Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Alien Spidy
360

Contributeur

Incarnez une araignée de l'espace dans ce jeu de plates-formes hardcore et axé sur le scoring, qui pourra en faire rager plus d'un.

Dans cet univers peuplé de titres à l'approche très facile, il est de bon ton de retrouver quelques softs nettement plus ardus. Alien Spidy s'insère joyeusement dans cette petite clique, puisqu'il dispose d'un gameplay qu'il ne sera pas forcément facile à maîtriser immédiatement, et d'un aspect scoring primordial. Comme on le disait, on y contrôle une araignée extraterrestre partie à la recherche de son amie Virgi, et qui se crashe malencontreusement sur Terre. Spidy va donc devoir retrouver sa nana, mais aussi récolter les débris épars de sa navette afin de pouvoir repartir tranquillement.

Les arrière-plans sont jolis à regarder.

Et cela se fera à travers trois mondes distincts, chacun composé d'une vingtaine de niveaux d'une longueur très convenable, le tout en deux dimensions. Dans ces tableaux, Spidy peut faire trois choses : se déplacer, évidemment, mais aussi sauter et balancer des fils d'araignée pour s'accrocher à certaines parois et plates-formes lui permettant de virevolter dans les airs pour atteindre la fin du niveau. Des ennemis viennent aussi vous compliquer la tâche en vous barrant le chemin, en pétant par exemple votre précieuse toile d'araignée. Voir le bout des stages n'est donc pas une promenade de santé, comme on le disait. Tout d'abord, il va falloir s'habituer aux contrôles particuliers du jeu. Les sauts ne sont pas très réactifs et la latence pourra au début dérouter le joueur, même si les habitudes seront quand même relativement vite prises. Le lancé de fil d'araignée, avec le stick droit à orienter, n'est pas non plus toujours aisé, et le timing ainsi que l'angle choisi seront cruciaux pour espérer parvenir à nos fins. On peut aussi balancer automatiquement le fil vers la cible la plus proche à l'aide d'une simple touche, mais comme la précision demandée dans les niveaux est importante, cette solution sera rarement envisagée.

Le scoring au cœur du gameplay

Ce numéro d'équilibriste est périlleux.

Mais qu'est donc cette finalité ? Eh bien le titre vous demande de récolter des points, en récupérant des orbes de diverses couleurs. A chaque seconde passée dans le niveau, vous perdez ces points fièrement accumulés, il va donc falloir vous bouger les miches si vous ne voulez pas avoir l'air ridicule dans le classement final (ce qui risque pourtant d'arriver lors de vos premières runs). Concrètement, chaque niveau est sectionné en petites parcelles à checkpoints, que vous devrez faire et refaire, inlassablement, pour espérer aller à la fin du niveau avec un score honorable. A la fin de chacune de ces parcelles, un petit indicateur coloré vous montre si vous avez fait quelque chose de bien, ou si, au contraire, vous pouvez aller vous rhabiller... ou recommencer. Ce qui arrivera de toute façon en cas de mort abrupte, le jeu vous ramenant alors directement au dernier checkpoint, sans aucun temps de chargement, ce qui permet de participer à des sessions de gameplay très vives et dynamiques.

Les gouttes d'eau sont elles aussi des traîtresses.

Si on vous bassine depuis le début du test sur l'importance de votre score, c'est bien parce qu'en fin de niveau, votre performance est mesurée de manière concrète, par un système d'étoiles allant de 1 à 5. A chaque niveau est allouée une série de défis, consistant à un score à atteindre pour obtenir une étoile supplémentaire. Et, tenez-vous bien, le nombre de vos étoiles à chaque niveau vous permettra ensuite de débloquer (ou non) le tout dernier niveau du chapitre. Et c'est seulement lorsque ce dernier stage sera fait que vous aurez la chance d'accéder au second chapitre de l'aventure. Si on comprend bien le parti pris de proposer un gameplay difficile à appréhender et des stages à faire et à refaire, on aurait apprécié que la progression du joueur ne soit pas bloquée de manière aussi artificielle. Malgré ces errements, et le fait que le titre n'est évidemment pas à mettre entre toutes les mains (stressé(e)s s'abstenir), l'aventure est quand même agréable, et les jolis décors ne gâcheront pas votre plaisir, au contraire.

Chargement du lecteur vidéo...
Les notes
+ Points positifs
  • Jolis décors
  • Dynamique et prenant
  • Difficile
- Points négatifs
  • Maniabilité qui manque de précision, alors que le timing doit parfois être parfait
  • Progression bloquée artificiellement, liée à un score minimal
  • Peu varié
  • Pas assez de mouvements à effectuer pour Spidy

Alien Spidy est un jeu de plates-formes très classique d'assez bonne facture, se déroulant dans un univers mignon. Son gameplay exigeant rend la progression du joueur prenante, et son système de checkpoints la rend dynamique. Malgré tout, l'aspect scoring est un peu trop présent, et certains errements au niveau de la maniabilité sont à déplorer.

Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
27 mars 2013 à 17:40:49
13/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11/ 20
Mis à jour le 27/03/2013 Voir l'historique
Xbox 360 Plate-Forme Kalypso Media Enigma Software Productions
  • Partager cette page :
Alien Spidy
PC PS3 360 Vita Mac
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (3)
  • News (4)
  • Vidéos (3)
  • Images (161)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Alien Spidy sur 360
    -
    360
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.