Menu
Gods will be Watching
  • Tout support
  • PC
  • Mac
  • iOS
  • Android
  • Linux
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Gods will be Watching - PAX East 2014
PC
Partager sur :

Gods will be Watching est né durant la Ludum Dare 26, un événement visant à créer des jeux en deux ou trois jours seulement. Selon le thème imposé, le minimalisme, la petite équipe de Deconstructeam imagine un petit simulateur de survie. A la manière d'un jeu d'aventure en point and click, le joueur doit y prendre les décisions nécessaires pour permettre à un groupe de personnages de survivre. L'idée plaît beaucoup et encourage le studio à se mettre au travail sur une version plus fouillée baptisée Gods will be Watching.

Gods will be Watching - PAX East 2014

Gods will be Watching se compose de six chapitres présentant tous des situations extrêmes où la survie d'un groupe est entièrement confiée aux mains du joueur. Nous avons pu voir trois chapitres aujourd'hui : une prise d'otages, un campement perdu dans la neige, et une scène de torture.

La "faim" justifie les moyens

Gods will be Watching - PAX East 2014
Le groupe compte sur vous pour survivre.
Chaque scène explore des mécaniques et des thèmes différents avec toujours cette règle d'or, la moralité de chaque action est entièrement laissée à l'appréciation du joueur. Gods will be Watching n'est pas là pour donner des leçons d'éthique. Si le joueur pense qu'il est bon de sacrifier un membre de l'équipe pour nourrir les autres, alors ainsi soit-il. Mais qui passera le premier ? Une fois que le technicien aura terminé de réparer la radio, a-t-il encore une utilité pour le bien du groupe ? Faut-il vraiment garder le chien ? Il représente tout de même une gueule de plus à nourrir… Durant la prise d'otages (où le joueur contrôle les preneurs d'otages) il est possible d'exécuter des innocents pour donner plus de poids à la négociation avec les forces de l'ordre. Enfin, durant la séquence de torture, le joueur peut tenter de dialoguer avec ses tortionnaires, leur mentir, ou même tenter de résister alors que son compagnon d'infortune est littéralement écartelé sur le mur. Et encore, tout cela ne correspond qu'à une petite partie des actions possibles dans chaque scène. Peser le pour et le contre de chaque action devient un vrai casse-tête qui donne vite une allure de puzzle-game à chaque chapitre.

Des conséquences, mais aucune répercussion

Gods will be Watching - PAX East 2014
La résistance à la torture mène parfois à de sales résultats.
Les séquences sont présentées comme des scènes distinctes les unes des autres. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les actions menées durant une séquence n'ont de conséquences que dans le chapitre lui-même, mais pas de répercussions dans les chapitres suivants de l'aventure. Plus étrange encore, des personnages morts dans une séquence seront de nouveau présents dans d'autres séquences. D'après Deconstructeam, il y a une explication scénaristique à cela, mais il faudra la découvrir en jouant l'aventure d'un bout à l'autre. En l'état, cette construction en actes séparés renforce clairement l'aspect réflexion du titre avec six situations, ou plutôt six énigmes à résoudre de la manière souhaitée. Il est important de préciser que si le titre ne juge pas l'éthique de chaque action, il ne nous piège pas non plus en nous obligeant à réaliser des abominations. Avec un petit sourire en coin, le studio soutient qu'il est bel et bien possible de terminer chaque chapitre sans la moindre mort.

Nos impressions
Gods will be Watching nous prend réellement à contre-pied. On pensait se trouver devant un point and click classique avec simplement des barrières éthiques brouillées, mais on a finalement affaire à un titre un peu plus difficile à cerner que cela. Le fait de savoir qu'aucune répercussion n'est portée d'un chapitre à l'autre semble diminuer pas mal l'impact de nos décisions. Mais la promesse d'une explication à ce paradoxe est aussi très intrigante.
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
18 avril 2014 à 08:59:00
Mis à jour le 18/04/2014
PC Point'n Click Devolver Digital Deconstructeam

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
burque
burque
MP
le 21 avr. 2014 à 03:34

il y a un public pour ce genre de jeux. des gens qui kiffent.
ce n'est pas votre cas ? bah passez votre chemin.

moi ce que me fait vomir c'est les jeux de guerre réalistes de type CoD, BF, medal of honnor, etc. je trouve ça d'un pauvrisme culturel affligeant, douteux sur le plan politique, sans aucune prise de risque au niveau du design, et ultra générique au niveau du gameplay. est-ce que pour autant je vais déverser ma haine sur les news et previews de ces jeux ?

Lire la suite...
Dinidaa
Dinidaa
MP
le 20 avr. 2014 à 23:50

Toutes ces personnes qui ne jugent qu'avec les graphismes. :honte:

Lire la suite...
romuch
romuch
MP
le 20 avr. 2014 à 21:24

Non mais qu'est-ce qu'il ne faut pas lire franchement...
Allez voir la définition du mot art dans un dictionnaire et revenez dire que ce jeu n'en n'est pas.

Prenons exemple de l'art minimaliste en peinture pour qui de nombreux gens trouvent que c'est de l'escroquerie alors que justement le but est de réduire au maximum les moyens utilisés, je pense notamment à Mondrian pour les connaisseurs.

Pour moi le Pixel art c'est un peu la même philosophie, c'est moins coûteux qu'un jeu full 3D.

Et je finirai sur une phrase pleine de sens à mes yeux : "De la contrainte naît le style"

A méditer...

Lire la suite...
The_mans2
The_mans2
MP
le 20 avr. 2014 à 18:18

"Avec un petit sourire en coin, le studio soutient qu'il est bel et bien possible de terminer chaque chapitre sans la moindre mort." :hap:

Lire la suite...
Cocodevil
Cocodevil
MP
le 19 avr. 2014 à 22:27

Ce style graphique me dégoûte, très sincèrement. :(
J'aime le rétro mais pas le dégueulasse.

Lire la suite...
Miilzig
Miilzig
MP
le 19 avr. 2014 à 03:31

et qui plus est, le principe de création de jeu vidéo, c'est que les mecs qui le créé se fassent plaisir, s'il aiment le rendu graphique de leur jeu, qui somme nous pour juger ? êtes vous capable de faire mieux ? et surtout dire c'est beau, ou c'est moche, en quoi ça fait avancer quoi que ce soit ? le jeu vidéo est un art ( certes galvaudé depuis des années ou les grosses boîtes se contentent de donner aux gens ce qu'il veulent plus ou moins )et qui somme nous pour juger l'art ?

Lire la suite...
Miilzig
Miilzig
MP
le 19 avr. 2014 à 03:26

heu, attendez la, le pixel art c'est le pixel art, c'est pas par ce que aujourd'hui on a des bombes de peinture que le pointillisme, le cubisme ou l'impréssionisme c'est de la merde pour autant Oo

J'hallucine a chaque fois que des gens disent que les jeux pixélisé sont moche, dégueulasse et non regardable, un jeu video ne se cantonne pas a des graphismes ! l'art ne se cantonne pas a la beauté ! Personellement je trouve que Monkey Island et ses nuit étoilées de pixel sont toujours magnifique

Pour en revenir au jeu : Enfin ! j'attendais un concept de ce genre depuis des années ! Juste des choix face a des situation donner, des annalyse comportemental video ludique en somme, le pied !

Lire la suite...
eska1
eska1
MP
le 19 avr. 2014 à 00:26

Sérieusement jouez s'y est je vous garantie que vous oublierez bien vite les pixels surtout qu'ils ne gênent en rien la lisibilité du jeux.

Lire la suite...
eska1
eska1
MP
le 19 avr. 2014 à 00:06

La version flash est vraiment pas mal en tout cas/
http://www.deconstructeam.com/games/gods-will-be-watching/

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 18 avr. 2014 à 22:00

Intéressant. :noel:

Lire la suite...
Derniers tests
16
TestPistol WhipSur PC
10
TestShenmue III
PC PS4
17
TestFootball Manager 2020
PC Mac
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020