Menu
Mario Kart 8
  • Tout support
  • Switch
  • WiiU
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Mario Kart 8
WiiU
Mario Kart 8
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
15 mai 2014 à 09:01:52
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (677)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
35.80€ WiiU
42.30€ WiiU
43.60€ Switch
45.00€ Switch
Voir toutes les offres
Partager sur :

Six ans après la sortie du dernier Mario Kart sur console de salon, Nintendo ressort sa formule magique en espérant qu'elle permettra de relancer une Wii U en difficulté. Si le nom à lui seul lui assurera un certain succès, les fans attendent tout de même quelques nouveautés et une bonne dose de fun ! Alors, ce Mario Kart 8 en a-t-il suffisamment dans le ventre pour assumer ce rôle ?

Mario Kart 8

Si vous connaissez un tant soit peu la série Mario Kart, vous savez que chaque épisode apporte sa petite nouveauté. Mario Kart Wii avait son volant et ses motos, Mario Kart 7 avait ses deltaplanes et ses passages sous-marins, et Mario Kart 8 a ses loopings. En effet, chaque piste, qu'elle soit inédite ou un remake, comprend des passages durant lesquels les roues du kart ou de la moto se lèvent et se transforment en véritables réacteurs. Cela permet de s'élever de quelques centimètres au-dessus de la piste et ainsi « rouler » sur des murs voire carrément la tête en bas. La sensation de vitesse étant, comme dans les derniers épisodes, assez faible (pour ne pas dire inexistante), on n'en a clairement pas le souffle coupé, d'autant qu'on ne se rend parfois même pas compte qu'on n'est plus sur le sol à proprement parler, mais cela a le mérite d'offrir de la diversité en termes de décors, mais aussi de level design puisqu'on peut être amené à emprunter des raccourcis par ce biais. On nous laisse aussi des choix : rouler sur la piste classique et prendre la corde, ou bien rouler sur un mur à l'extérieur comprenant bon nombre de boosts. Les approches sont donc multiples, et les pistes doivent être explorées plusieurs fois avant de trouver le chemin idéal. Bref, il s'agit là d'une bonne idée qui devrait sans doute ravir les amateurs de la série cherchant sans cesse le chemin parfait.

Mario Kart 7 HD ?

Mario Kart 8
MK 8 comprend beaucoup de loopings dans ce genre...
Pour le reste, on retrouve grosso modo ce qui se faisait dans Mario Kart 7 : un deltaplane qui permet de planer un bref instant après un gros saut, des passages sous l'eau, des figures octroyant un léger boost, des pièces à récolter pour augmenter la vitesse maximale (en sachant qu'on en perd à chaque fois qu'on sort de la piste ou qu'on se prend un item dans les dents), etc. Les pistes sont quant à elles à nouveau très larges, ce qui peut à la fois être une qualité et un défaut. D'un côté, les fans de Super Mario Kart vont trouver que cela limite l'aspect technique du pilotage et la sensation de vitesse, quand d'autres pourront apprécier la grande liberté offerte en termes de dépassements et, finalement, la simplicité qui en découle. D'ailleurs, il faut avouer que ce Mario Kart 8 est un jeu plutôt facile, aussi bien au niveau des tracés que de l'opposition de l'IA. Ainsi, si celle-ci s'adapte très fortement au niveau du joueur, elle ne constitue jamais un challenge sur un championnat complet. En règle générale, elle nous laisse mener tranquillement les débats en se contentant de lancer quelques carapaces rouges de temps à autre. Les carapaces bleues étant très rares, ce qui est assurément une bonne chose en comparaison de l'avalanche de Mario Kart Wii, il suffit souvent de garder quelques bananes sous le coude pour se protéger et rouler vers une victoire certaine.

Mario Kart 8
... Mais on ne s'en rend pas toujours compte.
Comptez toutefois sur au moins une course par coupe durant laquelle vous vous prendrez des coups dans tous les sens. Par exemple, j'ai souvenir d'avoir été en tête pendant 2 tours avant de me faire toucher par une première carapace rouge. J'ai ainsi perdu 3 pièces, et donc en performance, avant de me faire toucher à l'arrêt par une carapace verte lancée par mon poursuivant qui n'avait pas de scrupules à frapper un Yoshi déjà à terre. Je n'avais donc plus que 4 pièces quand je suis reparti et que je me suis fait pousser dans le vide par un Bowser un tantinet agressif. Je n'ai perdu là qu'un temps minime puisque Lakitu est extrêmement réactif dans cet épisode, mais ce sont surtout les 3 pièces supplémentaires perdues qui m'ont handicapé. En l'espace de 20 secondes, je venais donc de perdre toutes chances de victoire puisque avec 1 seule pièce au compteur je n'avais plus la vitesse nécessaire pour revenir aux avant-postes. Bref, malgré la rareté des carapaces bleues, on retrouve l'aspect parfois aléatoire des Mario Kart, si agaçant des fois, mais aussi si bon quand on en tire parti. D'ailleurs sachez qu'en termes de power-up, vous trouverez quelques nouveautés, à commencer par une fleur boomerang qui peut être lancée et revenir 3 fois. On trouve également une plante carnivore qui peut récupérer les pièces à proximité et mord ceux qui s'approcheraient de trop près, un klaxon qui lance une onde de choc et enfin l'option 8 qui génère 8 items allant de l'étoile à la carapace et qui gravitent tel un bouclier autour du joueur et peuvent être utilisés tour à tour.

Mario Kart enfin en HD !

Mario Kart 8
On peut partager ses plus beaux succès en ligne.
Pour son passage sur Wii U, la série s'offre aussi son premier épisode en HD. Et cette nouveauté est loin d'être anecdotique tant le résultat est agréable à l'oeil. Non seulement Mario Kart 8 est le plus bel épisode de la série, mais il fourmille également de détails rendant l'ensemble plus vivant. Par exemple, on peut citer la moustache de Mario ou Luigi dansant au rythme du vent. C'est certes parfaitement inutile, mais le souci du détail n'en reste pas moins appréciable. Les décors des circuits sont aussi très réussis esthétiquement parlant (bien qu'un poil vides), pour un résultat globalement très satisfaisant. Mais qui dit Wii U dit aussi GamePad. Sachez alors qu'on peut s'en servir au choix pour klaxonner, pour afficher le circuit et donc la position des adversaires, ou bien le jeu complet pour ceux qui souhaiteraient se passer de télé. Son gyroscope peut également être mis à contribution pour transformer l'engin en volant, mais cela reste bien évidemment optionnel. Bref, on a connu des utilisations plus originales, mais aussi plus pratiques. On termine en effet souvent dans le mur en regardant le circuit alors qu'il aurait pourtant été si simple de l'afficher sur l'écran comme autrefois.

Mario Kart 8
Comme sur 3DS, on peut voler.
Au niveau du contenu, on trouve comme dans les derniers opus 16 circuits inédits et 16 circuits tirés d'anciens épisodes. Ne voyez toutefois pas là une certaine fainéantise puisque tous ont été entièrement remodelés pour coller aux spécificités de Mario Kart 8, que ce soit au niveau des loopings ou des graphismes. Ceci étant, si certaines nouveautés sont bien senties, d'autres déçoivent un peu, à l'instar de l'Autoroute Toad qui a été rendue trop facile par l'élargissement de la piste. On progresse donc très rapidement dans le jeu et les 8 coupes se bouclent en quelques heures seulement. En sachant qu'en gagnant un trophée en 150cc on le débloque automatiquement pour les catégories 100 et 50cc, on peut faire le tour du jeu en une matinée. Reste alors le mode Miroir, le Time Trial qui perd un peu en intérêt puisque tous les pilotes peuvent ici être débloqués en gagnant les coupes, et enfin les batailles de ballons (les batailles de pièces ont disparu). Le but est ici de tourner sur ces circuits classiques et de toucher le plus d'ennemis possible avec des armes limitées (carapaces vertes, bananes, etc.) et ainsi scorer un maximum de points sans perdre ses 3 ballons. Notons que si cela venait à arriver, vous seriez éliminé, ce qui est en soi un bon point, mais toujours moins satisfaisant que l'excellentissime transformation en Bob-omb de Mario Kart 64. Notons qu'après chaque épreuve, quel que soit son type, il est désormais possible de créer sa propre vidéo de moments forts en définissant le type d'action à mettre en valeur (dérapage, lancé de carapace...), puis de diffuser le tout en ligne.

Le multi avant tout

Mario Kart 8
La HD apporte vraiment un plus.
Ce n'est évidemment pas en solo que Mario Kart 8 s'apprécie, mais bien en multi. Si, personnellement, j'ai une large préférence pour le local qui offre une nouvelle fois une bonne dose de fun, on retrouve aussi un multi en ligne très complet. On peut y affronter en un éclair des joueurs du monde entier ou de sa région sans subir le moindre lag. Les options de personnalisation sont malheureusement une nouvelle fois un peu limitées, puisqu'on peut simplement définir la cylindrée souhaitée, le type d'objets autorisés, les véhicules (kart ou moto) et enfin on peut obliger tous les joueurs à utiliser le gyroscope de leur GamePad / Wiimote. Cela n'enlève toutefois rien au plaisir de jeu, surtout lorsqu'on choisit d'affronter ses amis uniquement, et même d'organiser avec eux de véritables tournois. Que ce soit en bataille ou en course, on s'amuse énormément dans ces parties, surtout si on joue avec un ami en local. A ce niveau, il simplement dommage qu'on ne puisse toujours pas jouer à 4 en ligne sur une même console. Ce Mario Kart 8 n'en reste pas moins une belle réussite qui ravira sans doute les fans des derniers opus en portant la recette de Mario Kart 7 sur une console HD. Seuls les inconditionnels de Super Mario Kart pourraient le trouver un peu mou et trop facile.

Test Mario Kart 8 en vidéo

Chargement de la vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Nouvelles armes sympathiques
  • Sans doute le concept le plus fun de l'histoire en multi
  • Carapaces bleues moins présentes que sur Wii pour des courses plus équilibrées
  • De nombreux embranchements et passages secrets à explorer
  • Enfin un Mario Kart en HD !
-Points négatifs
  • Toutes les coupes et personnages débloqués en une grosse matinée
  • Trop facile
  • Pistes un peu trop larges
  • IA perfectible
  • Un peu mou
  • Les phases d'antigravité n'apportent finalement pas grand-chose

S'il n'est pas l'épisode le plus original de la série, Mario Kart 8 possède toujours ce côté ultra fun qui assurera son succès auprès des fans comme des néophytes. Certains trouveront les pistes trop larges, ou la sensation de vitesse trop faible, mais il n'en reste pas moins un divertissement exceptionnel en multi et un atout de poids pour la Wii U. Plus équilibré et moins frustrant que Mario Kart Wii, plus beau que Mario Kart 7 et plus accessible que les épisodes les plus anciens, il n'aura aucun mal à trouver son public. Reste que l'IA aurait pu être plus rapide, le contenu solo plus riche et la difficulté générale plus haute mais l'intérêt est clairement ailleurs.

Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
15 mai 2014 à 09:01:52
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (677)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Mis à jour le 15/05/2014
Wii U Course Nintendo Fantastique
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce