Aperçus WRC 4- PlayStation 3

PlayStation 3

Après quelques balbutiements, la série WRC nous a semblé partir dans le bon sens avec le troisième épisode paru l'année dernière. Aujourd'hui, le studio Milestone doit continuer sur sa lancée en peaufinant WRC 4 jusqu'à la moelle pour en faire une référence. Y parviendra-t-il ?

WRC 4

Réalisme. Aussi cinglant soit-il, c'est tel quel que ce mot a été utilisé par le game director de Milestone pendant la présentation. Comme un leitmotiv lors de la production de WRC 4. Car voilà ce que le studio milanais voulait offrir en priorité aux fans de la série. Un titre aux sensations proches de la réalité, ce qui passe autant par le gameplay que par l'univers. Evidemment, la licence officielle WRC est plutôt un bon point de départ pour que le joueur s'imprègne de l'ambiance, avec 65 voitures et les quatre catégories (Junior, WRC3, WRC2 et WRC). On note d'ailleurs la présence de Hyundai, qui fera son retour pour la prochaine saison.

Petit pilote deviendra grand

Côté univers, cette recherche du réalisme passe en toute logique par le mode Carrière. L'idée est de suivre la vie d'un pilote de rallye partant de zéro jusqu'à de potentielles victoires en WRC. Vous démarrez donc en tant que Wild Card, enchaînant les bons résultats pour décrocher des contrats. Il faut d'ailleurs choisir avec intelligence l'écurie où vous signez pour vous assurer une montée fulgurante. Pour vous aider dans vos choix, vous avez accès à des conseillers, que ce soit pour le bien de l'équipe ou pour votre carrière personnelle. Le tout est présenté dans un HUB 3D qui correspond à votre bureau. Pour favoriser l'immersion, l'ensemble de votre carrière est animée par des scènes cinématiques. Bien évidemment, c'est dur de donner un avis sur ce mode puisqu'il faudra le vivre soi-même afin de comprendre les sensations qu'il offre vraiment, mais dans l'idée, et si c'est bien fait, ça peut être du tout bon. WRC 4 dispose aussi d'un mode online (jusqu'à 16 joueurs) avec des championnats personnalisables ainsi que le mode Hot Seat de WRC 3 qui permet à 4 joueurs de jouer en Contre-la-montre chacun leur tour.

Virage compliqué

Nous en venons au deuxième point important à aborder, le gameplay. La recherche de réalisme, censée diriger la série vers la simulation, a poussé l'équipe de Milestone à retravailler entièrement la physique des véhicules, notamment la suspension. Si des aides existent toujours, elles sont désactivables. Autant le dire tout de suite, pad en mains (ne me criez pas dessus, il n'y avait pas de volant de toute façon), je n'ai pas trouvé le résultat très concluant. Comprenez par là que j'ai enlevé toutes les aides (sauf la boîte, semi-auto) et que j'ai bourriné pas mal sur une spéciale que je connaissais à peine, pour un résultat qui restait pourtant très permissif à mon goût. Je n'ai d'ailleurs pas éprouvé de réelles difficultés alors que je suis loin d'être une brute absolue de WRC et que je n'étais qu'à moitié concentré. Pour avoir fait le même tracé avec les aides, les différences n'étaient pas énormes. Puisqu'il s'agit d'un titre en développement, on ne va pas donner d'avis définitif, mais il reste encore beaucoup de travail au studio italien sur ce point-là, même si les sensation sont plutôt bonnes dans l'ensemble.

Je vois la lumière !

D'un point de vue technique, le game director nous a parlé du système Daylight, qui aura une influence sur le gameplay. Un rallye se déroulant sur trois jours, les épreuves sont placées à différentes heures de la journée : le matin, un brouillard peut gêner la visibilité alors que la rosée aura forcément un effet sur l'adhérence. Le soir, un coucher de soleil en pleine ligne de mire peut vous éblouir. Des éléments à prendre en compte pour chaque course. On note aussi la possibilité de modifier avec précision le zoom de la caméra arrière parmi les nouveautés, afin de mieux convenir à chaque joueur, ou encore la refonte totale des effets sonores (moteurs, pneus), qui ont été cette fois-ci réalisés directement sur piste.

Nos impressions

Chaque année, le studio Milestone tente d'améliorer la série WRC en étant à l'écoute des joueurs. Avec un résultat plutôt probant pour le dernier opus, on peut être confiant concernant WRC 4. L'idée de travailler le mode Carrière pour plus de réalisme et une véritable sensation d'ascension devrait sûrement plaire au joueur. Si je reste encore un peu dubitatif concernant l'aspect "simulation" du titre, il reste quelques semaines de travail à l'équipe pour faire son office.

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Bigben Interactive
  • Développeur : Milestone
  • Type : Course
  • Multijoueurs : 4 joueurs en local (hot seat) ou 16 joueurs en ligne
  • Sortie France : 25 octobre 2013
  • Version : Française intégrale
  • Classification : Pour tous publics
  • Existe aussi sur :
    WRC 4 - Xbox 360 WRC 4 - PlayStation Vita WRC 4 - PC
Mots-clefs : WRC 4 FIA World Rally Championship

Vidéos

Voir les 7 vidéos de WRC 4