Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Call of Duty a-t-il révolutionné le FPS ? /

La machine de guerre commerciale - Call of Duty a-t-il révolutionné le FPS ?

Page Dossier
La machine de guerre commerciale
La machine de guerre commerciale
PC PS4 ONE WiiU PS3 360 Wii Mac
Partager sur :

Il y a toujours eu des rivalités entre éditeurs sur des titres qui se tirent la bourre sur plusieurs années : le FIFA d’Electronic Arts contre le PES de Konami ; Just Dance d’Ubisoft contre le Dance Central de Microsoft. Et dans le cas qui nous intéresse, Call of Duty d’Activision contre le Medal of Honor d’EA.

La machine de guerre commerciale

La naissance de la série est liée à la rivalité entre les deux éditeurs qui cherchent à toucher un marché mondial. Le FPS militaire se déroulant durant la Seconde Guerre Mondiale était l’un des genres les plus susceptibles d’intéresser à la fois le public américain et européen. C’est pourquoi Activision avait décidé d’investir dans Infinity Ward et rivaliser avec EA. Le succès est bien sûr incontestable : les Call of Duty continuent de se vendre par palette alors que la série des MoH est mise au placard. A la place, EA essaie de promouvoir la série des Battlefield.

Produit de l’année

Pour gagner la bataille contre EA, Activision a vu les choses en grand et pensé le jeu vidéo comme un produit de consommation. Il s’agit donc de standardiser les éléments pour créer des économies d’échelle. Après le succès des deux premiers titres, l’éditeur confie le jeu à un autre studio afin de sortir un jeu par an, créant ainsi une alternance entre les réalisations d’Infinity Ward et de Treyarch. Pour garder une même qualité, il impose le même moteur de jeu chez les développeurs et les idées appréciées dans un jeu se retrouvent à peu de chose près dans le titre des autres. Il s’agit de maintenir une cohérence et une qualité similaires quels que soient les créatifs aux manettes. Et comme il n’y a que deux ans de développement, les copier-coller entre les maps ou certaines fonctionnalités ne manquent pas. Si cela fait un peu grincer les dents des journalistes spécialisés, cela ne semble pas trop gêner les joueurs qui semblent ravis de se retrouver en terrain connu.

Une fois qu’ils ont imposé la marque « Call of Duty », les membres du staff marketing d’Activision n’auront de cesse de l’exploiter. Ainsi Modern Warfare qui ne se déroule pourtant pas durant la Seconde Guerre Mondiale écope du titre Call of Duty malgré les velléités d’indépendance et de changement des développeurs. Du coup, il y a des sous-franchises au sein de la maque : Modern Warfare, Black Ops... On se croirait presque dans le domaine des séries télévisées avec le Experts : Miami, Manhattan, Las Vegas, etc. En tout cas, le système d’exploitation de la marque est identique.

Call of Duty : Modern Warfare 3 trailer

Chargement de la vidéo

Entre Free-to-Play et eSport

Le but d’une entreprise étant avant tout de générer de l’argent, l’éditeur a très vite cherché à rentabiliser son investissement dans le studio Infinity Ward. Si au début les DLC étaient gratuits, Activision s’est rapidement mis à les commercialiser. À partir de Black Ops, l’éditeur met également en vente une monnaie virtuelle permettant d’acheter des armes et des compétences au lieu de passer des heures à fragger. À la manière de MMORPG Free to Play, le temps et l’agilité sont ainsi achetables.

La machine de guerre commerciale

Pour suivre la tendance actuelle de l’eSport, les volets les plus récents de la série proposent des moyens de filmer les parties et des outils dédiés. En partenariat avec la Major League Gaming et l'Electronic Sports League, le COD Championship instauré depuis 2011 propose des compétitions sur Xbox. Là encore, il s’agit de créer de l’actualité et une communauté de joueurs pour que la marque soit très présente dans les médias.

La rationalisation des coûts ne touche pas que le contenu en jeu. Au niveau du multijoueur, il n’y avait plus de serveurs dédiés pour les joueurs PC sur Modern Warfare 2 car après tout, c’est un coût supplémentaire qu’il faut rentabiliser. Il semble que les comptables soient très regardant chez Activision et tout élément non performant est remplacé.

Procès et coup médiatique

La machine de guerre commerciale

Le succès des Call of Duty attire l’attention des média et les campagnes marketing aux coûts pharaoniques ne font qu’accentuer cette couverture médiatique. Il faut dire que le jeu propose régulièrement des polémiques comme le niveau « Pas de Russe » de Call of Duty Modern Warfare 2 qui se déroule dans un aéroport ou l’attentat à Londres de Modern Warfare 3 où l’on est en vue subjective dans la peau d’un touriste filmant sa femme et sa fille le jour du désastre.

Enfin le succès de Call of Duty est jalonné de procès entre Activision et les différents développeurs du jeu : Spark, Infinity Ward... Bien sûr, les conflits de ce type ne font jamais bon genre mais tout publicité, bonne ou mauvaise semble bonne à prendre chez Activision. Ainsi Zampella et West, deux des membres fondateurs d’Infinity Ward avaient quitté le studio dans une ambiance houleuse et créé un autre studio, Respawn Entertainment, pour travailler chez EA (qu’ils avaient quitté une dizaine d’années plus tôt).

La machine de guerre commerciale
Mis à jour le 04/09/2015
PC PlayStation 4 Xbox One Wii U PlayStation 3 Xbox 360 Wii Mac Action FPS Activision Sledgehammer Games Infinity Ward Treyarch Futuriste Contemporain
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
titou1010
titou1010
MP
le 07 sept. 2015 à 14:03

Hypocrisie , moutonage , amertume ...
Je ne parle pas de COD mais des commentaires.

TOUT le monde semble rager sur COD , mais il ce vends toujours autant. Étrange .

Moi j'aime COD en particulier ceux de Treyarch. C'est mon RDV annuel.

Lire la suite...
devilblackdeath
devilblackdeath
MP
le 07 sept. 2015 à 13:57

"Si cela fait un peu grincer les dents des journalistes spécialisés"??? Ah bon? Vite un lien, une source, je veux voir ça de mes propres yeux =O

Lire la suite...
Sherlock0169
Sherlock0169
MP
le 07 sept. 2015 à 03:10

Duke Nukem 3D, premiers délires en fps multi :)

Lire la suite...
Alex3199
Alex3199
MP
le 06 sept. 2015 à 23:29

Autant il y a des reprises de maps qui sentent bons l'entubage, autant le passage de Caen à Chinatown (CoD 2 à CoD 4) était tres foutu et justifié

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 06 sept. 2015 à 22:00

Call of Duty, c'est le Fast & Furious du jeu vidéo.

Pourvu qu'il faille aller tout droit et que ça pète dans tous les sens, c'est tout ce qu'on lui demande !

Lire la suite...
[JV]linkdu69003
[JV]linkdu69003
MP
le 06 sept. 2015 à 19:55

je corrige

la machine de guerre pour attiré les pigeons

Lire la suite...
Commentaire édité 06 sept. 2015, 19:56 par [JV]linkdu69003
Blobtale
Blobtale
MP
le 06 sept. 2015 à 19:30

Eh bah en tout cas leur histoire de "garder un même niveau de qualité" et d'annualiser la série, ca a clairement pas marché, parce que les 5 derniers épisodes ils sont loins d'être au même niveau qu'un Modern Warfare 2 ...

Lire la suite...
MotorByke
MotorByke
MP
le 06 sept. 2015 à 17:22

Pour moi, les jeux qui ont révolutionner les FPS sont les jeux de Valve: Half Life, Left 4 Dead, Portal, Team Fortress et Counter Strike. ÇA ce sont des FPS qui ont véritablement bouleversé le monde des FPS. Les Call of Duty ont bien bouleversé le monde des FPS, mais négativement.

Lire la suite...
Top commentaires
MotorByke
MotorByke
MP
le 06 sept. 2015 à 17:22

Pour moi, les jeux qui ont révolutionner les FPS sont les jeux de Valve: Half Life, Left 4 Dead, Portal, Team Fortress et Counter Strike. ÇA ce sont des FPS qui ont véritablement bouleversé le monde des FPS. Les Call of Duty ont bien bouleversé le monde des FPS, mais négativement.

Lire la suite...
Blobtale
Blobtale
MP
le 06 sept. 2015 à 19:30

Eh bah en tout cas leur histoire de "garder un même niveau de qualité" et d'annualiser la série, ca a clairement pas marché, parce que les 5 derniers épisodes ils sont loins d'être au même niveau qu'un Modern Warfare 2 ...

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Comme au cinéma
  • Plus on est de fous, plus il y a de kill
  • Nerveux, individualiste, impatient
  • La machine de guerre commerciale
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace ONE 6.80€ Fnac Marketplace PS4 9.88€ Amazon PC 9.99€ Cdiscount ONE 10.08€ Amazon PC 11.99€ Fnac Marketplace PS4 53.37€
Marchand
Supports
Prix