Menu
King's Quest : Quest for the Crown - Enhanced Edition
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : King's Quest : Quest for the Crown - Enhanced Edition
PC
King's Quest : Quest for the Crown - Enhanced Edition
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lisore
L'avis de Lisore
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 mai 2013 à 16:12:11
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Partager sur :

En 1984, sortait King's Quest : Quest for the Crown, édité par Sierra Online, premier volet de ce qui allait devenir LA saga phare de la société et une référence du genre. En 2001, AGD Interactive réalisait et mettait à disposition gratuitement un remake complet du jeu. Une bonne idée ?

King's Quest : Quest for the Crown - Enhanced Edition

La renaissance d'une saga mythique

Lorsque Roberta Williams, game designer et cofondatrice de Sierra, développa King's Quest au début des années 80, elle posa également les bases d'une grande saga, tout en donnant un sacré coup de fouet aux jeux d'aventure de l'époque. Bien que l'histoire soit des plus basiques, le déroulement de la quête, farfelue et difficile, ainsi que la réalisation, alors très moderne, marquèrent les joueurs. Le jeu rencontra un vif succès et se vit offrir plusieurs versions et six suites toujours plus réussies les unes que les autres – le huitième épisode étant à part. Des années après le dernier volet, les fans restent nombreux. Néanmoins, se plonger dans les origines de la série peut se révéler pénible, le premier épisode ayant beaucoup vieilli. Désespérant de voir un jour un nouvel épisode, certains fans se sont eux-mêmes attelés au développement d'un remake du jeu fondateur, afin de rendre la saga accessible à un nouveau public. Rassemblés en association à but non-lucratif, les développeurs d'AGD, alors nommée Tierra, publièrent en 2001, en téléchargement libre sur leur site, une première édition d'un Quest for the Crown complètement revu et amélioré. Cette nouvelle version rencontra un vif succès et connu plusieurs améliorations, notamment graphiques, au cours des années. Le jeu en est actuellement à son édition 4.1, objet de ce test.

La quête pour le trône

King's Quest : Quest for the Crown - Enhanced Edition
C'est ici que tout commence.
Ce remake suit fidèlement l'histoire du jeu original, sans tenir compte des ajouts ultérieurs opérés par Sierra au fil des versions publiées jusqu'en 1990. La trame n'a rien d'inédit et tient en quelques lignes. Le bon roi Edward de Daventry est mourant et n'a pas d'héritier. Pour éviter le chaos dans son pays et également adoucir ses derniers instants, il demande à son fidèle chevalier Graham de retrouver les trésors perdus du royaume : un miroir, un bouclier et un coffre, tous magiques évidemment. S'il réussit, il lui léguera le trône. Et c'est tout. Le titre nous donne l'issue de la quête et rien dans son déroulement n'apportera de nouveaux développements. Graham va croiser quidams, monstres et créatures magiques, tous issus ou presque des contes de fées de notre enfance, qui l'aideront ou lui mettront des bâtons dans les roues, sans plus d'explications. Rien de bien passionnant à ce niveau, malheureusement. Là n'est cependant pas l'intérêt du jeu.

Une cure de jouvence réussie

King's Quest : Quest for the Crown - Enhanced Edition
Il faut vraiment explorer partout, même dans les arbres.
A défaut d'avoir amélioré le scénario indigent de Quest for the Crown, AGD a procédé à une refonte graphique totale du jeu. L'objectif était de réaliser un épisode dans la continuité des numéros V et VI, sortis respectivement en 1990 et 1992. Aussi, le style, les dessins, la réalisation sont très proches de leurs aînés et leur rendent honneur. En 2D, comme à la grande époque, les graphismes sont assez fins et détaillés. Bien sûr, ils peuvent sembler dépassés par rapport aux moyens des années 2000. Mais il faut garder à l'esprit que l'objectif des développeurs était de mettre le jeu au niveau des épisodes V et VI, à l'ancienne, pas de faire mieux ou de révolutionner le genre. Et, en cela, la mission est tout à fait réussie. Les différents tableaux sont conservés et améliorés. Si Daventry n'est pas très vaste, ses paysages colorés et soignés pallient aisément ce défaut. Les animations, bien que parfois sommaires, sont tout à fait satisfaisantes. Quant aux personnages, qui possèdent leurs portraits animés affichés lors des dialogues, ils sont tous doublés. Et non seulement ces doublages sont de qualité, mais encore AGD a réussi à s'adjoindre les services de Josh Mandel, le doubleur originel de Graham, ce que les fans apprécieront. Enfin les musiques, bien que peu nombreuses et souvent absentes des différents tableaux, marquent les divers événements et collent parfaitement à ceux-ci. Certaines sont même très belles. Du point de vue de la réalisation, ce remake est donc une réussite.

Point'n click sinon rien

King's Quest : Quest for the Crown - Enhanced Edition
Graham pille aussi les potagers.
Mais l'intérêt d'un King's Quest, c'est, bien évidemment, son déroulement. Alors que le jeu initial nécessitait d'ouvrir en permanence des fenêtres de dialogues pour entrer les actions, système obsolète et irritant s'il en est, le remake fait place au point'n click adopté dans l'épisode V. Simple, clair et efficace, avec des menus complets et faciles d'utilisation, le gameplay est aisé et la prise en main ne pose aucun problème. Quelques options utiles ont été ajoutées, comme le réglage de la vitesse du jeu. La précision, par contre, n'est pas son point fort : si vous ne cliquez pas exactement au bon endroit, à quelques pixels près, vous ratez votre cible. Ce qui peut être pénible quand on essaie d'attraper un aigle en vol. Autre point négatif, le jeu est uniquement en anglais, mais, pour le coup, ce n'est pas de la faute des développeurs et le soft reste néanmoins simple à comprendre.

La réflexion par l'absurde

King's Quest : Quest for the Crown - Enhanced Edition
Certains décors sont vraiment charmants.
Quant au déroulement de la quête elle-même, Graham va devoir collecter différents objets et interagir avec eux au bon moment et au bon endroit pour avancer, comme dans tout jeu du genre qui se respecte. Et c'est là que ça devient drôle – ou énervant, c'est selon. Tout d'abord, vous n'avez strictement aucune information, aucun indice sur votre destination en commençant l'aventure. Ensuite, la logique des interactions échappe souvent à toute réflexion raisonnable. Par exemple, que faut-il utiliser pour se débarrasser d'un troll gardant un pont ? Vous pouvez le soudoyer avec de l'or, certes, mais la meilleure solution est de lui opposer son ennemi héréditaire. La chèvre. Oui, la chèvre. Evident, non ? La plupart des quêtes sont à l'avenant. Et attention aux erreurs : un faux pas de trop, un objet utilisé trop tard ou à mauvais escient, et c'est la mort. Souvent. De manière parfois ridicule, en plus. Autant être honnête : sans solutions, on peut tourner des heures sans progresser – avec, le jeu se termine en moins d'une heure, mais n'a alors plus aucun intérêt. Par ailleurs, en ratant un objet, vous pouvez vous retrouver définitivement coincé à un endroit et contraint de recommencer. Aussi, il est recommandé de sauvegarder souvent et de conserver plusieurs sauvegardes pour éviter de devoir reprendre depuis le début. AGD a cependant inclus, dans l'un de ses patchs, une option qui s'offre au joueur avant de débuter la partie : soit vous jouez normalement, soit vous pouvez choisir la « facilité », qui vous évitera les culs-de-sac par des indications en cours de partie. Certains puristes hurleront au sacrilège, mais les novices apprécieront cette attention. Le jeu est assez dur, inutile de rebuter plus que de raison les nouveaux venus. Enfin, et pour rajouter un peu de challenge, les objets ramassés et les actions effectuées vous rapportent des points. Pour réussir le jeu à 100 %, vous devez obtenir un score de 158 points, ce qui est loin d'être évident. Patience et persévérance sont deux qualités requises pour terminer un King's Quest. Avoir un esprit tordu peut aussi aider. Bon courage !

Les notes
+Points positifs
  • De très jolis graphismes, dans la lignée des épisodes V et VI
  • L'adoption du point'n click comme système de jeu
  • Des doublages de qualité
  • De jolies musiques
  • Une difficulté relevée
  • Un bel hommage à la saga
  • C'est gratuit
-Points négatifs
  • Une histoire simpliste
  • Des animations un peu rigides
  • Un certain manque de précision quand on clique
  • Uniquement en anglais

Bien que son histoire soit assez simpliste, ce remake du tout premier épisode de King's Quest est de grande qualité et vaut amplement le détour. Il permet, gratuitement, aux fans comme aux nouveaux joueurs, de (re)découvrir les origines de la saga dans de bonnes conditions et conserve un niveau de challenge relevé. Une excellente initiative de fans particulièrement doués, qu'on ne peut que saluer.

Profil de Lisore
L'avis de Lisore
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 mai 2013 à 16:12:11
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Mis à jour le 23/05/2013
PC Aventure Point'n Click AGD Interactive Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewDragon Ball Z Kakarot : Vers un Action-RPG respectueux et dynamique ? Il y a 18 heures
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020