Menu
Candy Box
  • Web
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Candy Box sur Web /

Test du jeu Candy Box sur Web

Test : Candy Box
Web
Candy Box
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
29 juin 2013 à 16:26:52
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (57)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Partager sur :

A l'heure où les regards se tournent vers la PlayStation 4 et la Xbox One, le monde vidéoludique du Web continue son petit chemin. Régulièrement, des concepts nouveaux fleurissent sur la toile. Loin des gros studios de production, Candy Box est ainsi né de l'esprit créatif d'un jeune programmeur français de 18 ans. Ce jeu Web gratuit propose un concept encore peu exploité et fondé sur le code en ASCII.

Candy Box

Kézako ?

Avons-nous affaire à un énième script inutile comme il en existe par centaines sur Internet ou bien est-ce un véritable jeu flash ? C'est la question qui se pose lorsque nous découvrons Candy Box pour la première fois. Sur une page minimaliste, un compteur de bonbons s'actualise à raison d'une unité par seconde. Un rapide coup d'œil sur l'écran et on constate deux actions possibles. Si le bouton « manger tous les bonbons » semble inutile, la touche « sauvegarder » se fait la promesse d'une future épopée et confirme la vocation vidéoludique de la page Web sur laquelle nous nous trouvons. Sans aucun didacticiel, le joueur progresse empiriquement et on découvre vite que la clef du progrès est la patience. En effet, lorsque le compteur atteint une dizaine de friandises – soit dix secondes, une nouvelle action s'ajoute : il est maintenant possible de jeter dix bonbons par terre.

Logique de Candy Box

Candy Box
Le jeu se veut intrigant au premier contact.
Toutefois, Candy Box ne commence réellement que lorsque le compteur cumule soixante bonbons. Le premier personnage du jeu apparaît alors, il s'agit du marchand de bonbons. Entièrement dessiné via les caractères du clavier, c'est-à-dire en ascii-art, celui-ci vous proposera en premier lieu des sucettes (60 bonbons l'unité). Encore une fois, il faudra s'armer de patience pour progresser car l'épée qui vous ouvre la voie aux premières phases de « gameplay » coûte 150 bonbons (soit 150 secondes). L'épée en votre possession, trois onglets apparaissent sur la page Web : Candy Box (la page initiale) – Inventory (votre inventaire) et Quest (les différents niveaux). Le premier niveau est la forêt (the peaceful forest) où il n'y a pas d'ennemis, seulement des arbres à abattre.

Premières phases de jeu

Candy Box
Très vite, une certaine logique de progression se met en place.
Comme pour le marchand, tout le décor est fait en ascii-art, de manière à tenir sur la page Web. Peut-on parler de graphismes ici ? Le sol est fait par le caractère de soulignement « ____ », les arbres par des i majuscules et votre héros par le bien connu « \o/ ». Loin d'être un désavantage, c'est justement ceci qui fait tout le charme du jeu. Avec peu, on obtient beaucoup : le jeu mise plus sur la suggestion, les contrôles sont moindres (votre personnage avance et attaque automatiquement), l'ambiance sonore est inexistante et l'ensemble reste minimaliste. Et pourtant Candy Box devient vite addictif. Le « Mount Goblin », qui se débloque après la forêt, est déjà plus ardu à terminer puisque vous devez terrasser une brochette de gobelins plus ou moins forts. Une épée plus puissante est donc nécessaire, et vous ne pouvez l'obtenir qu'en économisant vos bonbons pour l'acheter.

Un titre savoureux

Candy Box
L'ascii-art est omniprésent et contribue au charme du titre.
Pourquoi est-ce un jeu si addictif ? Outre la part de stratégie qui consiste à choisir s'il vaut mieux manger ses bonbons pour gagner des points de vie ou attendre pour acheter une épée plus puissante, Candy Box abonde de petites idées très ludiques. Par exemple, vous pouvez gérer une ferme à sucettes pour accélérer l'obtention de ces friandises. D'autres personnages, comme la grenouille et ses énigmes, diversifient le gameplay. Le chaudron magique, qui apparaît au milieu de l'aventure, donne une nouvelle dimension au jeu puisqu'il permet de réaliser des potions magiques en combinant bonbons et sucettes. Il est à noter également la présence de nombreux easter eggs, comme le fait de cliquer sur le chapeau du marchand pour qu'il diminue son prix de vente. En outre, Candy Box, bien qu'addictif, n'est pas chronophage. Rien n'empêche le joueur de laisser le jeu tourner dans un onglet pendant qu'il navigue ailleurs puisque cela ne stoppera en rien sa progression, le compteur de bonbons s'actualisant chaque seconde.

L'engouement mérité

Candy Box
Le chaudron octroie une nouvelle dimension au jeu.
En mai 2013, 819.000 sauvegardes ont été comptabilisées sur le site, dont 103.908 sont des sauvegardes faites après avoir fini le jeu. Il y a donc un réel engouement pour un titre qui ne part de rien. Candy Box au-delà de son aspect innovant, est le représentant de ces jeux vidéo autotéliques. Réalisés par une seule personne, l'imagination prime sur les moyens techniques et financiers. En outre, Candy Box va peut-être plus loin que le simple divertissement puisque le nom des niveaux a comme un arrière-goût philosophique. Que ce soit de celui où l'on doit se battre contre soi-même (« yourself »), ou celui où il faut vaincre le développeur même du jeu. Sans tomber dans l'exagération, chacun peut y voir plus qu'une phase de gameplay. Mais retenons que le succès de Candy Box est surtout dû à son originalité et à sa créativité. Un vent de fraîcheur en cette période !

Les notes
+Points positifs
  • Le concept
  • Gratuit
  • Système de sauvegarde intégré
  • Difficulté bien dosée
  • Beaucoup d'easter eggs
-Points négatifs
  • On aurait aimé une petite ambiance sonore
  • Le jeu part en « n'importe quoi » généralisé une fois l'aventure finie à cause des « options bugs » qui se débloquent. Plaisant pour certains, inutile pour d'autres.

Candy Box est un titre réalisé par un passionné et cela se voit. On prend plaisir à progresser dans cet univers innovant et atypique. Dans ce monde minimaliste, le joueur oscille entre périodes d'attente et phases de gameplay / stratégie. Le jeu est addictif sans pour autant être chronophage, puisque l'inactivité est récompensée par le compteur de bonbons qui s'actualise chaque seconde. L'ascii-art apporte également beaucoup de charme au titre. Comme quoi, l'imagination prime parfois sur le budget. Le retour très positif de la majorité des joueurs a d'ailleurs conduit le concepteur du titre à prévoir un Candy Box 2, qui, on l'espère, conservera le goût de l'innovation.

Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
29 juin 2013 à 16:26:52
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (57)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Mis à jour le 29/06/2013
Web RPG Aniwey
A lire aussi
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019