Test CastleStorm- Xbox 360

Xbox 360

Si CastleStorm n'a pas vraiment été mis en avant par Microsoft, il n'en reste pas moins une bonne surprise, autant dans les directions empruntées que dans le plaisir qui en ressort. Ainsi, si vous n'avez rien contre les univers cartoon se déroulant dans un Moyen Age à la croisée des chemins du tower defense, du beat'em all et d'Angry Birds, vous êtes tombé au bon endroit.

CastleStorm

Si en soi CastleStorm n'a pas grand-chose d'original dans la façon qu'il a d'aborder les trois genres de jeux décris en préambule, le fait de les trouver tous les trois réunis dans un seul et même endroit est déjà un peu plus novateur. Votre but sera on ne peut plus simple puisqu'il consistera la plupart du temps à protéger votre château et à attaquer celui adverse. Toutefois, afin de proposer un peu de contenu, vous aurez l'occasion de varier les plaisirs par le biais de diverses missions secondaires. On officiera alors non plus dans le genre tower defense mais plutôt dans le beat'em all vu que vous devrez éliminer des vagues d'ennemis en arène, armé de votre épée ou de votre arc. Si dans ces cas bien précis, vous incarnerez le preux Sir Gareth, sachez que celui-ci sera en quelque sorte votre joker lors des batailles de grande envergure.

Protégeons nos murs !

Test CastleStorm Xbox 360 - Screenshot 13Protégez vos hommes ET vos ânes.

Comme précisé plus avant, le gros de l'aventure, longue d'une dizaine de niveaux sur lesquels on reviendra plusieurs fois, se situera lors de missions de protection ou d'attaque se déroulant sur un plan horizontal. Votre château sera toujours situé sur la gauche de l'écran alors que celui de vos ennemis sera à l'opposé. Votre objectif sera de protéger vos murs tout en essayant d'anéantir ceux des gueux ayant eu l'outrecuidance de vous déclarer la guerre. Pour ce faire, vous disposerez de plusieurs moyens. Le premier sera directement lié à votre château d'où il sera possible de tirer plusieurs projectiles grâce à une baliste. Lance (simple ou triple), pomme explosive, aigle pour fondre sur vos ennemis, tous les moyens seront bons. C'est d'ailleurs ici qu'intervient le côté Angry Birds, puisque pour détruire les fortifications adverses, vous devrez utiliser une ligne de visée pour atteindre les murs porteurs afin de faire en sorte que le bâtiment s'effondre. Cependant, les châteaux gagnant en solidité à mesure que vous avancerez, vous devrez, entre chaque bataille, utiliser l'or gagné pour améliorer vos armes, en débloquer de nouvelles, ceci étant également valable pour vos unités et les pouvoirs magiques dont vous pourrez user en combat. Notez que vous devrez par contre agrandir vos bâtisses afin de pouvoir utiliser plus de troupes à l'extérieur des murs. Pour cela vous pourrez éditer votre propre château grâce à un outil prévu à cet effet ou choisir un modèle prédéfini.

La charge héroïque

Test CastleStorm Xbox 360 - Screenshot 14Qui de l'homme ou du dindon l'emportera ?

Une fois que vous aurez choisi vos cinq unités (parmi lesquelles on trouve archers, chevaliers, soldats, cavaliers, mages...) et vos moyens d'attaque, vous pourrez alors véritablement débuter la bataille. Ici aussi, Zen Studios ne s'est pas torturé les méninges en nous pondant un gameplay compliqué. De fait, chaque bouton d'action sera associé à un type d'action. Le X vous servira à générer des troupes, le B à faire en sorte que vos soldats se défendent, le A sera associé à vos armes de siège et enfin le Y fera intervenir Gareth ou sera mis à profit pour utiliser la magie. Sachez aussi qu'une fois vos unités sélectionnées ou votre château, il suffira d'utiliser les boutons RB et LB pour passer en revue les divers choix que vous avez à disposition. Prenez également en compte qu'en fonction de l'efficacité de vos créations, ces dernières prendront un peu plus de temps pour être à nouveau disponibles. Ainsi, créer un chevalier demandera plus de temps (et de nourriture, cette dernière se régénérant automatiquement) qu'un simple archer. Idem pour le mouton bélier qui sera plus long à créer qu'une simple lance. Du coup, ce sera à vous de voir quoi créer à quel moment pour repousser les vagues d'ennemis, en fonction de leur rapidité ou de leur résistance, un loup étant par exemple plus rapide qu'un ogre mais aussi plus chétif.

Au boulot et avec le sourire

Test CastleStorm Xbox 360 - Screenshot 15Ici, il va très vite falloir créer des unités pour défendre mes murs.

Au bout du compte, CastleStorm se montre plaisant à quasiment tous les niveaux. Pour 800 points Microsoft, vous aurez ainsi affaire à un jeu très plaisant constitué d'une dizaine de niveaux en solo et d'une palanquée de missions allant de la capture de drapeaux à la protection d'unités en passant par la destruction de châteaux, du combat en arène. Certes, le tout se montre un peu redondant au bout d'un moment mais le déblocage de plusieurs unités et autres éléments permet de modifier nos schémas d'attaque. De plus, si vous cherchez du challenge, optez dès le départ pour le mode Normal ou Difficile même si ce dernier risque de vous faire pleurer toutes les larmes de votre corps tant le niveau est élevé. Notons ensuite qu'en parallèle de quatre modes solo (Campagne, Escarmouche, Survie et Survie Héroïque), il est possible d'affronter un ami dans les deux derniers modes cités plus un Versus. Bref, il y a vraiment de quoi faire dans ce CastleStorm d'autant que le multi gère aussi bien le online que le local. Pour peu que vous ne soyez pas réfractaire à son style graphique évoquant quelque peu celui du Ivanhoe d'Ocean sorti en 1990 sur Amiga, on ne voit donc pas ce qui pourrait vous empêcher de télécharger ce titre qui devrait d'ici peu profiter de plusieurs DLC pour prolonger l'expérience.

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Les notes

CastleStorm met dans le mille en proposant une expérience parfaitement équilibrée, divertissante et au gameplay simple et adapté au concept. Si on n'échappe malheureusement pas à un certain côté redondant, celui-ci profite néanmoins d'un déblocage rapide d'éléments afin de permettre au joueur d'essayer différentes tactiques après une poignée de batailles. Si on y rajoute une bonne durée de vie synonyme de plusieurs modes solo et d'un multi local ou online, CastleStorm se positionne comme une bonne bouffée d'air frais sur Xbox Live, à même de vous détendre plusieurs heures durant.

Les plus

  • Joli rendu cartoon
  • Le mélange Angry Birds / tower defense / beat'em all
  • Le fait de débloquer rapidement un paquet d'éléments
  • Simple à prendre en main
  • Le multi

Les moins

  • Difficulté trop élevée en Normal
  • Les premières heures peuvent paraître longues à cause d'un manque d'environnements

Retour haut de page

Infos jeu

  • CastleStorm
  • Afficher recto jaquette
  • Editeur : Microsoft Game Studios
  • Développeur : Zen Studios
  • Type : Stratégie / Action
  • Support : Xbox Live Arcade
  • Multijoueurs : 2 joueurs
  • Sortie France : 29 mai 2013
  • Version : Textes en français
  • Classification : Déconseillé aux - de 12 ans
  • Web : Site web officiel
  • Existe aussi sur :
    CastleStorm - iPhone/iPod CastleStorm - Android CastleStorm - Nintendo 3DS CastleStorm - PC CastleStorm - PlayStation 3 CastleStorm - PlayStation Vita CastleStorm - Wii U CastleStorm - Xbox One

Vidéos

Voir les 4 vidéos de CastleStorm