Test Brothers : A Tale of Two Sons- Xbox 360

Xbox 360

Il était une fois, dans un pays lointain, deux jeunes frères partis à la recherche d'un remède pour leur père malade. Nos deux héros n'étaient pas seulement liés par le sang, leur destin était tissé dans la même étoffe. C'est la même manette qui guide leurs pas, et ça tombe bien, vous êtes justement la main invisible, voire même les deux mains invisibles, qui se cachent derrière cette aventure.

Brothers : A Tale of Two Sons

Il faut bien le reconnaître, la plupart des jeux appliquent toujours plus ou moins les mêmes recettes. Mais heureusement, on en trouve tout de même quelques-uns qui sortent du lot et qui nous proposent d'agréables bouffées d'air frais. C'est justement le cas de Brothers : A Tale of Two Sons. Sous ses dehors plutôt classiques, ce jeu téléchargeable cache en réalité une véritable originalité : on y incarne simultanément deux personnages à l'aide d'une seule manette. Vous avez peur de vous emmêler les pinceaux ? Ne vous en faites pas, vous prendrez rapidement le coup de main.

Deux frères pour une seule manette

Test Brothers : A Tale of Two Sons Xbox 360 - Screenshot 28La coopération entre les deux frères est une question de survie.

Le principe est simple : vous dirigez le plus grand des deux frères avec le stick gauche et le plus petit avec le stick droit. De la même façon, toutes les interactions avec le décor sont liées aux deux gâchettes : la gauche pour l'aîné et la droite pour le cadet. Il vous faudra un minimum de coordination dès les premiers pas. Les deux frères doivent en effet commencer par manœuvrer une brouette dans laquelle gît leur pauvre père malade. Pas de chance, la seule chose qui peut vraiment sauver la vie de leur paternel est un fruit qui pousse loin, très loin, au beau milieu de contrées peu hospitalières. Pour mener à bien leur quête, les deux frères devront jouer de leur complémentarité. L'aîné devra parfois faire la courte échelle à son petit frère, le cadet pourra se faufiler entre des barreaux pour débloquer l'accès à son frangin... Leurs capacités réciproques sont plutôt logiques et vont même jusqu'à nous faire ressentir le lien qui unit les deux frérots. C'est justement la force du jeu, ce gameplay atypique qui pourrait apparaître comme une simple lubie des développeurs sert totalement la narration.

Un conte merveilleux qui finit trop vite

Test Brothers : A Tale of Two Sons Xbox 360 - Screenshot 29Le monde de Brothers est loin d'être rose.

Brothers n'est pas seulement un jeu qui s'amuse à faire des nœuds avec nos deux cortex cérébraux, c'est avant tout une aventure prenante et enchanteresse qui reprend les codes du conte traditionnel. Attention, il ne faut pas s'attendre à une histoire mièvre comme l'une que pourrait nous servir la célèbre souris anthropomorphe. Ici on est plus proche des contes de Grimm ou d'Andersen. La mort y est abordée de manière frontale et le périple que nos deux jeunes héros commencent n'est pas une promenade de santé. On pense notamment à cette scène dans laquelle ils se retrouvent confrontés à un pauvre bougre cherchant à se pendre... Le scénario est donc parfois dur, souvent touchant, mais cette âpreté ne se traduit pas par une hausse de la difficulté. A aucun moment le jeu ne propose de véritable challenge, les énigmes se suivent sans jamais bloquer le joueur qui arrivera en un peu moins de 3 heures à la conclusion alors qu'il a tout de même déboursé une quinzaine d'euros au passage. Certes les décors sont sublimes, certes on est totalement pris par ce voyage merveilleux, mais on regrette tout de même de toucher aussi vite au but. On aurait finalement peut-être aimé que l'aventure nous résiste un peu, qu'il soit nécessaire de se creuser davantage la tête ou de faire plus chauffer les pouces pour découvrir le dénouement de ce conte.

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Les notes

Vous aimez les contes mélodramatiques ? Vous n'avez pas peur d'expérimenter de nouveaux types de gameplays ? Brothers : A Tale of Two Sons est fait pour vous. Il propose en effet une maniabilité originale mais efficace qui est totalement mise au service de la narration. Préparez-vous à plonger dans un univers merveilleux duquel vous aurez du mal à vous extraire. C'est bien là le principal défaut du titre, on aurait aimé que cette belle aventure dure un peu plus longtemps pour continuer d'en profiter.

Les plus

  • Un gameplay atypique au service de la narration
  • Une superbe direction artistique
  • L'impression de plonger dans un véritable conte

Les moins

  • Un peu trop court (comptez moins de 3 heures pour l'aventure)
  • Un certain manque de challenge
  • Pas forcément de rejouabilité

Jihem Les avis de la Rédac :
Jihem

Brothers se parcourt d'une traite, signe indiscutable de sa qualité mais également de sa brièveté. Techniquement discutable, mais artistiquement fabuleux, ce conte est une petite merveille chaudement recommandée pour les amateurs d'expérience nouvelle.

Romendil Les avis de la Rédac :
Romendil

Brothers est un jeu à côté duquel j'ai failli bêtement passer en le laissant moisir dans ma liste de jeux téléchargés et non commencés. Une fois lancé, impossible de décrocher tant l'émotion va crescendo du début à la fin du jeu. Un conte magnifique dans la lignée d'Ico !

Retour haut de page

Infos jeu

  • Brothers : A Tale of Two Sons
  • Afficher recto jaquette
Mots-clefs : P13, Brothers - A Tale of Two Sons

Vidéos