Menu
Worms Battlegrounds
  • Tout support
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Worms Battlegrounds
PS4
Worms Battlegrounds
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
04 juin 2014 à 16:02:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Tous les prix
Prix Support
19.83€ PS4
19.83€ ONE
19.88€ PS4
21.90€ ONE
Voir toutes les offres
Partager sur :

Moins d'un an après la sortie du controversé Revolution, le studio Team17 avait pris tout le monde de court en annonçant l'arrivée de Worms Clan Wars. Censé corriger les défauts du précédent épisode et regagner le cœur de certains fans déçus, ce nouvel opus proposait aussi un nouveau système de multijoueur en ligne axé sur les clans. Il débarque aujourd'hui sur les consoles de nouvelle génération et change de nom pour l'occasion. Appelez le désormais... Worms Battlegrounds.

Worms Battlegrounds

La célèbre série où des vers de terre s'affrontent par vaches et moutons interposés (mais que fait la PETA ?) est donc déjà de retour pour un épisode en 2D, non pas sous forme de DLC pour Worms Revolution, mais d'un nouveau jeu à part entière. La raison de cette arrivée précoce est liée à la volonté de Team17 de reprendre les bases de Revolution et d'y ajouter tout ce que les joueurs old-school de Worms aiment : des armes à foison, des cartes plus grandes, de la personnalisation à outrance. Petit événement, il s'agit du premier épisode de la série porté sur les consoles de nouvelle génération et qui reprend exactement le contenu de Worms Clan Wars tout en changeant de nom pour l'occasion. Sur le fond, le jeu reste dans la droite lignée des épisodes de la série : un système de tour par tour où vous incarnez des vers de terre devant se battre dans un décor destructible, avec des armes toutes plus loufoques les unes que les autres.

Un ver pas si solitaire

Worms Battlegrounds
Quitte à créer son nom de clan, autant le faire avec panache.
La grande nouveauté de cet épisode, c'est l'apparition du système de clan appelé "Clan Wars". Une section entière lui est entièrement consacrée, et est séparée du mode multijoueur classique. Ce système vous permet de créer un clan et de le personnaliser en lui donnant un nom, un emblème que vous pouvez composer avec des éléments et couleurs proposés, puis d'y inviter les joueurs que vous voulez afin de vous livrer ensuite à des matchs amicaux ou de ligue. Chaque clan dispose également de son propre canal de chat dédié, un ajout appréciable pour passer des soirées mémorables en multi, mais aussi implanter encore un peu plus la série dans l'univers du compétitif. C'est d'ailleurs autour du système de clan que les développeurs du jeu ont voulu étendre l'univers Worms. Un éditeur de niveau permet aussi de créer vos propres parties et de personnaliser vos Worms. Bien évidemment, il est toujours possible de jouer à plusieurs en local, en se passant la manette à tour de rôle. De quoi passer quelques bonnes soirées entre ami(e)s !

Grands-mères, moutons et bazookas

Worms Battlegrounds
Le multijoueur en local est bien de la partie.
Ce nouveau Worms n'est pas uniquement sorti pour valoriser son mode clan, mais également pour fournir le plus gros contenu jamais délivré par un épisode, et ça, c'est une bonne surprise. L'immense majorité des armes de la série est présente : du mouton explosif au largage de vaches en passant par l'uzi ou la batte de base-ball, il y en a pour tous les goûts. Quelques nouvelles armes font leur apparition, on peut notamment retenir le jetpack à eau, qui vous permet de vous envoler tout en inondant vos camarades en dessous, et le lanceur de coussin péteur (faut-il vraiment vous le décrire ?). Les niveaux ont aussi été retouchés et sont désormais plus grands et mieux construits, notamment avec le système des mécanismes devant être déverrouillés en tuant certains ennemis ou en résolvant une petite énigme à la sauce puzzle-game. Pas forcément très compliqué, mais un ajout plaisant pour ceux qui cherchent un peu de variété entre deux combats. On retrouve également le système de fluide introduit dans l'épisode précédent. En ce qui concerne les classes, peu de changements : on notera quand même une légère accentuation des spécificités de chacune, mais qui n'influe que peu sur le gameplay.

Un solo fun malgré quelques couacs

Worms Battlegrounds
Le premier de nous deux qui rira... aura un coup de bazooka !
Worms, ce n'est pas que du multijoueur, mais aussi une campagne solo. Vous avez le choix entre deux modes : Worms Ops et Campagne. Le premier est surtout taillé pour le scoring : vous devez nettoyer une carte le plus vite possible et pouvez ensuite comparer votre score avec les autres joueurs en ligne. Le second est scénarisé et vous met dans la peau d'une unité chargée de retrouver... une carotte. Evidemment, il ne s'agit pas d'un vulgaire légume mais d'un artefact que l'aventurière Tara Pinkle vous charge de retrouver au travers de l'exploration de 25 niveaux. Que vous soyez armé ou non, seul ou en équipe, la campagne offre un bon nombre de plateaux variés et devrait enchanter les joueurs par son humour omniprésent. La fameuse Tara Pinkle a d'ailleurs un pedigree plutôt amusant : de bonne famille, née dans un manoir, aventurière partant à la recherche d'artefacts dans le monde... Ça ne vous rappelle rien ? Malgré ses qualités indéniables, le mode Campagne souffre quand même d'une IA ennemie parfois bien difficile à cerner. Entre les personnages qui se suicident et ceux qui prennent une minute pour réfléchir avant de décider de ne pas bouger, il y a de quoi s'arracher quelques cheveux. Il est aussi possible de se retrouver dans l'impossibilité de terminer un niveau lorsqu’un ennemi se coince sous un mécanisme... Heureusement, ce genre de soucis est généralement réglé par un retour au dernier checkpoint. Mais il est dommage que l'IA ne soit pas plus travaillée pour un jeu sorti en 2014. C'est aussi ce qui fait le charme de Worms, en quelque sorte.

Le Gaming Live est celui de Worms Clan Wars, sorti sur PC quelques mois avant. Il s'agit du même jeu avec un nom différent.

Worms Clan Wars Gaming Live

Chargement de la vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Le plus gros contenu de la série
  • Le principe des clans
  • Un multi globalement au top
  • L'humour toujours aussi présent
  • Du fun dans la campagne solo
  • Possibilité de créer des niveaux
-Points négatifs
  • IA parfois étrange
  • Pas de coup de boost graphique pour l'occasion

En basant son premier Worms nouvelle génération sur l'approfondissement du multi, un contenu imposant et les fonctionnalités de partage, Team 17 ne rate pas le coche et offre à ses fans un épisode abouti qui est sans doute le plus complet de la série. Il souffre cependant de petits défauts d'IA l'empêchant d'atteindre les sommets et d'un multi autour des clans prometteur, mais dont l'efficacité réelle ne pourra être jugée que sur la durée. Quant aux amateurs de fous rires entre amis, ils trouveront assurément de quoi passer quelques bonnes soirées en multijoueur local avec Worms Battlegrounds.

Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
04 juin 2014 à 16:02:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Mis à jour le 04/06/2014
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live