Menu
Loadout
  • Tout support
  • PC
  • PS4
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Loadout
PC
Loadout
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
31 janvier 2014 à 18:59:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (77)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.9/20
Partager sur :

Un bon gros flingue entre les mains, un bandeau rouge dans vos longs cheveux noirs en mode Rambo et le sang de vos adversaires démembrés sur votre tenue : pas de doute, vous sortez bien d'une session de jeu sur Loadout. L'univers des jeux de tir bourrés de testostérone accueille donc un petit nouveau en son sein, qui s'inspire fortement des ténors du genre tels que Team Fortress tout en faisant le pari d'imposer son système poussé de création d'armes, et tout cela sans débourser un centime, ou presque. Car oui, Loadout est un free-to-play.

Loadout

Si le dernier bébé d'Edge of Reality s'apprête à sortir en version finale après des mois de bêta, c'est bien sur l'early access que nous avons pu poser nos mains pendant quelques heures : une version qui comprenait également des Spacebux, la monnaie du jeu uniquement disponible si vous prenez la peine de sortir quelques euros de votre portefeuille, et des Blutes supplémentaires, une autre monnaie quant à elle uniquement accessible en enchaînant les parties. Le terme free-to-play est bien souvent source de conflits auprès des joueurs, surtout quand il concerne un titre multijoueur où l'équilibre du jeu constitue un élément essentiel. Nous reviendrons bien évidemment sur ce point, mais la première étape de notre test nous mènera vers les profondeurs insondables du gameplay, qui n'est d'ailleurs pas si insondable que ça, quand on y réfléchit.

Dans Loadout, on tire à vue

Loadout
Le taser nouvelle génération.
Vous l'avez peut être remarqué sur les images ou les vidéos du jeu, Loadout est un jeu de tir en vue à la troisième personne au design qui n'est pas sans rappeler un certain Team Fortress 2. Cette influence se ressent également sur sa jouabilité très dynamique qui fera appel à vos réflexes : pas de système de couverture ou de temporisation dans les parties, pour gagner, il vous faudra maîtriser vos mouvements en esquivant à la perfection les attaques des adversaires tout en visant à la perfection pour vous en débarrasser au plus vite. Si les premières parties peuvent s'avérer difficiles pour les débutants, le titre a le bon goût de nous proposer du jeu en coopération contre l'IA qui constitue un bon moyen de mettre le pied à l'étrier avant de se jeter dans la gueule du loup représenté ici par les impitoyables joutes en ligne contre des équipes organisées et équipées comme il se doit. L'IA a de plus l'intérêt de ne pas être trop facile à vaincre à moins d'être parfaitement rôdé au jeu en équipe et d'avoir donc quelques heures de jeu dans les pattes, auquel cas il sera temps pour vous de vous frotter aux autres joueurs en ligne. Les affrontements se font à quatre contre quatre sur des cartes de petite taille qui collent parfaitement au caractère bourrin du soft. Car dans Loadout on ne se cache pas.

Un contenu qui ne demande qu'à s'étoffer

Loadout
Le contenu est encore un peu léger.
Un principe qui explique donc non seulement les petites maps mais qui se retrouve aussi dans les différents modes de jeux accessibles, qu'il s'agisse de jouer pour le fun ou dans les compétitions disponibles au lancement du jeu. On retrouve ainsi Festival Macabre, dans lequel tuer un ennemi ne vous rapportera un point que si vous passez ensuite sur son corps avant votre adversaire, Extraction, où un joueur de chaque équipe collecte des ressources pendant que ses partenaires doivent le protéger, et Blitz, qui s'apparente à un système classique de prise de zones. Le gros point fort du titre vient de son jeu en équipe, primordial pour gagner un maximum de parties et engranger l'expérience nécessaire afin de faire progresser votre personnage. Ces derniers sont d'ailleurs au nombre de 3 : outre une version générique de Rambo, vous pourrez également contrôler un clone de Barracuda ou une femme aux formes (très) généreuses et au demeurant très sympathique bien que légèrement vulgaire. Le contenu est donc encore un peu léger et rend l'ensemble un peu répétitif à la longue, un défaut qui s'explique cependant par la gratuité de la version de base et devrait être prochainement comblé par l'arrivée de nouveaux modes de jeu.

Un système d'expérience sans grande originalité

Loadout
Chaque fin de partie vous voit récompensé en expérience.
Après le terrain, c'est au tour de l'interface d'être analysée sous toutes ses coutures. Parce que tout affrontement se prépare en amont, il sera nécessaire d'améliorer votre personnage avant de vous lancer dans la bataille. Outre un système d'XP classique dépendant directement des résultats de vos parties précédentes, Loadout intègre également un arbre de talent nommé « Arbre Tech ». Franchir un niveau nécessite un certain nombre de points d'expérience et permet de débloquer des Blutes supplémentaires, qui constituent l'une des deux monnaies du jeu sur lesquelles nous reviendrons un peu plus tard. Quant à l’arbre de talent, il vous permet de déverrouiller d'autres équipements pour la customisation de vos armes et peut être complété de deux manières : la première consiste à utiliser au maximum ces équipements lors de vos parties pour accumuler de l'XP liée à ces derniers, puis de débloquer la branche supérieure de l'arbre une fois un seuil d'expérience minimum franchi. Les plus impatients pourront utiliser directement les Blutes qui s'obtiennent seulement comme récompense à la fin de vos parties. Rien d'original donc, mais l'ensemble est suffisamment complet pour soutenir le véritable intérêt de Loadout : ses armes.

9 mamans sur 10 recommandent le Panthaanagund

Loadout
Bon alors, vous la voulez comment votre arme ?
Parlons bien, parlons flingues. Non, ce n'est pas le slogan du prochain film de Sylvester Stallone, mais une maxime soulignant le gros point fort de Loadout : la personnalisation de ses armes. Partant de 4 châssis différents (Fusil, Lanceur, à Rayon, à Impulsion), vous pourrez ensuite personnaliser chaque aspect de votre arme, de la crosse au canon en passant par la lunette. Il n'existe pas véritablement d'arme ultime dépassant toutes les autres, l'objectif étant surtout de créer celle qui est la mieux adaptée à votre style de jeu. Il est de plus possible de choisir le nom de votre arme, un principe qui m'a hautement réjoui et que je me suis empressé de mettre à profit pour mes plus belles pétoires, le Panthaanagund, le MrDerivaol et le Loganondorf, fidèles compagnes lors de mes parties en ligne durant ce test. Si customiser une arme influe sur son aspect physique, ses statistiques en seront également affectées et pourront progresser selon son degré d'utilisation lors des matchs en ligne contre l'IA ou face à des adversaires humains.

"I'm Blutes, dadoudi dadouda..."

Loadout
Un free-to-play qui a le mérite de ne pas se transformer en pay-to-win.
Mais tout ce beau système n'a d'intérêt que s'il est véritablement équilibré. Et bonne nouvelle, c'est le cas ici ! Loadout a beau être un free-to-play, pas question de dépenser vos euros en masse pour augmenter les niveaux de vos personnages ou débloquer tout les éléments de customisation : les Blutes utilisés pour déverrouiller ces derniers ne peuvent en effet pas être achetés via de l'argent réel. Les Spacebux constituent la seule monnaie virtuelle pouvant être échangée contre vos précieux deniers, et ne vous permettent d'acquérir que de l'équipement purement cosmétique ou des boosts. Ces boosts concernent certes les Blutes et l'expérience, mais il sera tout de même nécessaire de combattre pour en bénéficier. On retiendra donc que ce système vous incite à jouer pour progresser et qu'il est tout à fait possible d'y prendre plaisir et d'avancer sans passer par la case boutique, un véritable atout pour ce free-to-play qui a le mérite de soigner son modèle économique.

"Je parler le France très bon"

Loadout
"Hey, mais on se croirait dans Earthworm Jim !".
Dernier point à aborder, la réalisation de Loadout s'avère franchement réussie pour un titre disponible gratuitement. Pas de bug majeur, un jeu correctement optimisé, il n'y a guère que la traduction digne des plus belles heures de Google trad qui fait tache mais qui devrait tout de même vous faire décrocher quelques sourires lors de vos errements dans les menus de Loadout. La patte artistique est encore une fois proche de celle d'un Team Fortress, cartoonesque mais également très sanglante : les dégâts sont en effet localisés, un détail qui permet d'assister à quelques démembrements pas piqués des vers selon que vous visiez la jambe, la tête, ou que vous cherchiez carrément à tout arracher par le biais d'une roquette. Un jeu à ne pas mettre entre toutes les mains, donc.

Loadout Gaming Live

Chargement de la vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Visuellement très réussi pour un free-to-play
  • Le travail d'équipe est récompensé
  • La boutique qui se concentre sur l’aspect cosmétique
  • Un univers sympa et décalé
  • Les outils de modification des armes et du personnage
-Points négatifs
  • Quelques cartes, personnages et modes de jeu supplémentaires ne seraient pas de refus
  • Répétitif à la longue
  • Une traduction française bancale

Fun, bourrin et terriblement addictif, Loadout est une très bonne pioche pour les amateurs de free-to-play. Sa boutique peu intrusive a d'ailleurs le mérite de ne pas gâcher le plaisir du jeu : impossible en effet de grappiller de l'expérience supplémentaire en passant par la case boutique, qui ne propose que des ajouts purement cosmétiques et des outils de boost vous obligeant tout de même à jouer pour progresser. Il ne manque guère que quelques modes de jeu et cartes supplémentaires pour que le titre d'Edge of Reality s'affirme comme un must-have pour tous les fans du genre. On en redemande !

Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
31 janvier 2014 à 18:59:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (77)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.9/20
Mis à jour le 31/01/2014
PC Action Tir Edge Of Reality
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Call of Duty : Mobile, du multi accessible dans le creux de la main – E3 2019
    IOS - ANDROID
  • Preview : Destroy All Humans ! – Vers un remake respectueux et déjanté – E3 2019
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Carrion - L'horreur inversée dans un Metroidvania brutal et jouissif - E3 2019
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce