Test Assassin's Creed III : La Tyrannie du Roi Washington - Partie 3 - Redemption- PlayStation 3

PlayStation 3

Deux mois d'attente, c'est ce qu'il aura fallu attendre depuis la sortie du premier épisode pour avoir droit à la conclusion de la Tyrannie du Roi Washington. De fait, nous avons cru bon vous proposer un test sous forme de bilan afin de savoir si ce DLC épisodique vaut le coup.

Assassin's Creed III : La Tyrannie du Roi Washington - Partie 3 - Redemption

It's just a dream... Telle pourrait être la maxime de la Tyrannie du Roi Washington qui met en scène Connor dans un univers alternatif où Washington s'est auto-proclamé Roi en s'aidant quelque peu du pouvoir de la Pomme d'Eden. Votre but ? Le contrer ! Comment ? En vous aidant de pouvoirs mystiques qui vous octroieront la furtivité du Loup, la vitesse de l'Aigle et la Force de l'Ours. De fait, cette rêverie naviguant dans les eaux de l'uchronie aurait dû totalement repenser Assassin's Creed, du moins en termes de gameplay. L'un dans l'autre, c'est un peu ce qui se passe même si on eut aimé un peu plus d'ambition de la part des développeurs. En effet, si la façon d'appréhender les missions est influencée par nos trois capacités, la construction de ce DLC est d'un classicisme déconcertant. Pire, les trois contenus sont calqués les uns sur les autres au point d'y trouver des missions annexes identiques et totalement inintéressantes. Qui plus est, il est rageant de devoir une fois encore se taper des Missions Citoyen buggées, l'un des défauts majeurs du jeu original qui n'aura jamais été corrigé sur consoles. Au-delà de cet aspect, rendons tout de même hommage aux missions principales plus fun grâce aux trois pouvoirs dont on bénéficie.

Test Assassin's Creed III : La Tyrannie du Roi Washington - Partie 3 - Redemption PlayStation 3 - Screenshot 1Vend loft en plein coeur de Washington, plein Sud, très peu servi.

Si dans le premier épisode, Connor pouvait « simplement » se rendre invisible ou appeler une meute de loups, le deuxième épisode, et surtout sa suite, nous permettent de conjuguer plusieurs capacités jusqu'à pouvoir se téléporter grâce au pouvoir de l'Aigle ou d'éliminer plusieurs gardes en même temps à l'aide de la Force de l'Ours. Alors que la plupart des missions de Redemption sont pensées afin de mettre en exergue ces pouvoirs, on se rend vite compte que tout le reste est identique aux deux précédents épisodes. Les missions annexes nous demanderont une fois encore d'attaquer des convois ou de nourrir des civils affamés et le gros du boulot consistera à ouvrir une tripotée de coffres en devant se taper l'insupportable jeu de crochetage après avoir occis des nuées de gardes. Peu intéressant, ce segment se rattrape néanmoins dans son scénario qui s'avère un peu plus stimulant en nous proposant d'aider Thomas Jefferson tout en visitant le gigantesque loft de Washington à savoir une pyramide construite en plein coeur de New York.

Test Assassin's Creed III : La Tyrannie du Roi Washington - Partie 3 - Redemption PlayStation 3 - Screenshot 2La Force de l'Ours est très pratique pour se défaire rapidement de plusieurs ennemis à la fois.

Cette visite improvisée nous donnera alors l'occasion de profiter d'une séquence de plates-formes renvoyant avec délice aux précédents jeux de la saga tout en nous donnant l'opportunité d'utiliser la force de L'Ours pour détruire divers éléments de décor. Rien de bien transcendant mais pour une fois que la Tyrannie nous offre un peu de nouveauté, autant s'y accrocher. On appréciera également le clin d'oeil à Shadow of the Colossus qui débouchera ensuite sur l'acquisition d'une capacité synonyme d'onde de choc pouvant envoyer valser des dizaines de gardes alentour. Bref, exception faite du troisième pouvoir, Redemption ferme la boucle en minimisant les prises de risque. C'est en fin de compte ce qui caractérise le plus cette Tyrannie du Roi Washington dont le manque d'ambition permet de mieux cerner les problèmes d'Assassin's Creed III. En effet, si le jeu de base s'en tirait grâce à sa vaste zone de jeu et ses myriades de quêtes secondaires, on se rend compte avec la Tyrannie que le tout fonctionne moins bien dans une zone cloisonnée. Bien qu'il y ait matière à s'amuser, on espère donc vivement qu'Ubisoft soignera à l'avenir le contenu de ses DLC en laissant tomber cette segmentation tout en faisant preuve d'un peu plus de sérieux dans le suivi des bugs et autres errances de gameplay...

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Les notes

Si La Tyrannie du Roi Washington partait d'une bonne idée, l'impression finale laisse un arrière-goût dans la bouche. Pensé avant tout pour être rentable, ce DLC se montre trop redondant dans ses missions et au final peu ambitieux dans sa construction. S'il propose quelques passages sympathiques grâce aux trois nouveaux pouvoirs, on ne peut s'empêcher de se dire qu'Ubisoft aurait pu, aurait dû, proposer les trois contenus en un en le vendant une dizaine d'euros de moins. Malheureusement, les voies de la finance sont impénétrables et ceci est encore plus vrai dans le cas présent puisque trop occupée à sortir ses DLC, la société française n'aura jamais pris le temps de patcher correctement sur consoles les très nombreux bugs du jeu de base et de ses extensions. Triste constat pour un épisode et des joueurs qui auraient mérité un peu plus d'égards.

Les plus

  • L'idée de départ...
  • Un troisième épisode conjuguant les trois pouvoirs
  • Quelques missions mettant bien en avant les nouvelles capacités de Connor

Les moins

  • ... Malheureusement sous-exploitées
  • L'ensemble vendu 10 euros trop cher
  • Des missions annexes inintéressantes
  • Une construction similaire pour les trois épisodes
  • Ces fichues missions Citoyen buggées qui n'auront au final jamais été patchées sur consoles

Retour haut de page

Infos jeu

  • Assassin's Creed III : La Tyrannie du Roi Washington - Partie 3 - Redemption
  • Afficher recto jaquette
  • Editeur : Ubisoft
  • Développeur : Ubisoft Montreal
  • Type : Action / Aventure
  • Support : PlayStation Store
  • Multijoueurs : Non
  • Sortie France : 23 avril 2013
  • Version : Textes et voix en français
  • Classification : Déconseillé aux - de 18 ans
  • Existe aussi sur :
    Assassin's Creed III : La Tyrannie du Roi Washington - Partie 3 - Redemption - Xbox 360 Assassin's Creed III : La Tyrannie du Roi Washington - Partie 3 - Redemption - PC Assassin's Creed III : La Tyrannie du Roi Washington - Partie 3 - Redemption - Wii U
Mots-clefs : Assassin's Creed 3 New Assassin's Creed, New Assassin Creed New Assassins Creed III : La Tyrannie du Roi Washington Déshonneur Trahison Redemption L'infamie, Assassin's Creed 3 : La Tyrannie du Roi Washington - Episode 3 - Redemption Assassin's Creed III : La Tyrannie du Roi Washington - Episode 3 - Redemption, Assassin's Creed 3 New Assassin's Creed, New Assassin Creed New Assassins Creed 3 : La Tyrannie du Roi Washington Déshonneur Trahison Redemption L'infamie