Aperçus Command & Conquer (free-to-play)- PC

PC

Précédemment affublé du sous-titre Generals 2, ce Command & Conquer a changé de nom pour ne garder que l'essentiel. Il s'agira donc bien d'un reboot de la célèbre franchise de jeux de stratégie entamée en 1995. Et d'un reboot free-to-play s'il vous plaît ! Mais que nous réserve vraiment cet opus ?

Command & Conquer (free-to-play)

Nous sommes dans un futur proche. Les grands dirigeants du monde assistent à une conférence et sont à quelques minutes de la signature d'un traité historique qui va mettre fin à la guerre. Mais soudain, un attentat terroriste met brutalement un terme aux discussions en tuant l'ensemble des personnes présentes à la conférence. C'est donc dans un monde sous le choc que se situe ce Command & Conquer, un monde laissé sans dirigeant et dans lequel ce sont les généraux qui vont faire la loi. A vous de prendre le contrôle d'un général et de contrôler ses forces. Voilà donc pour le contexte qui servira pour la campagne solo du titre, une campagne qui sortira en 2014, soit quelques mois après la parution du titre. En effet, à l'origine, le jeu a été pensé pour être multijoueur, mais devant l'important nombre de fans réclamant une campagne solo, les développeurs ont fait machine arrière et sont en train de travailler dessus. En revanche, je ne l'ai pas vu, puisque la démo consistait en une partie en escarmouche qui m'a permis de découvrir le fonctionnement général d'une partie.

Trois factions et plein de généraux

Avant de vous lancer dans la bataille, vous devez faire 2 choix : celui de votre faction et celui du général que vous allez contrôler. Il existe 3 factions qui ont toutes leurs particularités en termes de gameplay : l'Alliance Pacifique-Asie, l'Armée de Libération Mondiale et l'Union Européenne. Si la faction détermine en quelque sorte le gameplay de base, le choix du général est lui aussi important car il détermine certaines des unités spécifiques auxquelles vous aurez accès.

Aperçu Command & Conquer - GC 2013 PC - Screenshot 2Quand les voitures volent, il ne fait pas bon mettre le bout du nez dehors.

Par exemple, si vous choisissez un général spécialisé dans l'aviation de guerre, vous aurez accès à 2 unités aériennes spécifiques qui remplaceront 2 des unités aériennes de base de votre faction. Bref, en fonction du général que vous choisissez, vous n'aurez pas le même gameplay, d'autant que votre arbre technologique ne sera pas le même (un général spécialisé dans l'aviation aura moins d'options pour ses tanks par exemple). Chaque général dispose aussi de pouvoirs spéciaux comme un radar longue portée. Et vu que l'objectif des développeurs est de rajouter chaque mois deux nouveaux généraux, on ne peut qu'espérer qu'ils arrivent à équilibrer tout ce joli monde. En effet, entre les généraux qui sont spécialisés en défense, les autres en furtivité, en blindage ou que sais-je encore, il risque d’être très difficile de trouver un bon équilibre.

Un gameplay très (trop?) classique

Aperçu Command & Conquer - GC 2013 PC - Screenshot 3La guerre se déroule aussi dans les airs.

En termes de gameplay, la session de jeu à laquelle j'ai participé me permet déjà de dire qu'il ne faut pas s'attendre à une quelconque révolution dans la prise en main. C'est vraiment extrêmement classique. Vous devez d'abord récolter deux ressources : l'or et le pétrole qui permettent de bâtir la base et les unités. Ensuite, il faudra essayer d'aller détruire la base adverse. Remarquez, c'est un principe qui a fait ses preuves. Les unités elles non plus ne nous ont pas paru très novatrices : de l'infanterie, des chars, des unités capables de poser des sortes de pylônes qui régénèrent la santé des troupes à proximité, un peu d'aviation, des sortes de bunkers permettant de placer des hommes à l'intérieur pour défendre une position : on est en terrain connu.

Beaucoup plus problématique en revanche : le pathfinding. Sur la version testée, il était assez catastrophique. Surtout au niveau des chars qui restaient facilement bloqués sur un bâtiment alors qu'ils avaient largement la place de le contourner. J'espère vivement que ce problème sera corrigé parce qu'en l'état, c'est extrêmement gênant.

Free-to-play ou pay-to-win ?

C'est une préoccupation légitime des joueurs à chaque fois qu'ils ont affaire à un jeu gratuit : dans quelle mesure les options payantes pourraient bloquer l'accès à des fonctionnalités intéressantes du titre ou pire encore favoriser les joueurs qui payent en déséquilibrant totalement les parties ? Eh bien dans le cas de Command & Conquer, on n'aura a priori pas à se plaindre. Au lancement, vous aurez gratuitement accès à l'ensemble des cartes, modes de jeu, factions et unités. Ceux qui paieront n'auront donc pas accès à des unités plus puissantes ni à rien qui leur permettrait de gagner plus facilement. Tout au plus, il pourront accélérer leur évolution et débloquer certaines options plus vite que des joueurs gratuits. Un simple exemple : concernant les généraux, EA offrira gratuitement l'accès à un certain nombre d'entre eux, mais d'autres seront payants avec de la monnaie réelle ou bien par de la monnaie in-game pour ceux qui ont le temps de farmer. Un peu comme pour les héros de League of Legends en quelque sorte.

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Nos impressions

Si le gameplay de base de ce Command & Conquer semble très classique, son concept de généraux ajoutés au fil du temps (à l'image des héros de League of Legends) est déjà beaucoup plus intéressant et promet une grande rejouabilité à ce titre. Reste à corriger les soucis de pathfinding de cette version et nous aurons un free-to-play qui vaudra vraiment le coup d'être essayé.

Retour haut de page

Infos jeu

  • Command & Conquer (free-to-play)
  • Afficher recto jaquette
Mots-clefs : Command & Conquer : Generals 2, New Command & Conquer New Command and Conquer, Command & Conquer