Menu
Tour de France 2014
  • Tout support
  • PS4
  • PS3
  • 360
  • Box Orange
  • Box SFR
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Tour de France 2014
360
Tour de France 2014
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
24 juin 2014 à 17:32:47
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.8/20
Tous les prix
Prix Support
12.28€ PS4
14.59€ PS4
29.79€ 360
30.00€ 360
49.00€ PS3
49.00€ PS3
Voir toutes les offres
Partager sur :

Au fil des années et des épisodes, la série Tour de France a gagné en notoriété pour devenir un vrai succès commercial. Initialement perçue comme un Pro Cycling Manager tronqué, elle a su au fur et à mesure se démarquer jusqu'à ce qu'on se prenne pour un vrai coureur de la Grande Boucle. Cette année, la série débarque avec des ambitions encore plus grandes. Que nous réserve-t-elle pour l'occasion ?

Tour de France 2014

Autant vous le dire tout de suite, ce Tour de France 2014 n'est pas le plus riche en nouveautés. Visuellement déjà, l'accent a plus été mis sur la version PS4, laissant cette version old-gen dans un état similaire à ce qui avait été vu l'an passé. Les coureurs apparaissent et disparaissent donc une nouvelle fois comme par enchantement dans le peloton ou les groupes trop importants. Fort heureusement, un indicateur permet de connaître la position approximative afin de ne pas se faire piéger à la moindre accélération. Les villes comme Londres ou Paris ont également bénéficié d'une attention toute particulière, mais le listing des améliorations s'arrête malheureusement là. Tous les coureurs sont une nouvelle fois des clones, leur modélisation est perfectible, leurs animations sont tout sauf réalistes et l'interface est complètement contre-intuitive. Bref, il y a encore du travail à ce niveau.

Des nouveautés au compte-gouttes

Tour de France 2014
Le peloton peine encore à s'afficher.
Quand on se lance en jeu, on peut toutefois noter l'arrivée d'une nouveauté qui avait été réclamée ici même l'an passé : un vrai didacticiel. Fort heureusement, il n'est donc plus nécessaire de lire des pages de texte pour comprendre le fonctionnement du jeu puisqu'une étape blanche nous apprend les fonctions de base : attaquer, prendre la roue d'un adversaire, donner des ordres à ses coéquipiers dans l'oreillette, etc. D'ailleurs, à propos de ce dernier point, il est toujours surprenant de pouvoir ordonner à un coureur meilleur et mieux classé que soi de se sacrifier. Peu importe, l'expérience reste globalement sympathique, mais à ce niveau-là, elle ne l'est guère plus que celle de l'an passé. La seule vraie amélioration de gameplay réside dans les positions aérodynamiques qu'il est possible de prendre en descente afin de gagner de la vitesse sans consommer de l'énergie ou souffrir du vent. Pratique, sauf dans les descentes dangereuses où le procédé peut facilement engendrer des erreurs. Comme dans la réalité donc ! Moins réaliste, les ravitaillements ont également été refondus. En somme, on définit à l'avance 2 types de ravitaillement en fonction de la stratégie (anti-fatigue pour les échappées au long court, concentré d'énergie pour les efforts extrême en fin de course en cas d'arrivée au sommet, etc.), en sachant qu'il n'est pas possible de garder les deux pour la fin de course. En effet, si le premier est disponible en début de course, le second est attribué après la zone de ravitaillement. Sauf que si vous n'avez pas consommé votre premier en-cas avant cette zone, il devient inutilisable. On a du mal à comprendre pourquoi un coureur ne pourrait pas stocker, mais peu importe, cela a au moins le mérite d'ajouter un peu de stratégie à des courses où le ravitaillement est une nouvelle fois bien limité puisqu'il n'y a toujours pas de bidons à aller chercher à la voiture du directeur sportif.

Tour de France 2014
En descente, il est possible de prendre une position aérodynamique.
Le comportement de l'IA reste quant à lui le même avec ses avantages et ses inconvénients. Globalement plutôt convaincant, il montre de temps à autre ses limites et a une légère tendance à s'adapter au joueur et uniquement à lui. Par exemple, il m'est arrivé que le peloton fasse un effort pour rattraper une échappée comprenant 4 coureurs et ayant un peu plus de 3 minutes d'avance sans la moindre raison puisque seul 1/10ème de la course avait été parcouru. Lorsque l’écart est tombé à 1 minute et que mon coureur est passé dans le rouge, j'ai coupé mon effort. Seulement le peloton s'est aussi arrêté net alors que j'étais le moins bien classé. Finalement, mes anciens compagnons ont rapidement pris plus de 8 minutes d'avance. Alors certes, un peloton est aussi imprévisible en vrai, mais ce cas est loin d'être isolé, ce qui peut s'avérer frustrant à la longue. Présenté comme cela, ce Tour de France pourrait paraître mauvais, ce qui n'est pas forcément le cas puisque l'expérience reste globalement aussi bonne que l'an passé. On aurait simplement aimé un peu plus de nouveautés de gameplay, avec pourquoi pas une gestion du matériel, mais aussi la possibilité de gérer l'intégralité d'une carrière, sans devoir faire en boucle le Tour pour les mêmes équipes avec les mêmes coureurs. Cela est d'autant plus dommage que Cyanide a les moyens de créer un vrai calendrier puisque c'est le cas dans PCM. D'ailleurs, dans ces conditions, on ne peut qu'être déçu en essayant le nouveau mode Pro Team. Le but est d'y gérer une équipe fictive avec des coureurs fictifs sur plusieurs années. Les primes obtenues en course et les objectifs remplis permettent de recruter des meilleurs coureurs et ainsi de se rapprocher année après année des sommets. Et c'est tout... On a connu plus complet ! Finalement, aussi sympathique que soit ce TdF 2014 à jouer, il faut avouer qu'il présente bon nombre de défauts qui l'empêcheront de décrocher une très bonne note. Et ce n'est pas la nouvelle absence d'un mode multi en ligne qui va changer la donne...

Test Tour de France 2014 en vidéo

Chargement de la vidéo
Les notes
+Points positifs
  • La possibilité de prendre une position aérodynamique en descente
  • Immersion excellente
  • Nouvelle gestion des ravitaillements plus stratégique à défaut d'être réaliste
  • Le bouclier permettant de visualiser la protection face au vent
-Points négatifs
  • Pourquoi seulement le Tour de France alors qu'on pourrait gérer intégralement une carrière ?
  • Tous les coureurs sont des clones
  • Toujours pas de multi en ligne
  • Comportement du peloton parfois suspect
  • Interface perfectible

Si vous pouvez vous passer de la mise à jour des effectifs et des améliorations graphiques de cette version PS4, ce Tour de France 2014 n'est clairement pas un indispensable. Il n'en est pas moins très fun et assez immersif, notamment grâce à la nouvelle gestion des positions aérodynamiques en descente. Reste que le mode Pro Team est décevant et que les nouveautés ne se bousculent pas au portillon. Dans ces conditions, difficile de le conseiller à quelqu'un d'autre qu'au fan absolu de cyclisme et de la Grande Boucle.

Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
24 juin 2014 à 17:32:47
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.8/20
Mis à jour le 24/06/2014
Xbox 360 Sport Focus Cyanide Cyclisme
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Call of Duty : Mobile, du multi accessible dans le creux de la main – E3 2019
    IOS - ANDROID
  • Preview : Destroy All Humans ! – Vers un remake respectueux et déjanté – E3 2019
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Carrion - L'horreur inversée dans un Metroidvania brutal et jouissif - E3 2019
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce