Aperçus The Bureau : XCOM Declassified- Xbox 360

Xbox 360

La saga X-COM est à nouveau de retour presque 20 ans après son tout premier épisode, mais cette fois-ci sous la forme d’un jeu d’action à la troisième personne assaisonné d’un chouia de tactique. Premières impressions manette en mains…

The Bureau : XCOM Declassified

Derrière ce nouvel épisode de X-COM se cache le studio 2K Marin qui n'est autre que l'auteur de l'excellente saga BioShock. Une référence de luxe sur le papier mais tout de même un peu moins brillante sur le terrain, en ce qui concerne ce titre. Car il faut dire que The Bureau explore des contrées maintes fois déjà vues autant dans son sujet et son genre, que dans sa réalisation technique. Ainsi, l'action se déroule en 1962, pendant la guerre froide opposant grosso modo les USA à l'URSS. L'histoire met en scène les aventures de William Carter, un agent du FBI chargé de stopper une invasion extraterrestre – représentation courante à l'époque de la menace soviétique – qui devrait être forcément fatale à l'humanité. Heureusement, il n'est pas tout seul puisqu'il est accompagné en permanence à l'écran par deux collègues gérés par l'IA. Il s'agit d'ailleurs là du principe même de l'aventure : le joueur incarne à la base Carter et donne des ordres aux deux autres agents afin de progresser et de shooter tous les vilains E.T. qui vous agressent ou vous bloquent le passage…

Quatre agents très « classe »

Aperçu The Bureau : XCOM Declassified Xbox 360 - Screenshot 19Vous incarnez William Carter mais donnez des ordres à deux autres agents.

Pour accompagner Carter au fil de la partie, quatre types d'agents sont disponibles et renvoient d'ailleurs aux diverses classes habituellement réservées aux FPS en multi. Il y a d'abord l'Engineer qui recourt aux gadgets et machines pour aider l'équipe. Ensuite figurent le Commando et le Recon : le premier est un soldat agressif et surentraîné tandis que le second s'avère ni plus ni moins qu'un sniper d'élite. Enfin, le Support Officer tente de maintenir l'équipe à son efficacité maximale pendant qu'il affaiblit les défenses ennemies. Il est possible de changer de coéquipiers régulièrement à chaque « Resupply Station » et de piocher ainsi dans une petite réserve où figurent d'autres personnages, histoire par exemple de sélectionner un agent d'une classe plus adaptée à l'action. Chacun d'entre eux bénéficie d'une jauge de santé et d'expérience, qui se boostent à mesure qu'il participe au combat, et sont définies par quatre critères. D'abord, il y a l'Equipement (armes, protection…), ensuite les Compétences (guérir, soulever une cible…) et la Customisation de leur look (couleur de la veste, du pantalon…) et enfin les Avantages. Cette dernière catégorie est la plus intéressante car elle peut avoir une influence cruciale sur l'issue des batailles. Ainsi, l'Avantage « Combat Stimulation » permet de booster temporairement la puissance offensive du groupe, tandis que « Shield Sphere » offre un champ de force qui met alors à l'abri temporairement l'agent.

Maxi action, mini stratégie

Aperçu The Bureau : XCOM Declassified Xbox 360 - Screenshot 20Les extraterrestres ont une bonne tête de vainqueur.

Côté gameplay, The Bureau ressemble beaucoup à n'importe quel jeu d'action à la troisième personne et permet donc à Carter de viser, tirer, recharger, attaquer au corps-à-corps, changer d'armes, faire une roulade, lancer des grenades et enfin courir et se mettre à couvert. Sans oublier la possibilité de ramasser les armes dans le décor (mais on ne peut en transporter que deux en même temps au maximum). Ou de faire revivre son partenaire dans un temps imparti, simplement en se plaçant à proximité et en maintenant une touche. Un peu moins classique, la possibilité de donner des ordres à ses collègues et surtout de les faire se déplacer en leur indiquant l'endroit où se rendre et l'action à accomplir. C'est évidemment à travers cette caractéristique que le jeu révèle son aspect tactique, très basique mais tout de même assez sympa. Car si un agent se fait tuer, c'est qu'il a été mal placé ou pas assez défendu et c'est donc de votre faute et non celle de l'IA (quoique…). Pour mettre en œuvre sa stratégie, le joueur doit faire apparaître à tout moment en cours de partie – ce qui a pour effet de suspendre momentanément l'action – un menu en forme de roue. Ce dernier offre de sélectionner toutes les actions possibles, concernant vos deux coéquipiers ou vous-même. Vous êtes ainsi capable de recharger votre jauge de vie, déplacer un agent (qui rejoindra alors automatiquement cette position) et lui indiquer sur quelle cible précise tirer, mais aussi décider d'actions spécifiques selon la classe de vos coéquipiers. La classe Engineer peut placer des mines sur le terrain, déployer une tourelle qui tire directement sur les ennemis entrant dans son champ de vision ou encore lancer une attaque puissante sur un périmètre défini. De son côté, la classe Commando a la possibilité de lancer une vague énergétique puissante sur un groupe ennemi ou encore se moquer de l'adversaire afin de l'énerver et de l'attirer à elle. A noter que, la plupart du temps, vous ne pouvez choisir qu'une ou deux actions maximum par personnage. Et il est nécessaire d'attendre ensuite un certain temps avant de pouvoir à nouveau le faire…

Un parfum suranné

Aperçu The Bureau : XCOM Declassified Xbox 360 - Screenshot 21Les phases d'action en elles-mêmes sont très classiques.

Grace à ses choix esthétiques particuliers, The Bureau offre un certain charme puisque l'ambiance du titre évoque clairement les films de série B des années 50 avec leurs créatures extraterrestres extravagantes et / ou colorées (voir Les Envahisseurs de la planète rouge), ainsi que leurs acteurs au visage carré, style Robert Mitchum (voir le fascinant La nuit du Chasseur). Il y a même quelques passages dialogués au cours desquels il est possible de choisir une des différentes réponses proposées mais qui n'ont aucune influence sur l'aventure. Ce parfum de nostalgie surgit d'ailleurs également dans le feu de l'action. Mais, ici, ce n'est pas forcément positif dans la mesure où les mécanismes de jeu révélés lors de la démo jouable revêtent un aspect assez vieillot. L'aventure apparaît ainsi très dirigiste avec peu de liberté d'évoluer dans les décors, l'action ne semble pas assez variée et le gameplay un poil perfectible (le système de couverture manque de souplesse). Néanmoins, malgré ces défauts, il se dégage du titre un sympathique « je ne sais quoi » qui pousse le joueur à vouloir toujours plus pulvériser les vilaines – au sens propre comme au figuré – bestioles de l'espace.

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Nos impressions

  • JackBradford
  • L'avis de JackBradfordMessage privé
  • Journaliste Jeuxvideo.com
  • le 13 mai 2013
  • Aperçu The Bureau : XCOM Declassified : bon
Il ne fait aucun doute que The Bureau pourra sentir fort la naphtaline auprès de nombreux joueurs qui considéreront le jeu comme trop daté, dans son esthétique et son gameplay, pour être digne d’intérêt. Ce serait néanmoins lui faire un sort trop vite. Car la démo du jeu a laissé finalement entrevoir un shoot - certes sans envergure démesurée et pas exempt de défauts - mais tout de même assez sympa grâce à sa petite dose de stratégie et à ce côté suranné pas désagréable. Cela dit, tout est affaire de goût…

Aperçu The Bureau : XCOM Declassified Xbox 360 - Screenshot 22Aperçu The Bureau : XCOM Declassified Xbox 360 - Screenshot 23Aperçu The Bureau : XCOM Declassified Xbox 360 - Screenshot 24Aperçu The Bureau : XCOM Declassified Xbox 360 - Screenshot 25Aperçu The Bureau : XCOM Declassified Xbox 360 - Screenshot 30Aperçu The Bureau : XCOM Declassified Xbox 360 - Screenshot 31

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : X-Com X.Com X Com XCOM FPS, XCOM, 10-Com 10.Com 10 Com 10COM FPS

Vidéos

Voir les 22 vidéos de The Bureau : XCOM Declassified