Menu
Battlefield : Hardline
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Battlefield : Hardline
PS4
Partager sur :

La conception d'une campagne solo fait partie du cahier des charges à respecter pour les FPS modernes. Le succès des épisodes les plus fameux de Call of Duty n'est pas étranger à cette exigence relativement récente. Toujours est-il que la série Battlefield, réputée pour son multi, propose elle aussi lors de chaque volet son aventure solitaire. Si l'on excepte ce qui a été fait avec les Bad Company, des spin-off particulièrement réussis, on ne peut pas dire que les Suédois de DICE ont prouvé leur capacité à se montrer au niveau de la concurrence sur ce terrain-là. A l'image de BF3, on a même souvent frôlé la catastrophe. Mais puisque Battlefield : Hardline est développé par un autre studio, en l'occurrence Visceral Games, peut-on s'attendre à un résultat plus engageant ? C'est ce que nous avons tenté de déceler à travers une heure de jeu sur deux chapitres sélectionnés par les développeurs.

Battlefield : Hardline

Dans la campagne solo de Battlefield : Hardline, vous incarnez Nick Mendoza, un jeune homme fraîchement promu détective. Il est accompagné pendant l'aventure par Khai, une collègue plus aguerrie et raisonnée que lui. D'autres personnages rejoindront évidemment ce duo au cours de l'aventure mais inutile de rentrer trop dans les détails. Ce qu'il est important de noter, c'est qu'ils vont tous les deux se retrouver embarqués dans une histoire bien plus complexe qu'elle ne semblait l'être au départ. Si la lutte contre le trafic de drogue organisé par un quelconque cartel fait office de point de départ, le scénario va vite s'envoler vers d'autres cieux pour vous faire vivre des événements toujours plus spectaculaires et riches en rebondissements. Ce qui tombe plutôt bien puisque Visceral Games conçoit la campagne solo comme une série télévisée. Les développeurs parlent même de saisons et d'épisodes.

Double approche

Battlefield : Hardline
Bienvenue dans les quartiers sensibles de Miami...
Nous avons pu jouer deux chapitres très éloignés, le premier et le neuvième. Encore une fois, nous allons évidemment faire l'impasse sur les détails du scénario afin de préserver l'intérêt de celui-ci. Toutefois, sachez que le début de l'aventure se déroule dans les rues de Miami, au cœur de quartiers visiblement difficiles, rongés par la pauvreté, la criminalité et la drogue. Pendant plusieurs minutes, le jeu nous présente Nick et Khai à travers un dialogue au cours duquel les deux policiers se dévoilent l'un à l'autre. Une séquence absolument interminable pendant laquelle vous n'avez pas la main. Difficile de faire plus lourd en termes de mise en scène. Passé ce long moment, Battlefield : Hardline commence à vous laisser jouer et à introduire par la même occasion ses mécaniques. La principale originalité du titre concerne la possibilité d'aborder la grande majorité des situations de deux manières différentes. A savoir frontalement, en dégommant tout le monde. Ou plus subtilement, en utilisant les différents outils à votre disposition. Cela va du pistolet à impulsion électrique (taser) au simple coup au corps-à-corps par derrière permettant d'assommer son ennemi, en passant par l'utilisation de son badge. Celui-ci offre la possibilité de freezer ses adversaires avant de les immobiliser définitivement en les menottant. La conséquence de ce gameplay légèrement ouvert, c'est évidemment que le level design a été pensé pour permettre ces différentes approches.

Bad cop

Battlefield : Hardline
Vous aurez le choix entre approche frontale et subtile.
Visceral Games a fait en sorte que le jeu ne vous punisse pas pour avoir adopté l'approche frontale alors même qu'en tant que policier, vous êtes censé faire attention à vos faits et gestes. En revanche, moins vous tuez d'ennemis, plus vous êtes récompensé. Vous obtenez alors divers trophées honorifiques et surtout, de l'argent en plus grande quantité, celui-ci permettant d'acheter des armes ou des objets de natures diverses. Outre de grosses mitraillettes ou des fusils à pompe qui tachent, vous pouvez par exemple débloquer un bouclier anti-émeute toujours utile quand la situation dégénère, ou un masque à gaz, pour éviter de se faire enfumer par les ennemis. L'autre grosse mécanique du jeu concerne le côté enquête de celui-ci. Il faut scanner en permanence les différents lieux pour trouver des indices. Certains sont indispensables pour avancer, d'autres ne sont nécessaires que si vous souhaitez tout terminer à 100%. Typiquement la bonne idée qui n'en est en réalité pas vraiment une. Clairement, ces phases ne présentent que peu d'intérêt si ce n'est, vaguement, pour favoriser l'immersion. Mais on finit très vite par en avoir marre. D'autant qu'il y a toujours un élément à côté duquel on est passé et que l'on doit de ce fait chercher pendant de longues minutes. Ce qui a le don de casser le rythme du jeu.

Place au concret

Battlefield : Hardline
Ce que l'on a vu de la campagne n'a pas été franchement convaincant.
Maintenant que vous avez pris connaissance de la théorie, à savoir ce que renferme la partie solo de Battlefield : Hardline, venons-en au concret, à notre ressenti par rapport aux deux chapitres que nous avons parcourus. Ces derniers ne se ressemblent pas du tout dans la mesure où le second – très avancé dans l'aventure, on le rappelle –, vous oblige à affronter des hordes d'ennemis dans des conditions particulièrement difficiles. Impossible donc de la jouer infiltration. Ce qui est frustrant puisque c'est dans ce côté ouvert que réside le peu d'intérêt de la campagne solo de cet épisode. Peu d'intérêt car derrière l'originalité de certaines mécaniques (le coup du badge) se cache un jeu terriblement fade. De ce que l'on en a vu du moins. On sent que les développeurs ne sont pas allés au bout de leurs idées. L'IA des ennemis n'est par exemple pas assez développée pour que l'on ait envie de s'amuser avec elle. Le level design, bien que correct, témoigne lui aussi du manque d'imagination de Visceral Games. Mais si l'on devait mettre en avant un élément pour expliquer notre ressenti, ce serait l'attitude de notre partenaire, Khai. Dès que l'action s'emballe, cette dernière va se cacher dans un coin en attendant que cela se passe. Comme si les développeurs ne savaient pas vraiment quoi faire de ce personnage secondaire en dehors des moments scénarisés. Bref, l'ensemble manque cruellement de caractère, d'identité. Tout est froid, à l'image de l'ambiance générale et de la personnalité des différents protagonistes.

Nos impressions
Que l'on soit bien d'accord, nos impressions concernent uniquement les chapitres 1 et 9 de la campagne solo de Battlefield : Hardline. A travers la session de jeu à laquelle nous avons pu participer, il nous apparaît évident que cette dernière ne devrait pas marquer les esprits, en dépit de quelques idées qui auraient pu s'avérer intéressantes. Cet épisode conçu par Visceral Games a beau proposer un gameplay relativement ouvert, l'ensemble manque singulièrement de personnalité pour nous accrocher. Ce n'est donc pas sur cet aspect-là du titre que l'on vous recommande pour le moment de fonder vos espoirs.
Profil de Rupan
L'avis de Rupan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 novembre 2014 à 09:00:35
Mis à jour le 14/11/2014
PlayStation 4 FPS Visceral Games Electronic Arts Contemporain Enquête
Commander Battlefield : Hardline
PS4
PS4
9.50 €
PS4
13.26 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
TipazOx
TipazOx
MP
le 01 janv. 2015 à 16:30

Évidemment, on ne fais PAS un BF pour sa campagne solo. Mais pour ce qu'il est en live.
Par contre, j'ai de gros doutes sur la tournure que prend cette série avec cet opus, qu'est-ce qu'il va apporter de nouveau ? J'ai pas, et ça n'engage que moi, envie qu'il prenne une tournure du type Payday ou que sais-je.

En attente de voir, et d'essayer.

Lire la suite...
venom35
venom35
MP
le 23 nov. 2014 à 11:26

"Moyen "!!!! Oh putain j'ai crus faire une crise cardiaque pour ma série favorite!!!

Ah!!C'est sur le solo...ben....Faite pas de solo comme pour les premiers BF!!!
De toute façon tous bon joueur de BF le sait les campagnes ont toujours été nul, le multi casi-parfait si tu joue avec des gens un minimum intelligent et que tu ignore les bugs.
J'attends le 19 mars pour voir se que sa donne. :play:

Lire la suite...
zeneau
zeneau
MP
le 15 nov. 2014 à 20:31

fin quand même osé critiquer bf3 c'est abusé ou de la mauvaise foi car comme pour les pes ou les fifa il y aura toujours des gens qui préfèrerons soit l'un ou l'autre.le reste est une histoire de marketing et de propagande publicitaire donc de fric qui contrôle la majorité de tous ça.

Lire la suite...
Lycias
Lycias
MP
le 14 nov. 2014 à 21:01

"La conception d'une campagne solo fait partie du cahier des charges à respecter pour les FPS modernes. Le succès des épisodes les plus fameux de Call of Duty n'est pas étranger à cette exigence relativement récente."

Bien mauvaise introduction... Les premiers FPS (Wolfenstein, notamment) étaient des aventures solo... Ce n'est que plus tard que les FPS ont tendu vers le multijoueur.

Lire la suite...
Miyorha
Miyorha
MP
le 14 nov. 2014 à 20:12

Salut les p'tit loup. battlefield 4 etait beau mais bourré de bugs et de campeurs. j'ai testé la beta de hardline, les mode de jeux c'ets quasi les meme (sauf tetre un nom) les memes armes , les meme armatures pour les auto et surtout la meme interface horrible.outre un multijoueur sur des map devenues super petites,je ne trouve aucun plaisir au jeu donc je l'acheterai pas. Battlefield 4 hardline destiny killzone, tous les fps m'ont plutot decues,j'espere que ce sera mieu plus tard.

Miyorha,
Clan nuit celeste

Lire la suite...
free-egg14
free-egg14
MP
le 14 nov. 2014 à 19:33

OSEF A L'origine bf ne possede pas e campagne se n'est pas un jeux solo :ok:

Lire la suite...
latino81
latino81
MP
le 14 nov. 2014 à 18:49

en plus c comme cod on l'achete pour le multi pas pour le reste !!!!!

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 14 nov. 2014 à 17:18

C'est normal, pourtant Jeuxvideo.com détestent Visceral Game

Lire la suite...
Mickotu
Mickotu
MP
le 14 nov. 2014 à 16:31

BF3 Forever ! J'ai jamais connu autant de sensations :cool:

Lire la suite...
Cr4zy--WaRRii0r
Cr4zy--WaRRii0r
MP
le 14 nov. 2014 à 15:02

On verra quand il sortira, on ne peut juger que nous même

Lire la suite...
Top commentaires
Shokh
Shokh
MP
le 14 nov. 2014 à 14:22

Faut vraiment arrêter d'essayer de faire un test sur un jeu tel que Battlefield ou CoD en jouant au mode solo, je veux bien que ça fasse partie du jeu certes, mais ça ne sert pas à grand chose de donner son avis sur ça quand on sait que les personnes qui achètent ce genre de jeu le font pour 95% d'entre eux pour le multijoueurs .. Surtout en 2014.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 14 nov. 2014 à 17:18

C'est normal, pourtant Jeuxvideo.com détestent Visceral Game

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace ONE 2.66€ Fnac Marketplace ONE 6.07€ Amazon PC 8.81€ Fnac Marketplace PS4 9.99€ Fnac Marketplace PS4 10.68€ Fnac Marketplace PC 15.58€
Marchand
Supports
Prix
A lire aussi
Derniers tests
12
TestDaemon X MachinaSur Switch
16
TesteFootball PES 2020
PS4 ONE
13
TestGreedFall
PC PS4 ONE
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019