Menu
LEGO Marvel Super Heroes : L'Univers en Péril
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • WiiU
  • PS3
  • 360
  • 3DS
  • Vita
  • DS
  • Mac
  • iOS
  • Box SFR
  • Box Orange
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : LEGO Marvel Super Heroes : L'Univers en Péril
3DS
LEGO Marvel Super Heroes
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Panthaa
L'avis de Panthaa
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 novembre 2013 à 09:13:51
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.3/20
Tous les prix
Prix Support
13.99€ ONE
14.99€ PS4
15.99€ PC
16.44€ PS4
17.80€ ONE
29.90€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

En marge des versions de salon de LEGO Marvel Super Heroes sort également en ce mois de novembre la version portable du titre, baptisée pour l'occasion « L'Univers en Péril » comme s'il était crucial de bien démarquer l'opus de son modèle de salon. Alors, adaptation nomade réussie ou portage au rabais ?

LEGO Marvel Super Heroes : L'Univers en Péril

Pour ceux n'ayant pas suivi l'affaire, Marvel Super Heroes est l'itération des jeux LEGO dédiée à l'univers éponyme et remplis d’Américains en costumes moulants, TT Games ayant déjà traité l’autre mastodonte des bandes dessinées, DC Comics, dans un précédent opus. L'adaptation réunit sur consoles de salon plus de 150 personnages différents, et jouit d'un contenu gargantuesque assurant une durée de vie colossale, en plus renforcée par un open world perfectible mais bien présent. L'Univers en Péril reprend et retravaille ce même contenu, tout en le charcutant sévèrement sous plusieurs angles, ce qui nous oblige presque à faire un bilan post-opératoire.

L’univers (et la réalisation) en péril

LEGO Marvel Super Heroes : L'Univers en Péril
Sympa cette cinématique GBA !
Premièrement, jugeons les performances techniques de la bête : sur 3DS, la plastique du jeu reste correcte sans être d'excellente facture, un aspect qui s'avérait pourtant être un des gros points forts sur la mouture de salon, qui est à l'heure actuelle la plus belle adaptation LEGO du marché. On pestera entre autres sur les cinématiques, reprenant quelques séquences du titre original, diffusées sans trop d'explications et surtout encodées « à la va comme je te pousse », ce qui rend la dimension narrative du titre relativement terne, baveuse et négligée, là où la mise en scène des versions de salon permettait de trancher humoristiquement avec les séquences de combat et d'exploration. Il faudra malheureusement vous en contenter pour suivre l'histoire, déjà très « prétexte » à la base, mais carrément expédiée sur cette version. On relève également quelques soucis de fluidité lorsque le level design s'autorise des espaces plus grands et peuplés d’ennemis ou d’objets destructibles. Côté 3D rien de transcendant, juste une impression de profondeur qui atténue la qualité de l’image. Le plus choquant reste encore la bande-son, plutôt triste et franchement en deçà de ce que l’on peut attendre d’une 3DS. Bref, sur la machine de Nintendo, l’aspect technique est, tout comme l’Univers, « en péril ».

Jouabilité revue pour un contenu light

LEGO Marvel Super Heroes : L'Univers en Péril
La boutique permet de débloquer les 55 personnages du jeu
Côté gameplay, cette version portable propose du beat'em all nerveux et réactif, permettant d'utiliser quelques 55 « personnages » (seulement), ou plutôt « skins de personnages » puisque chaque costume est considéré comme une entité jouable à part entière. Mais ce qui choque surtout sur la version nomade est la difficulté du titre. En effet, il vous faudra ici faire très attention à vos coeurs sous peine de devoir recommencer le niveau en entier : pas de checkpoints ni de vies infinies dans ce bas monde ! Rassurez-vous, les niveaux sont très (trop ?) courts. Au nombre de 15 et découpés en trois chapitres logiquement couronnés d’un combat de boss, les stages sont inspirés de ceux que l’on explore sur consoles de salon et mettent en avant un level design où règnent les couloirs et les petits soucis de perspective. Il vous faudra donc faire très attention lorsque vous arpenterez les niveaux une première fois ou une énième fois en « jeu libre » (qui permet ici de prendre un personnage « non imposé » sans possibilité d’en changer en cours de mission), à la recherche de briques ou de citoyens à sauver afin de compléter vos défis.

LEGO Marvel Super Heroes : L'Univers en Péril
On note des soucis de perspective assez embêtants pour les quelques phases de plates-formes.
La progression se fait en l’occurrence grâce à ces fameux défis qui débloquent des briques dorées. D’ailleurs, il vous arrivera peut-être de sillonner un niveau en récupérant tout ce que vous pouvez, et de devoir tout recommencer à cause d’une bête faute d’inattention vous ayant fait perdre 2 cœurs suite à un combo ennemi ou à cause d’une plate-forme mal anticipée. Toutefois, les cas de game over par chute de plate-forme ou par bug sont limités par le level design très dirigiste ne laissant que peu de place à l’exploration ou à la sortie de rail. Un conseil au passage : évitez de taper le manège dans le premier monde, vous risqueriez de passer au travers et de tomber dans le niveau... On enchaîne donc les missions et les défis, pas très passionnants, en utilisant au mieux un gameplay incluant du tactile de manière assez accessoire, les actions étant réalisables à la croix et aux gâchettes. D’ailleurs, contrairement aux versions de salon qui proposent au joueur d’évoluer en coop ou en solo avec un à trois personnages, le choix est ici limité à un seul, jouable en solo uniquement. Il vous est bien évidemment possible d’actionner les pouvoirs d’un coéquipier imposé afin de débarrasser l’écran des ennemis, ou afin de réduire de gros éléments en poussière : on pense notamment aux « big figures », ces personnages, comme Hulk, capables de détruire des éléments prédéfinis du décor.

LEGO Marvel Super Heroes : L'Univers en Péril
Hulk, une des "grandes figures" du jeu, peut interagir avec les gros objets du décor
Comme d’habitude, chacun a ses petites capacités : certains peuvent voler comme Iron Man ou se balader de toile en toile comme Spider Man (ce qui permet de pallier l’absence de saut). Vous pourrez aussi, par l’intermédiaire de la boutique, acheter des personnages préalablement déverrouillés, et même vous payer de nouveaux pouvoirs supplémentaires, permettant de partir à la chasse aux briques rouges de manière optimale. On appréciera également la présence d’un mini jeu de cartes à collectionner, tentant de compenser les lacunes de la version par un simulacre de TCG fonctionnant via StreetPass. Rappelons également que cette version portable ne comprend ni open world, ni mode coop, et se contentera donc de fournir un contenu tristounet (en comparaison avec son grand frère de salon), heureusement embelli par une vision du beat’em all plus adulte et plus exigeante en termes de difficulté des combats : un comble pour la version sans doute réservée au public le plus jeune.

Les notes
+Points positifs
  • 55 « personnages » jouables et leurs coups spéciaux déblocables
  • La « pression » induite par le système de game over
  • 45 niveaux reprenant la quasi-totalité des moments forts du titre de salon
-Points négatifs
  • Techniquement pas au top (cinématiques immondes, baisses de framerate, problèmes de perspective et de plates-formes, sons vieillots, bugs…)
  • La difficulté parfois mal calibrée (système de mort et gestion des dégâts reçus parfois rageants)
  • Ni plus ni moins qu’une version amputée qui manque cruellement de finition et de cohérence

LEGO Marvel Super Heroes : L’Univers en Péril est un jeu moyen si on ose le comparer à son grand frère de salon. Toutefois, cette comparaison paraît légitime tant le titre s’affirme comme une version light, amputée de beaucoup de bonnes idées, et affublé de concepts étranges mais bienvenus. Exit l’open world et la coop, place à des couloirs, du beat’em all plutôt correct et du game over en cas d’échec ! Le résultat final est assez appréciable dans l’ensemble mais la durée de vie du titre (entre 5 et 8 heures) se retrouvera vite réduite par une rejouabilité peu évidente qui laissera de marbre plus d’un joueur.

Profil de Panthaa
L'avis de Panthaa
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 novembre 2013 à 09:13:51
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.3/20
Mis à jour le 20/11/2013
Nintendo 3DS Action Aventure TT Games Warner Interactive Super-Héros Cross media Comics
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : WRC 8 : retour en forme pour les Lyonnais de Kylotonn
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Preview : Paranoia : Happiness is Mandatory - Un C-RPG décalé en approche ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Ghost Recon Breakpoint - Un TPS narratif, survivaliste et coopératif en monde ouvert
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce