Small playerBig playerCréer un contenu
Chargement du lecteur vidéo...
Chronique Le scénario
215295 vues
  • Partager sur :

Cette semaine, Usul s'est penché sur l'impact et l'importance du scénario dans le jeu vidéo. Attention, ce 3615 contient quelques spoilers !

Mis à jour le 22/12/2014

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
julienmartin
julienmartin
MP
09 sept. 2015, 01:09

Drôle d'idée de critique le scénario de Bioshock Infinite alors qu'il a des qualités indéniables et de faire à la place l'apologie d'une énième histoire post-11 septembre, alors qu'on a bouffé plus qu'aucun autre événement auparavant. Ras le bol du 11 septembre, qu'on passe enfin à autre chose.

Vous avez vu, je poste depuis le futur !

Lire la suite...
Commentaire édité 09 sept. 2015, 01:10 par julienmartin
ghiles47
ghiles47
MP
04 nov. 2014, 23:02

j'adhere pas trop a la critique sur bioshock infinite, surtout apres avoir joué a burial at sea 1 et 2, mais la fin de ce 3615 est trop drole haha :rire:

Lire la suite...
Cuderoy
Cuderoy
MP
04 sept. 2014, 06:07

En même temps, comparer Bioshock Infinite à un Metal Gear, il pouvait pas en ressortir gagnant. x)
Super bonne émission, nice twist !

Lire la suite...
chester_field
chester_field
MP
22 juin 2014, 09:12

J'ai beau adorer Usul, je ne suis pas d'accord sur le propos tenu envers David Cage.

Ses films interactifs sont tout simplement excellents, le scénario est bon dans heavy rain comme dans beyond two souls, donc désolé mais je ne trouve pas normal de rabaisser ainsi un des rares acteur du jeu vidéo qui ose innover !

Lire la suite...
OZiiRiiS
OZiiRiiS
MP
01 mars 2014, 21:21

La critique gratuite sur Bioschock Infinite c'est bien la première fois que j'ai envie de tarter Usul. C'est juste du génie, je l'ai refais il y a deux jours le soft est irréprochable.

Lire la suite...
enkey
enkey
MP
20 févr. 2014, 01:14

Evidement qu'on voit le truc gros comme une maison... Bien avant.. on s'en rend compte rapidement, Que c'est ton propre personnage qui est le méchant... Mais la vrai question du jeu et du scénario n'est pas la.. C'est pourquoi !!! Est ce toi dans le futur, comment tu es arrivé là.. comment ça se fait. Qui est cette fille. Et pourquoi elle ouvre des failles. Qui sont les luteces et que viennent il faire là. Alors oui c'est des scientifique, mais pourquoi sont il mort.... Celui qui aurai pu prédire que le fameux "ramené la fille et nous effaceront la dette" est le message de comstock 15 ans plus tôt est très fort, celui qui est capable de dire que c'est les lutece eux même qui t'on rappeler juste après, et t'on fait voyager dans le temps pour réparer leurs erreurs sont très fort. Evidement on se doute que le newyork en flame est une prémonition... Mais pkoi.... C'est toujours plus facile de dire "je l'avais vu arrivé" après avoir vu le dénouement que pendant le jeu.... Alors oui sur certaine ligne c'était visible... Mais d'autre pas du tout....

Lire la suite...
NobodyMove
NobodyMove
MP
01 févr. 2014, 16:21

Quel Twist à la fin de cette vidéo!

Lire la suite...
Anastrophane
Anastrophane
MP
17 jan. 2014, 00:30

Sympa :ok:

Lire la suite...
lieberung
lieberung
MP
06 jan. 2014, 00:38

Ayé fini bioshock ! Génial la chronique, assez d'acc, mais l'ambiance et les gunfight restent sympas heureusement !

Lire la suite...
tauruxbis
tauruxbis
MP
02 jan. 2014, 23:07

Hmm, Usul je suis totalement d'accord pour dire que la critique du racisme ou du totalitarisme est quelque chose de facile, je pense que tu es totalement passé à côté du jeu si c'est ce à quoi tu résumes son scénario.

Personnellement je n'ai même pas vu ça comme des critiques, à aucun moment le jeu nous fait spécifiquement la morale dessus, les enjeux du jeu ne tournent absolument pas autour de ça. Ce sont simplement des lieux dans lequel je personnage évolue. On évolue dans un lieu où il y a de l'esclavage et un autre où il y a du totalitarisme. Ce n'est pas parce qu'on voit de l'esclavage qu'on critique l'esclavage de facto.

Enfin, en ce qui concerne les twists qui t'ont paru artificiels, je suis d'accord pour dire que ce sont des concepts qu'on a déjà vu ailleurs, mais tu as tort de dire que ce sont des concepts réservés aux séries B et aux mauvaises BD. Ce sont des concepts extrêmement intéressant, qui peuvent être bien ou moins bien utilisés. C'est vrai que c'est une facilité de les utiliser pour créer un twist, car ils sont si choquant, mais en ce qui me concerne j'ai trouvé que le jeu, contrairement à un film, préparait extrêmement bien le terrain (normal il a 10h pour le faire), et le fait qu'on est immergé dans l'histoire (personnellement j'ai ressenti un grand attachement aux personnages, et une vraie sensation d'exister dans cet univers) les rend d'autant plus intenses et profonds. Ils m'ont plus fait réfléchir que lorsqu'ils ont été utilisé dans d'autres oeuvres. Maintenant je ne pense pas qu'il y ait des "cris au génie absolu" comme tu l'as dit, simplement une reconnaissance de l'efficacité avec laquelle le jeu a fait tout tenir ensemble, et je ne pense pas que tu puisses la contester. Si tu n'es pas rentré dans le jeu je peux comprendre que tu n'aies pas apprécié le scénario (comme dans tout scénario de ce genre), mais c'est bien la seule raison.

Lire la suite...
Top commentaires
tauruxbis
tauruxbis
MP
02 jan. 2014, 23:07

Hmm, Usul je suis totalement d'accord pour dire que la critique du racisme ou du totalitarisme est quelque chose de facile, je pense que tu es totalement passé à côté du jeu si c'est ce à quoi tu résumes son scénario.

Personnellement je n'ai même pas vu ça comme des critiques, à aucun moment le jeu nous fait spécifiquement la morale dessus, les enjeux du jeu ne tournent absolument pas autour de ça. Ce sont simplement des lieux dans lequel je personnage évolue. On évolue dans un lieu où il y a de l'esclavage et un autre où il y a du totalitarisme. Ce n'est pas parce qu'on voit de l'esclavage qu'on critique l'esclavage de facto.

Enfin, en ce qui concerne les twists qui t'ont paru artificiels, je suis d'accord pour dire que ce sont des concepts qu'on a déjà vu ailleurs, mais tu as tort de dire que ce sont des concepts réservés aux séries B et aux mauvaises BD. Ce sont des concepts extrêmement intéressant, qui peuvent être bien ou moins bien utilisés. C'est vrai que c'est une facilité de les utiliser pour créer un twist, car ils sont si choquant, mais en ce qui me concerne j'ai trouvé que le jeu, contrairement à un film, préparait extrêmement bien le terrain (normal il a 10h pour le faire), et le fait qu'on est immergé dans l'histoire (personnellement j'ai ressenti un grand attachement aux personnages, et une vraie sensation d'exister dans cet univers) les rend d'autant plus intenses et profonds. Ils m'ont plus fait réfléchir que lorsqu'ils ont été utilisé dans d'autres oeuvres. Maintenant je ne pense pas qu'il y ait des "cris au génie absolu" comme tu l'as dit, simplement une reconnaissance de l'efficacité avec laquelle le jeu a fait tout tenir ensemble, et je ne pense pas que tu puisses la contester. Si tu n'es pas rentré dans le jeu je peux comprendre que tu n'aies pas apprécié le scénario (comme dans tout scénario de ce genre), mais c'est bien la seule raison.

Lire la suite...
Boutique
  • No Man's Sky
    59.78 €
  • The Last Guardian - édition collector
    129.90 €
  • Persona 5 'Take Your Heart' - édition premium
    89.99 €