Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Ces personnes célèbres détournées par le jeu vidéo /

50 Cent dans 50 cent Blood on the Sand : Le concert qui tourne mal - Ces personnes célèbres détournées par le jeu vidéo

Page Dossier
50 Cent dans 50 cent Blood on the Sand : Le concert qui tourne mal
50 Cent dans 50 cent Blood on the Sand : Le concert qui tourne mal
Partager sur :
50 Cent dans 50 cent Blood on the Sand : Le concert qui tourne mal

Issu d’un environnement difficile, 50 Cent a bâti sa renommée sur sa musique, y ajoutant une carrière d’acteur entamée au milieu des années 2000. Ce côté touche-à-tout, il va également le matérialiser avec deux jeux, Bulletproof et Blood on the Sand, respectivement sortis en 2005 et en 2009. Et si le premier n’a pas fait date, le deuxième a le mérite d’assumer le second degré de son scénario. 50 Cent y campe évidemment son propre rôle et démarre l’aventure en se produisant en concert au moyen-orient. Rien de bien étonnant pour l’instant, sauf quand il réalise in-game que l’organisateur du dit-concert n’est pas capable de le payer. S’ensuit un improbable retournement de situation qui voit le chanteur être réglé via… un crâne orné de diamants, qu’il va, ô surprise, se faire dérober dans la foulée, enclenchant le point de départ d’une folle aventure. Armés jusqu’aux dents, lui et l’un des membres de sa clique vont alors partir en chasse de l’auteur du larcin dans un TPS au style bourrin assumé, transformant Fifty en héros de film d’action à la gâchette compulsive. Un choix qui sied finalement plutôt bien à l’homme, mais reste quand même une version très fantasmée et improbable de lui-même.

Vous reprendrez bien un peu du trailer de lancement ?

Chargement de la vidéo 50 Cent : Blood on the Sand trailer
Mis à jour le 28/07/2019
Annonce

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • Gandhi dans Civilization : Un amour nucléaire
  • Adriano dans Pro Evolution Soccer 6 : Bien plus cheaté qu’en vrai
  • Phil Collins dans GTA Vice City Stories : Surtout, ne pas “Kill Phil”
  • Hitler dans Wolfenstein II The New Colossus : Un nazi pourri gâteux
  • Michael Jackson dans Michael Jackson’s Moonwalker : En plein “Bad” trip
  • Barack Obama dans Shaq Fu A Legend Reborn : Un vrai Barack fou
  • Abraham Lincoln dans Code Name S.T.E.A.M : Mon mech à moi
  • Machiavel et De Vinci dans Assassin’s Creed II et Brotherhood : Une renaissance inattendue
  • 50 Cent dans 50 cent Blood on the Sand : Le concert qui tourne mal
  • Snoop Dogg dans True Crime Streets of L.A : Reconversion en gangster