Menu
Dungeon of the Endless
  • Tout support
  • PC
  • ONE
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Dungeon of the Endless
PC
Dungeon of the Endless
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
07 novembre 2014 à 08:50:18
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (21)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Tous les prix
Prix Support
9.99€ PC
10.49€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Avec Endless Space et Endless Legend, Amplitude nous a déjà proposé deux excellents jeux de gestion / stratégie. Le studio parisien entend toutefois varier les plaisirs avec la sortie de Dungeon of the Endless, un titre atypique mêlant Rogue-like et tower defense. Après plusieurs mois d'early access, la recette fonctionne-t-elle bien ?

Dungeon of the Endless

Le pitch initial de Dungeon of the Endless est on ne peut plus simple. Notre vaisseau s'est crashé sur la planète Auriga et s'est retrouvé coincé dans un sous-sol pour le moins dangereux qu'il s'agit de fuir en explorant une douzaine d'étages générés aléatoirement et subdivisés en une multitude de salles. Le seul élément encore viable de notre appareil est un cristal qui dispense de l'énergie à mesure qu'il est alimenté par un élément bien connu des joueurs d'Endless Space et Endless Legend : la Brume. Obtenue en explorant les différentes salles du donjon ou en tuant des monstres, elle permet d'augmenter la puissance dudit cristal et donc d'alimenter les pièces récemment explorées afin d'y implanter différents modules aux fonctions diverses et variées.

Un concept pour le moins original

Dungeon of the Endless
Protéger ce cristal est votre priorité absolue.
Généralement, la première salle alimentée sert à la construction d'un extracteur de ressource industrielle. Ainsi, à chaque passage de tour (ce qui se matérialise in-game par l'ouverture d'une nouvelle porte), nous obtenons une petite quantité d'industrie qui servira par la suite à construire de nouveaux extracteurs dédiés à la collecte des 2 dernières ressources du jeu : la nourriture et la science. La première sert à recruter des personnages pour notre escouade parmi les NPC rencontrés puis à les améliorer. En effet, chacun dispose d'un niveau et de caractéristiques propres qu'il s'agit d'améliorer pour survivre face à des ennemis de plus en plus puissants. Il est aussi possible de les équiper avec des objets trouvés dans les coffres ou achetés directement auprès d'un marchand. Evidemment, une arme améliore les dégâts et une armure la défense, mais certains éléments confèrent différents bonus passifs ou actifs qui peuvent être d'une importance capitale. Par exemple, certains objets permettent de réparer des modules endommagés, d'autres permettent de les améliorer, d'augmenter les dégâts quand plusieurs personnages combattent simultanément, etc. Vous l'aurez donc compris, la nourriture est des plus importantes, d'autant qu'elle permet en prime de soigner les soldats blessés qui n'auraient pas de compétence de régénération.

Dungeon of the Endless
Les marchands permettent d'améliorer fortement ses personnages.
La troisième ressource du jeu est la science. Comme vous vous en doutez certainement, son but est de financer des recherches servant à débloquer des modules d'extraction plus performants ou bien des modules secondaires aux fonctions diverses et variées. Pour cela, il faut au préalable tomber sur une salle munie d'un cristal laissé par les fameux Endless, cette civilisation mystérieuse aujourd'hui disparue qui est évoquée dans chacun des jeux du studio. A partir de là, il est possible de dépenser un petit nombre d'unités de science pour rechercher une technologie qui ne sera disponible qu'après avoir attendu quelques tours. Ce peut être une tourelle défensive plus puissante qui permettra d'éliminer les monstres tentant de détruire le cristal, mais aussi un module capable de ralentir les ennemis, un autre qui leur injecte un virus, ou encore un qui est capable d'améliorer les statistiques des personnages présents dans la pièce. Bref, on retrouve tous les éléments classiques du tower defense et il faut avouer que, contre toute attente, cet aspect se marie très très bien avec le Rogue-like et offre même une complémentarité intéressante. Si explorer est déjà intéressant en soi, le faire en ayant constamment le risque de voir une horde d’ennemis déferler sur des défenses mal préparées l'est encore plus.

Un titre hardcore

Dungeon of the Endless
Chaque salle non alimentée est un spawn potentiel d'ennemis.
Mais alors, que risque-t-on vraiment en étant trop laxiste sur les défenses ? Eh bien, on court principalement le risque de voir son cristal attaqué, ce qui est souvent synonyme de défaite. En effet, à chaque coup reçu, on perd de la Brume et donc une partie voire toute l'énergie nécessaire à l'alimentation des différentes salles. Non seulement la production de ressources est impactée, mais cela multiplie aussi les possibilités de voir des dizaines d'ennemis nous tomber dessus, car une salle plongée dans le noir est une source potentielle de spawn ennemi. Evidemment, il n'est quoi qu'il arrive pas possible d'alimenter toutes les pièces, ce qui implique une bonne dose de réflexion avant chaque ouverture de porte. Ce système impose aussi de se creuser les méninges à chaque fin de niveau dans la mesure où il faut obligatoirement transporter son cristal avec soi vers la sortie. A partir du moment où il est attrapé, des monstres apparaissent en continu, donc il faut planifier son chemin en alimentant les pièces nécessaires, placer des défenses et prévoir quelques unités en soutien.

Dungeon of the Endless
La course vers la sortie est souvent stressante.
Dungeon of the Endless est donc tout sauf un jeu simple. Ne vous fiez pas aux apparences et aux modes de difficulté qui se nomment Très Facile et Facile, vous allez souffrir un peu pour débloquer tout le contenu. Déjà, atteindre le bout du 12ème étage est un exploit, mais on nous demande en prime de remplir quelques objectifs secondaires. Il peut s'agir ne pas perdre un seul héros pendant une partie victorieuse, d'ouvrir chaque porte de chaque étage, que le cristal ne soit pas endommagé, etc. Cela débloque différents vaisseaux offrant des bonus mais aussi certains malus plus ou moins handicapants. Par exemple, le vaisseau Armurie permet de commencer la partie avec 4 personnages jouables, mais il devient dès lors impossible de recruter d'autres héros en cours de partie. Pire, les modules d'industrie ne peuvent pas être recherchés dans ce cas, ce qui oblige à jouer uniquement avec les compétences de son escouade sans pouvoir construire les différentes tourelles. De toute manière, débloquer et jouer avec ces différents vaisseaux et héros est déjà une découverte, d'autant qu'on peut aussi obtenir un mode Infini dans lequel le but est simplement d'aller le plus loin possible. Bref, il y a de quoi faire ! Ajoutez à cela une bande-son fort sympathique, des graphismes mignons ainsi qu'un mode multijoueur permettant à 4 joueurs d'incarner les 4 héros de l'escouade et vous tenez un titre d'une excellente qualité.

Dungeon of the Endless Gaming Live

Chargement de la vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Mélange de Rogue-like et de tower defense original et efficace
  • Pas mal de contenus à débloquer
  • Vraiment difficile
  • La gestion de l'énergie apporte une bonne dose de stratégie
  • Personnalisation de persos assez riche
  • Bande-son soignée
-Points négatifs
  • On est un peu perdu en début de partie

Amplitude fait une nouvelle fois très fort avec Dungeon of the Endless. Fort d'un concept très original mêlant des éléments de Rogue-like et de tower defense, voire de stratégie, il dispose en prime d'un contenu très riche, d'une bonne rejouabilité, de graphismes accrocheurs et d'une bande-son plutôt agréable à l'oreille. Certes, le didacticiel peut rebuter, mais il serait dommage de ne pas poursuivre l'aventure tant celle-ci peut être riche.

Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
07 novembre 2014 à 08:50:18
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (21)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Mis à jour le 07/11/2014
PC Stratégie Amplitude Studios Espace
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live