Aperçus Tearaway- PlayStation Vita

PlayStation Vita

Indubitablement associé à LittleBigPlanet, le studio Media Molecule a montré qu'il cherche toujours à mettre en avant l'imaginaire et l'inventivité dans ses jeux. Tearaway, son nouveau titre attendu cette fois sur PlayStation Vita, en témoigne encore une fois.

Tearaway

Tearaway nous invite dans un univers en papier où tout n'est que pliage, origami et feuilles qui se roulent sur elles-mêmes. Le joueur incarne iota (ou atoi s'il veut jouer avec une fille) un petit messager porteur d'une importante missive. Malheureusement, le personnage ne peut remplir sa mission tout seul et doit compter sur notre aide pour progresser et atteindre son but. Contrairement à certains titres qui nous confient au choix le contrôle du personnage ou celui du décor, Tearaway se place au milieu et nous permet de nous occuper des deux côtés simultanément. Tearaway n'est donc pas un jeu de plates-formes classique dans lequel on ne fait que sauter sur les plates-formes pour franchir un niveau, ni un jeu de réflexion où le personnage avance tout seul au gré des interactions menées sur le décor autour de lui. Il s'agit des deux à la fois.

Aperçu Tearaway PlayStation Vita - Screenshot 5Le pavé tactile arrière permet entre autres de déchirer l'environnement.

La première action que nous sommes amenés à réaliser est celle de toucher le pavé tactile arrière. Le jeu donne alors l'illusion que nos doigts déchirent le sol pour apparaître directement dans le jeu. Cela permet par exemple de pousser des ennemis du bout de l'index. Pendant ce temps, on garde toujours le contrôle de iota qui navigue alors au milieu d'une forêt de doigts. Malin ! Notez qu'en début de partie, Tearaway passe par une petite configuration pour déterminer la couleur de peau du joueur afin que l'effet fonctionne au mieux. Le jeu demande également la couleur des yeux et des cheveux mais nous ne savons pas encore pourquoi puisque aucune interaction impliquant les yeux ou les cheveux n'était possible durant la démo. On pouvait par contre apercevoir notre visage dans le décor, à la place du soleil – un peu à la manière du bébé dans les Teletubbies, bonjour la référence.

Aperçu Tearaway PlayStation Vita - Screenshot 27Tearaway a clairement une esthétique à part.

Toujours en se servant du pavé arrière, Tearaway nous invite à frapper des peaux de tambour pour faire sauter le héros ou des objets dans le décor. L'écran tactile est lui aussi utilisé à de nombreuses reprises pour tirer des rideaux de papier ou encore découper une couronne à placer sur la tête d'un animal. Lors d'une autre section, il fallait également utiliser son doigt pour accélérer ou ralentir la lecture d'un disque vinyle. La musique étant associée aux animations du décor, il convenait de caler et de maintenir le disque sur la bonne position pour déplier un pont et faire traverser iota. Connaissant Media Molecule, on peut s'attendre à de nombreuses interactions de ce genre durant l'aventure. Au final, durant les quinze minutes que durait la démo de l'E3, Tearaway nous a conduits de surprise en surprise, la plus grande étant peut-être celle de la musique. On savait déjà que Tearaway se distinguerait par son esthétique, on a ici découvert qu'il y a aussi un gros travail sur le son pour donner un ton unique et envoûtant à l'aventure.

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Nos impressions

Dur, dur de ne pas succomber au charme de Tearaway. Le titre de Media Molecule respire la bonne humeur et dégage une originalité à tous les niveaux. Le concept, l'univers de papier, la musique, les interactions nombreuses et variées, tout est au service du plaisir de jeu. Si le studio parvient à garder le cap durant l'ensemble du jeu, Tearaway pourrait vite devenir un incontournable de la PlayStation Vita.

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Tear Away

Vidéos

Voir les 17 vidéos de Tearaway