Menu
Assassin's Creed Rogue
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Assassin's Creed Rogue
PS3
Assassin's Creed Rogue
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
17 novembre 2014 à 16:44:50
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (100)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Tous les prix
Prix Support
9.99€ PC
12.99€ PC
23.90€ PS4
23.90€ ONE
29.99€ PS4
29.99€ ONE
Voir toutes les offres
Partager sur :

Cette année, ce n'est pas un seul Assassin's Creed que nous propose Ubisoft, mais bien deux ! Ainsi, en parallèle d'Unity qui sort sur les consoles nouvelle génération, la PS3 et la Xbox 360 accueillent un épisode inédit nommé Rogue. Reprenant trait pour trait le gameplay de Black Flag, parvient-il à être plus qu'un simple bouche-trou ?

Assassin's Creed Rogue

On le sait depuis l'annonce, Assassin's Creed Rogue nous permet d'incarner un certain Shay Patrick Cormac, un assassin qui deviendra templier à l'aube de la Guerre de Sept Ans. Si on ne nous dit à aucun moment comment on se retrouve dans les bottes de ce personnage qui n'est clairement pas dans la lignée de Desmond, on sait que le but de cette nouvelle expérience dans l'animus est de réaliser un clip de propagande pro-templière montrant « le vrai visage des assassins ». Quoi qu'il en soit, et sans trop spoiler, il s'agit surtout là d'exposer un nouveau regard sur des figures bien connues des fans, puisque Rogue se déroule entre Black Flag et Assassin's Creed 3, ou pour être plus précis, entre la séquence Haytham et la séquence Connor d'AC 3.

Assassin's Creed 4.5

Assassin's Creed Rogue
Les eaux claires des Caraïbes semblent bien loin.
Dans les faits, il faut avouer que ce point de vue du côté templier paraît un brin artificiel. Les rôles et tenues ont en effet simplement été inversés avec des Assassins qui sont prêts à prendre les vies de milliers d'innocents pour vaincre les templiers et sont même parfois enclins à bafouer la liberté. C'est notamment le cas lors de séquences de libération de prisonniers d’apparence classique mais durant lesquelles les assassins n'hésiteront pas à tuer leurs captifs amérindiens dès lors que vous êtes repéré. Un comble ! Cela dit, il faut avouer que malgré ces incohérences scénaristiques, Rogue devrait enchanter les fans de la série grâce à ses nombreuses références, ses éclaircissements sur certains points encore un peu troubles et surtout sur sa capacité à assurer la transition entre Black Flag et Unity. Difficile ici de vous transmettre mon enthousiasme sans spoiler, mais sachez simplement que vous ne pourrez pas comprendre Unity correctement sans jouer à Rogue. Vous pourrez l'apprécier certes, mais il vous manquera quelques petits éléments expliquant une grande partie de l'intrigue. Ce côté fan service et ces multiples petites attentions ne manqueront pas de séduire les amateurs qui découvriront là quelques belles surprises.

Assassin's Creed Rogue
Les rôdeurs peuvent se cacher un peu partout.
Le problème de Rogue est qu'en dehors de ces révélations, il n'apporte quasiment rien à la série. La période historique est ainsi déjà vue, tout comme la ville principale du jeu : New York. Alors certes, l'intrigue se déroulant avant le grand incendie, un quartier supplémentaire est disponible, mais on aurait tout de même aimé un peu plus d'originalité. On est également amené à visiter certains lieux connus comme le domaine Davenport. La seule originalité vient donc de 2 nouvelles zones navigables : la River Valley et l'Atlantique Nord. Cette dernière bénéficie d'ailleurs d'environnements enneigés avec des icebergs à casser à grands coups de boulets et de la glace par endroits à fendre grâce aux nouvelles capacités du navire de Shay. Cela change un peu, mais n'est pas non plus d'une nature à couper le souffle. Pour le reste, on retrouve donc dans les grandes lignes ce qui se faisait avant : le free run est toujours une source énorme d'arrachage de cheveux, les armes sont grosso modo les mêmes (à ceci près que les fléchettes sont projetées par un fusil à air comprimé aussi capable de lancer des grenades furie, soporifiques ou à fragmentation), les batailles navales se déroulent de la même façon avec simplement l'arrivée de feu grégeois pour ralentir des ennemis censés pouvoir aborder (ce qui ne concerne en réalité qu'un nombre extrêmement limité de navires de la faction des Assassins), etc. On a donc l'impression de jouer à Black Flag dans l'univers d'Assassin's Creed 3, avec ce que cela implique d'éléments agaçants : IA des gardes affligeante, phases de piratage dans le présent pas bien intéressantes, combats trop faciles, gestion de la difficulté très mal pensée, notamment au niveau des objectifs secondaires, bugs de progression, etc.

Des missions variées

Assassin's Creed Rogue
Certaines séquences sont assez surprenantes.
Il est donc clair qu'Ubisoft Sofia n'a pas réellement axé son développement sur le perfectionnement des petits ou gros défauts de la série. Mais cela a visiblement permis de dégager un peu de temps afin de proposer des missions un poil plus variées que dans Black Flag. On sort donc parfois du triptyque infiltration, filature, course-poursuite, ce qui n'est clairement pas pour me déplaire. Rogue se permet même de nous proposer des séquences aussi originales qu’inattendues qu'il me serait malheureusement impossible d'évoquer sans spoiler. On peut toutefois parler des libérations de zones d'Assassins qui comprennent quelques éléments intéressants. Déjà, il faut y faire attention à des rôdeurs qui ont tendance à se cacher dans les tas de foin, les buissons, ou sur les toits et qui n'hésiteront pas à vous éliminer si vous passez un peu trop près. Le seul moyen de les repérer est d'écouter les murmures produits et de se fier à une boussole identique à celle des modes multijoueurs qui peuplaient fut un temps les épisodes d'Assassin's Creed. Cette petite recherche peut être des plus plaisantes d'autant que les rôdeurs sont susceptibles de se cacher dans toute la ville. Mais tout ceci a malheureusement un prix puisque Ubi a visiblement privilégié la variété à la quantité, ce qui se traduit par une durée de vie assez faiblarde. Comptez ainsi environ 10 heures pour voir le bout du jeu en ligne droite, ce qui paraît un peu juste. Bref, ce Rogue alterne le chaud et le froid, mais s'avère finalement plus plaisant qu'il n'y paraissait de prime abord.

Assassin's Creed Rogue Gaming Live

Chargement de la vidéo
Assassin's Creed Rogue : 1/2 : Les nouveautés sur la terre ferme
Gaming Live : Assassin's Creed Rogue : 1/2 : Les nouveautés sur la terre ferme
Assassin's Creed Rogue : 2/2 : Les nouveautés en mer
Gaming Live : Assassin's Creed Rogue : 2/2 : Les nouveautés en mer
Les notes
+Points positifs
  • Scénario qui révèle quelques belles surprises
  • Missions assez variées
  • Beaucoup de fan service
  • Les rôdeurs qui se cachent un peu partout
  • Le personnage de Shay est plutôt intéressant
-Points négatifs
  • Aucune vraie nouveauté de gameplay
  • Le comportement pas vraiment crédible des Assassins
  • Plus de multi en ligne
  • Assez court (environ 10-12 heures en ligne droite)
  • Free run toujours aussi agaçant

Qu'il est difficile de noter cet Assassin's Creed Rogue ! Si en termes de gameplay il n'apporte strictement rien à la série et se contente de reprendre une vieille recette plus vraiment au goût du jour, il faut avouer qu'au niveau du scénario et notamment des révélations, on a droit à quelques belles surprises. En ce sens, il fait quasiment office d'indispensable pour tout fan hardcore de la série capable de faire fi de nombreuses imprécisions de gameplay, d'une durée de vie assez faiblarde et d'une absence totale de multijoueur.

Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
17 novembre 2014 à 16:44:50
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (100)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Mis à jour le 17/11/2014
PlayStation 3 Action Aventure Ubisoft Sofia Ubisoft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce