Menu
Thief
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Thief
PC
Partager sur :

Pierre angulaire de l'infiltration, Thief n'est pas une licence anodine. Mais faire son retour après de longues années d'absence n'est pas chose aisée. Après nous avoir épatés avec le reboot de Deus Ex, ou en est Eidos Montréal avec sa relance des virées chapardeuses de Garrett ?

Thief

La dernière fois que Thief a fait une apparition publique, le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a laissé une étrange impression, la faute à une session de jeu concentrée uniquement sur le HUB du jeu, la ville, espace consistant à lier entre elles les missions de la quête principale, les quelques quêtes annexes et les points de ravitaillement de Garrett. En somme, rien de follement enthousiasmant. Il était donc urgent qu'Eidos propose une autre vision du jeu, c'est chose faite avec une version PS4 qui nous a permis de tester les 4 premiers chapitres du titre, dont un prologue d'introduction, que l'on appelle également avec moins d'emphase un tutoriel. Pour tout savoir sur le HUB de Thief, vous êtes cordialement invité à lire le précédent aperçu du jeu.

Garrett, solitaire altruiste

Thief
Le mystérieux Orion entend bien renverser le pouvoir en place.
En bon voleur un peu mercenaire sur les bords, Garrett s'emploie donc à trouver des petits boulots qui lui sont confiés en premier lieu par son camarade Basso à qui il suffit de rendre visite en ville pour se voir attribuer de nouvelles instructions et directives qui dirigent le joueur vers un niveau indépendant, correspondant à un chapitre précis de la campagne, les quêtes annexes se déroulant pour leur part en ville. Une cité rongée par un mal étrange nommé Grisaille et tenue d'une main de fer par un Baron tyrannique que Garrett, bon gré mal gré, aidera à renverser. Ces missions principales sont pour l'essentiel assez linéaires même si au fil de la progression dans l'histoire elles tendent à prendre un peu de volume et à multiplier les voies détournées et les opportunités d'exploration. Un aspect à ne pas négliger puisque c'est de cette façon que l'on mettra la main sur les objets de valeur les plus cotés et que l'on pourra ensuite claquer son blé en accessoires divers (les différents types de flèches ou rations de soins) ou en amélioration des aptitudes de Garret (démarche plus discrète, concentration accrue, perception visuelle des bruits de pas etc.). Malgré tout, sur les 4 chapitres parcourus, l'exploration reste assez limitée et même sans carte, il est bien difficile de se perdre en route et de ne pas filer droit vers l'objectif, avec quelques nuances toutefois. Par exemple, posséder une clé anglaise permet de démonter des grilles d'aération et de prendre un chemin de traverse là où un joueur moins bricoleur se contentera de grimper sur un mur et d'emprunter la porte, avec ce que cela comprend de risques de tomber sur un garde de mauvais poil.

Thief
La ville sert de hub liant les missions mais permet aussi de faire le plein et des quêtes annexes.
Les gardes, justement, font preuve d'une IA plus convaincante que lors de la dernière présentation de Thief, une intelligence qui varie pas mal en fonction du niveau de difficulté. En pratique, en mode Normal, être dans l'ombre suffit à éviter les ennuis, à moins de se faire marcher dessus, mais en Maître, cet aveuglement de confort se fait oublier et un soldat pourra parfaitement vous voir dans l'ombre si vous êtes trop près et pile dans son champ de vision. Les portes ouvertes et les chandeliers éteints ont également tendance à les chatouiller et à les pousser à enquêter. Et les bougres ne sont pas sourds non plus, pas question donc d’assommer un gêneur à moins de 10 mètres de ses comparses sous peine de se faire rapidement repérer. Dans le même ordre d'idées, sachez que le crochetage de serrure, s'il est manqué, produit un son qui alerte les PNJ alentour. Idem, si vous tentez de les aveugler en éteignant chandeliers et torches à l'aide des flèches à eau, ils n’hésiteront pas à les rallumer.

Crapahutage bridé

Thief
La Reine des Mendiants vous offre des points d’amélioration contre un peu de cash.
En revanche, et toujours uniquement en se basant sur ces 4 premiers chapitres, ils ne sont guère nombreux et on trouve assez aisément un moyen de les esquiver en utilisant le décor pour se planquer quelques secondes et filer à l'anglaise. C'est que les voies disponibles sont faciles à repérer, à la limite du chemin balisé : pour athlétique qu'il soit, Garret ne peut pas vraiment grimper sur tout ce qu'il voit. Pour monter sur une caisse, cette dernière doit être complètement dégagée et pas trop haute, les flèches à cordes servant à grimper ne se plantent que dans des spots précis et on ne peut escalader que les murs présentant une grille facile à reconnaître placée à la bonne hauteur. L'inévitable comparaison avec le level design de Dishonored et son héros capable de crapahuter sur tout et n'importe quoi ne joue donc pas en la faveur de Thief qui sort plutôt la carte du dirigisme agrémenté d'une pointe d'exploration libre. On se demande d'ailleurs si le jeu ne paie pas le prix de son développement un poil chaotique quand on observe certains détails, comme des conduites et rebords qui semblent clairement destinés à servir de voies aériennes mais sur lesquels on ne peut finalement pas se déplacer. A cette heure, c'est d'ailleurs le principal reproche que l'on peut adresser au soft. Un grief que l'on nuancera en rappelant qu'au fil de la progression, le level design nous a semblé prendre de l'ampleur, offrant des voies d'entrée plus variées permettant d'aborder les lieux sous différentes approches.

Difficulté à la carte, challenge à la clef ?

Thief
Neutraliser en silence et à l'abri des regards est évidemment conseillé.
Mais ce constat ne signifie pas que traverser Thief soit une promenade de santé ni une punition, pour peu que l'on se donne la peine d'aller trifouiller les options. En plus des trois modes de difficulté de base, Thief permet de configurer intégralement son interface et ses conditions de jeu. De façon classique, on peut donc complètement purger l'affichage tête haute (navigation, jauge de furtivité, indicateurs de menaces, viseur et autres) mais également supprimer des indicateurs visuels comme ceux du crochetage de serrures, ce qui contraint à se fier aux sons (ou vibrations sur console) pour réussir son coup, en rappelant qu'un échec produit un son trahissant la présence de Garret. Le fameux mode Concentration grâce auquel le joueur peut repérer les ennemis, les zones interactives ou ralentir le temps peut être désactivé, les sauvegardes limitées aux seuls chapitres sans quicksaves ou checkpoints, des options permettent de mettre la mission en échec à la moindre détection par un garde, d'augmenter le prix des objets, de brider les accessoires utilisables et il est même possible d'interdire les neutralisations ou d'activer un permadeath. Après un petit essai en mode Hardcore, la progression prend de suite quelques degrés de challenge et on reconnaît bien volontiers que malgré tout ce qui a été dit, on prend plaisir à évoluer dans le jeu d'Eidos Montréal dont les niveaux les plus avancés peuvent encore nous surprendre.

Nos impressions
Après 4 chapitres (dont un tuto) testés librement, les impressions qui se dégagent de Thief sont encore un peu mitigées. On est fatalement un peu déconcerté par son level design laissant peu de place au vagabondage ou par les déplacements limités de Garret, mais la possibilité de booster sévèrement la difficulté et de corser les conditions de jeu offre une contrepartie intéressante. Par ailleurs, les environnements un peu plus vastes et stimulants visités à l'approche de la fin de la preview rassurent sur la courbe de progression que peut réserver Thief dans ses chapitres avancés. Prenons le parti de la confiance en attendant sa sortie, qui ne tardera plus. Fin février, nous serons fixés.
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 janvier 2014 à 15:00:27
Mis à jour le 24/01/2014
PC Infiltration Eidos Montréal Square Enix Fantastique Steampunk
Commander Thief
PC
7.49 €
PC
8.99 €
PC
9.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
polar_bear
polar_bear
MP
le 26 févr. 2014 à 11:16

Encore un jeu qui a succombé à la mode établie.

Pour une fois qu'il existait une licence à l'époque médiévale valable sur PC, la voici bousillée.

Il ne manque plus que Shaun White Snowboarding et UT en ambiance steampunk et on aura touché le fond et enfin fini de tuer le jeu sur PC.

Lire la suite...
r1striker
r1striker
MP
le 24 févr. 2014 à 02:27

sbola
Osef de leurs aperçue mitigée, il sera mien...

Combien de fois JVC donnent des aperçue en faveur de tel ou tel jeux (question de gout)

suffit de voir les aperçue des COD pour comprendre...

+1

Lire la suite...
Mcferson
Mcferson
MP
le 22 févr. 2014 à 00:19

Et c'est quel genre de gameplay ?
Non parce que ça sert à rien si y a une super ambiance et de supers graphismes, si c'est qu'un sombre QTE de merde (comme AC ou l'ignoble tomb raider - dernier du nom), où on va vite se faire chier.

Lire la suite...
terwater
terwater
MP
le 19 févr. 2014 à 03:38

@makiayoyo360 Je t'avouerais que c'est clairement ça 0.0

Lire la suite...
makiayoyo360
makiayoyo360
MP
le 31 janv. 2014 à 20:24

Image 86 "Lord Pendleton vous attends a l'intérieur maitre Corvo"

Lire la suite...
Assassinate
Assassinate
MP
le 26 janv. 2014 à 21:19

pouet666 Voir le profil de pouet666
Posté le 25 janvier 2014 à 23:57:59
Tu rêve, ca fait un paquets d'année que les developeurs ne laissent plus personne moddé leurs jeux, ils preferent vendre à prix exhorbitant leurs dlc tout pourris.

Dis bonjour à Bethesda.

Lire la suite...
starlight12
starlight12
MP
le 26 janv. 2014 à 10:47

RealSlimShady_ Voir le profil de RealSlimShady_
Posté le 24 janvier 2014 à 17:59:27 Avertir un administrateur
sbola Voir le profil de sbola
Posté le 24 janvier 2014 à 16:10:39 Avertir un administrateur
Osef de leurs aperçue mitigée, il sera mien...

Combien de fois JVC donnent des aperçue en faveur de tel ou tel jeux (question de gout)

suffit de voir les aperçue des COD pour comprendre...

On se demande ce que tu fais sur JVC.
Le monde est tel que tous les goûts ne se valent pas.
Si on est sur JVCOM c'est précisément pour cela, parce qu'on fait confiance à des testeurs, qui le plus souvent évaluent correctement les jeux qu'ils testent.
Ce que tu dis est donc absurde. Tu ferais mieux de delete ton compte d'un site qui ne te sert à rien.

Le problème, c'est que jvc surnote pas mal de jeu car en copinage avec des grands éditeurs (tout comme gameblog et ign) l'indépendance n'est pas de mise...

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 25 janv. 2014 à 23:57

111918 Voir le profil de 111918
Posté le 24 janvier 2014 à 15:56:08
RIP ?
En esperant que des moddeurs talentueux viendront redresser la barre si le jeu est une deception

Tu rêve, ca fait un paquets d'année que les developeurs ne laissent plus personne moddé leurs jeux, ils preferent vendre à prix exhorbitant leurs dlc tout pourris.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 25 janv. 2014 à 23:55

Ca sent la grosse deception !!!
J'espere me tromper, mais je pense malheureusement qu'il y a pas beaucoup de chance.
J'ai adoré le premier et le second (le 3eme étant une sous merde infâme et le 4 franchement très moyen)
Esperons quand même, on aura peut être une bonne surprise, mais d'après tout ce que j'ai pu en lire a gauche et a droite c'est très mal parti.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 25 janv. 2014 à 21:39

Sbola en position foetal

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PC 3.63€ Amazon PC 8.99€ Rakuten ONE 9.75€ Rakuten PS4 9.89€ Fnac Marketplace ONE 10.70€ Rakuten PS4 17.70€
Marchand
Supports
Prix
A lire aussi
PreviewThief 09 oct. 2013, 14:59
PreviewThief 04 avr. 2013, 14:18
PreviewThief - E3 2013 11 juin 2013, 18:52
Derniers tests
12
TestWWE 2K20
PC PS4 ONE
13
TestSuperliminalSur PC
16
TestPokémon Épée / BouclierSur Switch
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020