Menu
Murdered : Soul Suspect
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Murdered : Soul Suspect
PS4
Murdered : Soul Suspect
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
06 juin 2014 à 14:46:22
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (62)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.6/20
Tous les prix
Prix Support
2.89€ PC
4.04€ PC
6.02€ ONE
12.37€ ONE
17.64€ PS4
28.92€ PS4
Voir toutes les offres
Partager sur :

Pas de bol, vous êtes mort. Alors que vous traquez un criminel particulièrement sadique dans la mythique ville de Salem, vous faites une chute presque mortelle provoquée par votre proie qui s’empressera de venir vous cribler de plombs histoire de s’assurer que le boulot a été bien fait. Mais au lieu de rejoindre le paradis des policiers, vous vous retrouvez coincé sur Terre et appréhendez pour la première fois votre statut d’ectoplasme accro à la nicotine. Résoudre cette sinistre affaire de meurtre est alors la seule option pour vous expédier ad patres, définitivement cette fois-ci. Bienvenue dans Murdered : Soul Suspect.

Murdered : Soul Suspect

Vous incarnez Ronan O’Connor, voyou repenti couvert de tatouages, devenu inspecteur de police et accessoirement poissard invétéré. En plus de son passé de voyou qui le faisait mal voir auprès de ses collègues flics, l’homme a tragiquement perdu sa femme et ne pourra la rejoindre qu’une fois le mystère autour de son meurtrier percé à jour. Pas de bol, qu’on vous dit.

Elle est où mon enquête ?

Murdered : Soul Suspect
Vous avez beau être un spectre, vous ne pourrez pas vous balader partout.
Alors que l’ami Ronan est à peine remis de ses émotions de spectre, il lui faudra immédiatement fouiner sur la scène de crime où gît son cadavre. Pour enquêter, plusieurs avantages sont offerts par sa forme ectoplasmique : Ronan peut alors posséder des gens et lire dans leurs pensées, parfois voir à travers leurs yeux lorsque cela vous est proposé, mais également traverser des murs, enfin, pas tous. Par une pirouette scénaristique pas crédible pour un sou, vous apprenez que les murs de la ville de Salem ont été consacrés et qu’il n’est possible de s’introduire dans une maison qu’à partir du moment où un vivant vous ouvre la porte ou si une fenêtre est ouverte. Comme si vous étiez vivant quoi. Ainsi vous vous retrouvez à errer dans Salem sans franchement avoir la sensation de profiter au maximum de vos pouvoirs spectraux. Très balisée, Salem regorge de vestiges de drames passés qui se manifestent devant vous sous une forme luminescente : charrettes, piloris, murs effondrés, autant d’objets que vous ne pourrez pas non plus traverser, faisant passer votre environnement pour un long couloir qui ternit totalement l’immersion du joueur et qui gâche l’atmosphère pourtant pas désagréable du titre.

Murdered : Soul Suspect
Les enquêtes se résument à la récolte d'indices.
Si les premiers instants de Murdered : Soul Suspect prêtent franchement à sourire tant l’ensemble est pétri de clichés la plupart du temps hilarants, nous espérions au moins que la dimension enquête fasse appel à notre logique et à notre sens de l’observation. Il n’en est rien. C’est très simple les enquêtes, élément central du titre, ressemblent davantage à un jeu d’objets cachés qu’à une véritable investigation. Il faudra effectivement commencer par partir à la pêche aux indices pour remplir votre objectif. Dans une zone assez restreinte, plusieurs objets sont disséminés ici et là et une fois suffisamment de ceux-ci récoltés, il sera nécessaire de choisir le, ou les, plus pertinent(s) en fonction du but de votre enquête. Ne vous attendez en aucun cas à devoir faire le tri entre les infos essentielles et les bonnes : une fois la fenêtre de sélection d’indices pertinents disponible, vous devrez vous contenter de choisir celui qui convient. Il en va de même pour certains éléments spectraux que vous pouvez révéler à la simple pression d'une touche. Là où l'on aurait voulu par exemple étudier sous toutes les coutures un cadavre afin de déterminer la cause du trépas, il vous sera uniquement proposé de choisir parmi une liste de mots qui collent à la vision globale que vous avez de la scène. Rien de bien excitant, ni de difficile.

L'échec impossible

Murdered : Soul Suspect
Si vous vous trompez, ce qui est difficile, le jeu grisera les mauvaises réponses.
Si vous échouez, pas d’inquiétudes, l’élément inutile sera grisé et il vous suffira de tous les passer en revue pour tomber sur le bon et débloquer la cinématique suivante pour ainsi poursuivre votre enquête. Et cela sera extrêmement rare tant la réflexion à suivre est assistée à outrance, bref, les enquêtes n’existent pas vraiment dans Murdered : Soul Suspect, elles se résument à des actions simples qui jamais ne mettront à l’épreuve votre matière grise et c’est d’autant plus regrettable que le jeu cumule les erreurs, en termes de level design comme de maniabilité, rendant très désagréables toutes les phases de recherche.

Il est où, mon level design ?

Murdered : Soul Suspect
La caméra vous fera souvent hurler de rage.
La faute à une caméra particulièrement capricieuse, vous serez très régulièrement contraint à tourner en rond afin de dénicher l’élément que vous avez manqué en raison d’une position imprécise de votre champ de vision. Effectivement, il faudra ajuster la caméra quasiment au pixel près pour que les interactions se déclenchent, faute de quoi, il sera impossible d’apercevoir l’indice qui manquait au bon déroulement de votre enquête. Par ailleurs, et c’est un comble, vous aurez parfois du mal à vous repérer dans des endroits pourtant confinés, la faute à un level design fondamentalement mal pensé. Le simple fait de traverser les murs devient vite un élément problématique dans la mesure où il provoque des sauts de caméras impromptus qui finissent par désorienter et ce ne sont pas les empreintes spectrales que vous laissez sur la paroi que vous venez de traverser qui vous aideront à vous repérer. Et lorsque vous vous retrouvez à errer indéfiniment en quête d’un indice introuvable parce que vous avez mal calibré votre caméra et qu’en plus s’ajoutent à cela des zooms désagréables dès que vous franchissez un obstacle, l’expérience devient rapidement rageante.

Murdered : Soul Suspect
Les phases d'infiltration sont ratées.
Par ailleurs, dans son souci d'offrir un maximum de diversité à son gameplay, Murdered : Soul Suspect a fini par se perdre. Le titre, au-delà des phases d'enquêtes assez laborieuses, vous proposera parfois d'effectuer des séquences d'infiltration très peu réussies. Ce n'est effectivement pas parce que vous êtes mort que vous êtes invulnérable et certaines âmes coincées sur Terre sont particulièrement hostiles. Si ces dernières vous repèrent, cela sera synonyme de game over. Pour échapper à leur menace, vous pourrez vous dissimuler dans des âmes qui peuplent le monde des morts, voire même parfois attirer l'attention des démons afin de les exécuter à l'aide d'un QTE tout ce qu'il y a de moins intuitif. Si les démons ont franchement de la gueule, les phases dans lesquelles vous y serez confronté seront très pénibles à réaliser. Une fois que vous serez détecté par ces créatures, elles n'auront de cesse de vous poursuivre à moins que vous ne sautiez d'une âme à une autre afin qu'au bout d'un long moment, les démons vous lâchent la grappe. Peu intéressantes, souvent synonymes de morts absurdes, les phases d'infiltration sont assurément les moins réussies du titre.

Murdered : Soul Suspect
Techniquement, Murdered : Soul Suspect n'est pas à la hauteur.
Techniquement, on ne peut pas dire que Murdered : Soul Suspect s'en sorte avec les honneurs. Quelle que soit la version, ne vous attendez absolument pas à une claque graphique tant certaines textures sont baveuses. La version française est quant à elle tout à fait catastrophique, les doubleurs manquent de conviction et la synchronisation labiale est aux abonnés absents. La direction artistique parvient tout juste à sauver les meubles, pas tant au niveau du design de la ville de Salem, qui manque cruellement de charme et dont l'aspect n'incite finalement pas à l'exploration pour dénicher les secrets qu'elle renferme, mais plutôt concernant le monde des spectres tel que vous le voyez. Les vestiges de drames passés sont très bien implantés dans le décor et donnent parfois lieu à des quêtes secondaires plutôt sympathiques si toutefois vous acceptez le fait que la recherche d'indices se fasse dans la douleur. Car tout n'est pas noir dans Murdered : Soul Suspect et fort heureusement, quelques éléments parviennent à sauver le bateau du naufrage.

Un intérêt qui intervient sur le tard

Murdered : Soul Suspect
Le duo formé avec Joy relance largement l'intérêt du jeu.
En dépit de ses nombreux défauts que l'on repère au moment où l'on commence à jouer, Murdered : Soul Suspect dispose tout de même d'atouts à défendre. Vos pérégrinations vous mèneront à la rencontre de la jeune Joy, seule personne à jouir de la capacité peu enviable de voir les morts. Ainsi, au prix de négociations houleuses eu égard à son tempérament bien trempé, Joy acceptera de collaborer avec vous afin de vous aider à interagir avec le monde tangible. C'est à partir de ce moment que Murdered : Soul Suspect prend davantage de saveur, et que l'intérêt du joueur pour le sort de son avatar commence à pointer le bout de son nez et que l'envie de venir à bout de l'aventure apparaît. Le tandem Ronan / Joy fonctionne particulièrement bien en dépit des doublages parfois franchement choquants.

Murdered : Soul Suspect
Certaines scènes sont franchement réussies.
Par ailleurs, certaines quêtes annexes, que vous pouvez glaner auprès des âmes errant dans Salem, sont plutôt bien pensées, parfois glauques, parfois amusantes, même si elles se résument à collecter des indices pour ensuite les associer à l'objectif. Cela donne un bon coup de pouce à une durée de vie un peu légère si vous désirez faire l'enquête en ligne droite sans prendre la peine de dénicher les secrets de la ville : environ 7 heures si vous foncez têtes baissée, 3 de plus si vous voulez tout terminer. Ce qui fait qu'en définitive, si Murdered : Soul Suspect ne remplit que très partiellement ses promesses en dépit de ses excellentes idées de départ bien trop mal exploitées, il parvient au bout d'un temps à vous happer suffisamment pour que vous ayez envie d'en voir le bout, notamment grâce à certaines cinématiques relatives au criminel que vous traquez, qui se révèlent assez marquantes, au même titre que les souvenirs des habitants défunts qui jalonnent la ville de Salem. C'est déjà ça de gagné.

Murdered : Soul Suspect trailer

Chargement de la vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Le tandem Ronan / Joy qui fonctionne bien
  • Certaines quêtes annexes plutôt réussies
  • Une atmosphère pleine de mystère
  • Les démons bien flippants
  • Certaines scènes assez bien réalisées
  • On veut connaître la fin de l'histoire...
-Points négatifs
  • ... seulement au bout de plusieurs heures de jeu
  • Peu d'empathie ressentie envers les personnages
  • VF catastrophique
  • Les enquêtes qui se résument à la collecte d'objets cachés, qui ne demandent aucune réflexion
  • Les clichés ambulants qui prêtent souvent à sourire
  • Techniquement pas fameux
  • Caméra qui saute et souvent imprécise
  • Les phases d'infiltration, frustrantes
  • L'intérêt d'incarner un spectre sous-exploité

Un beau gâchis. Pétri de bonnes idées, Murdered : Soul Suspect était très séduisant sur le papier. Mener l'enquête sur votre propre meurtre en incarnant un spectre nous promettait des enquêtes haletantes nimbées de mystère. Malheureusement, en raison d'une écriture blindée de clichés, d'enquêtes qui ne se résument qu'à des mini-jeux d'objets cachés et d'un cruel manque de finition, le jeu peine à remporter l'adhésion. Ne reste que l'interaction entre Joy et Ronan, la qualité de certaines quêtes annexes et l'atmosphère globale qui se dégage du jeu pour sauver l'intérêt d'une aventure qui ne prend corps qu'une fois les premières heures de jeu écoulées et qui laisse à son terme un amer goût de frustration.

Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
06 juin 2014 à 14:46:22
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (62)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.6/20
Mis à jour le 06/06/2014
PlayStation 4 Aventure Square Enix Fantômes
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live