Menu
Soccer Brawl
  • NEO
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Soccer Brawl sur NEO /

Test Soccer Brawl sur NEO du 02/11/2013

Test : Soccer Brawl
NEO
Soccer Brawl
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rockstar78
L'avis de Rockstar78
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 novembre 2013 à 14:22:05
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Partager sur :

Il est toujours amusant de se demander à quoi ressembleront certaines choses dans un futur lointain. Le football par exemple, sport populaire par excellence… Est-ce que les joueurs seront un jour remplacés par des cyborgs ? Est-ce que ce sport va sombrer dans l’ultra-violence et le rôle des arbitres ne sera plus que de siffler les sorties de balle et la fin du temps réglementaire ? En tout cas, c’est la vision que l’on en a en jouant à Soccer Brawl sur Neo-Geo.

Soccer Brawl

Fight Club

A n’en pas douter, la première chose qui frappe lorsque l’on joue à Soccer Brawl pour la première fois c’est… un joueur de l’équipe adverse ! En effet, ici le ballon est aussi convoité qu’une petite robe printanière à -50 % au premier jour des soldes, et l’absence quasi totale des règles que l’on connaît dans le football d’aujourd’hui font que la violence y est exacerbée. Il faut bien sûr rappeler que nous sommes ici dans un hypothétique avenir et, de ce fait, les joueurs sur le terrain ne sont rien de moins que des cyborgs pouvant donc prendre moult coups sans broncher et sans choquer le moins du monde les membres de la SPF (Société Protectrice des Footballeurs). Leur condition de cyborg leur confère d’ailleurs des pouvoirs que nos sportifs humains d’aujourd’hui leur envient : la possibilité d’effectuer un tir au but ultra-puissant capable de traverser la totalité du terrain, et un tir laser qui, en défense, leur permet de neutraliser un adversaire un peu trop entreprenant. Le capitaine de chaque équipe a d’ailleurs une botte secrète, un tir au but encore plus puissant et spectaculaire que celui de ses coéquipiers, capable d’envoyer valdinguer n’importe quel quidam qui aurait l’idée saugrenue de se trouver sur la trajectoire du projectile. Seuls les gardiens de but, équipés de propulseurs et entraînés à ce genre de situation, sont capables de stopper un tel tir.

Soccer Brawl
Eh ! Debout ! Ce n’est pas le moment de faire faire la sieste !
Vous l’aurez compris, Soccer Brawl n’est absolument pas une simulation, il s’agit d’un titre purement arcade comme SNK aime les faire. La prise en main, tout d’abord, est on ne peut plus intuitive. Un bouton pour effectuer un tir, l’autre pour passer. Une pression longue sur le bouton de tir chargera une jauge qui, une fois remplie, vous permettra d'effectuer le fameux super-tir dont nous avons parlé plus haut. En défense, le même bouton charge le laser paralysant du joueur dont vous avez le contrôle à ce moment-là, et une pression sur les deux touches simultanément vous permet de tacler. Rien de bien compliqué donc, et en deux minutes de jeu, il est facile d’assimiler toutes les subtilités du gameplay. Ce dernier est d’ailleurs plaisant, très orienté arcade lui aussi. C’est ainsi que le terrain se transforme vite en joyeux champ de bataille, les joueurs cybernétiques se retrouvant souvent étalés au sol à mordre la poussière, une marque de crampons bien sanguinolente (si tant est qu’un cyborg puisse saigner) profondément incrustée dans le tibia, sans qu’aucun arrêt de jeu ne soit sifflé. De la même façon, si le ballon est violemment envoyé en touche, il a de fortes chances de rebondir contre un mur et de revenir s’écraser gracieusement sur le visage d’un joueur sur le terrain, la sortie de balle ne sera donc pas sifflée. L’arbitre n’interrompra le jeu que si le ballon touche le sol en touche ou s’il part derrière les buts en corner ou en six mètres. La remise en jeu sera de toute façon toujours très rapide. Il en résulte un jeu véloce et dynamique, sans aucun temps mort, ce que les amateurs d’arcade apprécieront.

Y a-t-il un arbitre sur le terrain ?

Soccer Brawl
Le gardien adverse va-t-il arrêter ce tir spécial ?
Alors bien sûr, le titre s’avère jouissif et particulièrement plaisant, faisant sans peine ressortir la brute épaisse qui sommeille en vous. Et pourtant, on ne peut s’empêcher de lui trouver pas mal de petits défauts. Tout d’abord le jeu a quelques « glitches », pas vraiment des bugs à proprement parler mais des limitations dans la programmation qu’il est possible d’exploiter. En effet, en effectuant un super-tir à un endroit très précis, il est possible de marquer un but quasiment à coup sûr, même en étant en milieu de terrain. De même, en se débrouillant bien et avec un peu de chance, on peut assez facilement intercepter une remise en jeu du gardien juste devant ce dernier et mettre ainsi le ballon au fond des filets, de façon fort peu orthodoxe. Quant aux super-tirs des capitaines d’équipe, s’il est vrai que la plupart d’entre eux sont plus impressionnants qu’efficaces pour marquer, il en est un en particulier qui, si l’on est assez proche du but adverse, va forcément finir dans les filets. On peut alors se dire que lorsqu’on connaît toutes ces petites astuces, le jeu doit être bougrement facile… Que nenni ! Car si vous pouvez user et abuser de ces failles, dites-vous bien que l’équipe contrôlée par la console ne se prive pas d’en faire de même ! La difficulté passe d’ailleurs d’un extrême à l’autre après quelques rencontres, à savoir que les premiers matchs ne vous donneront que peu de difficultés même en mode « MVS », alors que vous aurez vraisemblablement toutes les peines du monde à décrocher une cinquième ou une sixième victoire, même en mode « easy ». De plus, le fort niveau de zoom de la caméra par rapport au terrain fait que l’on est parfois un peu perdu, ne sachant pas où l’on se trouve exactement par rapport au but adverse. Et bien sûr, le jeu ne propose pas de mini-map ou de radar. Cependant, avec l’habitude, on prend ses marques plus facilement et on finit par s’y faire.

Soccer Brawl
Les mi-temps sont l’occasion d’assister à des cinématiques amusantes.
Une dernière chose que l’on peut reprocher à Soccer Brawl, et probablement la plus importante finalement, c’est qu’un certain manque de contenu se fait un peu sentir. Vous avez à disposition huit équipes nationales, et seulement deux stades où livrer bataille. Les équipes sont d’ailleurs relativement identiques, de caractéristiques similaires, et se démarquent uniquement par leurs couleurs de maillot et le tir spécial du capitaine. Et encore… il n’existe en réalité que quatre types de super-tirs, donc sur les huit équipes, la moitié seulement sont différenciables. Tout cela fait très peu malheureusement. On aurait bien aimé avoir quelques équipes supplémentaires, et pourquoi pas carrément la possibilité d’éditer sa propre team. De même, il aurait été appréciable de pouvoir en découdre dans des environnements autrement plus variés que les deux arènes proposées, et avec un plus grand nombre de tirs spéciaux.

Malgré tout, du fait de son côté arcade et très « bourrin » bien assumé, il émane de ce soft un fun indescriptible. Et comme très souvent en ce qui concerne les jeux d’arcade, le titre dévoile le maximum de son potentiel lorsqu’on joue en multi. Rien de tel effectivement que de mettre une raclée à son meilleur pote sur ce genre de jeux propices aux coups bas et donc à une effusion de jurons !

Les notes
+Points positifs
  • Un titre très arcade, au fun immédiat
  • Gameplay très simple, prise en main rapide
  • Graphismes corrects et le tout est parfaitement animé
  • Très jouissif contre un autre joueur humain
  • Des cinématiques amusantes pendant les mi-temps
  • Le jeu de foot que l’on peut aimer même si on déteste le foot
-Points négatifs
  • Manque cruellement de contenu
  • Quelques « glitches » facilitant la triche
  • Une musique assez répétitive
  • La difficulté mal dosée en solo
  • Peu d’options / modes de jeu, arcade oblige

Soccer Brawl est un bon jeu, très « bourrin » et très fun, avec une action trépidante, tout ce que l’on demande à un pur jeu d’arcade évidemment. Néanmoins, il n’est pas excellent pour autant. Non pas que ses petits défauts soient totalement rédhibitoires car dans tous les cas votre adversaire, console ou humain, jouera à armes égales avec vous… Le problème est plutôt qu'au bout de seulement quelques parties, pourtant jouissives, on touchera les limites du jeu. En effet, le titre manque cruellement de contenu, ce qui réduit drastiquement sa durée de vie. Dommage, Soccer Brawl aurait pu être bien meilleur. Le multi reste néanmoins une valeur sûre et vous prendrez forcément beaucoup de plaisir à massacrer vos amis sur le terrain virtuel.

Profil de Rockstar78
L'avis de Rockstar78
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 novembre 2013 à 14:22:05
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Mis à jour le 02/11/2013
Neo Geo Sport SNK
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce