côté si l’on ne compte pas s’en servir est un plus pour la prise en main. Non, vraiment, que ce soit en termes d’ergonomie ou de performances globales, il n’y a rien à redire et jamais nous n’avons réussi à prendre la G900 Chaos Spectrum en défaut.

Test Logitech G900 Chaos Spectrum : La nouvelle référence de la marque suisse ?Test Logitech G900 Chaos Spectrum : La nouvelle référence de la marque suisse ?Test Logitech G900 Chaos Spectrum : La nouvelle référence de la marque suisse ?

Concernant les pilotes, ils sont comme à leur habitude chez Logitech très bien conçus, faciles à appréhender, et très lisibles. On apprécie d'ailleurs les efforts faits au niveau de la gestion de la batterie, avec des infos claires et nombreuses concernant l’autonomie restante de la souris et son niveau de charge. Niveaux de sensibilité, macros et effets lumineux se paramètrent sans mal, mais il manque tout de même quelques fonctions, comme la modification de la distance de lift-off.

Au final, si l’on est clairement face à un produit aux qualités indéniables, nouvelle référence en son genre, la question du prix vient forcément sur la table pour conclure ce test et, malheureusement, elle devrait en assommer plus d'un : 179 euros. C’est cher, au niveau de ce que certains marchands demandent pour la Razer Mamba 2015 (sans fil également), mais Logitech dispose ici d’un produit réellement très réussi, et qu'il ne souhaite sans doute pas galvauder. Esperons toutefois que le petit jeu de la concurrence permettra rapidement de pouvoir mettre la main sur la G900 Chaos Spectrum à des tarifs plus abordables.

Les notes
+Points positifs
  • Design ambidextre idéal
  • Légère, maniable, personnalisable
  • Autonomie correcte
  • Jamais un décrochage, même en sans fil
  • Molette 3 axes et débrayable
  • Pilotes irréprochables
-Points négatifs
  • Pas à la portée de toutes les bourses
  • Pas de socle de recharge / rangement
  • Pas de paramétrage du lift-off
  • Pas de système de poids amovibles

Logitech nous fait la démonstration de sa maîtrise technologique avec une souris sans fil dédiée aux gamers et offrant les performances d'une filaire, la liberté en plus. Un design qui fait sens, des fonctions essentielles et une suite logicielle exemplaire. Au final seul le tarif de cette G900, largement au dessus de la moyenne, se place en barrière de la démocratisation de cette technologie.

Profil de Cliint
L'avis de Cliint
MP
Rédaction jeuxvideo.com
24 mars 2016 à 08:59:45
19/20
Mis à jour le 02/05/2019
PC

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Nicokiller_com
Nicokiller_com
MP
le 14 sept. 2017 à 17:01

J'ai eu ma G900 à 75e neuve sous blister (legit), suffit de chercher sur le net

Lire la suite...
noscrados
noscrados
MP
le 24 mars 2016 à 17:05

19/20 avec autant de point négatif ?
Autant rien écrire et mettre qu'une note !

Lire la suite...
Sempro
Sempro
MP
le 24 mars 2016 à 16:03

Apple va s'y mettre aussi et nous sortir la IMouse pour un prix abordable de 600€.
Avec un capteur d'empreinte digitale sur les bouton, comme ca juste la personne en question pourra l'utilisé.

Lire la suite...
TheSkyline35
TheSkyline35
MP
le 24 mars 2016 à 15:22

Putain le prix :o

Sinon j'ai un Logitech G400 depuis 4 ans et demie, elle marche niquel et coûtait même pas 50€..

Lire la suite...
Easton05
Easton05
MP
le 24 mars 2016 à 14:28

Jerry du prix. Marge de 800%

Lire la suite...
nataline
nataline
MP
le 24 mars 2016 à 12:42

Pas besoin de mettre autant de tune pour faire du HS les doigts dans le nez !
Allez, 200€ avec les frais de porCs pour ça, faut pas déconner quand même.

Lire la suite...
Urleur
Urleur
MP
le 24 mars 2016 à 11:48

j'ai la 502 pur 49 euros qui est excellente/niveaux prix et suffisante.

Lire la suite...
razorxc
razorxc
MP
le 24 mars 2016 à 10:58

c'est quoi la prochaine, une souris a 300 euros ???
faut arrêter de se toucher sur les prix logitech pour voir débarquer deux a trois fois par ans des promo à -30 ou -50 sur le second ....

Lire la suite...
Commentaire édité 24 mars 2016, 10:59 par razorxc
chitaboost
chitaboost
MP
le 24 mars 2016 à 10:34

franchemant, les rageu ki gueule parceke ils trouve ca tro cher.ca fait tro pitié.

c koi 180€ pour un truc tro mortel ?

j'achete direct

mais kler :oui:

Lire la suite...
dentesvertes
dentesvertes
MP
le 24 mars 2016 à 10:18

a ce prix tu a 2 razer :cool:

Lire la suite...
Top commentaires
soutien-george5
soutien-george5
MP
le 24 mars 2016 à 09:10

elle a l'air super mais ... 180 euros :rire:
la même en filaire a 60 euros pourquoi pas, mais la c'est juste débile !

Lire la suite...
Bams34070
Bams34070
MP
le 24 mars 2016 à 10:05

ça coute la peau des couilles quand même...
avec une logitech à 80€ (moitié prix) on est quand même pas mal.
Je lance quand même un appel, au cas ou, mon anniversaire est dans 4 mois :p

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Test Razer Viper : Le pied léger, la facture un peu lourde
  • Test Mad Catz R.A.T.4+ : Une mise à jour insuffisante
  • Test Mad Catz R.A.T.8+ : Le phoenix se (re)met à jour
  • Test de la souris Tt eSPORTS Nemesis RGB : La petite reine du MOBA
  • Test Logitech G502 Lightspeed : Logitech coupe le cordon
  • Test Asus ROG Gladius II : Conçue pour durer
  • Test Cooler Master CM310 : La performance à petit prix
  • Test Cooler Master MM830 : Trop d'idées mal gérées
  • Test Cooler Master Sentinel III : De bonnes idées pas toujours bien mises en oeuvre
  • Test Corsair Glaive RGB : Dans la nuit une lueur d'espoir
  • Test Corsair M65 RGB : Le choix de la sagesse
  • Test Corsair Sabre RGB 10 000 DPI : Une valeur sûre dans sa catégorie
  • Test Cougar 700M Superior
  • Test Cougar Surpassion : Sans grandes prétentions
  • Test G.Skill Ripjaws MX780 RGB : Un rapport qualité prix qui change tout
  • Test HyperX Pulsefire Surge : Un périphérique haut en couleurs
  • Test Logitech G502 Proteus Spectrum : Une référence, tout simplement
  • Test Nacon GM-400L : Bigben joue la sécurité, et décroche la lune.
  • Test Razer Basilisk : Confort et performances
  • Test Razer Mamba Tournament Edition : Réservée à une élite
  • Test Razer Naga Hex V2 : Une évolution aussi attendue que réussie
  • Test Razer Trinity : Trois souris pour le prix d'une
  • Test Roccat AIMO : Une souris, qu'elle est bien pour la conduire...
  • Test Roccat Kone EMP : Simple, agréable, efficace...
  • Test Roccat Kova AIMO : Et pour quelques éclairages de plus...
  • Test Roccat Nyth : Quand la souris devient caméléon…
  • Test Roccat Tyon : Le renouveau de la marque allemande
  • Test Speedlink Omnivi : Un festival de couleurs !
  • Test SteelSeries Rival 310 : Un peu légère peut-être
  • Test SteelSeries Rival 700 : Beaucoup de promesses non tenues
  • Test Logitech G903 LightSpeed + Tapis Powerplay
  • Test Logitech G603 : Elle a tout d'une grande
  • Test Logitech G900 Chaos Spectrum : La nouvelle référence de la marque suisse ?
  • Test Logitech G Pro Wireless : La légèreté qui change tout
  • Test Razer Lancehead sans-fil : Pas facile d'être une souris gamer en 2017
  • Test Razer Mamba Hyperflux + Tapis Firefly : Une souris sans fil, mais pas sans tapis
  • Test Roccat Leadr : On ne se serait pas déjà rencontré quelque part ?
  • Test Corsair Scimitar : La marque se lance dans la guerre des boutons
  • Test Razer Naga Chroma : La référence des souris MMORPG
  • Test SteelSeries Rival 500 : Une orientation MMORPG difficile à assumer
  • Test Mad Catz RAT 8 : De timides évolutions, pour un produit néanmoins solide
  • Test Mad Catz R.A.T. Pro X : La modularité érigée en dogme
  • Test Mad Catz R.A.T. TE : l'heure du changement de cap !
  • Test Qpad 8K Laser Pro Gaming Mouse : Une mise à jour à minima.
  • Test Roccat Kova Edition 2015 : Une mise à jour bénéfique à tous niveaux