Menu
Metro : Last Light - Chronicles Pack
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Metro : Last Light - Chronicles Pack
360
Metro : Last Light - Chronicles Pack
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de RaptorClaw
L'avis de RaptorClaw
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 juin 2014 à 15:55:56
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Partager sur :

Jamais deux sans trois, c’est bien. Cela dit, les petits gars de chez 4A Games ne s’en sont pas contentés. Ils nous ont donc inventé un nouveau proverbe destiné à leur dernière production, Metro : Last Light, et ledit proverbe est "jamais trois sans quatre". Affublé du doux nom de Chroniques, le quatrième et dernier pack de DLC nous renvoie prendre un bon bol d’air radioactif dans une Moscou en ruines, abritant monstres humains ou animaux. Vous avez l’habitude à présent : on met son masque à gaz et on se prépare à la descente.

Metro : Last Light - Chronicles Pack

Femme au volant, mort au tournant. Femme au fusil, fesses à l’abri

Pour entrer dans le vif du sujet, le DLC nous plonge directement dans les bottes d’Anna lors d’une mission éponyme. Cette dernière nous replace dans la partie du jeu original appelée « Cendres », mais cette fois-ci du point de vue de la tireuse d’élite. Sans gâcher la surprise à ceux n’ayant pas forcément poussé très loin l’exploration de Metro : Last Light, il sera ici question de viser vite et précisément les mutants mettant en danger votre partenaire ou les néonazis en patrouille dans un marais bien dégoulinant. Courte, plutôt frustrante (vous visez le plus souvent depuis un point d’observation fixe) et scénaristiquement décevante, "Anna" n’est définitivement pas le point fort du pack Chroniques, même si elle a la bonne idée de nous faire incarner pour la première fois dans la série un personnage féminin.

Ali Pavel et les 40 voleurs-tueurs

Metro : Last Light - Chronicles Pack
Le grand méchant Oulman et les 3 petits cochons (mutants).
La première mission achevée, il sera temps de passer à la seconde, nommée "Pavel" qui vous fera incarner le rouge du même nom. Dévoilant une nouvelle fois un pan de l’intrigue du jeu principal, mais cette fois-ci de façon plus intelligente, vous serez amené à vous échapper d’une prison souterraine plutôt bien gardée. Le silence est donc de mise et votre couteau reste un allié de poids face auquel les gorges des bandits vous retenant prisonnier ne font pas long feu. Libre à vous cependant de passer entre les gardes sans vous faire repérer ou de repeindre les murs couleur cervelle selon votre humeur. Pour finir, petit ajout amusant, la mission dispose d’un certain nombre de coffres volés par vos ravisseurs, et dont il faudra retrouver les clés pour pouvoir accéder au magot. Comme quoi, c’est pas parce qu’on est un communiste ne jurant que par Staline qu’on n'a pas le droit de se remplir les poches.

Là où Khan passe, les mutants trépassent

Metro : Last Light - Chronicles Pack
En bon communiste, Pavel a tendance à voir rouge.
Dernière partie du DLC, la mission "Khan" offre aussi son lot de nouveautés, à commencer par l’incarnation de deux personnages lors de la partie : Oulman et Khan. Après un [léger spoiler] incident de train [fin du spoiler], nos deux joyeux drilles se relancent dans l’exploration des tunnels et tombent sur bon nombre d’abominations souterraines. Oscillant entre réalité et illusion, cette mission où il fait bon de faire parler la poudre inclut des éléments qui feront sourire les fans des livres, puisque faisant partie de l’univers original et étant jusque-là restés sous silence. Ajoutez à cela des nuées de rats affamés, des nosalis enragés et un fusil fait à partir d’un vélo et vous vous rendrez compte qu’il est difficilement possible de faire l’impasse sur cette partie du DLC !

Terminus, tout le monde descend

Metro : Last Light - Chronicles Pack
Anna et son sniper, trois petits coups et puis s’en vont.
Notre tour de cet ultime DLC de Metro : Last Light touchant à sa fin, il est grand temps de peser le pour et le contre de ce pack Chroniques. Bien que recentré sur des missions "canoniques" après une visite au musée et une simulation de combat, ce DLC n’est pas exempt de défauts. Et ce notamment à travers la mission "Anna" : ridiculement courte et sans intérêt, celle-ci fait figure de tache radioactive sur la copie. Les fans purs et durs pourront aussi reprocher au DLC le manque de nouveautés (bien que ce point-là soit en partie compensé par la mission "Khan") et pas mal d’autres petits défauts, notamment concernant les doublages.

Se passer du DLC est-il pour autant une évidence ? Tout dépendra de votre degré d’addiction à la série, et aux possibilités de votre porte-monnaie. Si la mission "Pavel" réutilise une énième fois les mécaniques d’infiltration silencieuse qui ont fait une partie du succès de la série, le vrai salut viendra de la mission "Khan", plus bourrine mais aussi plus chargée au niveau histoire, allant même jusqu’à révéler le passé des personnages (éléments absents des livres). Et puis, franchement, vous connaissez beaucoup de jeux où vous tirez avec un fusil-bicyclette ?

Les notes
+Points positifs
  • Mission Pavel éclaircissant avantageusement une partie jusque-là ignorée du jeu original
  • Mission Khan incluant plusieurs éléments directement tirés des livres, et plus encore
  • Objectif optionnel des coffres dans la mission Pavel : sympathique
  • Le bigun : ou comment transformer un jouet pour gosse en machine à tuer
-Points négatifs
  • La mission Anna, qui cumule toutes les tares (courte, rigide, aucun nouvel environnement…)
  • Quelques soucis de doublage (Khan, Oulman, Pavel ont changé de VF, Artyom toujours muet en dehors des séquences de chargement…)
  • Aucune "franche" nouveauté

Après avoir craqué pour le season pass et en grand amateur de la série tant livres que manette en mains, ce DLC faisait réellement office de passage obligé. Après une mission Anna décevante et sans intérêt, les deux autres parties du DLC, bien pensées, savent redonner le sourire et permettent de terminer le tour du Metro sur une note plutôt positive. Rien d’exceptionnel donc mais un tout plutôt plaisant, qui saura s’attirer les faveurs des fans d’un univers définitivement pas comme les autres.

Profil de RaptorClaw
L'avis de RaptorClaw
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 juin 2014 à 15:55:56
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 23/06/2014
Xbox 360 FPS Survival-Horror 4A Games KOCH Media Post-apocalyptique Monstres
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : E3 : Werewolf The Apocalypse – Le loup-garou écolo débarque dans un TPS action
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : E3 : Moons of Madness - La folie martienne
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : E3 : The Dark Pictures Anthology - Man of Medan – C’est la peur qui mène le jeu ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce