Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Aperçu : Watch Dogs
WiiU

Contributeur

Quatre années de travail auront été nécessaires au studio Ubisoft Montréal pour concrétiser Watch Dogs. Et une présentation du jeu pendant une heure aura suffi à nous convaincre du potentiel hallucinant de cette aventure à la troisième personne qui s’annonce absolument incroyable ! Voici donc le détail de toutes les informations recueillies lors de cette séance…

Intitulé pendant longtemps « Nexus », correspondant à l'appellation du point entre deux connexions dans un réseau, Watch Dogs dévoile enfin aujourd'hui une partie de son immense contenu. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le résultat est bluffant. D'abord, c'est une claque au niveau esthétique : les personnages sont dotés d'un excellent look, les décors – particulièrement vivants - s'avèrent très détaillés, tandis que les animations apparaissent souples et ultra réalistes. De plus, quelques détails confortent l'impression que le joueur se retrouve bel et bien en présence d'un grand jeu, comme en témoigne l'étonnante dynamique du vent qui circule dans les rues, qui s'engouffre dans les immeubles, soulève les feuilles et la poussière… Mais bien sûr, une aventure solide repose avant tout sur une véritable histoire avec un début, un milieu et une fin unique (c'est en tout cas ce qu'ont précisé les développeurs). Et celle d‘Aiden Pearce, héros de Watch Dogs, semble assez passionnante. Légèrement inspiré visuellement du héros du film Sam Raimi, Darkman, Aiden est à la fois un hacker brillant et un escroc de première catégorie, dont le passé criminel a mené sa famille à la tragédie. Depuis, il est obsédé par la surveillance et la protection de sa famille qu'il épie d'ailleurs 24h / 24h. Malheureusement, ses erreurs passées le rattrapent et causent un nouveau drame, ce qui pousse Aiden à devenir malgré lui un « Vigilante Hero » qui décide de traquer les responsables de son malheur, tout en faisant justice lui-même au sein d'une ville de Chicago désormais sous la régence du système informatique CTOS (Central Operating System). Coincé entre la police, qui n'aime guère les justiciers indépendants, et les individus belliqueux cherchant à le détruire, Aiden devra utiliser ses talents informatiques et son hyper-connectivité pour parvenir au fin mot de l'histoire…

De l'exploration à pied, de la conduite, du tir, du hack...

Illuminati !

Quatre axes de gameplay à utiliser en même temps : voilà ce qui constitue le fondement même du monde vaste et ouvert de Watch Dogs. D'abord, il y a l'exploration à pied qui permet de se balader en streaming et sans temps de chargement dans toute la ville de Chicago. Ensuite, la conduite et le tir : la première offre le pilotage de pas moins de 65 véhicules, tandis que le second permet d'accéder à une trentaine d'armes (parmi lesquelles shotgun, mitrailleuse,fusil sniper, lance-grenades…). De plus, le joueur peut recourir au système de Focus qui – en certaines circonstances – provoque le ralentissement de l'action, comme une sorte de bullet time, afin de mieux ajuster son tir entre autres. Enfin dernier axe, probablement le plus important : le piratage. Grâce à lui, Aiden est capable de rentrer dans n'importe quel système informatique et donc de contrôler ce que bon lui semble. Par exemple, il peut hacker les serrures électroniques des automobiles et ainsi s'en emparer facilement. D'ailleurs, au passage, le jeu contient un système de looting à travers lequel Aiden récupère de l'argent et des objets automatiquement (c'est le cas en entrant dans une voiture). A cela s'ajoute aussi une dose de crafting. Régulièrement, la ville propose des boutiques « Pawn Shop » dans lesquelles le héros est capable de vendre, échanger ou acheter des éléments et matériaux (informatiques, chimiques…) pour upgrader ses armes et créer lui-même son propre équipement.

Aiden aime bien mettre la zone avec son portable.

Si l'écran semble quasiment vierge d'indications la plupart du temps, histoire de faciliter l'immersion dans l'aventure, une mini carte ainsi qu'une jauge appelée « Heat Meter » figurent tout de même en bas à droite. Cette dernière est capitale car elle représente la mémoire sur l'instant de l'action effectuée par le personnage (comme le fait de tirer sur quelqu'un, casser une voiture…). Grosso modo, il semble que plus vous effectuez des actions hors-la-loi en un temps très court, plus celles-ci se cumulent et font augmenter le « Heat Meter ». Ce dernier reste actif pendant un certain temps puis disparaît petit à petit dès que votre situation se calme et se normalise. De plus, à tout moment de la partie, le joueur peut faire apparaître une roue en surimpression sur l'écran qui correspond à un inventaire. Cette roue permet de sélectionner directement avec le joystick les armes ou les outils comme les IEV (Improvised Explosive Devices) ou les Attractors. Les premiers sont des mécanismes autocollants qui, une fois lancés dans l'environnement, permettent de pirater à distance n'importe quel système. Les seconds fonctionnent sur le même principe mais sont destinés à attirer l'attention des ennemis. Enfin, dernier élément de gameplay capital : le Grid. Il s'agit du système de piratage conçu par Aiden pour prendre possession de la ville à travers ses connexions informatiques. Plus Aiden étend son emprise et plus le Grid devient puissant. Concrètement, il apparaît dans le jeu en pressant sur un bouton et prend la forme d'un quadrillage / maillage connectique virtuel des lieux (plusieurs fils énergétiques reliés entre eux apparaissent en certains endroits). Ce qui permet au joueur de situer les points névralgiques des systèmes ou encore les points d'interactivité des environs. Bien vu…

Une grande liberté d'action car pas de script !

Vous pouvez sauver certains citoyens d'agressions imminentes.

Lors de la présentation, les développeurs ont montré que dans le jeu, rien n'était scripté et que tout était systémique. C'est-à-dire que le joueur peut – à tout moment – décider de son action et faire n'importe quoi, comme il l'entend. Il est par exemple possible d'accomplir une mission en infiltration totale ou bien au contraire de casser la baraque et de tuer tout le monde violemment. Mais attention, vos actes ont une répercussion directe sur l'environnement et les agissements d'autrui, l'aventure incluant un système de Réputation. Par exemple, si Aiden tire délibérément sur un passant sans le blesser, celui-ci s'enfuit de peur, tout comme les gens alentour qui commencent à courir dans la direction opposée au héros. Le joueur peut alors s'apercevoir via un indicateur à l'écran que trois personnes sortent leurs téléphones portables et commencent à appeler la police. Aiden se précipite donc rapidement vers l'individu le plus proche afin de le mettre en joue avec son pistolet. Celui-ci lâche alors son portable et détale au galop. Le héros choisit ensuite de ne pas courir après les deux dernières personnes qui finissent de contacter les policiers. Evidemment, quelques secondes plus tard, des véhicules de police débarquent. Libre à vous alors de continuer le jeu comme vous voulez : fuir, vous rendre, vous cacher, tenter de tirer sur les policiers… A cas où vous choisissez de voler une voiture et de fuir à toute vitesse, une course-poursuite s'engage. Pour se débarrasser des policiers, de nombreuses solutions s'offrent à vous – à tout moment - au fil de votre parcours : tirer dans les pneus des voitures adverses, provoquer des accidents, filer dans des raccourcis ou même pirater les systèmes de sécurité routière qui peuvent déclencher, sous un tunnel, l'irruption soudaine de bornes métalliques contre lesquelles se fracassent les poursuivants. Mais ne croyez pas être sorti du pétrin pour autant ! Car après avoir perdu votre trace, la police dépêche un hélicoptère qui scrute à l'aide de son projecteur le moindre recoin. Cette sensation de se retrouver propulsé d'un instant à l'autre dans un blockbuster hollywoodien très dynamique est une vraie volonté des développeurs désireux que le joueur ait la sensation de créer lui-même son propre film d'action. Ils précisent d'ailleurs qu'une séquence de course-poursuite avec la police peut durer parfois jusqu'à 45 minutes !

Le piratage

Ca va couper !

Si le piratage paraît aisément accessible sur le papier, il en est autrement sur le terrain. Car cela doit se mériter. Ainsi, lors de la présentation, Aiden Pearce arrive dans un nouveau quartier dont il n'a pas encore hacké les systèmes : il lui est donc impossible de pirater les téléphones portables des passants ou même les voitures garées alentour. Son but premier est de forcer le CTOS Control Center local, un bâtiment sécurisé par des gardes et entouré de barbelés dans lequel se trouve le cœur informatique de ce quartier (il y en a un dans chaque arrondissement). Libre à vous de tenter de rentrer comme bon vous semble : en observant les lieux via les caméras de sécurité puis en vous infiltrant discrètement. Ou en mettant hors de nuire les gardiens de manière douce ou violente, tous guns dehors. L'avantage est que dans tous les cas, chaque élément hacké offre un « layer », sorte d'icône visible seulement par vous, qui le relie visuellement à tous les autres systèmes piratables. Le résultat est qu'en analysant ces derniers, le joueur peut se permettre d'être créatif dans sa manière de progresser en privilégiant tel ou tel système à déclencher, histoire de faire diversion. Après s'être débarrassé des gardes, Aiden rentre finalement dans la Server Room du CTOS Control Center pour y installer un petit kit qui lui permet désormais de régner en maître sur les connexions informatiques de ce quartier ! L'étape suivante est alors de scanner à distance les téléphones des passants pour mieux repérer les éventuels méfaits à venir…

Un système de réputation

Aiden n'aime pas les gens qui écrivent en langage SMS. Mais vraiment pas.

La bonne nouvelle est que le système de réputation de Watch Dogs analyse tout ce que le joueur fait dans la ville et la manière dont Aiden traite les gens autour de lui, mais il ne le juge jamais. Comme en témoigne cette scène où le héros pirate le téléphone d'un passant puis tombe sur un SMS qui reflète une intention de meurtre de la part d'un homme désirant venger le viol de sa femme. Aiden décide de suivre cette piste et, à l'issue d'un petit trajet à moto, réussit à localiser l'individu prêt à commettre le crime. Il décide d'assister alors à la scène dans une ruelle, caché derrière des poubelles. L'homme suivi rejoint alors un autre individu et lui braque le revolver sur la tempe. Il prononce quelques mots (du genre « ça c'est pour ma femme salopard ») puis l'abat en lui tirant en pleine tête. Le joueur aurait très bien pu maîtriser le gaillard au pistolet et empêcher le crime avant qu'il ne se réalise (Minority Report n'est pas loin), mais il est aussi libre de ne pas le faire. Car le jeu ne semble pas juger les actes du joueur et ne lui octroie pas des bons ou mauvais points. Bien vu. De même, libre à vous de hacker n'importe quel compte bancaire afin de vous emparer de l'argent. Mais il faut garder à l'esprit que derrière chaque compte bancaire, vous allez découvrir l'identité et la situation d'un individu, comme cette mère de famille célibataire avec 3 enfants qui n'arrive pas à joindre les deux bouts. Seule votre morale vous guide alors dans vos actes. A nouveau, le jeu ne vous juge pas et vous pouvez alors dérober – ou non - les quelques deniers de cette mère célibataire sans qu'il n'y ait de conséquences directes pour votre personnage. Enfin, toujours au niveau du piratage, Aiden a la possibilité de prendre possession des tablettes numériques ou encore des systèmes distributeurs de Wi-Fi gratuit. Le but est alors de s'introduire chez les gens par l'intermédiaire de leurs ordinateurs et même de pouvoir les observer dans leur salon via leurs webcams. Lors de la présentation, Aiden tombe sur un homme assis sur un canapé en compagnie de sa jeune femme… qui – lorsqu'on zoome via la caméra - s'avère être une poupée gonflable dernier cri ! Eclat de rire général !

Un monde ouvert à la GTA

La ville de Chicago sera votre terrain de jeu.

Vaste monde ouvert oblige, Watch Dogs propose, sur le même principe que GTA, pas moins d'une centaine de missions mais aussi de nombreux mini-jeux ainsi que des applications pour téléphones portables accessibles sur le mobile d'Aiden. A ce titre, les développeurs en ont dévoilé quelques-unes telles que City HotSpot (sélection des meilleurs endroits de la ville), Wall (un équivalent de Facebook), DeadSec (un guide de survie) ou encore Song Sneak. Cette dernière permet de récupérer automatiquement sur le téléphone du héros la chanson qui est diffusée dans l'endroit où vous vous trouvez. Côté jeux – toujours à télécharger sur le portable d'Aiden - les développeurs ont choisi de montrer « Invasion », un ersatz rigolo de Space Invaders. Ici, le héros, alors qu'il se trouve en pleine rue, se voit soudainement équipé d'un fusil en plastique afin de tirer sur des aliens - délibérément pixellisés - qui apparaissent tout autour de lui et au beau milieu des piétons ! Pas de souci néanmoins car il s'agit d'un jeu virtuel dans le jeu lui-même et, mis à part quelques passants qui s'étonnent de vous voir gesticuler dans le vide, vous pouvez dézinguer autant de vilaines créatures que vous voulez. Bien entendu, de nombreuses musiques peuvent être aussi achetées depuis le téléphone d'Aiden, dans la boutique en ligne Music Store. Une précision d'importance toutefois : dans tous les cas, il ne s'agit pas d'argent réel ou de vraies microtransactions à payer en euros mais seulement de la monnaie du jeu qu'on peut utiliser librement. Ouf !

Du multijoueur annoncé

Aiden est joueur, même si tout le monde ne comprend pas ses blagues.

Dernière information de taille confirmée par les développeurs : la présence de modes multi ! Hélas, peu de détails ont été donnés si ce n'est qu'il devrait être possible à plusieurs joueurs d'évoluer en même temps dans cet univers, de s'épier et de se scanner les uns les autres. Il est même possible d'imaginer des modes multi proches de la saga Assassin's Creed, au cours desquels – par exemple - il serait nécessaire de découvrir sa proie cachée parmi les dizaines de personnages évoluant librement dans les décors, puis de la traquer et de l'assassiner. A noter enfin que les joueurs en solo pourront tout à fait rencontrer lors de leurs pérégrinations des joueurs qui s'adonnent au multi en même temps, le tout en seamless ! De même, les individus jouant sur leur téléphone portable à la version mobile du jeu, pourraient côtoyer dans l'aventure les joueurs qui pratiquent sur consoles. A n'en pas douter, Watch Dogs s'annonce bel et bien comme l'un des événements vidéoludiques majeurs de cette année 2013 !

Nos impressions
Si la comparaison avec la saga GTA apparaît sur le papier - et dans certains faits - comme assez évidente, il n’en reste pas moins que Watch Dogs semble faire preuve de davantage d’inventivité, tout en n'oubliant pas de soigner son aspect esthétique. Nul doute que grâce à son univers énorme et soigné, son héros charismatique et torturé ou encore ses systèmes de jeu ingénieux et intuitifs surfant à merveille sur l’air du temps (l’hyper-connectivité), le jeu d’Ubisoft Montréal est bien parti pour figurer dans le Top 3 des jeux de l’année 2013 !
Profil de JackBradford
L'avis de JackBradford
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
10 mai 2013 à 14:16:26
Mis à jour le 10/05/2013 Voir l'historique
Wii U Action Infiltration Aventure Ubisoft + Ubisoft Bucarest
  • Partager cette page :

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (44)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Noob71210
Noob71210
MP
le 08 Octobre 2013 à 18:33:07

Mais vous croyez qu'ils testent toutes les versions surtout qu'il n'est même pas encore sortie, ils ne l'ont pas testé là -_-"

Lire la suite...
star_games9
star_games9
MP
le 07 Septembre 2013 à 19:56:32

Je pense qu'Ubisoft sera utiliser le GamePad efficacement pour Watch dogs (Le jeu de l'année) puisque de tous les éditeurs tiers c'est celui qui s'en est le mieux servi (pour l'instant) je parle évidement de Zombi U et Rayman Legends.

Lire la suite...
Babyforce
Babyforce
MP
le 04 Septembre 2013 à 17:31:17

Espéreront que le Gamepad soit utile =D

Lire la suite...
_Oscuro_
_Oscuro_
MP
le 23 Juin 2013 à 22:07:42

Watch Dogs m'a l'air un des meilleurs jeux pour moi ! GTA est très bon, ça, on ne peux pas leurs enlevé ! Mais la, l'univers auquel UBISOFT à donné vie m'a l'air carrément meilleure .

Lire la suite...
monsieur4
monsieur4
MP
le 22 Juin 2013 à 21:37:31

Le seule avatage des autres next gens et la gestion de l'environnement plus poussé et peut être un un regain graphique.

Donc de ce que je c'est la wii u n'a pas un grand écart graphique façe a ces rivales elle utiliseras bien mieux ésprit du jeux qui dit piratage par téléphone dit game pad

PS: Perso édition vigilente wii u.

Lire la suite...
wiirio
wiirio
MP
le 20 Juin 2013 à 18:51:22

Oh putain, j'ai trop hate :play: :cute:

Lire la suite...
MasterCosmos
MasterCosmos
MP
le 13 Juin 2013 à 20:07:05

Superior PC pour les graphismes, Superior Wii U pour le gameplay, on se demande à quoi servent les autres "consoles" :sarcastic:

Lire la suite...
Milmoo_
Milmoo_
MP
le 12 Juin 2013 à 21:07:28

Vivement que je l'ai! :p)

Lire la suite...
tulkes
tulkes
MP
le 30 Mai 2013 à 07:33:02

Je suis pas sure que les images viennent de la version WIIu.
A titre personnel se jeu m’intéresse plus que je le pensait. Faut dire que 4 ans de développement sa fait pas mal de temps consacré a peaufiner celui ci.
Par contre j'ai pas décidé si je prendrais sur WIIu ou PC, faut voire comment il vont utiliser le gamepad.

Lire la suite...
fer_luci
fer_luci
MP
le 28 Mai 2013 à 14:33:56

koukinou
Posté le 22 mai 2013 à 19:45:22
sur wii u

Belle preuve de maturité. :hum:

Lire la suite...
Watch Dogs
PC PS4 ONE WiiU PS3 360
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (35)
  • News (102)
  • Vidéos (54)
  • Images (1682)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (23)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Watch Dogs sur WiiU
    -
    WIIU
  • Aperçu : Watch Dogs sur WiiU
    - 21
    WIIU
  • Aperçu : Watch Dogs sur WiiU
    - 22
    WIIU
  • Aperçu : Watch Dogs sur WiiU
    - 44
    WIIU
Boutique
  • Watch Dogs WIIU
    85.00 € Neuf
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.