Menu
Diablo III : Ultimate Evil Edition
  • Tout support
  • PS4
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Diablo III : Ultimate Evil Edition
PS4
Diablo III : Ultimate Evil Edition
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 août 2014 à 13:40:19
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (84)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.7/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PS3 5.45€ Amazon PS3 9.02€ Rakuten PS3 14.79€ Rakuten PS3 14.99€ Amazon PS3 20.91€ Amazon PS3 25.78€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Un an après son arrivée sur PlayStation 3 et sur Xbox 360, le hack’n slash de Blizzard revient dans une version PlayStation 4 et Xbox One agrémentée des nouveautés de l’extension Reaper of Souls et de quelques fonctionnalités bonus. Attendu au tournant en termes de performances d’affichage et de maniabilité, voyons voir ce que le titre a dans le ventre.

Diablo III : Ultimate Evil Edition

Ces nouvelles versions PlayStation 4 et Xbox One ajoutent le contenu de l'extension Reaper of Souls sortie il y a quelques mois sur PC, le test est disponible ici même si vous souhaitez en apprendre plus sur les nouveautés.

Much résolution, Many FPS !

Diablo III : Ultimate Evil Edition
Ce portage n'a pas du tout à rougir face à la technique de la version PC.
Premières impressions après quelques heures de combat, Blizzard semble avoir fait du très bon travail avec ce nouveau portage. La fluidité est exemplaire avec un framerate imperturbable à 60 fps et le 1080p apporte un confort visuel similaire à celui de la version PC. Que les possesseurs de Xbox One se rassurent, si le jeu avait été annoncé avec une résolution plus faible (900p), un patch day one sera disponible pour rendre le 1080p disponible. Côté maniabilité, on reprend ici les contrôles des précédentes versions PS3 et Xbox 360 pour aboutir à un gameplay plutôt efficace ne trahissant pas l’esprit nerveux et effréné des combats de ce troisième volet. On pourra noter parfois quelques imprécisions inhérentes à l’utilisation de la manette, mais cela ne vient en aucun cas perturber l’expérience globale du jeu. D’autant plus que notre Nephalem sanguinaire est toujours doté de sa redoutable esquive ajoutée lors du premier portage sur consoles. Loin d’un simple gadget, ce mouvement permet à ces versions de se démarquer de leur grand frère sur PC en y ajoutant une dose de punch supplémentaire. L’ergonomie des menus reste quant à elle bien adaptée au support : changer d’arme ou de capacités s’effectue en quelques secondes grâce à des raccourcis rapides et intuitifs.

On prend les mêmes et on recommence… en mieux !

Diablo III : Ultimate Evil Edition
Le mode multi hors-ligne est un réel plus.
Notez que cette Ultimate Evil Edition permet de jouer en mode hors-ligne en solo ou en coopération jusqu’à quatre joueurs. Attention toutefois puisque les quatre larrons partagent le même écran. Un détail quelque peu déstabilisant si vous étiez habitué à partir explorer les cartes dans des directions différentes. Aux possesseurs des versions PS3 et Xbox 360, Blizzard propose d’importer et d’exporter leur personnage entre les différentes consoles via Battle.net. L’architecture hyperconnectée des nouvelles machines sera aussi l’occasion pour le studio de déployer les mêmes mises à jour que sur la version PC, avec toutefois un délai un poil plus long.

Diablo III : Ultimate Evil Edition
L'interface est bien adaptée au support console.
De petites attentions supplémentaires agrémentent ces nouvelles versions PlayStation 4 et Xbox One. Lorsqu’un de vos amis tombera au combat, la Némésis de la créature l’ayant achevé pourra débarquer dans votre partie pour corser l'expérience de jeu. Un mode “Apprenti” débarque lui aussi et se charge de rehausser automatiquement le niveau d’un joueur intégrant un groupe de niveau plus avancé. On sent que Blizzard a poussé les options sociales de ces moutures consoles afin de proposer une expérience plus instantanée et plus débridée que sur PC. La boîte aux lettres disponible à la Nouvelle Tristram va directement dans ce sens, puisqu’elle permet à tout moment d’envoyer des objets en cadeau à notre liste d’amis.

Diablo III : Ultimate Evil Edition
On prend toujours autant de plaisir à enchaîner les combats.
On ajoutera à la liste des nouveautés l’apparition de bonus de déplacement après avoir détruit à la chaîne des éléments de décor, une meilleure gestion des bonus de massacre, l’apparition de nombreuses indications de stats et d’objets lootés à l’écran ou encore l’arrivée d’une flèche d’objectifs apparaissant lorsque le joueur commence un peu à tourner en rond. Pour les joueurs PS4 ayant précommandé cette édition, une nouvelle faille Nephalem inspirée de l’univers de The Last of Us fera son apparition. Elle est accompagnée d’une apparence d’armure basée sur l’esthétique de Shadow of the Colossus. Les possesseurs de Xbox One n’auront pas droit aux mêmes petites attentions, mais ils se consoleront avec des Spallières Infernales obtenues grâce au code de précommande.

A propos de la version PSN

Diablo III : Ultimate Evil Edition
62,7 Go ! Et le régime c'est pour quand ?
La version dématérialisée PS4 pèse actuellement plus de 60 Go sur le PSN. Ce surpoids dantesque est dû à la présence de nombreux fichiers de localisation audio pesant chacun pas moins de 5 Go. A l’heure où nous écrivons ces lignes, les joueurs aux connexions modestes ou à l’espace disque limité auront sans doute plus intérêt à se tourner vers la version physique du titre en attendant une éventuelle cure d’amincissement du téléchargement de la part de Blizzard. Mise à jour : Blizzard nous indique que le jeu allait retrouver un poids beaucoup plus raisonnable lors de la sortie du jeu sur le PSN.

Les notes
+Points positifs
  • Techniquement maîtrisé : 60 fps, 1080p
  • Tout le contenu de Diablo III disponible sur consoles
  • Gameplay très adapté au support
  • Multijoueur en local et en mode hors-ligne
-Points négatifs
  • Légères imprécisions avec certaines classes
  • Il hérite forcément des défauts de Reaper of Souls sur PC

Vous êtes amateur de hack’n slash et joueur console, alors cette version de Diablo III s’adresse à vous. L’expérience proposée par cette Ultimate Evil Edition s’avère on ne peut plus agréable à prendre en main et n’a pas du tout à rougir face à son homologue PC. Au grand dam des éternels défenseurs du combo clavier / souris, la prise en main ne perd ici rien en fluidité ni en nervosité. Par rapport aux portages Xbox 360 et PlayStation 3, nous avons affaire à des versions techniquement maîtrisées affichant un framerate solide à 60 fps. Comptez aussi sur tous les ajouts de Reaper of Souls, pas mal de petites nouveautés, un mode de jeu hors-ligne et un multi efficace et vous comprendrez que Blizzard signe là un excellent portage qui permettra aux joueurs consoles de découvrir ou de se replonger dans les centaines d’heures de contenu de ce Diablo III.

Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 août 2014 à 13:40:19
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (84)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.7/20
Mis à jour le 12/08/2014
PlayStation 4 Hack'n slash Blizzard Entertainment
Dernières Preview
PreviewDragon Ball Z Kakarot : Vers un Action-RPG respectueux et dynamique ? 10 déc., 16:05
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020