Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Aperçu : Strife
PC

Contributeur

A l'évidence, S2 Games ne se range pas dans la catégorie des développeurs indépendants connus. Pour autant, le studio américain s'est d'ores et déjà forgé une petite réputation dans le monde du MOBA grâce à Heroes of Newerth. Coup d'essai imparfait mais dans l'ensemble très réussi, le jeu connaît un vrai succès depuis sa sortie courant 2010, en particulier en Asie. De quoi permettre à S2 Games de voir l'avenir plus sereinement et de plancher sur de nouveaux projets. Justement, nous avons pu longuement essayer le prochain titre du studio. Celui-ci se nomme Strife et il est l'archétype du MOBA 2.0, selon ses créateurs.

MOBA (Multiplayer Online Battle Arena). A la simple évocation de cet acronyme, certains se demandent déjà ce qu'ils font sur cette page alors que d'autres voient défiler devant leurs yeux les heures de jeu passées à essayer de détruire le camp adverse. Voilà un genre qui ne laisse clairement pas indifférent. Il n'y a qu'à regarder l'engouement actuel autour de League of Legends pour comprendre que des milliers et des milliers de personnes se passionnent pour ces jeux centrés sur la compétition en ligne au concept très singulier. Avec Heroes of Newerth (ou HoN pour les intimes), S2 Games était parvenu, il y a un peu plus de trois ans, à se faire une place en s'inspirant très largement du gameplay du pionnier, DotA. Un résultat positif sur lequel les développeurs ont eu envie de capitaliser. Profitant de l'expérience acquise avec HoN, ils se sont lancés dans l'élaboration de Strife, un MOBA censé affiner la recette de son prédécesseur.

Le jeu adopte un style graphique très cartoon.

Pour schématiser, Strife reprend le fonctionnement d'un MOBA classique. Deux équipes de cinq joueurs se font face et ont pour objectif de détruire la base adverse. Pour y parvenir, il faut emprunter l'une des trois voies disponibles tout en sachant qu'elles recèlent toutes des tourelles défendant les différents camps. Et ce, de manière quasi symétrique. Les joueurs incarnent des héros possédant tous des capacités propres. Certains sont par exemple très résistants alors que d'autres peuvent infliger de très gros dégâts au corps-à-corps ou à distance. Evidemment, l'intérêt reste d'agir en équipe tout en maîtrisant à la perfection son rôle dans l'affrontement. Il faut noter que chaque camp bénéficie du soutien permanent de sbires, des petits soldats avançant et se sacrifiant sur tous les fronts pour le bien de chaque équipe. Par ailleurs, pendant la rencontre, une boutique est accessible à tout moment. Elle permet d'acheter divers items avec de l'argent récolté au fur et à mesure du match. De quoi réellement booster ses performances. Autre particularité du MOBA respecté par Strife, les personnages grimpent jusqu'au niveau quinze au cours d'une même rencontre. Pendant une partie, on peut ainsi distribuer des points pour améliorer l'une des quatre capacités disponibles pour chaque héros.

Forts de leur expérience sur Heroes of Newerth, les développeurs tentent de parfaire leur copie.

Avec Strife, les habitués de HoN et autres LoL ne se sentiront donc pas perdus. Pour autant, le jeu affiche quelques spécificités lorsqu'on analyse de manière plus approfondie son gameplay. Cela va du détail comme la régénération plus rapide de la vie lorsqu'on s'éloigne quelques secondes d'un combat à des particularités plus marquantes. On pense notamment au monstre Kyrtos qu'on peut libérer à certains moments en éliminant son geôlier, un PNJ doté d'un nombre considérable de points de vie. Il faut impérativement solliciter l'aide de ses équipiers pour parvenir à ses fins. La récompense est toutefois à la hauteur des efforts fournis. Le dénommé Kyrtos, sorte de grand colosse doté d'une force énorme, se met à aider votre camp en poussant avec vous sur l'une des trois lignes. A vous de choisir laquelle. Sa capacité à détruire aisément les tourelles s'avère particulièrement utile dans l'optique d'atteindre la base adverse. Autre singularité, Strife ne propose pas des tonnes de héros. Attendez-vous à ce que le choix soit réduit à une vingtaine lors de la sortie du jeu. Le but est de pousser les joueurs à maîtriser à la perfection plusieurs d'entre eux et à connaître sur le bout des doigts les capacités des autres. Il est ainsi plus facile de savoir quels affrontements en un contre un vous sont profitables. Un premier pas vers une volonté de simplification qui risque de braquer les puristes. Pour autant, S2 Games crie haut et fort sa volonté d'ouvrir le genre du MOBA à tous. Mais on va y revenir.

Le jeu respecte à la lettre les codes du MOBA.

Strife dispose également d'un système de crafting relativement poussé. Vous pouvez en effet créer vos propres items en passant par un outil très simple d'accès. Il suffit en fait de sélectionner l'une des formules que l'on a à sa disposition puis de lancer la fabrication de l'objet voulu. On peut aussi changer certains ingrédients par d'autres pour obtenir un résultat personnalisé en fonction de ses besoins. Prenez un item qui nécessite une composante de force et une autre de mana. Et bien vous pouvez remplacer la composante de mana par une autre de force pour changer son effet. En fonction des ressources à sa disposition, des choix effectués et d'une part de chance non négligeable, on peut parfois obtenir un item rare ou légendaire. En combat, chaque joueur peut emmener trois objets craftés avec lui. Ces derniers sont ensuite disponibles dans la boutique et il faut donc les acheter pour en profiter. L'autre manière de personnaliser son héros se fait via l'animal de compagnie qui le suit en permanence lors des combats. On peut en effet choisir parmi plusieurs « pets » (trois au départ), chacun ayant des caractéristiques propres. Tous évoluent quoi qu'il arrive deux fois, un peu à la manière d'un Pokémon, gagnant au passage de nouveaux pouvoirs utilisables lors des affrontements. Pour ce faire, il faut les nourrir régulièrement. Rassurez-vous, l'opération ne prend que quelques toutes petites secondes.

Afin de garder ses serveurs propres, S2 a intégré un système de réputation assez pointu.

Mais Strife n'est pas que la version revue et améliorée de HoN. Non, S2 Games voit ce projet comme une étape importante dans le monde du MOBA. Et ce n'est pas vraiment en raison du gameplay du jeu en lui-même car sur le fond, les bouleversements ne sont pas gigantesques même s'ils apparaîtront ainsi aux acharnés de Heroes of Newerth. C'est d'ailleurs ce titre particulièrement aimé en Asie qui a poussé ses créateurs à revoir leur copie. Dans notre test, nous faisions remarquer en 2010 que les habitués de HoN étaient particulièrement élitistes, voire insultants pour certains. C'est justement sur la toxicité de la communauté que S2 Games a voulu agir grâce à un ensemble de choix de design. Le but est donc de faire en sorte que les disputes soient moins fréquentes, en particulier celles au sein d'une même équipe. Celles qui te font fuir à force d'injures répétées. Les joueurs ne sont pas tous du même niveau et le studio américain le sait. Pour diminuer les risques de voir naître des joutes verbales inutiles, S2 Games a par exemple décidé que le chat vocal serait désactivé par défaut. Nettement plus important, les statistiques de chaque joueur ne seront pas publiques. Seuls quelques signes distinctifs permettront de reconnaître les meilleurs avant un combat. Bien entendu, ceux qui le souhaitent ardemment pourront toujours partager ces stats avec les personnes de leur choix. Par ailleurs, un système d'évaluation très poussé sera mis en place par les développeurs. Chaque joueur pourra noter ses équipiers. Tout le monde disposera ainsi d'une note reflétant son attitude. En fonction de celle-ci, les sanctions seront graduelles. Cela ira de récompenses moins avantageuses après un combat à un bannissement temporaire ou définitif du jeu. Enfin, le système de matchmaking devrait permettre à chacun de s'y retrouver. Les joueurs disposeront d'un niveau différent pour chaque héros en fonction de leurs performances. Cela signifie qu'on n'aura plus peur de flinguer ses stats et de se faire hurler dessus parce qu'on est un peu moins fort avec tel ou tel personnage. Malin.

Strife possède un système de craft utile pour se forger son matériel.

Voilà donc en quoi Strife serait le MOBA 2.0. Il s'agit d'un jeu accessible. Evidemment, S2 Games promet une profondeur de jeu inégalable pour ceux qui aiment la compétition. Mais, nouveauté, le studio cherche aussi à ce que tous les joueurs puissent se pencher sur ce genre si singulier. Les idées sont là et les efforts semblent réels. Reste à savoir comment tout cela va réellement se goupiller. Une chose est sûre, les développeurs maîtrisent l'art de concevoir un MOBA. Même celui qui n'y connaît pas grand-chose devrait s'y mettre sans aucun problème. Ils ont ainsi fait un effort énorme pour que les combats soient parfaitement lisibles. Que ce soit au niveau des effets des sorts, de la configuration des différentes zones de la carte ou même de la mini-map, tout est très clair. Encore une fois, on ne parle pas ici de simplification outrancière mais de clarification. Le but est de briser cette confusion potentielle qui pourrait rebuter certains joueurs. Dans le même ordre d'idées, il y a dans Strife une véritable volonté de casser les rôles prédéfinis. En particulier ceux qui sont ennuyeux, bien qu'utiles. Par exemple, celui du personnage qui est chargé d'amasser l'or pour acheter divers items. Pour ce faire, l'argent récolté par un joueur est distribué à toute l'équipe, même si celui qui réalise l'action finale ayant permis de récolter l'or a droit à une bonne moitié de la somme. De ce fait, cela évite les disputes en rendant le travail d'équipe nécessaire.

C'est l'heure...

S2 Games a aussi réalisé un vrai boulot pour contenter tous les joueurs (ce qui est, soyons clairs, impossible) au niveau de la direction artistique. Le côté cartoon fonctionne ici très bien. Ni trop sérieux, ni trop loufoques, les personnages ont un style très reconnaissable. On remarque ainsi rapidement Bastion, cet adolescent juché sur son dragon, Caprice, la femme pirate ou encore Carter, cette bestiole qui tire en permanence une charrette rempli de feux d'artifice. Affichant trois thématiques différentes (caverne, marais, jungle), la carte a elle aussi fière allure. Et tant mieux, car les développeurs ont prévu de ne proposer qu'une seule et unique map. Pour le moment du moins. Avec ses deux camps, sa zone neutre, ses PNJ à farmer au centre et quelques secrets comme ce coffre si attrayant au premier abord mais qui attaque le joueur si celui-ci essaye de l'ouvrir, la carte devrait contenter tous les joueurs. On sent que les level designers ont beaucoup travaillé et les premiers instants passés sur le jeu nous prouvent déjà que ce boulot est en train de payer.

du grand ménage.

Puisque l'on parle de payer, un mot sur le modèle économique s'impose. Strife sera gratuit à sa sortie mais S2 Games compte s'y retrouver en utilisant un système assez connu. En dépensant de l'argent, les joueurs pourront à la fois acheter tout un tas d'objets aux conséquences uniquement cosmétiques et accélérer leur progression en se procurant pas mal de choses différentes comme des « pets ». Rien de tout cela sera inaccessible aux joueurs ne souhaitant pas sortir la carte bleue. Le contenu sera gratuit dans son entièreté. Il existe en effet une monnaie dans le jeu – des gemmes – qui permettent de se procurer tous ces éléments.

Nos impressions
Intelligent. C'est très certainement le mot qui qualifie le mieux Strife. Il paraît évident que le studio S2 Games a travaillé autour des bons axes de réflexion. Essayer de gommer l'impact négatif que peut avoir une communauté trop élitiste est un choix tout à fait judicieux. En se servant de l'expérience acquise avec Heroes of Newerth, le studio américain semble bien parti pour donner naissance à un MOBA agréable à jouer pour tous. Les puristes pourraient bien y trouver la profondeur qu'ils réclament (mais il est encore trop tôt pour réellement l'affirmer) alors que les novices devraient pouvoir progresser en paix. Reste évidemment un gros boulot pour peaufiner l'ensemble. Certains aspects de l'interface s'avèrent par exemple très imparfaits. On attend aussi de tester en longueur le jeu pour aborder des points délicats comme l'équilibrage des héros ou le système de matchmaking. Toujours est-il que Strife dévoile déjà un vrai potentiel. Voilà un MOBA qui ne devrait pas révolutionner le genre mais améliorer substantiellement l'expérience de chaque joueur.
Profil de Rupan
L'avis de Rupan
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
08 août 2013 à 16:23:53
Mis à jour le 08/08/2013 Voir l'historique
PC Stratégie S2 Games
  • Partager cette page :

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (204)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
cookiemiam
cookiemiam
MP
le 17 Octobre 2014 à 23:39:59

Euh... on est bien sur la page STRIFE? Parce que sur tout les commentaires, à part lire gnia gnia gneu LoL; gna gna gni Dota2 ou gna gna gniark "WoW?" (What WoW)? Il s'agit là d'un moba petit garçon, que fais tu ici avec ton sac à doswow?

Bref, on sent bien ici que toutes les communautés sectaires sont de sortie, sécrété par tout ces Devs qui se vente en plus de leur communauté, tel des enfant en guerre de faction dans la cours de récré. Bref, c'est de bonne guerre!
Mais peut-on apprécier et Strife et LoL? ou encore Dota2? Oui! Alors arrêtez de venir ici et de vous faire les représentants ou les diplomates de tel ou tel MobA à la mode! Tout le monde à le droit de préfèrer LoL à Strife mais néanmoins apprécier jouer à Strife. Ce qui est mon cas par exemple. (Stop de comparer des moba qui n'ont surtout rien à voir entre eux).

Lire la suite...
svinkammstein
svinkammstein
MP
le 12 Octobre 2014 à 17:41:25

Quand les serveurs lol seront down, je jourrai a strife.

Lire la suite...
ITMGRagh
ITMGRagh
MP
le 13 Septembre 2014 à 23:41:46

Soyons honnetes, ce système "anti-élitisme" rend le jeu handicap friendly.
Bien que ça paraisse cynique, il n'y a aucune chance qu'un jeu équilibré par le bas pour le bas de la populace raclée sur le grill du barbecue avec tous les déchets de la semaine encore collés dessus donne un arrière gout de jeux paralympiques de Dota bien plus qu'une originialité.

Donc bon, c'est un free to play, 10/20. Mais un jeu qui se veut de qualité, tout comme un sport se doit d'etre équilibré par le haut bien au contraire que ce qui est fait ici.

BTW pour bien emphatiser la torture, on ne peut pas leave une game , et le systeme met en place des bans automatiques pour chaque réaction en dehors d'un grand sourire félicitant le manchot qui vient de détruire chaque chance de victoire ou un pet au visuel et à l'odeur d'un arc-en-ciel .

Ce jeu vous fera chier des licornes.

Lire la suite...
Mordocus
Mordocus
MP
le 01 Septembre 2014 à 11:58:11

"c'est le MOBA qui a le plus de chances de fonctionner" et le prize pool 10,926,134 de DOTA 2 on en parle ? :)

Lire la suite...
oO-Dracula-Oo
oO-Dracula-Oo
MP
le 23 Août 2014 à 14:41:05

Mais go Smite au pire lui il revolutione le genre du mobe

Lire la suite...
pipozzx
pipozzx
MP
le 13 Juillet 2014 à 00:38:22

Pour l'avoir essayé ainsi que tous les autres, c'est le MOBA qui a le plus de chances de fonctionner.

Lire la suite...
zihad
zihad
MP
le 05 Mars 2014 à 13:10:50

Moi j'adore les graphismes je sais pas le gens par exemple team forteress 2 aussi a des graphismes cartoon je trouve que c'est graphismes sont bien pour comprendre aisément le jeu par exemple la premiere chose qui ma repoussé dans dota 2 c'est ça on ne comprend rien aux personnages in game c'est trop D4rK et encore plus dans Hon après je psnes pas qu'il détrônera Dota2 ou Lol mais bon ça peut être sympa il a l'air d'être casual mais justement vous venez de faire une chain loose dans Dota mais vous voulez toujours jouer , aller Rape du casual dans Strife :ok: Bref je suis plutôt optimiste pour se moba qui ne bouleversera rien mais qui permet une autre fenêtre d'orientation :hap:

Lire la suite...
TheKalyti
TheKalyti
MP
le 20 Août 2013 à 22:33:39

Les graphismes font un peu trop cartoon à mon goût, je préfère ceux de LOL, mais pourquoi ne pas l'essayer à sa sortie en espérant que ça sera un free-to-play du genre LOL et non un jeu payant genre Dota 2.

Lire la suite...
babaou01
babaou01
MP
le 19 Août 2013 à 22:14:12

mais les développeurs ont quoi dans la tête ? :question: ils sortent un Moba quand tout le monde y jouent donc aucune chance et pendant ce temps WoW s'effondre et ne demande qu'un successeur !

Lire la suite...
Strife
PC
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (4)
  • Vidéos
  • Images (11)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Aperçu : Strife sur PC
    - 204
    PC
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.