Menu
Duke : Nuclear Winter
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Duke : Nuclear Winter
PC
Duke : Nuclear Winter
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de thenevermore
L'avis de thenevermore
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 février 2014 à 16:03:01
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.7/20
Partager sur :

La fête de Noël est en danger ! Les envahisseurs aliens, précédemment défaits par le grand Duke Nukem, et désormais alliés à un groupe d’elfes féministes, cherchent à prendre leur revanche en capturant le Père Noël, en lui lavant le cerveau, et en menaçant son village et ses lutins. Seul le plus grand, le plus blond et le plus sexy des héros peut le sauver : le Duke en personne !

Duke : Nuclear Winter

Soyons francs, si on ne joue jamais à un Duke Nukem pour son scénario, on apprécie tout de même grandement son humour, flirtant perpétuellement entre l’absurde, le too much et le mauvais goût. Mais autant dire que, niveau délire visuel, cette extension fait fort, à tel point que l’on ne peut s’empêcher de penser que le jus de houblon qui pique ne devait pas manquer lors du développement. En résulte un univers bien barré comme on les aime, agrémenté de nombreuses références et easter eggs disséminés un peu partout.

I’ve Got Balls of Snow

Duke : Nuclear Winter
Les bonshommes de neige se rebiffent.
En tant qu'extension pour Duke Nukem 3D, Nuclear Winter ne propose aucune amélioration technique et conserve donc ses décors en 3D et ennemis et objets interactifs en 2D. L’habillage a, quant à lui, droit à de profonds changements. De nouveaux ennemis font leur apparition, certains remplacent des monstres déjà existants, tandis que d’autres sont totalement inédits. Du bonhomme de neige attaquant à coups de boules de… neige, justement, au commando elfe féministe sautillant, en passant par d’autres délires visuels, le bestiaire se montre rafraîchissant (oui, elle était facile), d’autant plus que les ennemis traditionnels arborent de nouvelles textures fleurant bon l’esprit de Noël. Les décors ont, eux aussi, été revus, et si l’on reste en terrain connu lors des deux premiers mondes, qui sont des reprises quasi identiques des deux premiers niveaux de Duke Nukem 3D, les suivants nous amènent dans le Grand Nord, un environnement totalement inédit dans la série, avec ses glaciers, sa neige omniprésente et ses chalets en bois. On regrettera juste que le level design soit loin d’être à la hauteur du jeu d’origine, car trop linéaire.

L’aspect sonore n’a pas été oublié non plus, avec des musiques de Noël remixées dans l’esprit Duke Nukem, pour un résultat excellent. Dommage toutefois que les bruitages restent les mêmes, avec juste une ou deux petites nouveautés. Quelques nouvelles répliques de Duke n’auraient pas été pour déplaire, mais il faudra là aussi s’en passer.

Hail to the King, Baby !

Duke : Nuclear Winter
Devastator, mi amor.
En matière de gameplay, on reste en terrain connu. Le jeu reprend tel quel la jouabilité de l’opus originel, ce qu’on appréciera dans l’ensemble. Attendez-vous à revivre des gunfights monstrueusement nerveux face à des groupes d’ennemis teigneux, qui ne manqueront pas de vous attendre en embuscade au détour d’un sombre couloir. Le tout reste aussi jouissif qu’à l’accoutumée. Toutefois, on regrettera une certaine paresse des développeurs, qui n’ont rien ajouté de neuf. Même si cela reste amplement suffisant pour bien s’amuser, on ne trouve du coup que les mêmes dix armes qu’auparavant (l’expander, apparu dans l’édition Megaton, est toujours de la partie) et les mêmes items. Le soft pèche également au niveau de sa durée de vie puisqu’il ne propose que 7 niveaux relativement courts (dont les 2 premiers sont repris de Duke Nukem 3D), et surtout aucun niveau secret, contrairement au jeu de base et aux autres extensions. Fort heureusement, les secrets cachés dans les niveaux et les easter eggs sont toujours de la partie et égayent un peu le level design.

Au final, ce Nuclear Winter s’avère être la moins bonne extension officielle de Duke Nukem 3D à cause de ses quelques défauts et paresses, mais reste un bon jeu à conseiller aux amateurs de FPS old-school.

Duke : Nuclear Winter Extrait

Chargement de la vidéo
Les notes
+Points positifs
  • L’univers très « Esprit de Noël ».
  • Design des ennemis bien barré.
  • Gameplay nerveux et jouissif.
  • Ambiance sonore très réussie.
  • Les secrets et easter eggs.
-Points négatifs
  • Trop court.
  • Level design pas très inspiré.
  • Les deux premiers niveaux repompés de Duke Nukem 3D.
  • Aucune nouvelle arme, ni nouvel item.
  • Pas de niveau caché.
  • Pas de nouvelles répliques de Duke.

Qu’il est toujours bon de retrouver notre ami Duke dans une nouvelle extension du cultissime Duke Nukem 3D. Et si ce Nuclear Winter propose tout ce que l’amateur de FPS old-school a besoin pour passer un excellent moment, il présente un peu trop de paresses et de manque d’inspiration pour se hisser au niveau des autres extensions. Un bon jeu, mais avec quand même un petit arrière-goût de « peut mieux faire ».

Profil de thenevermore
L'avis de thenevermore
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 février 2014 à 16:03:01
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.7/20
Mis à jour le 01/02/2014
PC FPS GT Interactive Simply Silly Software Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019