Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Layton Brothers : Mystery Room
iOS

Le célèbre professeur, détective à ses heures perdues, nous avait caché qu'il avait des enfants, mais c'est bel et bien la nouvelle génération Layton qui prend les rênes de cette aventure. Contrairement à la tradition familiale, ce n'est pas sur portable Nintendo que les fils s'illustrent, mais sur iOS. Quand on vous dit qu'il s'agit de la nouvelle génération…

A l'instar de son père, Alfendi Layton a un goût prononcé pour les enquêtes mais contrairement à son papa, le jeune Al préfère résoudre les crimes dans le confort de son bureau de Scotland Yard. Aidé de son assistante Lucy Baker, Alfendi est un petit génie qui parvient à épingler les coupables grâce à son fabuleux esprit de déduction et à la Mystery Room, un procédé qui permet de reconstituer une scène de crime dans les moindres détails. Il lui suffit alors d'observer minutieusement un lieu pour comprendre ce qu'il s'est passé, comment la victime est morte et surtout qui est le coupable.

Alfendi Layton. Aucun lien, je suis fils unique

Grâce à la Mystery Room, Alfendi ne quitte pas son bureau.

Prenant à contre-pied les habitués de la série, Layton Brothers : Mystery Room n'est pas un jeu d'énigmes et de puzzles, mais plutôt un jeu d'aventure constitué de plusieurs enquêtes plus ou moins reliées entre elles. Même si on n'est pas encore tout à fait là, Mystery Room fait davantage penser à un Ace Attorney qu'à un Professeur Layton. Il n'est donc pas question de résoudre des petits casse-têtes par centaines, mais de suivre pas à pas le raisonnement d'Alfendi Layton en tapant sur les zones demandées dans la scène de crime. Je m'explique. Chaque enquête suit grosso modo le même schéma. Après l'exposé du crime, Layton avoue être convaincu de la culpabilité d'untel et on a le sentiment qu'il cherche à expliquer à Lucy comment il est arrivé à cette déduction. Il lui demande alors de prouver chacune de ses théories. Par exemple, de lui montrer où se trouve l'arme du crime, ou de mettre en évidence le témoignage qui appuie telle contradiction. Tout se déroule vraiment pas à pas, presque à la manière d'un livre interactif, sans réel challenge. Par moment, Alfendi pose aussi une question à son assistante, comme s'il voulait vérifier qu'elle, ou plutôt le joueur, a bien suivi tout le raisonnement. Il n'y a finalement rien de compliqué dans le jeu, même si les affaires sont supposées être de plus en plus complexes.

Well listen, let the police do the job

Alfendi perd parfois ses moyens...

Même s'il n'est pas difficile de mener l'enquête, les histoires du jeu se laissent suivre avec plaisir. Il y a généralement toujours un retournement de situation que l'on n'a pas vu venir et qui relance l'affaire. Les scènes d'interrogatoires sont aussi joliment mises en scène et apportent leur pierre dans l'intérêt que l'on porte au titre. Les intentions ou les sous-entendus des protagonistes prennent la forme de petits panneaux fléchés lancés à la figure de leurs interlocuteurs, transformant les conversations en réelles joutes verbales. Toujours au chapitre de la mise en scène, on remarque que les coupables protègent leurs mensonges derrière un masque de pierre, représenté à l'écran. Celui-ci se brise au fil des preuves apportées par le duo d'enquêteurs et donne un certain dynamisme au titre qui comporte tout de même une bonne dose de parlotte. Le tout est d'ailleurs intégralement en anglais. Les joueurs ne maîtrisant pas la langue de Sherlock Holmes peuvent passer leur chemin. D'autant que les textes tentent de reproduire certains accents régionaux en tronquant des mots ou en modifiant l'orthographe. Encore une fois, assurez-vous de lire l'anglais avant de vous lancer dans l'aventure. Dans le cas contraire, vous passerez à côté des histoires et de leurs petites subtilités, ce serait dommage…

Comme dit plus haut, Layton Brothers : Mystery Room est découpé en plusieurs enquêtes. Les deux premières sont actuellement gratuites et permettent de se faire une opinion sur le jeu. Sachez toutefois que ces deux enquêtes sont clairement en dessous des suivantes. Elles permettent de se familiariser avec les mécaniques de jeu et de faire connaissance avec les personnages, mais n'abordent qu'à peine le mystère général qui sert de fil rouge durant les sept autres cas, vendus en deux packs distincts.

Chargement du lecteur vidéo...
Les notes
+ Points positifs
  • Des enquêtes bien ficelées
  • La méta-histoire qui retient notre attention
  • Une galerie de personnages bien trempés
  • L'ambiance jazzy dans la bande-son
- Points négatifs
  • Aucune difficulté
  • Uniquement en anglais
  • Aucune cinématique animée comme chez papa Layton
  • Pas vraiment de lien avec la série Layton...

Très différent des jeux Layton sur DS et 3DS, Layton Bros : Mystery Room propose un autre type de gameplay, un gameplay qui ne mettra pas vraiment vos neurones à contribution. Aucun effort de déduction n'est à faire durant les enquêtes, Alfendi Layton s'en charge pour vous. Il n'y alors qu'à le suivre dans ses analyses en profitant du jeu comme d'un livre interactif à la portée de tous. Enfin presque, car les thèmes abordés par les enquêtes sont un peu plus matures que ce à quoi nous a habitués la série, et ne sont donc pas forcément adaptées aux jeunes joueurs.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste de jeuxvideo.com
16 juillet 2013 à 14:43:21
12/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/ 20
Mis à jour le 16/07/2013 Voir l'historique
iOS Réflexion Level-5
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (1)
  • Vidéos (3)
  • Images (70)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Layton Brothers : Mystery Room sur iOS
    -
    IOS
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.