Menu
Rise of Incarnates
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / Previews jeux sur PC / Rise of Incarnates sur PC /

Aperçu Rise of Incarnates sur PC du 23/04/2014

Preview : Rise of Incarnates
PC
Partager sur :

Un nouveau jeu de combat sorti de nulle part et réalisé par les créateurs de Tekken et SoulCalibur ? Diantre, l’excitation était véritablement à son comble… Jusqu’à découvrir la bête et surtout la prendre en main…

Rise of Incarnates

« 2vs2 Online Battle Arena » : voilà comment l’équipe du studio qualifie son nouveau bébé. Un genre qui traduit parfaitement la teneur de ce titre qui a le mérite d’être proposé… en free-to-play et seulement sur PC (tout du moins pour l’instant) ! En avouant s’être inspiré de leur très sympathique Mobile Suit Gundam Extreme VS., sorti au Japon en arcade en 2010 puis sur PS3 l’année suivante, les développeurs ont donc choisi de créer aujourd’hui un jeu de baston en 3D, dans lequel se tabassent des personnages répartis en deux équipes de deux. Le tout au sein de décors post-apocalyptiques (New York, Paris, Londres…) en forme d’arènes bien délimitées. Le prétexte ? Les Incarnates, des mutants mi-hommes mi-démons persécutés depuis toujours et habitués à vivre dans l’ombre en dépit de leurs puissants pouvoirs (!). Ils semblent aujourd’hui se rebeller et, alors que la planète est détruite petit à petit, commencent à émerger pour se battre afin de déterminer qui est le plus fort. Pas de doute : il aura fallu au moins une pause Bounty au scénariste pour pondre une histoire si complexe…

Des héros en toc

Rise of Incarnates
On sent l'inspiration Soul Calibur... enfin, presque...
Quatre personnages étaient accessibles un court moment lors de la démo. Outre la possibilité de se transformer temporairement en démon plus puissant, tous ont pour point commun d’être doublés en anglais, d’être très peu charismatique et de ressembler à un peu à tout et surtout à n’importe quoi. Il y a d’abord Jedrek Tyler, 22 ans, alias Mephistopheles, vêtu d’une redingote de cuir rouge et armé d’une longue épée. Pâle copie du Dante original de Devil May Cry, celui-ci est le personnage le plus équilibré du casting, avec des attaques à distance mais aussi des enchaînements au corps-à-corps. Lorsque sa jauge de pouvoir se remplit, Jedrek peut alors se métamorphoser brièvement en un démon rouge et cornu recouvert d’une armure. De son côté, davantage spécialisé dans les attaques à longue portée à l’aide de sa grosse mitrailleuse, Arès, 27 ans, apparaît plutôt lent dans ses déplacements.

Rise of Incarnates
Mes amis zombies et moi.
Exceptionnellement, le gaillard ne se transforme pas mais possède le pouvoir d’invoquer à ses côtés le démon Deuteros qui accompagne et accentue ses propres frappes. Ce dernier peut aussi se précipiter sur un adversaire éloigné pour le rosser de coups. Rapide et dotée de redoutables dashes (déplacement éclair et prolongé en l’air), Lilith, 23 ans, est armée quant à elle de deux revolvers qui lui permettent de tirer à longue distance. Elle possède aussi une attaque spéciale au corps-à-corps durant laquelle elle se saisit de l’ennemi pour lui administrer une sorte de suplex monumental. Ses coups s’avèrent plus faibles que les autres combattants, mais certains mouvements particuliers ont le mérite de lui redonner de la vie. Une fois transformée, Lilith devient très efficace avec des tirs à distance plus puissants. Enfin, Gaspard Watteau, 103 ans, alias Gream Reaper, affiche un faux air du Doc Brown de Retour vers le futur. Spécialiste du combat au corps-à-corps, celui-ci est capable d’invoquer un grand nombre de zombies, notamment lors d’un coup spécial – plutôt drôle - où ils forment une vague de morts-vivants qui le maintient en l’air et qui déferle sur l’ennemi.

Un gameplay vu et revu

Rise of Incarnates
Heihachi, tu as bien changé...
Tous les personnages disposent d’un double saut, d’un dash et d’un tir à distance illimité mais provoquant de maigres dommages. La maniabilité se révèle d’ailleurs plutôt simple : une touche respectivement pour sauter, tirer, se mettre en garde, projeter l’ennemi, se transformer / invoquer son démon et changer de cible. Cette dernière action appose automatiquement un lock sur un des deux adversaires. Problème : la caméra, gérée via le joystick droit et ainsi fixée sur l’ennemi, devient parfois folle en suivant le belligérant qui se déplace par exemple soudainement dans les airs. Il faut espérer que cela soit corrigé dans les mois de développement qui restent. Le principe du combat repose donc ici sur l’affrontement à deux contre deux en ligne seulement, en ayant la possibilité de prendre le même personnage de part et d’autre. Comme énoncé auparavant, chacun peut temporairement se transformer ou faire appel à un démon.

Rise of Incarnates
On remarque quelques éléments destructibles dans le décor.
Ce qui modifie alors le combat à cause des pouvoirs décuplés de celui-ci. D’ailleurs, il est possible de faire des coups combinés : si votre coéquipier réussit à projeter en l’air un adversaire, libre à vous ensuite de vous positionner correctement pour continuer à le frapper. La synchronisation est obligatoire car il n’y a pas de combos automatiques en duo. A noter que dans l’arène de New York, où se déroulait la démo, figuraient quelques obstacles sur le sol, comme une carcasse de voiture destructible. Et qu’outre le fait qu’aucun coup chargé ne soit présent, il reste possible de bloquer les attaques adverses en l’air. Enfin, il existe deux jauges de vie différentes : la première concerne le personnage que vous contrôlez, tandis que la seconde – en haut de l’écran - renvoie à la jauge de vie de votre équipe, constituée de six carrés. A chaque fois que la jauge de vie individuelle (un cercle en bas de l’écran) d’un des membres de l’équipe se vide, un carré est perdu sur la jauge de vie commune. Évidemment, le match se termine une fois que la jauge d’équipe est complètement vide…

Une baston molle et inintéressante

Rise of Incarnates
Espérons que le tout s'améliore dans les mois à venir...
Un constat s’impose rapidement après quelques minutes de jeu : les affrontements sont parfois peu lisibles. Et ils manquent surtout de punch, malgré une bande-son honnête avec des bruitages efficaces mais passe-partout et une musique discrète mais sans personnalité. S’il faut reconnaître un brin de stratégie dans la gestion de votre démon, les coups s’enchaînent toutefois sans passion et l’esthétique est loin d’être satisfaisante. La faute à des décors simplistes et surtout au « character design » à la ramasse. Le joueur a même l’impression globale que les développeurs japonais se sont mis en tête de créer le jeu à destination unique des joueurs étrangers, en tentant de les brosser dans le sens du poil, en additionnant les clichés et les idées rabattues et en omettant ce qui fait le charme et l’originalité de la culture geek nipponne. Dommage. Histoire de vérifier par vous-même l’étendue de la catastrophe, un alpha-test devrait débouler fin mai / début juin…

Nos impressions
Lorsque les créateurs des sagas Tekken et SoulCalibur se rencontrent, qu’est-ce qu’ils se racontent ? Des histoires de fin du monde gratos matinées de héros occidentalisés et de bourre-pif en 3D à l’intérieur d’une simili cour d’école en ruines… Bref, un conte à dormir debout ! Affichant une certaine errance esthétique, un gameplay déjà vu mille fois et un petit côté ersatz de Super Smash Bros Brawl et PlayStation All-Star Battle Royale sur le principe, ce Rise of Incarnates ne promet hélas rien de bon, même s’il faut laisser le bénéfice du doute au studio. En tous cas, difficile de croire que ce sont les auteurs des géniales sagas Tekken et SoulCalibur qui ont accouché de cette pantalonnade ayant vraiment frôlé le « Mauvais »…
Profil de JackBradford
L'avis de JackBradford
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 avril 2014 à 09:17:00
Mis à jour le 23/04/2014
PC Combat Bandai Namco

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
redman30
redman30
MP
le 03 juil. 2015 à 12:27

perso j'apprécie ce jeu qui n'a Evidemment pas que des qualités mais pas que des defaut non plus
-notamment qu'il soit f2p perso je trouve ça cool parce que ça évite de crever le porte monnaie ensuite
-les pouvoir sont marrant allant des épéistes démon au paraplégique dans des meca c'est varié c'est frais simple a prendre en main et pas prise de tête ce que je recherche
- les arène sans être fabuleuses sont plutôt stylées et on s'y bat bien
-les compétences sont variées et malléables avec les cubes
et puis surtout les mec bande de rageux arrêtez de cracher sur un jeux qu'est encore en alpha merde et vous avez des critère tellement exigent que vous ne voulez pas laisser sa chance au jeu pour les un c'est que c'est un f2p "oh mon dieu un f2p c'est pour les merde je joue pas a ça moi !!!!"
pour d'autre les graphismes "oh mon dieu c'est un jeu dont la beta viens de se terminer et les graphismes ne sont pas aussi irréprochable que skyrim moddé pour avoir du style 2 ans après sa sortie !!! c'est de la merde ohlala!!!"
mais les mec laissez ce jeu tranquille svp il viens de sortir sans aucunes promesses faites et au pire c'est un jeu pas top que vous pourrez désinstaller mais uniquement quand les jeu sera assez finaliser pour le juger correctement et objectivement

Lire la suite...
mamaradona
mamaradona
MP
le 24 avr. 2014 à 21:02

Ca a l'air de s'prendre un peu pour DarkSiders, esthetiquement.
A voir.

Lire la suite...
gearsmaniac
gearsmaniac
MP
le 24 avr. 2014 à 16:35

genre le jeux de baston en voie de disparition <_<, smp74 prend toi un peut la peine de chercher va dans des conventions regarde dans les autres pays les jeux qui sont pas sortit en france, les jeux de baston sont les jeux qui ont les mieux vieillis sont justement les jeux de bastons prend un peut le temps de regardée les panel immense de jeux de baston qui sont pas rentrer en France (y'en a même sur sailor moon).

le jeux vidéo sa s’arrête peut être à des frontières mais renseigne toi avant de dire une connerie

Lire la suite...
mechmaster
mechmaster
MP
le 24 avr. 2014 à 13:51

Le jeu devrait quand même conservé quelques qualités, à savoir le même moteur de jeu que les Gundam VS, qui est plutôt rodé et très sympa pour le coup, ainsi qu'un modèle f2p qui devrait coller avec celui de Tekken Revolution ou du dernier Soul Calibur, basé sur un système de jeton pas trop mal pensé.
Et puis pour une fois c'est sur PC.
Par contre oui, le design global est juste dégueulasse.

Lire la suite...
smp74
smp74
MP
le 24 avr. 2014 à 13:00

un free to play! stop les jeux de baston en free to play! je hais le dematerielisé! deja que c un genre en voie de disparaition les jeux de baston, et l'unique fois qu'on a une nouveauté, c un free to play. je perd espoir...

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 24 avr. 2014 à 13:00

Au lieu de faire ça, qu'ils nous préparent un Tekken 7, au moins :(

Lire la suite...
BlackXP
BlackXP
MP
le 24 avr. 2014 à 09:20

Horrible.

Lire la suite...
DlRTY_H4RRY
DlRTY_H4RRY
MP
le 24 avr. 2014 à 08:44

Pour le moment ça à l'air bien pourris tout de même...

Lire la suite...
Taraky
Taraky
MP
le 24 avr. 2014 à 07:18

Tout ça pour dire que vous jugez un jeu online qui plus est d'arènes avec des critères vieillissants qui n'appartiennent pas au genre.

Lire la suite...
Taraky
Taraky
MP
le 24 avr. 2014 à 07:08

Un gameplay vu et revu ?
Rien que le fait que ce soit un jeu de baston 2v2 à la troisième personne fait qu'il ne s'agisse pas d'un gameplay vu et revu, AUCUN autre jeu ne propose ça.

L'histoire n'a pas besoin d'être intéressante si le jeu ne présente même pas de campagne, et vise un environement compétitif, à la manière de League of Legends dont le lore est totalement bidon.

Lire la suite...
Derniers tests
16
TestStormlandSur PC
16
TestPistol WhipSur PC
10
TestShenmue III
PC PS4
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020