Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Dishonored : Les sorcières de Brigmore
PS3

Avec son level design soigné et ses mécanismes à contre-courant des jeux actuels, Dishonored a su marquer l'esprit de nombreux joueurs lors de sa sortie en 2012. Il s'offre aujourd'hui ce qui ressemble à un dernier DLC faisant directement suite à l'intrigue de La Lame de Dunwall, et dans lequel vous incarnez toujours Daud, l'assassin de l'impératrice. Ce dernier doit faire face à des ennemis d'un autre calibre donnant leur nom à ce contenu téléchargeable : les Sorcières de Brigmore !

On ne change pas une équipe qui gagne, un dicton appliqué à la lettre par les développeurs d'Arkane Studios. Ceux-ci s'appuient sur les mêmes mécaniques de jeu que l'opus original : il y a ainsi relativement peu de nouveautés de gameplay dans ce deuxième DLC solo, d'autant plus que les quelques variations d'armes et de pouvoirs avaient été introduites dans le DLC précédent. Vous êtes toujours dans la peau de Daud, en proie à des remords suite à l'assassinat de l'impératrice Kaldwin et qui cherche désormais à sauver Emily, la fille de cette dernière. La construction des niveaux est basée sur le même principe : il existe plusieurs chemins pour accéder à sa cible, et une solution létale ou non létale pour s'en débarrasser, sans oublier les quêtes annexes. Quant à la discrétion dont vous ferez preuve, il s'agit là aussi d'une décision qui vous revient, et qui peut avoir une influence sur le scénario principal. Si privilégier l'infiltration reste toujours le meilleur choix, les pouvoirs tels que l'invocation d'assassins vous permettront de vous en sortir plus aisément en combat. Il est possible d'importer votre sauvegarde de La Lame de Dunwall afin de conserver votre niveau de chaos et les choix effectués durant ce dernier, qui auront eux aussi une incidence directe sur le scénario. On atteint une durée de vie d'environ 3 heures en allant en ligne droite, mais qui grimpe à 6 heures si vous privilégiez la discrétion et fouillez partout, un détail qui permet d'apprécier l'ensemble de l'univers à sa juste valeur. Des choix, des choix, et encore des choix : Les Sorcières de Brigmore fait donc honneur au jeu originel en n'enlevant aucun des principes qui en font le charme. Et c'est un bon point !

Efficace mais classique

Artistiquement, les niveaux sont toujours aussi plaisants.

Malheureusement, ce qui est un avantage peut aussi devenir un inconvénient : en reprenant la plupart des mécanismes du jeu originel et du précédent DLC, Les Sorcières de Brigmore ne nous surprend qu'en de rares occasions. C'est en cherchant du côté des ennemis et du scénario que l'on trouvera matière à discuter. Deux nouveaux adversaires particulièrement coriaces apparaissent dans la seconde moitié de l'épisode, et devraient donner quelques sueurs froides aux amateurs d'infiltration pure et dure. En effet, les fameuses sorcières sont bien de la partie et disposent d'un pouvoir particulièrement vicieux leur permettant de disparaître et de réapparaître d'une zone à l'autre... Il faudra plus que jamais bien choisir vos cachettes, sous peine d'en voir une apparaître dans votre dos. Une version Steampunk de Surprise sur prise, en quelque sorte ! Mais comme un bonheur n'arrive jamais seul, celles-ci seront accompagnées d'un autre genre d'ennemis au pouvoir encore bien plus désagréable, et qui, sans mauvais jeu de mots, ne manque pas de chien. Nous n'en dirons pas plus à leur sujet afin de vous laisser le plaisir de la découverte. Il est à noter que si les premiers niveaux sont classiques voire déjà vus, la fin de l'épisode se déroule dans une zone moins urbaine, parfois majestueuse, souvent inquiétante. Un dépaysement bienvenu qui apporte un peu de variété dans l'exploration.

Red Daud Redemption

C'est ce qu'on appelle "avoir le compas dans l'oeil" !

L'assassin répondant au nom de Daud est toujours au cœur de l'intrigue, qui est déjà bien moins obscure que lors de la première partie du contenu téléchargeable. Entre Delilah et les sorcières, Emily, ou l'étrange Lizzy, le casting est varié, et si l'on se perd parfois entre les prédictions mystiques de l'Outsider et les raisons de la volonté de rédemption de notre héros, la conclusion du scénario est efficace et ne manquera pas de vous faire remettre en question l'un des choix réalisé dans le jeu originel... En revanche, on ne peut que vous conseiller de vous attarder sur les notes, livres et journaux pouvant être ramassés dans les différents niveaux, qui apportent un regard bien plus complet sur l'ensemble du scénario. De même, si vous voulez en apprendre plus sur l'Outsider, il est quasiment indispensable de se procurer toutes les runes situées sur les autels. L'intrigue est donc de qualité et approfondit l'univers de Dishonored, à condition de se plonger dans la recherche des éléments développant le contexte global du jeu.

Les notes
+ Points positifs
  • Un scénario fouillé...
  • L'univers riche
  • Des choix, et une bonne rejouabilité
- Points négatifs
  • ... mais qui manque parfois de clarté

S'il n'apporte que peu de nouveautés, ce dernier DLC centré sur Daud nous permet de reparcourir avec plaisir les rues encrassées de Dunwall et ses alentours. Il a également le mérite d'étoffer l'univers de Dishonored sans trahir l'essence du titre : une raison suffisante pour se laisser tenter, surtout si vous souhaitez connaître le fin mot de l'histoire de Daud... et de Dishonored ?

Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste de jeuxvideo.com
13 août 2013 à 16:54:04
15/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/ 20
Mis à jour le 13/08/2013 Voir l'historique
PlayStation 3 Action Infiltration Bethesda Softworks Arkane Studios
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (3)
  • News (6)
  • Vidéos (3)
  • Images (246)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (1)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Dishonored : Les sorcières de Brigmore sur PS3
    -
    PS3
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.