Test Rayman Legends- PlayStation 3

PlayStation 3

Le voilà enfin ! Après des mois d'attente, de multiples reports, Rayman Legends débarque sur consoles de salon. Les développeurs d'Ubisoft Montpellier ont mis à profit les deux ans qui séparent cet épisode d'Origins pour peaufiner et enrichir leur bébé. Un défi relevé haut la main : le résultat est tout simplement sublime.

Rayman Legends

La croisée des rêves est en danger. Les cauchemars de Rayman et de ses amis ont engendré des créatures maléfiques. C'est donc à vous, lecteur, de tirer notre héros de son profond sommeil afin de lutter contre cette terrible menace. Pour cela, vous devrez parcourir les différents mondes, illustrant chacun une légende distincte (la fête des morts mexicaine, 20.000 lieues sous les mers...), récolter des Lums et libérer des Ptizêtres. L'occasion pour vous d'apprécier (et le mot est faible) les améliorations apportées au moteur, au gameplay et au level design du jeu.

Un moteur qui fait des merveilles et un level design enrichi

Test Rayman Legends PlayStation 3 - Screenshot 87Le nouveau moteur fait des merveilles.

La première chose qui frappe en se lançant dans Rayman Legends, c'est le soin tout particulier apporté à l'univers et à l'ambiance sonore. Origins avait placé la barre très haut en termes de graphismes et de bande-son, ce deuxième opus repousse les limites encore plus loin. Que ce soit au niveau des textures, des lumières ou des animations, cet épisode est un pur régal pour les yeux. Les musiques sont toujours aussi envoûtantes et collent parfaitement à l'atmosphère du jeu. Tout est réuni pour vous faire vivre une expérience immersive et vous procurer un maximum de plaisir. Un plaisir qui vous suivra sur plus de 120 tableaux (répartis en cinq mondes dont un secret), tous plus impressionnants les uns que les autres. Saluons au passage le travail fourni par les développeurs sur le level design, encore plus riche et plus pointu que celui de Rayman Origins.

Test Rayman Legends PlayStation 3 - Screenshot 88Collectez un maximum de Lums pour obtenir diverses récompenses.

Outre les niveaux de plates-formes « classiques », dans lesquels vous devrez sauver une dizaine de Ptizêtres (deux sont cachés dans les zones secrètes) tout en prenant soin de récolter des Lums, vous aurez l'occasion de vous lancer dans de véritables courses-poursuites, de défier des boss, de venir en aide à des princesses dans des chapitres spéciaux ou encore de sauter et frapper en rythme dans les stages musicaux. Grosse nouveauté de ce volet, ces derniers mettent à profit votre sens de la coordination, sur fond de musique connue (Eye of the tiger, par exemple). N'oublions pas non plus les levels « envahis », qui apparaissent au fur et à mesure de votre progression. Le principe est simple, vous devez sauver 3 Ptizêtres en moins de 60 secondes (plus vous êtes rapide, plus vous sauverez de Ptizêtres). Bien évidemment, des créatures et des pièges viendront vous compliquer la tâche. Sachez qu'à la fin de chacune de ces phases, il vous est possible de publier votre temps pour espérer figurer dans le classement mondial. De quoi ravir les amateurs de compétition.

Test Rayman Legends PlayStation 3 - Screenshot 89En appuyant sur les boutons de tranche, Murphy incline certaines plates-formes.

Chaque niveau et, a fortiori, chaque monde, se débloque à mesure que vous libérez des Ptizêtres (il y en a 700 en tout). Le nombre de Lums que vous récoltez revêt également une certaine importance puisqu'il vous permet d'obtenir de nouveaux personnages et surtout de recevoir des tickets de grattage. Ces derniers donnent droit à diverses récompenses : Lums supplémentaires, Ptizêtres, créatures (qui produisent quotidiennement d'autres Lums), etc. Cette mécanique de progression a certes fait ses preuves, mais finit malgré tout par sentir un peu le réchauffé. Certains joueurs risquent ainsi de ressentir une impression de déjà-vu, d'autant plus que la structure de chaque monde est identique : niveaux classiques, courses-poursuites, boss et enfin niveau musical. Cela dit, rien ne vous empêche de parcourir les niveaux dans l'ordre que vous voulez. Les tickets de grattage donnent également accès au tableau « Back to Origins » : les 40 meilleurs niveaux du premier opus ont été mis au goût du jour et intégrés dans Rayman Legends. Ceux qui n'ont pas joué à Origins seront heureux d'en découvrir la quintessence, les autres pourront s'y replonger pour faire durer le plaisir.

Murphy, c'est vous

Test Rayman Legends PlayStation 3 - Screenshot 90Libérez tous les Ptizêtres !

Certaines phases de plates-formes requiert l'assistance d'un autre personnage, Murphy. Contrôlé par l'IA, celui-ci se déplace automatiquement sur les points clés, à vous ensuite d'appuyer sur la touche adéquate au bon moment pour exécuter l'action désirée et continuer votre progression dans le niveau : déplacement ou abaissement d'une plate-forme, activation d'un interrupteur, etc. Si ces passages apportent un peu de variété à l'aventure, force est de constater qu'ils sont parfois mal intégrés et freinent artificiellement votre avancée. En effet, il n'est pas toujours facile de garder un œil à la fois sur le personnage et sur Murphy et de déplacer le héros tout en interagissant avec les éléments du décor. A plusieurs, l'expérience peut très vite tourner à la catastrophe, surtout si vous ne déterminez pas au préalable la personne qui s'occupe de Murphy. Certains y verront une forme de challenge et y prendront du plaisir, d'autres risquent d'être un peu refroidis. Rien de réellement rédhibitoire néanmoins.

Et en plus, il y a du online !

Test Rayman Legends PlayStation 3 - Screenshot 91Certains Ptizêtres sont bien dissimulés.

En plus de nous offrir une aventure en local d'une qualité exemplaire, Rayman Legends se paie le luxe d'intégrer un mode en ligne. Celui-ci s'articule autour de défis quotidiens et hebdomadaires, dont les objectifs et la difficulté varient constamment. Au moment où nous écrivons ces lignes, nous avons pu participer à un défi consistant à récolter 150 Lums en un minimum de temps. Là encore, il faudra faire preuve de dextérité et de mémoire pour retenir leur emplacement et récolter les plus pertinents. Très sympathique et hyper addictif, le mode Défis apporte un aspect scoring et compétitif fort bienvenu. Le Kung Foot promet également de longues et nombreuses sessions entre amis. Même si quelques heures suffisent pour terminer les cinq mondes, il vous en faudra bien plus pour accéder au chapitre secret et pour tout débloquer. Bref, n'y allons pas par quatre chemins : Rayman Legends est un chef-d'oeuvre à ne manquer sous aucun prétexte.

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Les notes

Rayman Legends est le digne successeur d'Origins. Plus beau, plus riche, il affiche un gameplay solide et efficace, même si les phases avec Murphy sont parfois mal intégrées et peuvent rebuter certains joueurs. Une expérience inoubliable, à vivre seul ou à plusieurs. A moins d'être totalement réfractaire à l'univers Rayman, vous pouvez acheter ce chef-d'oeuvre vidéoludique les yeux fermés.

Les plus

  • Un univers graphique et une ambiance sonore au top
  • Un gameplay exemplaire...
  • Un level design extrêmement riche
  • Une excellente durée de vie : une grosse dizaine d'heures est nécessaire pour débloquer les mondes et les niveaux, sans compter le mode Défis en ligne
  • Le mode Kung Foot vraiment délirant à plusieurs

Les moins

  • La structure des mondes un peu répétitive
  • ... même si les phases avec Murphy sont parfois bancales

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Rayman Legendes Ray Man Ray-Man

Vidéos

Voir les 15 vidéos de Rayman Legends