Aperçus Diablo III : Reaper of Souls- Mac

Mac

Sorti en mai 2012, on peut dire que Diablo 3 aura défrayé la chronique. Critiqué entre autres pour son système d'achat d'objets contre de l'argent réel, le jeu de Blizzard n'aura pas fait parlé de lui qu'en bien. Mais malgré tout, les développeurs ont continué à travailler pour enrichir leur hack'n slash et nous ont donc proposé de découvrir son premier add-on : Reaper of Souls.

Diablo III : Reaper of Souls

Une extension sombre. Voilà comment Blizzard a commencé à présenter ce fameux Reaper of Souls. Le nouvel acte proposé se déroule en effet à Ouestmarche, une cité qui a connu son heure de gloire par le passé mais qui n'est aujourd'hui plus que l'ombre d'elle-même. En effet, elle a été envahie par des créatures venues tout droit des enfers avec à leur tête Malthaël, l'ange de la mort. Pour que vous puissiez faire face à cette nouvelle menace, le niveau maximum passe de 60 à 70 avec toutes les nouvelles compétences et runes que cela implique pour vos personnages. Mais cet add-on voit aussi apparaître une nouvelle classe : le croisé. Nous avons d'ailleurs pu le prendre en main.

Le croisé : si proche et si différent du paladin de Diablo 2

Aperçu Diablo III : Reaper of Souls - GC 2013 Mac - Screenshot 7Le Croisé dans toute sa splendeur.

Contrôler un croisé donne un sentiment étrange. Au début, on se dit qu'on a affaire à une sorte d'adaptation du paladin de Diablo 2, mais ce n'est pas tout à fait ça. Blizzard présente son nouveau protégé comme une classe de « mêlée moyenne distance ». En fait, c'est une sorte de guerrier qui utilise un fléau et un bouclier pour combattre au corps-à-corps, mais qui dispose aussi de quelques pouvoirs magiques extrêmement puissants qui peuvent atteindre des ennemis à moyenne distance. La compétence qui nous a le plus impressionnés balance des éclairs qui font d'énormes dégâts à tous les ennemis se trouvant sur leur passage. Un AOE extrêmement efficace, mais qui nécessite (comme la plupart des pouvoirs du croisé) de la colère pour être lancé. La jauge dédiée se remplit lentement au fil du temps, mais on peut accélérer le processus en utilisant certains pouvoirs qui en génèrent (le coup de base par exemple). Nous avons aussi remarqué qu'un des pouvoirs passifs permettait de gagner de la colère quand le croisé bloquait des coups. Ce qui nous fait dire que cette classe est parfaite pour assumer le rôle de tank dans un groupe, d'autant que certaines de ses compétences sont particulièrement adaptées à cette tâche comme le coup de bouclier qui aveugle les ennemis, l'augmentation passive de l'armure ou encore la résistance aux coups non-physiques. Un vrai tank anti-sorcier en quelque sorte. En plus, son armure lourde et son bouclier lui donnent une protection de haute qualité pour encaisser un grand nombre de baffes. Un très bon tank qu'on vous dit !

Aperçu Diablo III : Reaper of Souls - GC 2013 Mac - Screenshot 8Armé d'un bouclier, le Croisé pourra assumer le rôle de tank.

Mais le croisé peut aussi endosser le rôle de DPS. On a déjà parlé des éclairs qui font des dommages loin d'être ridicules, mais on peut aussi citer un autre de ses pouvoirs, sorte de « consécration » qui a pour effet de brûler tous les ennemis qui y pénètrent. D'ailleurs, plus on y pense et plus on se rend compte que notre nouveau héros dispose d'un grand nombre de compétences qui sont faites pour toucher plusieurs ennemis en même temps. Il peut donc être une classe DPS extrêmement efficace pour trucider vite un grand nombre d'adversaires. C'est en tout cas ce qu'on a remarqué pendant notre essai. Au rang des points faibles, on pourrait peut-être citer des compétences mono-cibles qui nous ont paru moins impressionnantes. En effet, le croisé niveau 32 que nous contrôlions semblait moins à l'aise face à un boss isolé que face à un flot d'ennemis. Peut-être qu'il faudra essayer d'optimiser son template pour ce genre de rencontres ? Le croisé n'a pas non plus de pouvoirs de soin (en tout cas, on n'en a pas vu). Il est donc moins proche du paladin de Diablo 2 que ce qu'on aurait pu penser au départ.

Personnalisez vos points d'attributs (force, intelligence...)

Aperçu Diablo III : Reaper of Souls - GC 2013 Mac - Screenshot 9Les chances de ramasser des objets légendaires ont été multipliées par 6.

Un nouvel acte, une nouvelle classe, mais personnellement, ce qui me fait le plus plaisir, c'est qu'il sera désormais possible de dépenser des points pour augmenter les attributs de son personnage grâce au système Parangon qui a été largement modifié. Là où, dans le jeu de base, chaque montée en niveau Parangon ne vous faisait gagner qu'un certain pourcentage de chance de trouver des objets magiques et un pourcentage d'or en plus trouvé sur les monstres, dans Reaper of Souls vous gagnez des points que vous pouvez librement dépenser pour augmenter la force, l'intelligence, la vitesse, la puissance des coups critiques ou tout autre attribut de votre personnage. Enfin ! Et en plus, les niveaux Paragon étant désormais illimités et communs à tous les héros d'un même compte, vous pourrez en profiter dès le niveau 1 si vous avez au moins un personnage de niveau max.

L'artisanat et le loot 2.0

Aperçu Diablo III : Reaper of Souls - GC 2013 Mac - Screenshot 10Blizzard promet un univers beaucoup plus sombre dans cette extension.

Au niveau de l’artisanat, de nouvelles options vont faire leur apparition pour le forgeron et le joaillier mais surtout, Reaper of Souls va introduire un nouvel artisan : le mystique. Il vous permettra d’enchanter vos items mais aussi de modifier leur look (un peu comme la transmogrification dans World of Warcraft). Moins de loot mais de meilleure qualité. Voilà l'objectif poursuivi par Blizzard. Il y aura donc moins d'objets qui tombent lorsque vous tuez des monstres, mais ceux-ci seront plus intéressants. Pour vous donner une idée de ce que ça donne, les chances de trouver un objet légendaire ont été multipliées par... 6 ! Ces objets resteront donc très rares, mais vous aurez quand même la possibilité d'en ramasser un de temps en temps. Ce n'est pas plus mal.

Le mode « Razzia sur le butin »

Aperçu Diablo III : Reaper of Souls - GC 2013 Mac - Screenshot 12Une pause bien méritée après la bataille.

C'est bien joli tout ça, mais beaucoup de joueurs ont arrêté de jouer une fois le niveau 60 atteint, ne trouvant pas la motivation de continuer à refaire toujours les mêmes actes uniquement dans le but de trouver un meilleur équipement. Equipement qu'ils pouvaient d'ailleurs se procurer directement à l'hôtel des ventes. Pour essayer de faire revenir ces joueurs, il fallait trouver du contenu end-game qui puisse les intéresser. Du contenu fun qui se renouvelle constamment. L'arme secrète de Blizzard qui répond à ce cahier des charges est le mode « Razzia sur le butin ». Il s'agit de mini-donjons ne durant pas plus de 20 minutes et qui sont générés de manière totalement aléatoire. Pour vous dire, même les boss de ces donjons sont aléatoires ! Nous n'avons pas pu tester ce mode, mais il pourrait se révéler assez sympa à parcourir, surtout à plusieurs. C'est d'ailleurs le même verdict que l'on pourrait faire pour l'ensemble de cet add-on qui nous a paru solide. Certes pas franchement révolutionnaire, mais très solide.

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Nos impressions

Efficace. Voilà le mot qui qualifie le mieux notre sentiment après la présentation de cet add-on et la session jouable à laquelle nous avons eu droit. Un acte 5 très sombre dans le plus pur style des précédents Diablo, une nouvelle classe intéressante, un level max augmenté à 70, la possibilité de placer des points dans ses attributs ainsi que la présence de mini-donjons aléatoires font de Reaper of the Souls une extension au contenu certes sans grande surprise, mais assez complète pour convaincre.

Retour haut de page

Mots-clefs : Diablo 3 1ère extension, Diablo III 1ère extension, Diablo 3 : Reaper of Souls