Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : DeProfundis
Android

L'idée de jouer gratuitement à un hack'n slash old-school dans la lignée de Diablo sur plates-formes Android est plus qu'alléchante. C'est en tout cas le souhait qu'a réalisé Thecle en développant seul De Profundis. Si le jeu n'est clairement pas exempt de défauts, force est de constater qu'il nous fait vivre une expérience plutôt sympathique.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'avec DeProfundis, on ne s'encombre pas avec de longues cinématiques d'introduction, un scénario profond ou un éditeur de personnages complexe. On choisit un emplacement de sauvegarde, on entre le nom de son héros et c'est parti. Le jeu vous plonge directement dans l'aventure en vous expliquant comment vous équiper de votre arme de départ et comment placer votre première technique dans la barre de raccourcis (qui ne dispose que de trois emplacements). A ce sujet, l'interface peut paraître un peu austère et brouillonne de prime abord, d'autant plus que les icônes symbolisant les différents menus (compétences, quêtes, inventaire, etc.) ne sont pas toutes très parlantes. Heureusement, quelques écrans faisant office de tutoriels viennent éclaircir un peu les choses. Une fois votre dague en main, rendez-vous vers la porte la plus proche pour pénétrer dans le donjon et entreprendre votre quête, qui consiste à venir à bout du démon Dagon et de ses sbires...

Un gameplay qui rend hommage aux classiques du genre

Le jeu vous plonge dans le coeur de l'action dès le début.

Les premiers combats confirment, si besoin était, que nous sommes bel et bien en présence d'un hack'n slash pur jus. On enchaîne les vagues de monstres en progressant de salle en salle et en tapotant sans cesse l'écran pour utiliser les différentes techniques du héros. Chaque passage de niveau octroie des points de compétence, que le joueur peut dépenser pour améliorer ses caractéristiques (endurance, force, dextérité et intelligence). Si le joueur ne dispose que de très peu de sorts et de pièces d'armure au début, il aura l'occasion d'étoffer son équipement et son panel de compétences en ramassant les objets et les parchemins laissés par les créatures. Ces derniers permettent d'apprendre des capacités diverses et variées (éclairs, boules d'acide, puissants coups de mêlée, etc.) et donnent donc au joueur la possibilité d'orienter le gameplay de son avatar comme il le souhaite (lanceur de sorts, corps-à-corps, etc). Notez toutefois que vous ne pourrez apprendre que deux sorts maximum par niveau. Si la chance ne vous sourit pas, certains parchemins sont également disponibles auprès d'un marchand en ville. D'ailleurs, nous vous conseillons de faire l'acquisition du sort de soin très tôt dans l'aventure, tant les combats s'avèrent corsés par moments. Ces derniers finissent d'ailleurs par engendrer de la frustration, le support mobile étant décidément peu propice aux hack'n slash. En effet, il n'est pas rare de «cliquer» à côté de la barre de raccourcis ou de cibler le mauvais monstre dans le feu de l'action, ce qui entraîne la mort de votre personnage, notamment lorsque vous affrontez une horde d'ennemis ou un boss. Il faudra donc faire preuve de persévérance pour parcourir la totalité du donjon.

Un contenu plutôt satisfaisant

Le gameplay n'est pas adapté aux supports mobiles.

Ce dernier se compose de 13 niveaux au total et met en scène des environnements visuellement corrects, mais manquant cruellement de variété. L'ambiance sonore est anecdotique et les bruitages sont à la limite du ridicule. Comptez entre trois et quatre heures pour finir le jeu en mode normal. A l'instar de bon nombre de titres du genre, l'intérêt réside dans les niveaux de difficulté supérieurs, qui se débloquent à chaque fois que vous terminez l'aventure. La boutique intégrée propose divers objets (sacs d'or, pièces épiques) et permet d'acheter une version premium du jeu, qui supprime les publicités et débloque le fameux mode hardcore que les amateurs du genre apprécient particulièrement. DeProfundis propose donc une expérience certes très classique, comportant quelques défauts inhérents au support, mais plutôt riche, surtout pour un free-to-play sur plates-formes Android. A tester, donc...

Les notes
+ Points positifs
  • Un bon vieux hack'n slash comme on les aime.
  • Un vrai free-to-play : la totalité de l'aventure peut se vivre sans débourser un centime.
  • Une bonne durée de vie : comptez environ 4 heures pour finir le jeu une première fois et débloquer plusieurs niveaux de difficulté.
- Points négatifs
  • Un gameplay vraiment pas adapté aux plates-formes mobiles.
  • Des décors qui manquent de variété.
  • Une bande-son complètement ratée.

DeProfundis n'invente rien mais rend hommage aux hack'n slash old-school. Le contenu est tout à fait satisfaisant, surtout pour un free-to-play. Malheureusement, le genre ne convient pas aux supports mobiles et la prise en main risque de rebuter certains joueurs. Néanmoins, les fans de hack'n slash sauront apprécier ce jeu à sa juste valeur.

Profil de Sylhas
L'avis de Sylhas
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
06 mars 2013 à 17:09:29
13/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/ 20
Mis à jour le 06/03/2013 Voir l'historique
Android Action RPG Thecle
  • Partager cette page :
DeProfundis
Android
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (1)
  • Vidéos
  • Images (17)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : DeProfundis sur Android
    -
    ANDROID
Boutique
  • DeProfundis ANDROID
    0.00 €
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.