Menu
Watch Dogs
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • WiiU
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Watch Dogs
PS4
Partager sur :

Nous y sommes. Près de deux ans après son annonce remarquée lors de l'E3 2012, Watch Dogs est fin prêt à sortir dans nos contrées le 27 mai prochain. Mais avant cette date fatidique, nous avons pu approcher une nouvelle fois le prochain blockbuster d'Ubisoft via une séquence de jeu riche en enseignements, qui aura duré près de 4 heures. Ce sont en fait deux sessions de jeu distinctes auxquelles nous nous sommes livrés : la première d'environ une heure et demie nous permettait de démarrer une partie depuis le début, et la seconde nous plaçait à un stade plus avancé afin de profiter des capacités de hacking avancées d'Aiden Pearce pour s'essayer aux missions annexes. De plus, cette seconde séquence nous offrait également l'occasion d'aller nous incruster dans les parties des autres joueurs de la salle, histoire d'y semer un peu le trouble et de juger de l'intérêt du mode multijoueur. De quoi voir ce qu'Aiden Pearce a dans le ventre. Ou plutôt dans le smartphone.

Watch Dogs

Avant de nous lancer dans la présentation de cette session de jeu, sachez que les éléments déjà présentés dans nos précédents aperçus ne seront pas abordés ici une seconde fois, sauf en cas de nouvel élément intéressant ou d'approfondissement de certaines mécaniques de jeu. Deuxième point, la version que nous avons pu prendre en main tournait sur une PlayStation 4 et ne nous a donc pas permis de juger de la qualité visuelle du titre sur PC et ancienne génération de consoles. Bref, c'est parti pour un récapitulatif de cette longue session de jeu.

Un démarrage qui vous met vite dans le bain

Watch Dogs
L'histoire nous mettra aux prises avec de nombreux personnages.
On commence donc en toute logique avec les premières minutes du jeu, qui font certes office de tutoriel en vous expliquant chacune des actions qu'Aiden Pearce peut réaliser, mais se parcourent plutôt rapidement : comptez moins d'une heure pour vous retrouver à déambuler dans les rues en quête de vos premières missions secondaires. Le gameplay basique de Watch Dogs y est ici expliqué en long et en large, de la possibilité de créer des leurres au hack de caméra en passant par le système de couverture et de changement de zone qui rappelle fortement celui de Ghost Recon : Future Soldier. En étant à couvert, il vous suffit ainsi de viser la zone souhaitée puis de presser la touche de couverture afin que votre personnage s'y rende automatiquement. Autre point intéressant, l'histoire d'Aiden Pearce augure d'un personnage charismatique et clairement non manichéen, même s'il faudra toutefois attendre la version finale avant de pouvoir juger de son réel apport au soft. Renonçant à l'idée de rusher le scénario et vous spoiler honteusement, j'ai ainsi préféré m'attarder sur les quêtes annexes plutôt nombreuses et variées, et qui ne manquent clairement pas d'originalité dans certains cas.

Game & Watch Dogs

Watch Dogs
La fameuse araignée Mecha se dévoile.
Bien qu'il ait déjà dévoilé une grande partie de son gameplay, une part de mystère subsistait sur l'existence d'une araignée Mecha dans Watch Dogs, la bête ayant été aperçue brièvement dans le dernier trailer du jeu par des petits malins amateurs d'arrêts sur images. Celle-ci est bien de la partie et s'avère même jouable via une mission annexe plongeant Aiden Pearce dans un état second. Elle s'accompagne également d'autres missions nommées « Digital Trips », dont une vous permettant d'écraser des piétons dans un niveau au design démoniaque, une sorte de Carmaggedon-like se déroulant en enfer. Ces séquences sont d'ailleurs pensées pour le scoring, puisqu'elles vous obligent à réussir les objectifs indiqués à l'écran pour continuer à gagner de précieuses secondes, permettant au passage de débloquer des points de talents améliorant les compétences exclusives du bolide ou de l'araignée contrôlée dans le mini-jeu. De quoi bien surfer sur la vague des scènes psychédéliques déjà aperçues dans les récents mondes ouverts Far Cry 3 et GTA V, ou dans la quasi-intégralité de Saints Row IV. Si ces séquences s'avèrent défoulantes et très agréables à jouer, elles risquent fortement de diviser les joueurs tant leur place dans ce titre paraît étrange, voire hors-sujet. Elles s'accompagnent d'autres missions en réalité augmentée qui vous permettent notamment de jouer à une version grandeur nature d'un simili-Pacman. Plutôt fun, reste à voir le sentiment des joueurs à l'égard de tous ces mini-jeux moins sérieux que le ton global du titre.

Aiden entre bien et mal

Watch Dogs
Même pendant une partie de poker, Aiden fait appel au hack.
A peine remis de cette découverte surprenante qu'il est déjà temps d'appuyer sur la touche « avance rapide » permettant de nous retrouver avec un Aiden Pearce d'une partie déjà plus avancée. Celui-ci dispose à ce stade du jeu de nouvelles compétences lui permettant de hacker notamment les ponts, faire remonter les bornes pour bloquer le passage à ses adversaires ou encore pirater des hélicoptères et des trams. Autant de compétences qui sont déblocables en utilisant vos précieux points de talents durement amassés : récupérer ces derniers se fait par le biais d'un système d'expérience. Vous en accumulez automatiquement en enchaînant les missions, mais il est également possible d'en récupérer davantage si vous réussissez certains types d'actions. Par exemple, plaquer un criminel au sol au lieu de l'abattre. Exécuter des bonnes actions est d'ailleurs fortement recommandé dans Watch Dogs, bien qu'il soit possible de jouer comme une brute et d'abattre froidement des passants ou encore de braquer des commerces avant de se faire la malle : votre réputation sera alors affectée en conséquence. Point intéressant, les passants qui vous voient réaliser une action illégale tenteront parfois d'appeler la police, vous offrant là aussi deux choix, les arrêter en récupérant leur téléphone portable, ou leur tirer dessus dans la rue. Si la session de jeu était encore trop courte pour se faire une véritable idée de l'impact de notre réputation sur le comportement général des passants, nous devrions être fixés sur ce point lors du test de la version finale.

Se déplacer à Chicago

Watch Dogs
Aiden peut explorer Chicago en moto...
Qui dit open world, dit liberté dans les déplacements. Vous passerez de longues minutes à errer dans cette ville que ce soit à pied ou au volant d'une voiture voire d'un bateau, c'est donc l'occasion d'aborder le free run et les sensations de conduite. A l'image des célèbres assassins de la série phare d'Ubisoft, Aiden Pearce maîtrise également la course libre : appuyer sur la gâchette droite vous permet de courir, la maintenir avant de presser la touche rond ou B vous place de son côté en état de free run, permettant de sauter par-dessus les barrières et grimper sur certaines surfaces. Mais ne vous attendez pas à crapahuter de toit en toit, ici l'escalade reste limitée et ne vous permet que de sauter par-dessus les obstacles et escalader quelques grilles ne dépassant guère les deux mètres de hauteur. Les voitures sont quant à elles plutôt agréables à manier, à mi-chemin entre un gameplay arcade et simulation. En revanche, les collisions manquent sérieusement de pêche et il n'est pas rare d'avoir l'impression de ne pas infliger beaucoup de dégâts lors des chocs latéraux, jusqu'au moment où la voiture sur laquelle vous fonciez commence effectivement à montrer les premiers signes de dégâts, prouvant que vos attaques ont bien de l'effet. Le principal intérêt des courses-poursuites réside en fait dans la possibilité de hacker différents éléments du décor pour piéger vos poursuivants.

Une vraie sensation de liberté

Watch Dogs
... ou faire plus classique en utilisant une voiture.
Si les premières missions s'avèrent être très cadrées et font office de tutoriel, la deuxième partie de cette démo nous mettait aux prises avec d'autres types de quêtes annexes déjà bien plus ouvertes et intéressantes. La plupart des missions secondaires se dotent d'un objectif simple comme arrêter un convoi de criminels ou encore stopper un agresseur avant qu'il ne commette son méfait : l’intérêt vient surtout de la réalisation de cet objectif, qui peut s'exécuter de plusieurs manières possibles, un aspect vraiment grisant du jeu. A titre d'exemple, lors d'une mission où notre personnage devait intercepter un convoi, de nombreuses approches étaient possibles : lors de la première, j'ai patiemment attendu à la sortie d'un pont avant de pirater ce dernier, bloquant au passage une moitié du convoi. Puis profitant de leur force de frappe réduite, je suis sorti de ma voiture afin de coller une grenade sur la voiture de devant. Il ne restait alors plus qu'un criminel à gérer, le moyen idéal pour réussir l'objectif en toute sérénité et éviter de se faire des sueurs froides.

Watch Dogs
Hacker les conduites d'eau peut s'avérer très utile lors d'une course-poursuite.
Autre possibilité, bloquer le convoi avec votre véhicule, Aiden pouvant se dissimuler dans celui-ci à l'arrêt. Avec l'effet de surprise ou quelques explosifs bien placés, il sera alors possible de prendre l'avantage sur vos ennemis puis de les faire bourlinguer à travers la ville en profitant des éléments de hack disponibles pour prendre l'avantage dans la course-poursuite. Attention toutefois, Aiden est très vulnérable dans les fusillades, une donnée qui vous obligera à réfléchir avant d'aller vous frotter à une bande de malfrats (ou de policiers) armés jusqu'aux dents. Utiliser l'infiltration ou les méthodes d'embuscade est clairement recommandé, mais Watch Dogs a le mérite de vous laisser le choix des armes et de la méthode que ce soit dans les missions principales ou secondaires, un point qui devrait donc satisfaire les joueurs avides de liberté. Même si, encore une fois, nous attendrons bien sagement de terminer l'histoire avant de pouvoir juger de la cohérence de l'ensemble de ses missions.

J'irai hacker chez vous

Watch Dogs
Des modes multijoueurs sont également de la partie.
Bref rappel de notre précédent aperçu, 6 modes online sont disponibles dans Watch Dogs : Trois modes offrent un affrontement en ligne à un contre un (CTOS Mobile Challenges, Online Hacking et Online Tailing), les trois autres modes accueillant jusqu’à huit joueurs : Free Roam, Online Decryption et Online Racing. Nous nous sommes ici essayés aux modes en un contre un : bien conçus et facilement accessibles depuis votre partie comme vous pouvez le voir dans la vidéo en bas de cet aperçu, ceux-ci s'avèrent vraiment fun à jouer et constituent une bonne bouffée d'air frais entre deux missions du mode solo, tout en restant un peu répétitifs à la longue. L'idée de pouvoir hacker à tout moment la partie d'un ami reste une idée originale qui devrait même convaincre les détracteurs d'expériences multijoueurs d'y consacrer au moins quelques minutes. Watch Dogs a également droit à son application sur smartphones et tablettes qui permet à vos amis de s'inviter encore une fois dans votre partie, en contrôlant notamment les forces de police aux alentours. Plutôt sympathique pour les amateurs du genre, elle devrait remplir son rôle sans peine : celui d'un petit bonus appréciable mais tout à fait dispensable.

Nouvelle génération, nouvel étalon graphique ?

Watch Dogs
Une tablette, l'application installée et hop, votre ami peut interagir avec vous.
Point délicat mais qu'il nous fallait aborder suite aux polémiques de ces dernières semaines à ce sujet : les graphismes. Entendons-nous bien, Watch Dogs est beau et fait honneur à la nouvelle génération de consoles : le nombre de modèles de PNJ différents est au-dessus de la moyenne du genre, le rendu de l'eau est naturel et très réussi, le système de météo dynamique est bien de la partie et la modélisation générale des personnages principaux ainsi que des visages est à la hauteur. En revanche, difficile de nier que l'ensemble semble un poil moins impressionnant que les premières vidéos présentant le titre, même si ce constat ne sera peut-être pas le même pour la version PC, sur laquelle nous n'avons pas eu la chance de poser nos mains. Le titre semble aussi plus coloré que ne le laissaient augurer les premiers visuels : un design qui sied davantage à une ville chaleureuse telle que Los Angeles (à l'image de GTA V) plutôt qu'à Chicago, et qui pourrait donc surprendre au premier abord. En termes d'animations, le constat est également mitigé et l'on ressent clairement que le titre a été développé en parallèle pour plusieurs supports, les effets de fumée ou d'explosions paraissant tantôt impressionnants et parfois moins réussis. Quand à l'aliasing, il était malheureusement bien présent sur cette version PlayStation 4... Bref, si Watch Dogs reste visuellement réussi sur nouvelle génération, il faudra attendre de tester la version PC avant de savoir s'il s'agit d'une véritable claque graphique.

Nos impressions
Plaisant à jouer et doté d'un gameplay vraiment singulier, Watch Dogs a des bases solides pour séduire et trouver sans peine son public. Il devra cependant convaincre du bien-fondé de ses missions en réalité augmentée et de ses fameux passages psychédéliques, les « Digital Trips », qui semblent sortir tout droit de l'imaginaire d'un développeur sous acide. Certes facultatives, ces séquences très (trop?) originales sont toutefois suffisamment nombreuses pour dépasser le simple stade du mini-jeu parmi les quêtes annexes. Quant au design un poil plus coloré qui tranche avec l'ambiance plus froide des premiers trailers, il pourrait décevoir plusieurs joueurs qui s'attendaient à une claque graphique sur next-gen mais devront se contenter d'un titre certes joli mais soufflant le chaud et le froid, notamment sur les effets visuels. L'ensemble est en revanche rehaussé par une modélisation réussie et une grande diversité des personnages non joueurs, couplée à un gameplay qui prend toute son ampleur dans des missions secondaires de qualité. Si la durée de vie devrait bien être au rendez-vous et le charisme d'Aiden Pearce fait déjà effet en seulement quelques heures, le scénario ne s'est pas encore suffisamment révélé pour que l'on puisse juger de sa qualité : rendez-vous est pris pour dans un mois, lors de notre test de la version finale.
Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 avril 2014 à 17:59:00
Mis à jour le 29/04/2014
PlayStation 4 Action Ubisoft Contemporain Enquête Espionnage
Commander Watch Dogs
PS4
PS4
14.99 €
PS4
14.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ceddedsec
ceddedsec
MP
le 14 sept. 2014 à 18:47

il donne vraiment envie :bave:

Lire la suite...
thechateur
thechateur
MP
le 27 mai 2014 à 16:38

Plus aucun jeu ne m’impressionne depuis Assassin Creed, particulièrement pour ce genre de jeu, mais j'aimerais bien y jouer.
Le plus de Watch Dogs c'est les détails des persos de la ville, et par rapport à un GTA, c'est le hack.

Lire la suite...
roro8181
roro8181
MP
le 27 mai 2014 à 10:40

pas mal

Lire la suite...
hyperdant
hyperdant
MP
le 27 mai 2014 à 10:02

La malhonneteté intellectuelle était donc bien de mise quand je vois l'apercu seulement "bon" qui donne finalement lieu à un 18/20. C'était clairement pour filer le doute, et induire une lecture du test...
Vraiment nul pour le coup, car vous n'avez pas besoin de ça.

Lire la suite...
TommyMikuJones
TommyMikuJones
MP
le 27 mai 2014 à 01:28

J'ai - enfin ! - pu tester "Watch Dogs" et m'en faire une idée.
Mon idée, après quelques longues heures de jeu ?

=> Sans être une claque visuelle (comme - pourtant - au départ affirmé et promit par ses développeurs), c'est un titre vraiment sympa, un bon même, emplit d'idées intéressantes...
... Mais - j'ai l'impression - sans réels plus. ^^°

Cette première approche me laisse assez perplexe...
"Sur la durée, le jeu tiendra t'il ? Ou sera t'il rangé sur l'étagère, pour y être ensuite oublié, comme tant d'autres avant lui ?"

C'est à voir et à jouer...

Lire la suite...
[TheMustang64]
[TheMustang64]
MP
le 23 mai 2014 à 13:56

Kaaraj,
sur le commentaire final, tes jugments et avis sont très mal fondés. Pour donner un tel aperçu, tu te bases sur des choses superficielles. Tu as donné un aperçu faussé par des points insignifiables. Au lieu de juger davantage sur le gameplay, l'originalité du jeu, etc.. tu vas nous causer des couleurs, et de la différence entre les videos d'avant et de maintenant. On peut pas se baser sur le risque de deception... cest nimporte quoi. On ne peut pas non plus dire que ce jeu ait un aperçu s'arrêtant à 'bon'.
C'est aberrant...

Lire la suite...
tim7500
tim7500
MP
le 21 mai 2014 à 22:18

mouais "BON" ne veut toujours pas dire qu'il sera bien je vais attendre le test et après je me déciderai j’espère qu'il le sera :-)

Lire la suite...
SwordOfTime
SwordOfTime
MP
le 21 mai 2014 à 20:41

encore un " bon " pour faire parler
je trouve risible

Lire la suite...
Soapisian
Soapisian
MP
le 16 mai 2014 à 14:56

péééétard mouillé

Lire la suite...
jopoiss
jopoiss
MP
le 16 mai 2014 à 07:10

severe

Lire la suite...
Boutique
  • Watch Dogs PC
    4.99 €
    9.60 €
  • Watch Dogs PS4
    14.99 €
  • Watch Dogs ONE
    6.99 €
    8.48 €
DERNIERS TESTS
  • Test : The Occupation : un concept intéressant mais ponctué de petites erreurs
    PC - PS4
  • Test : Baba is You : Un jeu simple mais pas simpliste
    PC - SWITCH - MAC - LINUX
  • Test : Sekiro : Shadows Die Twice - L'esprit de Tenchu, l'âme des Souls
    PC - PS4 - ONE
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce