Test Orion : Dino Horde- PC

PC

Il faut bien avouer que l'anachronisme délirant que soulève le massacre de dinosaures à coups de fusils à pompe, mitraillettes ou autres mechas a un je ne sais quoi d'alléchant. Les développeurs de Spiral Game Studios partagent cette opinion et ont sorti, en mai 2012, un FPS du nom de Orion : Dino Beatdown, qui proposait un retour pour le moins improbable à l'époque préhistorique. Néanmoins, malgré un concept séduisant, le jeu n'avait pas grand-chose pour lui mis à part une maniabilité bancale, des graphismes datés et un gameplay très répétitif. Conscient de l'imperfection du produit, le studio propose aujourd'hui une refonte profonde du soft avec Orion : Dino Horde. Pour le meilleur ? Pas vraiment.

Orion : Dino Horde

Malgré l'intention louable d'apporter des modifications à un produit incomplet, la méthode de vente utilisée par Spiral Game Studios laisse grandement à désirer. Il faut en effet bien être conscient que Orion : Dino Horde est à peu de choses près le même jeu que Orion : Dino Beatdown malgré de gros changements dont le titre avait fort besoin. Néanmoins, le développeur a décidé de vendre son produit comme une suite et non un add-on et utilise de fait une communication ambiguë. Malgré cette méthode commerciale discutable qui n'a aucun autre but que de brouiller volontairement les pistes, il est quand même important de souligner que le titre est offert gratuitement à tous les acheteurs de Orion : Dino Beatdown. Pour tous les autres, le tarif est de 13,99 €.

Moi aussi, j'aime bien Jurassic Park

Test Orion : Dino Horde PC - Screenshot 2Le Ptéranodon donne des leçons gratuites de vol en altitude

Le mode principal de ce Dino Horde le plus fréquenté se nomme Survival. Ce dernier consiste à résister à des vagues d'attaques de dinosaures de plus en plus sauvages. Des raptors rapides et véloces en passant par le terrifiant et puissant T-Rex, sans oublier le ptéranodon qui vous surprendra par la voie des airs. En tout, 9 races de dinosaures sont présentes. Pour espérer avoir une chance de résister à l'ire de ces terribles créatures, il faut s'allier à d'autres joueurs. Heureusement, plusieurs éléments rendent la tâche moins compliquée qu'elle n'y paraît. Pour commencer, plusieurs secondes se déroulent entre chaque vague de dinosaures. Pendant ce court laps de temps, il est possible de se diriger vers une armurerie pour acheter des munitions supplémentaires ainsi qu'une puissance de feu plus destructrice, mais aussi vers un atelier d'améliorations qui permet d'acheter plusieurs capacités spéciales, comme un saut surpuissant ou un bouclier amélioré.

Test Orion : Dino Horde PC - Screenshot 3Oops... plus de munition

Il est également possible d'échapper à un trépas précipité en maniant des véhicules souvent utilisables à deux : 4x4 tout-terrain, motos rapides ou mechas, au total, 6 véhicules différents sont disponibles. Le choix est sympathique mais la maniabilité de ces engins laisse malheureusement souvent à désirer. Enfin, le mode Survival permet également de choisir sa classe parmi trois choix. Cette sélection ne changera pas grand-chose à la puissance de feu de votre avatar (toutes les classes peuvent manier les mêmes armes) mais elle apportera des capacités spéciales utiles. La classe Assault permet de s'envoler grâce à un jetpack, la classe support dispose d'un engin permettant de soigner ses alliés en mauvaise santé. Enfin, le Recon a la capacité de se rendre invisible. Un choix appréciable. Malheureusement, et malgré un concept alléchant, ce mode Survival s'avère rapidement répétitif. La faute à un manque régulier de coopération entre les joueurs et un schéma de jeu brouillon qui conduit trop souvent à la dispersion des joueurs dans des cartes trop grandes qui ne peuvent être jouées qu'à 10 maximum. Un principe mal pensé.

Des modes de jeu dont on se lasse vite

Test Orion : Dino Horde PC - Screenshot 4Le buggy, comme presque tous les véhicules, n'est pas très maniable

Les autres modes, bien moins fréquentés méritent également qu'on s'y attarde quelques instants. En commençant par le mode Rampage qui permet d'incarner un T-Rex devant défendre ses œufs face à des joueurs ayant pour objectif de les subtiliser. Malgré une idée de base très sympa, ce mode s'avère terriblement frustrant tant le joueur incarnant le mastodonte est surpuissant et atomise en un coup les joueurs humains. Pour ne rien arranger, le T-Rex n'est pas seul mais aidé par d'autres dinosaures contrôlés par l'IA, et présents en quantité pour nous empêcher d'arriver à nos objectifs. Pour couronner ce tableau déjà peu reluisant, les distances séparant les œufs de l'endroit à atteindre pour finaliser le vol sont bien trop importantes, ce qui rend ce mode au final assez peu ludique. Enfin, les modes Rocketer, Dude Huge et Ninja sont des Deathmatchs où le joueur dispose de capacités spéciales. Le mode Rocketer permet de se mettre sur la tête dans les airs grâce à un jetpack ; Dude Huge permet quant à lui de choisir entre deux armes : la gatling et le lance-flammes pour capturer en équipe des zones. Enfin, Ninja donne à tous les joueurs la capacité de se rendre invisibles pour des combats où tout le monde peut surprendre tout le monde. Malgré des concepts intéressants, la partie Deathmatch est pourtant impossible à tester pour la simple raison qu'au moment où ces lignes sont rédigées, les serveurs ne sont tout simplement pas fréquentés. D'ailleurs, le jeu dans son ensemble pèche actuellement par un énorme manque de population et il est parfois difficile de trouver une partie.

Et il vaut quand même le détour, ton jeu ?

Test Orion : Dino Horde PC - Screenshot 5Les phases en mecha sont rigolotes... 2 minutes.

Cela dépend. Si, malgré tous les défauts de Dino : Beatdown, vous avez tout de même succombé à son charme, vous n'aurez aucune difficulté à vous attacher à cette "suite" qui propose quatre modes supplémentaires, des nouveaux véhicules, des graphismes améliorés ainsi que de nouveaux skins de dinosaures. Néanmoins, les autres joueurs qui n'adhèrent pas spécialement à l'univers ou qui recherchent un FPS qui saura les satisfaire pendant de longues heures risquent d'être déçus tant ce Dino Horde ne propose rien de vraiment original malgré un univers intéressant. Certes, le jeu n'est pas dénué de quelques bonnes idées sympathiques telles que l'incarnation d'un dinosaure ou la conduite de véhicules à plusieurs. Néanmoins, le résultat s'avère tellement mou, déséquilibré et au final tellement lassant qu'on ne peut honnêtement pas vous conseiller de dépenser 13,99 € pour ce jeu.

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Les notes

  • Ashtor
  • L'avis de Ashtor Message privé
  • Contributeur de Jeuxvideo.com
  • Le 23 avril 2013
  • 11/20
C'est vrai, l'idée de pouvoir exploser un T-Rex à coups de lance-roquettes en conduisant un mecha est pour le moins attirante. Néanmoins, Dino : Horde, n'est, à l'instar de son grand frère Orion : Dino Beatdown, pas le jeu qui arrivera à convaincre avec ce thème. Disposant de 5 modes de jeu dont deux sont seulement réellement jouables, le mode Survival causera rapidement une sensation d'ennui face à une IA infatigable, tandis que le mode Rampage procurera vite une sensation de dégoût face à un T-Rex invincible. Les autres modes ne sont tout simplement pas joués. Mais si vous êtes prêt à passer outre ces défauts, il est vrai que le jeu n'est pas dénué d'un certain charme étrange qui pourra convaincre ceux qui daignent lui laisser une chance.

Les plus

  • Des dinosaures et des mechas
  • De nombreux véhicules
  • De nombreuses armes

Les moins

  • Des temps de respawn parfois épouvantablement longs
  • Des graphismes toujours datés, malgré la refonte
  • Un gameplay mou
  • Des cartes trop grandes pour seulement 5 ou 10 joueurs
  • Un T-Rex surpuissant en mode Rampage
  • Très peu fréquenté en dehors des modes Survival et Rampage
  • Une seule musique tournant en boucle
  • Un add-on de Dino Beatdown qui tente de se faire passer pour un stand-alone

Retour haut de page

Infos jeu

  • Orion : Dino Horde
  • Afficher recto jaquette
  • Développeur : Spiral Game Studios
  • Type : FPS
  • Support : Disponible uniquement en ligne
  • Multijoueurs : Oui
  • Sortie France : 15 avril 2013
  • Version : Anglais
  • Config minimum : Windows XP SP2, Vista, Win7 / Win 8, Dual Core 2.0 GHz, 2 GB RAM, carte graphique 256 MB, DirectX9, 8 GB d'espace libre, son compatible DirectX9
  • Config conseillée : Windows XP SP2, Vista, Win 7 / Win 8, Quad Core 2.6GHz ou supérieur, 4 GB RAM, carte graphique 512 MB, DirectX9, 8 GB d'espace libre, son compatible DirectX9
  • Classification : Déconseillé aux - de 18 ans
  • Web : Site web officiel
  • Similaire à :
    Orion : Dino Beatdown
Mots-clefs : Dino Horde

Vidéos

Voir les 4 vidéos de Orion : Dino Horde