Menu
Saint Seiya : Brave Soldiers
  • PS3
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Saint Seiya : Brave Soldiers sur PS3 /

Test du jeu Saint Seiya : Brave Soldiers sur PS3

Test : Saint Seiya : Brave Soldiers
PS3
Saint Seiya : Brave Soldiers
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 novembre 2013 à 17:22:18
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (131)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.8/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Voir toutes les offres
Partager sur :

Cas un peu à part dans l'univers des jeux tirés de mangas et d'animés japonais, la série Saint Seiya est restée dans l'ombre pendant si longtemps que les fans en viennent quasiment à souhaiter coûte que coûte la venue d'une nouvelle adaptation, et qu'importe si celle-ci s'avère de piètre qualité. Il faut dire que quand on a connu l'âge d'or des Chevaliers du Zodiaque à la TV, on ne peut que partager ce sentiment de nostalgie et répondre une fois de plus à l'appel de l'ultime cosmos.

Saint Seiya : Brave Soldiers

Amorcée depuis maintenant quelques années sur PS2, la renaissance du mythe des Chevaliers du Zodiaque en jeu vidéo a suscité autant d'espoirs que de désillusions dans le cœur passionné des fans du manga de Masami Kurumada. Car force est de constater que le studio Dimps n'est pas encore parvenu à faire honneur à l'oeuvre du maître, alors qu'il en est déjà à sa quatrième tentative (deux opus sortis sur PS2 et déjà deux sur PS3). Pire encore, chacune des adaptations proposées s'avère largement en dessous de ce qu'on trouve désormais en matière de jeux de combat issus de séries animées, et nombreux sont ceux qui rêvent de voir l'équipe de CyberConnect2 (en charge des derniers Naruto) reprendre les rênes de la licence Saint Seiya.

Une même attaque ne marche pas deux fois sur un chevalier

Saint Seiya : Brave Soldiers
Cet opus ne conserve que les combats classiques en un contre un.
Pour sa quatrième tentative d'adaptation de la série sur console, le studio Dimps a tout de même pris la peine de revoir sa copie pour tenter de gommer les erreurs commises précédemment. Mais plutôt que de repartir de zéro, ce qui aurait peut-être permis de démarrer enfin sur de meilleures bases, le développeur a surtout choisi de se simplifier la tâche en se focalisant uniquement sur l'essentiel. Ainsi donc, ceux qui ont joué à Saint Seiya : La Bataille du Sanctuaire sur PS3 seront sans doute déconcertés de voir que Saint Seiya : Brave Soldiers laisse de côté toutes les phases de jeu qui sortaient un peu des sempiternels combats classiques en un contre un. On ne retrouve donc ni les affrontements spéciaux contre les boss ni les combats de masse de type beat'em all qui, certes, avaient été assez décriés, mais qui trahissaient tout de même une certaine volonté d'expérimenter quelque chose allant vers plus de variété. Cette fois, le studio se recentre tellement sur les combats classiques que le titre se révèle d'un classicisme absolu et souffre d'un gameplay tellement épuré qu'on en fait le tour en quelques minutes. Quel que soit le mode de jeu sélectionné, tous les combats se ressemblent et seule la présence de défis optionnels relance un tout petit peu leur intérêt, même si l'on en vient malgré tout à appliquer inlassablement les mêmes schémas dans la manière de négocier les combats.

Saint Seiya : Brave Soldiers
Les défis relancent un peu l'intérêt du mode Epopée Cosmique décevant.
Ainsi donc, sachez que chaque combattant ne dispose que d'un éventail de techniques extrêmement réduit. Concrètement, outre les trois variantes de combos, les chevaliers n'ont droit qu'à une seule projection, deux attaques spéciales et une seule attaque Big Bang. Les attaques dites rafales ne sont que des coups basiques bénéficiant de la puissance du cosmos, ce dernier devant être rechargé autant que possible pour ne pas se retrouver complètement vulnérable face à ses adversaires. Les développeurs ont emprunté à Naruto la permutation ainsi que la ruée chakra pour foncer sur son ennemi, ce qui s'avère à peu près indispensable pour réussir à placer n'importe quel type d'attaque en heurtant l'adversaire avant d'enchaîner autre chose derrière. La permutation reste quant à elle le meilleur moyen de se placer dans le dos de son attaquant pour réussir à sortir ces satanées attaques Big Bang qu'il faut charger pendant une heure pour, une fois sur deux, les gâcher à cause de leur portée complètement ridicule. Ces dernières sont toutefois les seules à bénéficier d'une mise en scène et d'animations vraiment satisfaisantes, on apprécie donc de pouvoir les visionner ensuite librement dans la galerie après les avoir exécutées au moins une fois. Cette panoplie de coups franchement limitée ne permet aucunement au gameplay de se renouveler et lasse donc très rapidement, d'autant qu'aucune subtilité n'entre en jeu à quelque moment que ce soit puisqu'on n'a même pas la possibilité de faire appel à des personnages de soutien. Quant au septième sens, la jauge se révèle tellement longue à charger qu'on termine la plupart des combats sans y avoir recours. Utile malgré tout en cas de coup dur, le septième sens n'apporte pas grand-chose sur le plan du gameplay et se traduit simplement par un léger gain de puissance et des effets visuels assez cheap.

Les spectres aux abonnés absents

Saint Seiya : Brave Soldiers
Les attaques ultimes sont délicates à placer, mais ce sont les seules qui sont visuellement réussies.
Concernant l'éventail de coups on ne peut plus limité, certains diront que c'est le cas aussi dans la série, mais avouez qu'il est franchement regrettable de devoir choisir différentes versions d'un même personnage pour pouvoir accéder à l'ensemble de ses techniques. Seiya existe par exemple en cinq variantes différentes, les autres chevaliers de bronze en ayant tous au moins trois ou quatre chacun. Autant dire que même si le panel de combattants paraît large (plus de 50), les doublons sont nombreux, ce qui est d'autant plus frustrant qu'à l'inverse certains personnages pourtant marquants ont été carrément oubliés, notamment sur la période Hadès. On peut ainsi regretter que cet arc ne fasse intervenir quasiment que les anciens chevaliers d'or revêtus de leurs surplis au lieu de nous inviter à jouer des spectres tels que Rune, Myu, Valentine, Pharaon ou même Charon. Les trois juges des enfers répondent néanmoins présents à l'appel, tout comme les dieux Hypnos et Thanatos, ainsi que le charismatique Orphée.

Panne d'inspiration ?

Saint Seiya : Brave Soldiers
Pas d'évolution des personnages en dehors des orbes qui ne servent qu'en Versus.
D'une manière générale, sur la douzaine d'heures requise pour terminer les trois arcs du scénario (Le Sanctuaire, Poséidon, Hadès), on passe les trois quarts du temps à ne contrôler que les sempiternels chevaliers de bronze, et il faut presque toujours vaincre le même adversaire plusieurs fois de suite avant de passer à la suite. Un schéma extrêmement redondant qui lasse d'autant plus rapidement que tous les combats se ressemblent, étant donné que les adversaires gérés par l'IA n'ont jamais l'idée de placer leurs attaques Big Bang. Le niveau de difficulté s'avère ainsi trop faible sur cette partie du jeu où il n'est aucunement paramétrable. Sans compter que la narration est réduite à son strict minimum et qu'en dépit de quelques images bienvenues tirées de l'animé, les dialogues bidons entre les personnages ne restituent aucunement la force du scénario original. Autant dire qu'on n'y revient pas forcément une fois celui-ci terminé, même si les défis tentent désespérément de nous y inciter. Résultat, le seul moyen de jouer autre chose que des chevaliers de bronze et de découvrir les techniques de chaque personnage est de passer par les combats Versus ou de participer aux Tournois pouvant accueillir jusqu'à huit participants.

Saint Seiya : Brave Soldiers
Le challenge s'invite seulement dans les modes Tournoi et Survie.
Reprenant le concept du grand tournoi du Colisée vu au tout début de la série, le mode Tournoi Intergalactique se révèle plutôt être une bonne surprise dans le sens où le challenge augmente rapidement et qu'on trouve une mise en scène assez sympathique avec le ring de combat, la voix du commentateur et l'affichage de la puissance des attaques à chaque coup porté. Les combats Versus ont eux le mérite de proposer une grande variété de règles, et notamment celle qui fait intervenir les orbes, seul moyen de customiser ses personnages en leur conférant des bonus divers et variés. Les combats en ligne sont également présents, ainsi qu'un mode Survie en plusieurs étapes où l'on doit enchaîner les combats en conservant toujours la même jauge de vie. Ce sont bel et bien ces modes qui relancent l'intérêt du soft sur le long terme car le challenge s'y retrouve nettement plus intéressant que durant les chapitres du scénario où la difficulté n'est pas paramétrable. Ainsi, pour peu que l'on soit suffisamment fan de la série pour pardonner au titre son gameplay archi réducteur, on peut facilement passer près de vingt heures à parcourir ce titre pour débloquer tout le contenu du menu Collection (Trading Cards, modèles 3D, figurines, vidéos des ABB, orbes). L'éditeur annonce par ailleurs une tonne de DLC payants dédiés aux costumes, passage obligé pour ceux qui souhaiteraient par exemple combattre avec Seiya en armure d'Odin...

Saint Seiya : Brave Soldiers : A quand un jeu digne de la série ?
Gaming Live : Saint Seiya : Brave Soldiers : A quand un jeu digne de la série ?
Saint Seiya : Brave Soldiers : Trailer de lancement
Bande-annonce : Saint Seiya : Brave Soldiers : Trailer de lancement
Saint Seiya : Brave Soldiers : L'armure divine
Bande-annonce : Saint Seiya : Brave Soldiers : L'armure divine
Saint Seiya : Brave Soldiers : Hades Arc trailer
Bande-annonce : Saint Seiya : Brave Soldiers : Hades Arc trailer
Les notes
+Points positifs
  • Large choix de personnages...
  • L'arc de Poséidon enfin adapté dans un jeu Saint Seiya
  • Les animations des attaques spéciales et des projections
  • Les voix japonaises
  • Les quelques images tirées de l'animé
  • Les défis qui relancent un peu l'intérêt des combats
  • 12 heures au minimum, et plus pour tout débloquer
-Points négatifs
  • ... mais des doublons et des oublis (surtout dans l'arc Hadès)
  • Les arènes très laides
  • Gameplay vraiment limité
  • Déséquilibre entre les personnages
  • Obligation de faire des Versus pour jouer autre chose que des Bronze Saints
  • Le septième sens qui n'apporte quasiment rien
  • Pas de système d'évolution des personnages en mode Histoire
  • Les orbes réservés aux combats en Versus
  • Les cut-scenes minimalistes qui ne rendent pas justice à l'oeuvre originale
  • Des musiques bien en dessous de celles de l'animé
  • Du challenge seulement en modes Tournoi et Survie
  • On attend toujours l'arc Asgard

Ce n'est pas encore avec cette quatrième tentative que le studio Dimps satisfera les nombreux fans de Saint Seiya qui attendent désespérément une adaptation digne de ce nom sur console. Le mode principal, bien que reprenant les trois principaux arcs du manga, s'avère décevant, et le gameplay se révèle bien trop limité pour renouveler suffisamment les combats. Les modes secondaires relancent un peu l'intérêt du jeu à long terme, mais on espère que la prochaine adaptation se montrera nettement plus ambitieuse pour prétendre faire honneur au manga d'origine.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 novembre 2013 à 17:22:18
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (131)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.8/20
Mis à jour le 27/11/2013
PlayStation 3 Combat Bandai Namco Dimps Animation Mangas Série TV
Dernières Preview
PreviewPersona 5 Royal : Les voleurs Fantômes au sommet de leur art ? 17 févr., 16:00
PreviewOne Punch Man A Hero Nobody Knows : Un mode Histoire qui doit faire ses preuves 14 févr., 16:56
PreviewOutriders : Un TPS next-gen aux saveurs un peu trop génériques... 13 févr., 21:30
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020