Menu
Tetrobot and Co.
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • WiiU
  • Mac
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Tetrobot and Co.
PC
Tetrobot and Co.
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
18 octobre 2013 à 09:11:43
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.6/20
Partager sur :

Un problème avec votre robot ? Renvoyez-le à Tetrobot and Co., cette société se chargera gratuitement de le réparer. Ils utilisent pour cela un tout petit robot, un Psychobot, capable de naviguer dans le dédale des entrailles d'un Tetrobot. La tâche n'est pas aisée, il s'agit d'un chemin parsemé d'embûches... Bref, vous ne tarderez pas à constater que la réparation se transforme finalement en véritable casse-tête !

Tetrobot and Co.

Fouillez bien votre mémoire, vous connaissez peut-être Swing Swing Submarine. Ce petit studio français avait déjà fait parler de lui par le biais d'un jeu de plate-forme / réflexion aussi rafraîchissant qu'original : Blocks that Matter. Davantage qu'un simple coup d'essai, ce premier titre a littéralement enchanté les joueurs qui n'ont pas peur de se creuser la tête. Autant dire que sa suite était particulièrement attendue par cette petite communauté. C'est l'occasion de retrouver Maya qui a décidément bien grandi, mais aussi et surtout de faire chauffer nos neurones sur de nouvelles énigmes bien retorses. Il s'agit cette fois-ci d'incarner un Psychobot, un tout petit robot capable de réparer les Tetrobots de l'intérieur. Dans les tréfonds de chacun de ces Tetrobots se cachent des blocs mémoire qui vous permettront de résoudre petit à petit le mystère de la disparition d'Alexey et de Markus... Il faut être franc, c'est moins le contexte qui nous intéresse que les casse-têtes en eux-mêmes.

Un concept simple mais qui déboîte

Tetrobot and Co.
Les contrôles sont d'une simplicité déconcertante.
Tetrobot and Co. a beau être la suite de Blocks that Matter, il n'en reprend pas pour autant les mêmes ficelles. Vous pouvez ainsi dire adieu à l'aspect plate-forme ou aux allures de Tetris, mais on retrouve heureusement les fameux blocs constitués de différentes matières qui faisaient tout le sel du premier opus. Psychobot flotte dans les décors et circule à travers un réseau de tuyaux pour explorer les Tetrobots qu'il doit réparer. Le concept est simple : Psychobot est capable d'aspirer les fameux blocs puis de les éjecter en face de lui. Attention, il lui est impossible de lancer ces blocs à la verticale ou à l'horizontale. Vous trouvez que l'idée de départ est bête comme bonjour ? Vous allez pourtant vous arrachez les cheveux pour comprendre comment placer pile au bon endroit les blocs qui vous permettront d'ouvrir le chemin en actionnant par exemple des interrupteurs. Quand vous jetez un bloc, il fonce droit devant lui jusqu'à trouver un mur, après ça la gravité fait son travail et il retombe de tout son poids. Il existe un moyen simple de stopper sa course : il suffit qu'il passe près d'un autre bloc fait de la même matière pour s'y coller.

Quand l'esprit sonde la matière (ou inversement...)

Tetrobot and Co.
Pas besoin d'être un boulet pour voyager à l'aide d'un canon.
Là où les énigmes de Tetrobot and Co. confèrent au génie, c'est que chaque matière a des propriétés différentes. Prenez le bois par exemple, il va s'enflammer puis disparaître si jamais vous le mettez au contact d'une source de chaleur comme un rayon laser. Dans la même situation le sable va se changer en verre et laisser passer le même rayon. Le métal est capable de conduire l'électricité mais il est aussi susceptible d'être attiré par des aimants. Contrairement à ses confrères, un cube de glace ne va pas s'engluer sur les surfaces visqueuses, par contre il va se transformer en cube de nuage si jamais on le chauffe un peu trop... Bref, toutes ces matières aux comportements si différents viennent se combiner aux éléments du décor pour nous proposer des puzzles d'une ingéniosité extraordinaire. Histoire de compliquer les choses, vous pouvez en effet compter sur des canons pour projeter ce qu'on y met à travers des murs liquides ou sur des rayons qui vont détruire instantanément tous les blocs de votre inventaire.

Le diable se cache dans les détails

Tetrobot and Co.
Les plus pacifistes d'entre vous devront tout de même écraser quelques slimes.
La palme revient aux fameux slimes : ces créatures particulièrement blobesques semblent déambuler nonchalamment mais elles peuvent être nécessaires pour transmettre la chaleur ou le courant électrique un peu plus loin. Cerise sur le gâteau, vous pouvez choisir d'en écraser une avec un bloc pour que ce dernier devienne collant. Vous l'aurez compris, les possibilités sont vastes et il vous faudra toutes les explorer pour venir à bout de la bonne cinquantaine de niveaux proposés. Certes, il reste encore quelques petits bugs sans grande gravité ici ou là mais les développeurs mettent visiblement les bouchées doubles pour les corriger. Les plus tatillons reprocheront aussi la mauvaise gestion du pathfinding qui va entraîner de douloureuses mésaventures pour le pauvre Psychobot. Mais on ne va pas faire la fine bouche car au final on se retrouve tout de même avec un titre riche qui se propose de nous faire chauffer les neurones pendant un peu plus de quinze heures. Autant dire que vous ne regretterez pas la dizaine d'euros qu'il vous aura fallu débourser pour en profiter.

Tetrobot and Co. Gaming Live

Chargement de la vidéo
Tetrobot and Co. : Un petit robot dans un grand robot
Gaming Live : Tetrobot and Co. : Un petit robot dans un grand robot
Tetrobot and Co. : Une entreprise qui roule
Bande-annonce : Tetrobot and Co. : Une entreprise qui roule
Tetrobot and Co. : Une troisième phase de gameplay
Extrait : Tetrobot and Co. : Une troisième phase de gameplay
Les notes
+Points positifs
  • Un concept simple mais une foule de possibilités
  • Des énigmes vraiment tordues
  • Plein de clins d'œil
  • Une grosse quinzaine d'heures pour en faire le tour
-Points négatifs
  • Encore quelques petits bugs
  • Un peu moins original que son grand frère
  • L'absence totale de pathfinding

Tetrobot and Co. ne reprend pas vraiment la même recette que son aîné mais il n'en demeure pas moins le digne successeur de Blocks that Matter. Si vous aimez vous creuser la tête sur des puzzles qui n'ont que l'apparence de la simplicité, si vous adorez les références en tous genres et si vous craquez littéralement pour les petits robots, ne cherchez plus, Tetrobot and Co. est fait pour vous.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
18 octobre 2013 à 09:11:43
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.6/20
Mis à jour le 18/10/2013
PC Puzzle-Game Swing Swing Submarine
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live