Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Storm
PC

Contributeur

Ça vous dirait de contrôler la météo, au lieu d'être le jouet de ses caprices ? De pouvoir faire la pluie et le beau temps comme une divinité ? C'est ce que nous propose Storm, jeu de réflexion indépendant récemment sorti sur PC.

Storm est sorti dans l'indifférence générale. Son éditeur (indiePub) comme son distributeur (Namco Bandai) n'ont quasiment pas communiqué autour du jeu, qui pâtit en outre d'un titre générique (bonjour le référencement). De plus, le soft est absent des principales plates-formes de téléchargement ; pour l'acheter, la seule solution est de passer par le site officiel, où il coûte une quinzaine de dollars. Bref, Storm souffre d'un gros manque de visibilité. C'est dommage, car il s'agit pourtant d'un petit jeu sympa, qui a tout pour séduire les amateurs de réflexion, avec son concept rafraîchissant et ses graphismes mignons. Voyons cela en détail.

La p'tite graine

Les trois éléments et leurs charges apparaissent en haut de l'écran.

Le principe de Storm est simple : il faut amener une graine jusqu'à une zone de terre fertile, généralement située à l'autre extrémité du niveau. Pour ce faire, vous disposez de trois pouvoirs élémentaires : le vent, la pluie, et la foudre. Le vent permet de faire rouler la graine sur le sol. La pluie, en remplissant des cavités, permet de la faire flotter, pour accéder à une plate-forme située en hauteur, par exemple. Quant à la foudre, elle fait sauter la graine. Maîtriser les phénomènes atmosphériques, voilà qui est plutôt plaisant ! Mais cette puissance est limitée ; n'est pas Zeus qui veut. Dans chaque niveau, vous disposez au départ d'un certain nombre de charges de tel ou tel élément. D'autres charges sont disséminées un peu partout, et devront être récupérées pour débloquer la situation. Ainsi, certains passages demanderont deux charges de pluie pour être franchis ; si le jeu vous en octroie une au début, il faudra aller chercher l'autre dans le niveau.

Printemps, été, automne, hiver

En été, beaucoup de niveaux reposent sur la propagation du feu.

Avec seulement trois pouvoirs, on se dit que le gameplay va vite tourner en rond. C'est sans compter sur l'ingéniosité des développeurs, qui ont trouvé une bonne idée pour le renouveler : l'alternance des saisons. Storm est en effet découpé en quatre saisons d'une douzaine de niveaux, chacune possédant ses spécificités. Pendant l'été, la foudre permet d'embraser des herbes sèches. Le vent peut ensuite porter les escarbilles pour propager les flammes ; si besoin, une bonne pluie se chargera d'éteindre l'incendie. En automne, le joueur devient capable de créer de véritables tornades, tandis que neige et glace sont de la partie en hiver. Bref, la routine n'a pas le temps de s'installer : quand on pense avoir fait le tour des mécanismes, un nouveau fait son apparition. Il y a des bulles, différents types de graines, des mauvaises herbes, etc. Tout cela reste d'une simplicité enfantine à maîtriser grâce à des contrôles intuitifs, à la souris comme à la manette.

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage

La foudre permet de casser certains rochers.

Si la graine se fait détruire ou reste coincée, pas de panique : on revient à l'arbre de départ, et on recommence. Certains niveaux proposent aussi des arbres intermédiaires, qui font office de checkpoints. En revanche, et c'est là le principal défaut de Storm, il est impossible d'annuler les modifications apportées à la structure d'un niveau. Car les pouvoirs ont un impact sur le terrain ; la foudre, par exemple, permet de détruire certains rochers. Mais si l'on se trompe, pas moyen de revenir en arrière ! Il faut tout recommencer à zéro, ce qui est assez frustrant. D'autant que, comme beaucoup de jeux basés sur la mécanique newtonienne, Storm n'échappe pas à quelques aberrations de son moteur physique. Rien de bien méchant néanmoins. Cet écueil ne doit pas vous empêcher de découvrir le jeu, qui bénéficie par ailleurs de jolis graphismes et d'une musique relaxante. Les softs de réflexion n'étant pas légion, il serait dommage de passer à côté.

Chargement du lecteur vidéo...
Les notes
+ Points positifs
  • Le concept de manipulation des éléments
  • L'alternance des saisons
  • De jolis décors
- Points négatifs
  • Tout refaire en cas d'erreur
  • Des modes alternatifs dispensables

Storm mérite mieux que l'anonymat dans lequel il est cantonné depuis sa sortie. En nous donnant le contrôle du vent, de la pluie et de la foudre pour mener une graine à bon port au fil des saisons, le jeu d'Eko Software nous offre quelques heures de réflexion et de douceur qu'il serait dommage de bouder. Avis aux amateurs !

Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
28 juin 2013 à 16:36:00
14/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/ 20
Mis à jour le 28/06/2013 Voir l'historique
PC Réflexion Bandai Namco Eko Software
  • Partager cette page :
Storm
PC PS3 360
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (3)
  • Vidéos (2)
  • Images (100)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Storm
    -
    PC
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.