Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : FIFA 14
PS3

Quelques jours après la sortie de PES 2014, c'est au tour d'EA Sports de lancer la nouvelle version de son célèbre jeu de football : FIFA 14. En attendant le virage de la prochaine génération de consoles, c'est d'abord sur la génération actuelle que FIFA 14 doit confirmer son statut de leader du marché des simulations de football. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le pari est réussi.

Malgré une communication très axée sur les versions Xbox One et PS4 de son titre, Electronic Arts n'a clairement pas l'intention d'abandonner la génération actuelle : et quand on connaît la renommée de sa série, on comprend facilement les raisons de ce choix. Mais la même question se pose pour tous les jeux à sortie annuelle. Quelles sont les nouveautés ? Et sont-elle suffisamment intéressantes pour se procurer la dernière version du titre ? C'est parti pour un tour d'horizon de ce que cet épisode de FIFA a à nous proposer.

Une jouabilité affinée

Peu de changements dans la jouabilité, déjà efficace dans l'opus précédent.

Le cœur d'un jeu de football, c'est le gameplay, nous sommes d'accord. C'est pourtant sur ce point que FIFA 14 se fait relativement discret, se contentant surtout de peaufiner et d'ajuster ici et là quelques mécanismes déjà bien rodés. On constate rapidement des variations dans les sensations de mouvements des joueurs, légèrement plus lourds dans leurs déplacements, ou les frappes de la tête qui, tout en étant un peu plus réalistes en termes d'animation, font également bien plus souvent mouche que par le passé. Il y a d'ailleurs un léger manque d'équilibre dans les duels aériens, moins disputés qu'auparavant, même si différents patchs qui arriveront dans le courant de l'année risquent de remettre à plat ces principes. Le rythme du jeu est globalement plus lent que d'habitude, ce qui n'est pas un mal étant donné la vitesse légèrement exagérée de celui de FIFA 13. Dans tous les cas, rien ne vous empêche de l'ajuster via les menus dédiés s'il ne vous convient pas : la prise en main est d'ailleurs toujours très personnalisable et accessible quel que soit votre niveau d'exigence pour la précision du gameplay. Débutant ou professionnel, tout le monde peut adapter la jouabilité à son niveau !

Les frappes ont plus de pêche que par le passé.

La vraie nouveauté de cet opus en termes de jouabilité concerne la physique des frappes et du ballon en général. Fini les sensations de ballon de plage, désormais la boule de cuir est plus lourde, et cela se ressent directement lorsque vous tirez au but, que ce soit de la tête ou du pied. Les frappes ont donc plus de pêche et sont susceptibles de partir comme un boulet de canon pour peu que votre timing soit parfait. Jouissif ! Pour que la balle décolle, il ne faut d'ailleurs pas hésiter à appuyer plus longuement sur la touche de tir et surtout bien placer votre joueur pour éviter que la balle ne rejoigne les tribunes... ou échoue lamentablement au pied des photographes, derrière les buts. Les frappes de loin et les coups francs sont autant d'occasions de constater que les ballons flottent moins et peuvent retomber lourdement, encore un point qui devrait ravir les joueurs rodés au système de commande manuelle et en demande permanente d'une simulation toujours plus poussée.

Peu de nouveautés mais un contenu bien rodé

En termes d'ergonomie, les menus sont un nouveau modèle du genre.

Les menus de FIFA 14 ont quant à eux subi une refonte complète, et il était grand temps. Fini la barre à défilement horizontal, désormais l'ensemble des modes et options est accessible par un système de blocs bien plus pratique, intuitif et agréable à l’œil. On ne s'y perd plus, et c'était une nécessité étant donné le contenu toujours aussi touffu que nous propose le titre. On retrouve tous les modes qui ont fait la renommée du titre : Carrière (joueur ou manager), Compétition, Deviens pro, Saisons, Ultimate Team, Clubs pro, Jeux techniques, et évidemment les matchs classiques, en jeu local ou en ligne. Un seul nouveau mode de jeu fait son apparition, il s'agit de « Saison coop » qui reprend le principe original du mode Saison, mais en jouant cette fois-ci en coopération avec un ami. Rien de bien neuf de ce côté-là donc. Cependant, les deux plus gros modes de jeu déjà existants ont eu droit à un certain nombre de changements assez poussés dont voici les grandes lignes.

Les jeux techniques sont toujours présents, avec de nouveaux exercices.

Le mode Carrière tout d'abord, en plus de faire peau neuve (visuellement) dispose désormais d'un nouveau système de recrutement qui pousse le réalisme un peu plus loin. A l'instar d'un Football Manager, vous devez dorénavant superviser un joueur avant d'espérer connaître son niveau général et de réfléchir à son recrutement. Un ajout sympathique qui rend ce mode plus réaliste que par le passé, surtout que pour détecter les joueurs de qualité, il vous faudra des recruteurs au niveau devant être embauchés moyennant quelques millions d'euros. La qualité, ça se paye ! Autre mode apparu cette fois-ci l'année dernière, les Jeux techniques ont également eu le droit à une refonte : le principe est toujours le même, réussir une série d'épreuves sur quatre paliers (bronze, argent, or puis le niveau ultime en manuel) avec pour objectif d'améliorer votre maîtrise des commandes. En revanche, une grosse partie des ateliers proposés ont été modifiés pour offrir des parcours différents, un effort appréciable qui apporte un peu de variété au temps de chargement d'avant-match.

Le mode Ultimate Team a aussi le droit à pas mal de nouveautés.

Mais c'est véritablement dans le mode Ultimate Team que l'on retrouve le plus grand nombre d'ajouts. Il est désormais possible de modifier les numéros de maillot de vos joueurs, désigner les tireurs de coups de pied arrêtés directement dans le menu équipe et de disputer des matchs simples en ligne afin de pouvoir tester votre équipe. Le nombre de divisions a également été doublé, passant de 5 à 10, et le système de recherches des cartes a été amélioré : vous pouvez rechercher directement en tapant le nom et en triant selon des critères tels que la rareté de la carte, par exemple. Ce nouveau système concerne l'ensemble des cartes du jeu, des joueurs aux contrats. Il est également possible de comparer deux joueurs, encore un ajout bien pratique lorsqu'on part à la chasse à la bonne affaire. Enfin, le système du collectif a été revu, les joueurs n'ont plus de formation préférée et le moral n'est plus de la partie ! L'ensemble a été remplacé par un système de fidélité, qui vous incite à garder vos joueurs pour augmenter l'entente collective.

Des nouvelles têtes au casting

Les visages de certains joueurs sont fidèlement modélisés.

Avec tout ça, nous n'avons même pas abordé les équipes présentes dans cet opus. Le championnat brésilien est à présent sous licence officielle, et trois nouveaux championnats font également leur apparition : l'Argentine, le Chili et la Colombie. Les aficionados de recrutement de joueurs sud-américains seront aux anges. Quelques clubs dont le championnat n'est pas disponible sont aussi de la partie, comme le club ukrainien du Shakhtar Donetsk ou l'équipe de Galatasaray avec ses stars. En revanche, les nouveautés ne sont pas énormes du côté des sélections nationales, où l'on déplore toujours l'absence de nations telles que la Croatie, le Japon, ou encore le Ghana. Sur les 47 sélections nationales disponibles, seulement 26 sont sous licence officielle, un point qui fait toujours un peu tache pour un gros titre comme FIFA. Même chose en ce qui concerne les licences officielles des compétitions internationales, toujours absentes. En revanche, il faut souligner l'effort particulier apporté sur la motion capture cette année, avec de plus en plus de joueurs au visage reconnaissable, et notamment en équipe de France : Koscielny, Giroud, Payet, Valbuena, ou encore plusieurs joueurs de Lille étant désormais fidèlement modélisés, un ajout de poids pour l'immersion.

Les notes
+ Points positifs
  • Un gameplay affiné
  • Contenu en ligne et hors-ligne gargantuesque
  • Le système de frappes pures très efficace
  • Le mode carrière plus réaliste
  • Un FIFA Ultimate Team de haut niveau
  • De plus en plus de visages correctement modélisés
- Points négatifs
  • Peu de nouveau contenu
  • Le jeu aérien mal équilibré
  • Sélections nationales peu nombreuses

Ce FIFA 14 est à nouveau un très bon cru : les défauts de gameplay et d'ergonomie ont été gommés, le système de frappe pure est une réussite, et l'on retrouve toutes les qualités des précédents opus avec un contenu toujours aussi complet qu'il s'agisse de jeu en ligne ou hors-ligne. Mais tout cela tient plus du peaufinage que de la réelle nouveauté, et il faudra sans doute attendre les versions next-gen pour espérer prendre une petite claque. Et pourquoi pas dès le mois de novembre prochain ?

Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste de jeuxvideo.com
24 septembre 2013 à 17:26:00
17/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1062)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10/ 20
Mis à jour le 24/09/2013 Voir l'historique
PlayStation 3 Sport Electronic Arts EA Sports
  • Partager cette page :
FIFA 14
PC PS4 ONE PS3 360 3DS Vita iOS Android PS2 PSP Wii
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (15)
  • News (60)
  • Vidéos (70)
  • Images (579)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (3)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : FIFA 14 sur PS3
    -
    PS3
  • Aperçu : FIFA 14 Ultimate Team sur PS3
    - 42
    PS3
Boutique
  • FIFA 14 PS3
    20.45 € Neuf
    10.00 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.