Menu
Assassin's Creed IV : Black Flag
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
  • WiiU
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Assassin's Creed IV : Black Flag
360
Partager sur :

Une nouvelle génération de consoles a beau débarquer dans quelques semaines à peine, les habitudes ne semblent pas se perdre pour autant. Ainsi, la série Assassin's Creed s'agrandira peu avant les fêtes de fin d'année. Sous-titré Black Flag, le nouvel épisode nous plonge cette fois au cœur du XVIIIe siècle, pendant l'âge d'or de la piraterie. Dans la peau d'Edward Kenway, nous avons pu goûter, manette en mains, à deux séquences de l'aventure solo. Le tout, sur une version PlayStation 4.

Assassin's Creed IV : Black Flag

Si la tendance est à la multiplication des jeux en monde ouvert, il faut avouer qu'aborder un nouvel épisode de la série Assassin's Creed reste à chaque fois une expérience singulière. Découvrir une époque, un contexte particulier, des personnages originaux, c'est aussi et peut-être même avant tout pour cela que l'on replonge tous les ans. C'est d'autant plus vrai avec AC IV : Black Flag qui nous offre une aventure se distinguant réellement de ses aînées grâce à l'omniprésence des bateaux. Monde de la piraterie oblige.

A l'abordage moussaillons !

Assassin's Creed IV : Black Flag
La piraterie dans toute sa splendeur : pas de quartiers !
Très vite, l'histoire amène Edward Kenway, le personnage principal d'Assassin's Creed IV, à acquérir le Jackdaw, un navire majestueux lourdement armé. Il faut dire que le monde ouvert de cet épisode ne se parcourt pas comme à l'accoutumée. Ici, la mer occupe une très grande partie de la carte. Aussi, le bateau se trouve être le principal allié de notre héros. Etant donné que vous allez passer le plus clair de votre temps sur l'eau, Ubisoft a évidemment perfectionné tout le côté navigation. Dorénavant, il existe par exemple trois vitesses différentes pour les trajets avec chants de pirates pour faire passer le temps. De quoi accélérer les nombreux voyages que vous devez effectuer au cours de l'aventure. Si diriger le Jackdaw reste simple et intuitif, il faut maintenant réellement prêter attention à la météo. Très changeante, celle-ci complique grandement la navigation. De violents orages et même des tempêtes peuvent rendre la mer très agitée et empêcher certaines manœuvres. A l'image de n'importe quel épisode, lorsque vous naviguez, des ennemis croisent régulièrement votre chemin. En l’occurrence des navires de taille et de puissance différentes. Grâce à une longue-vue, vous pouvez repérer au loin de potentiels adversaires - le niveau du navire est indiqué, tout somme sa nature - afin de les éviter ou au contraire, de les piller. Car c'est là l'une des principales nouveautés de cet épisode, on peut désormais aborder un bateau après l'avoir affaibli.

Assassin's Creed IV : Black Flag
On ne pêche pas que des poissons dans AC 4 : Black Flag.
L'opération se fait simplement, en temps réel. A proximité de sa proie, il suffit d'appuyer sur un bouton et le Jackdaw commence doucement à s'en rapprocher pour laisser ensuite son équipage lancer l'assaut. Rien ne nous empêche toutefois de sauter à l'eau comme un sauvage et d'aller directement sur la bateau ennemi. Mais la solution la plus logique et la plus classe reste d'utiliser une corde pour se balancer dans les airs et atterrir directement sur le ponton de l'adversaire, ou de passer par les mâts pour plus de sensations. Un affrontement classique débute par la suite avec les occupants. Une fois un nombre donné d'entre eux vaincus – vous avez un objectif précis à remplir -, plusieurs choix s'offrent à vous. Vous pouvez réparer votre navire, inclure celui que vous avez abordé dans votre flotte pour l'envoyer faire des missions (à la manière de ce qui se passait avec les assassins dans les précédents épisodes) ou recruter des troupes. Bien entendu, vous pouvez aussi détruire le bateau adverse sans jamais vous rendre dessus. Le butin est moindre, mais vous passez aussi plus vite à autre chose.

Jamais sans mon bateau

Assassin's Creed IV : Black Flag
Les fiers navires seront prépondérants dans ce nouvel épisode.
Assassin's Creed IV : Black Flag offre un monde divisé en onze zones. Chacune d'entre elles possède un fort de niveau un, deux ou trois. Plus ce chiffre est important, plus l'endroit sera difficile à attaquer. A l'image de ce qu'il se passe avec les bateaux ennemis, on peut lancer l'assaut une fois que l'on a détruit les défenses adverses. Cela permet d'annexer le lieu et d'avoir un pied-à-terre dans la zone. Autre conséquence, la map révèle ensuite tout ce que vous pouvez faire aux alentours du fort. Et autant le dire tout de suite, AC IV ne fait pas dans la demi-mesure. Il y a une tonne d'activités annexes à effectuer. Que ce soit des missions d'assassinat - à pied ou en bateau -, de la pêche - un mini-jeu où vous devez faire preuve d'adresse se déclenche alors -, des tavernes à libérer, ou encore des plantations à visiter. On peut aussi aller fouiller des grottes tantôt ouvertes, tantôt inaccessibles sans un passage par les fonds marins. Il faut alors plonger et se débrouiller pour trouver l'entrée et le trésor que le lieu renferme.

Assassin's Creed IV : Black Flag
Les affrontements en pleine mer garantissent pas mal d'action.
Tradition oblige, AC IV propose aussi trois villes principales. A savoir Kingston, La Havane et Nassau. Durant notre session de jeu, il nous a semblé que ces trois cités se ressemblaient énormément et souffraient d'un certain manque d'identité. Leur architecture est fade. Elles sont uniquement composées de maisons en bois et de quelques fortifications. Le tout, en plein coeur d'une végétation luxuriante. Malheureusement, elles ne donnent en plus pas vraiment dans la verticalité. Evidemment, il existe des bars, des magasins et d'autres endroits où se rendre, mais on sent clairement que ce n'est pas ici que l'on va passer du temps. Il y a tellement à voir en mer que les villes n'ont plus la même saveur. Malgré tout, elles restent importantes dans le cadre de l'histoire. Notons également que cela fait du bien de poser un pied à terre de temps à autre pour renouer avec les déplacements fluides des personnages et quitter la lourdeur du navire que vous commandez. Et il existe en parallèle pas mal de lieux habités plus exotiques à découvrir au gré de vos pérégrinations.

Des pirates, du rhum et des requins

Assassin's Creed IV : Black Flag
La cloche de plongée vous permettra d'explorer les fonds marins.
Plus concrètement, la première séquence (la troisième de l'aventure) à laquelle nous avons joué prenait la forme d'une sorte de tutoriel grandeur nature. On y apprend à naviguer, à recruter des troupes, à aborder des ennemis mais aussi à utiliser les ressources pillées. Ces dernières sont importantes car elles permettent d'améliorer son navire de guerre. A bord du Jackdaw ou dans diverses boutiques disséminées sur la carte, il est possible d'acheter des pièces pour augmenter la force de frappe ou la résistance du bateau. De même, on nous enseigne aussi très vite à aller chasser pour récolter des éléments afin de fabriquer des items pour Edward. De quoi lui permettre de porter un pistolet supplémentaire ou encore d'augmenter sa barre de vie. Au cours de cette séquence, nous avons également eu droit à quelques rencontres sympathiques avec des pirates célèbres comme Ben Hornigold. Un personnage qui nous sert d'ailleurs de guide au cours des premières heures de jeu.

Assassin's Creed IV : Black Flag
De nouvelles intrigues dévoileront de nouveaux personnages.
La deuxième séquence (la sixième de l'aventure) nous a cette fois permis d'explorer librement la carte. Au programme : attaques de forts, exploration des villes, pillages multiples mais également une mission au cours de laquelle Edward se retrouve à explorer les fonds marins. Pour descendre sous l'eau, il suffit de se rapprocher d'un endroit prévu à cet effet et d'utiliser une cloche de plongée. Après un court instant, on se retrouve sous l'eau à nager entre les requins à la recherche de trésors. Pour le coup, après un long moment passé en apnée, nous avons fini par tomber sur un coffre. Avec l'espoir de découvrir un magnifique butin. Résultat des courses, nous sommes repartis avec une bouteille de rhum. Périmée de surcroît... Nous voilà avertis, plonger ne garantit pas de revenir avec de l'or plein les poches. Cela peut même coûter très cher dans la mesure où des requins particulièrement agressifs n'hésitent pas à vous déchiqueter en morceaux si vous vous retrouvez nez à nez avec eux. Pour échapper à la menace, il faut alors se planquer dans les plantes sous-marines. Attention toutefois à ne pas rester trop longtemps sous l'eau. Sans quoi, la noyade est assurée.

Alors, la PS4, ça donne quoi ?

Assassin's Creed IV : Black Flag
"Toi tu vas finir en sac à main ou je ne m'y connais pas !".
On sait, on sait... Oui, on vous voit venir au loin avec vos questions. « Mais alors, Assassin's Creed sur PlayStation 4, ça rend bien ? » Soyons honnêtes, le premier contact est légèrement décevant. Non pas parce que le jeu est vilain, loin de là, mais parce qu'il n'est pas techniquement impressionnant. Non, l'écart qui sépare une version PS3 et PS4 ne semble pas gigantesque. C'est du moins ce que l'on pensait lors des premières minutes de notre session de jeu. Très vite, on se rend toutefois compte que la PS4 permet aux équipes d'Ubisoft d'afficher des environnements d'une rare richesse. Ça fourmille de détails. Lors des orages, l'eau s'engouffre par exemple sur le bateau puis en ressort avec un réalisme saisissant. Evidemment, cela renforce assez nettement l'immersion. On assiste également à certains moments de grâce comme des couchers de soleil somptueux. Le jeu se montre par ailleurs fluide et très propre. C'est peut-être là aussi que se fait la différence. Si des bugs de collision s'invitent toujours de temps à autre dans la partie, tout semble ici mieux maîtrisé.

Nos impressions
S'il reprend les grands principes de jeu instaurés dans les précédents épisodes, Assassin's Creed IV se révèle bien différent de ses prédécesseurs. Le fait que le joueur soit amené à passer un temps certain sur le Jackdaw change radicalement la nature de l'expérience. On est ainsi confronté à un sentiment paradoxal. On se sent à l'aise tout en ayant l'impression de découvrir un volet innovant à bien des égards. L'exploration, les combats, les missions, rien n'est ici vraiment similaire à ce qui s'est fait par le passé. A tout cela s'ajoute en plus un degré d'immersion jamais atteint grâce à la puissance de la PS4 (le résultat devrait être assez similaire sur Xbox One). Ne nous leurrons pas toutefois, si vous n'avez pas du tout aimé les différents épisodes de la série, Black Flag ne devrait pas non plus vous convenir. A moins d'avoir un amour immodéré pour le monde de la piraterie.
Profil de Rupan
L'avis de Rupan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 octobre 2013 à 17:32:46
Mis à jour le 03/10/2013
Xbox 360 Action Aventure Ubisoft Historique Amérique du Nord
Commander Assassin's Creed IV : Black Flag
360
35.90 €
360
48.79 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
oy-luffy
oy-luffy
MP
le 16 oct. 2013 à 22:18

étant un grand fan d'Assassin's Creed, j'ai moi aussi adoré tous les personnages et pour moi ce qui fait le charme de la série ce résume en 4 point: .le personnage .l'histoire .la narration .l'ambiance
Celui qui pour moi avait 20/20 pour tout était le II(paye l'originalité mais si cet épisode est le plus aimé c'est pas pour rien non plus). Le 1 et brotherhood sont de bon jeux aussi, révélation est en revanche, selon moi, un bon jeu aussi mais celui dont la saga aurait pu se passer.
Pour ce qui est du 3 je reste partagé: sur de nombreux point il est très bon(=l'histoire complexe qui est mise en place, le personnage, le gameplay très jouissif...) mais malheureusement 2 ENORMES points sont complétement raté=la narration(qui rend une histoire interessante---> ennuyeuse et peu immersive) et le monde ouvert chiant au possible.
En ce qui concerne le 4 (et je jure que j'arrête de parler après ces dernières lignes =P)je comprend que certains soient inquiets et rétissant à cause de l'univers de la piraterie, pour moi ça va j'adore cette période mais je pense aussi que les 4 points qui font le charme de la série (selon moi toujours) seront minimum aussi bon que dans le II.
C'est tout c'que j'avais qu'à dire

Lire la suite...
BskRedscorpion
BskRedscorpion
MP
le 15 oct. 2013 à 11:12

Moi je ne sais pas encore j'avoue que je me tâte un peu avec l'arrivée prochaine de la nouvelle xbox je ne sais pas trop quoi penser donc je pense que je ne vais pas l'acheter et que je l'achèterai sur la console next gen quand j'en aurai une c 'est à dire pas encore pour tout de suite parce que 500 euros ça fait mal au cul

Lire la suite...
MiiiNiiiPoP
MiiiNiiiPoP
MP
le 07 oct. 2013 à 01:40

Pas trop attiré par cette opus, pourtant j'ai adoré les précédents...
Faut dire qu'Ubisoft sorte un nouvel AC chaque année, à un certain moment il faut dire stop...

Lire la suite...
Doole
Doole
MP
le 06 oct. 2013 à 09:49

je pense qu'ils se perdent chez ubisoft ! nous avions un monde et une histoire une identité dans les assassins creed jusqu'à revelation, jeu que je suis en train de jouer ! d'ailleurs on ressent qu'ezio est vieillissent mais de là à changer de perso à chaque jeu ...

Lire la suite...
dragon9836
dragon9836
MP
le 04 oct. 2013 à 17:55

Rectification : non pas 40 soldats mais 486 pour ma part et après seulement j'ai perdu un peu de vie c'était dans AC3 et quand tu vois dans les trailers qu'ils galèrent pour 10 soldats tu te dit "Nike la logique" mais sinon à part ça tout les AC m'ont plus et c'est pas maintenant que ça va changer j'espère juste qu'il aura pas comme des yeux derrière la tête comme Connor qu'il rendent ça un peu plus réaliste !

Lire la suite...
titou1010
titou1010
MP
le 04 oct. 2013 à 11:52

Ce que j’apprécierai c'est qu'ils n'y ai pas de délire avec l'animachin et compagnie , et qu'ils nous mettent des activité a faire hors mission :oui:

Lire la suite...
pyrus150
pyrus150
MP
le 03 oct. 2013 à 18:58

Oui j'attend encore aller sa va dans 4 semaines alors j'attend encore un peu non je déconne il y a encore beaucoup a attendre enfin pas tellement.

Lire la suite...
clarkowens
clarkowens
MP
le 03 oct. 2013 à 16:22

J'ai terminé tous les Assassins sur console de salon pourtant bizarrement celui-ci ne me fait pas plus envie que ça !

Lire la suite...
rokwell7
rokwell7
MP
le 03 oct. 2013 à 16:09

Et au niveau du gameplay? Des combats? ça à changé ?
Parce que tuer 40 soldats sans perdre un carré de vie; même si les chorégraphies sont très belles, moi j'appelle ça de la danse (pour ainsi dire de la merde).

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 03 oct. 2013 à 15:48

Très bon, comme c'est étonnant :hap:

De toutes façons, mis à part l'univers, rien ne change depuis 3 épisodes. C'est plus beau ? Tant mieux, mais c'est le gameplay qu'il faudrait revoir !

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PC 0.90€ Fnac Marketplace PC 7.19€ Fnac Marketplace ONE 10.89€ Fnac Marketplace PS4 12.99€ Rakuten PS4 12.99€ Fnac Marketplace ONE 14.00€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
4
TestPolice ChaseSur PS4
14
TestJurassic World Evolution : Retour à Jurassic Park
PC PS4 ONE
15
TestLost Ember
PC PS4 ONE
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020